AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Frédéric Rousseau (Préfacier, etc.)
ISBN : 2-86480-718-1
Éditeur : Presses universitaires de Nancy (30/11/-1)

Note moyenne : 4.8/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Essai d'analyse et de critique des souvenirs de combattants édités en français de 1915 à 1928,
Jean Norton Cru, Presses universitaires de Nancy, 2007 (1929 pour l'édition originale)

Ouvrage de référence et outil indispensable , "Témoins" de Jean Norton Cru est le résultat d'un travail considérable réalisé par cet ancien combattant de première ligne au lendemain de la guerre
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Phedip
  20 février 2018
Livre qui a pour sous titre "essai d"analyse et de critique des souvenirs de combattants..."
Le livre de John Norton CRU est une référence pour ces soldats qui ont témoigné de 1915 à 1928.
Il a fait l'objet de sévères critiques en retour également car il a su proposer les clés pour identifier (démystifier) les témoignages authentique.
Je souhaite dire que cela ne m'a pas empêché de faire ma propre lecture d'auteurs mis au piloris....
Comment aurait-il décrit toute cette profusion de témoignages qu'il avait annoncé avant l'heure ?
Nécessité pour les familles d'inscrire à la postérité les écrits de ces frère d'armes. Devoir de mémoire.
Cela est encore la preuve que lui même il avait participé à ce grand sacrifice!!!
Merci Monsieur.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
VilloteauVilloteau   31 décembre 2012
Deux ans après la guerre, des étrangers visitent le champ de bataille de Verdun et remarquent une ligne de fusils dressés, quelques-uns avec leur baïonnette. Ils auraient pu observer de semblables lignes de fusils sur de nombreux points du front, car c'était l'habitude des Français et des Allemands de jalonner ainsi les vieilles tranchées qu'ils avaient comblées après avoir entassé dans le fond des cadavres sans sépulture.

Comme ces étrangers ne connaissent rien à la guerre, ils croient à des hommes enterrés debout à leur poste ; ils ne savent pas que les obus ne peuvent fermer des tranchées, qu'au contraire, ils disloquent, éparpillent les parois des tranchées et les corps des occupants. Leur imagination s'enflamme. Ils voient des hommes sous un bombardement en pluie, submergés peu à peu par les éboulis et attendant, stoïques, que la terre montante recouvre leur poitrine, leurs épaules, leur bouche, leur yeux… Ils érigent un monument.

Si ces étrangers ne méritent aucun blâme, il n'en est pas de même des Français qui, connaissant la fausseté de la légende, ont essayé de lui donner une consécration historique. La tranchée des Baïonnettes, qui n'était au début qu'une innocente naïveté, est devenue, par suite de certaines complicités, une indigne imposture.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
LiverLiver   24 février 2015
Aucun argument contre la guerre n'égale la force de cet argument: l'angoisse infernale qui poursuit tous les combattants, pauvres hommes qu'on persiste à nous peindre insensibles à l'idée du risque.[...] Dites que l'homme est un loup, un tigre, je le veux bien, mais sachez que ces animaux ont horreur du risque tout comme nous, et qu'en ce sens, ils sont pacifiques, tout comme nous. Les loups dévorent les agneaux, ils ne leur font pas la guerre; ils ne veulent pas risquer leur peau et ils ne feraient certes pas face, les connaissant, à des machines à tuer. [...] Quand accepterons-nous la vérité évidente qu'un tigre est un animal pacifique parce que le bond qui le lance sur sa proie n'a aucun rapport avec le bond du fantassin qui fonce sur des mitrailleuses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
VilloteauVilloteau   30 décembre 2012
J’en étais réduit à acquérir les ouvrages d’après leur titre, signe le plus trompeur qui soit. "Le crime de Sylvestre Bonnard", ne serait pas un roman policier ? Parfois je n’achetais un livre de "Souvenirs de guerre "que pour découvrir, trop tard, qu’un bourgeois au fond de sa province avait noté et publié ses impressions. Parfois je lisais et annotais un volume en entier avant de me rendre compte que j’avais affaire aux pseudo-souvenirs d’un soldat fictif, écrit par un civil de 50 ans passés, littérateur habile et fort bien renseigné, ma foi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Video de Jean Norton Cru (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Norton Cru
L'œuvre de Jean Norton Cru
Dans la catégorie : Batailles: 1914-1916Voir plus
>Histoire générale de l'Europe>Histoire militaire de la 1re guerre>Batailles: 1914-1916 (24)
autres livres classés : première guerre mondialeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Jean Norton Cru (2) Voir plus




Quiz Voir plus

C'est la guerre !

Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

de Corée
de Troie
des sexes
des mondes

8 questions
854 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur ce livre