AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253154768
Éditeur : Le Livre de Poche (15/04/2003)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 13 notes)
Résumé :
En 1889, à vingt-cinq ans, Adrien Soulages quitte sa rude terre de l'Aubrac et devient livreur de bains puis garçon charbonnier dans le Paris de la Belle Époque.
Dans un bal-musette de la rue de Lappe, où il retrouve l'atmosphère du pays, il s'éprend d'une jeune fille pleine de charme et d'allant, Camille. Après s'être mariés au village, tous deux prennent en gérance une boutique de vins-bois-charbon à la Chaussée-d'Antin qu'ils abandonnent à la fin du XIXe s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Carmendb
  30 mars 2019
Très belle saga familiale (qui s'étale de 1889 à 1954) que j'ai dévorée avec grand plaisir.
La ferme de Louis Soulages "sur une terre ingrate, soumise plus qu'ailleurs aux caprices du ciel" est maintenant incapable de nourrir toute la famille. le fils Adrien s'en va donc à Paris pour y chercher, sinon la fortune, du moins de quoi vivre décemment! Il rejoint le petit monde des Aveyronnais, toujours solidaires les uns des autres.
Il rencontre Camille la jolie Bretonne qui devient sa femme. Il multiplie les petits métiers, porteur d'eau, garçon de bain, garçon charbonnier; avec son épouse, ils s'installent gérants d'une boutique vins-bois-charbon puis d'un bougnat, et enfin, ils deviennent propriétaires de leur café.
Ses enfants puis ses petits enfants poursuivent leur bonhomme de chemin, l'ascenseur social fonctionne bien : parmi les descendants du fermier Louis Soulages on compte des propriétaires de café (Le café de Camille !) et de boutiques d'antiquité, un notaire, une architecte, un pilote de ligne …
Les Soulages traversent le temps et les guerres avec leurs lots de chagrins, de déceptions, de victoires, de réussite, d'amour, mais toujours dans l'esprit de justice et d'honnêteté de leurs ancêtres, ce qui vaudra à Aurélien, le fils d'Adrien, "d'avoir son nom gravé au pied d'un arbre dans l'allée des Justes au mémorial de la déportation à Jérusalem".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
Calliope2017
  27 janvier 2018
En 1889, Adrien quitte l'Aubrac pour Paris. Comme beaucoup, il rêve de réussir à la capitale... Il vit d'abord de petits boulots, puis, après avoir épousé Camille, ouvre "Le Café de Camille"....
Un beau roman, bien documenté, qui nous transporte dans l'ambiance des brasseries de Paris à la Belle Epoque, le plus souvent représentatives de la région d'origine de leur gérant (ici l'Aveyron, mais on pense à Bofinger et l'Alsace, à Lipp...). A travers les héros et leur café, le livre nous fait traverser le XXe siècle et ses soubresauts, puisqu'on suit la famille Soulages sur quatre générations. Il est également représentatif de l'image qu'ont les Parisiens de la province, et vice-versa, et de l'image qu'ont les provinciaux des leurs partis réussir à la capitale : c'est assez réaliste et toujours vrai aujourd'hui !
Commenter  J’apprécie          10
Wyoming
  09 mai 2018
Les aveyronnais sont aujourd'hui plus nombreux à Paris que dans leur département. Ce gentil roman de terroir raconte comment des paysans de l'Aubrac ont réussi, étant "montés" à Paris, à faire fortune en ne craignant pas de débuter par des boulots de misère dans lesquels ils ont forcé, lutté pour finalement asseoir des fortunes .
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Calliope2017Calliope2017   27 janvier 2018
Ne le laissez pas partir à Paris ! Il ne reviendra pas... Quand je pense que les filles y vont aussi... Elles ne savent pas ce qui les y attend... Ils se damneront tous... Là-haut, c'est l'enfer éternel, il n'y a pas de place pour Dieu... Ceux que l'on n'a jamais revus, y ont brûlé... L'air n'y est pas pur comme sur nos montagnes : on s'y épuise vite, on y tombe malade, on y meurt pour quelques sous loin des siens, dans la misère...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Video de Daniel Crozes (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Daniel Crozes
Daniel Crozes. A Naucelles, on raconte.
autres livres classés : MigrationsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
267 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre