AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782360810529
126 pages
Editions Cornélius (07/05/2013)
3.8/5   33 notes
Résumé :
Matou prédateur, intriguant et dépravé, Fritz the Cat semble constamment en quête de drogues et de jolies filles à séduire. Il reste aussi l'emblème d'un underground lié en France au journal Actuel, qui lui consacra une anthologie au début des années 1970. Cette nouvelle édition rend un hommage mérité au personnage le plus connu de Crumb.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
colimasson
  01 mars 2014
Les premières histoires de Fritz sont écrites par Robert Crumb à la fin de son adolescence et ne sont alors destinées qu'à ses frères et amis. Exutoire sans pudeur et amusé de pulsions sexuelles qui ne savent pas à quel objet s'attacher, ces histoires constituent surtout des blagues privées que Robert Crumb ne destinait pas à la publication, jusqu'à ce que Viking Press s'intéresse de près aux moeurs endiablées de Fritz et lui fasse connaître le succès qui lui permet aujourd'hui encore d'être réédité.

Si le dessin porte déjà la signature incontournable de Robert Crumb et nous ravit par ses inventions organiques les plus tordues, Fritz n'apparaît pourtant pas comme un personnage messianique. Ce n'est d'ailleurs certainement pas son but. Produit d'une génération à la fois désenchantée et exaltée par la révolution hippie, Fritz trimballe sa carcasse d'une troupe de femmes à une autre, ponctuant son parcours de rhum et de cocaïne. Comme Henry Miller et sa trilogie de la Crucifixion en rose, ses rêves sont hantés par des projets intellectuels et artistiques qu'il ne trouve pas le courage de porter à leur aboutissement. Fritz le lâche fuit les autres comme il se fuit lui-même et ne valorise ses pires penchants qu'afin de stigmatiser les valeurs plus dégoûtantes d'une société qui l'a fait croître de guingois.

Fritz représente le dégoût maniaque et survolté, préférant courir sans fin à sa perte plutôt que de se retirer de la course. En 1972, alors que l'adaptation cinématographique de Fritz connaît un succès commercial inespéré, Robert Crumb met un point final à ses aventures en publiant « Fritz the Cat Superstar ». Avili, vieillissant, corrompu par les succès faciles, Fritz ne peut pas aller plus loin. Robert Crumb a su le faire disparaître avant que ses vices ne deviennent les leitmotive creux et répétitifs d'un succès commercial aliénant.
Lien : http://colimasson.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          323
jamiK
  08 juin 2021
J'ai le souvenir d'avoir entendu parler de Fritz the Cat au journal télévisé ou dans une émission de l'ORTF, et je m'étais dit, chouette, un nouveau dessin animé, et mes parents m'avaient alors répondu que ce n'était pas pour les enfants. J'ai été sage et j'ai attendu presque 50 ans pour le découvrir. C'est vrai que ce n'est pas pour les enfants…
Cette série a été publiée entre 1965 et 1972 aux États-Unis, c'est la bande dessinée qui définit le style qu'on appelle bande dessinée underground américaine. le trait est brut, en noir et blanc, au trait, sans nuances, les personnages animaliers sont représentés avec des traits exagérés, volontairement laids. Je m'attendais à quelque chose de déjanté, graveleux, on est dans les années hippies, mais le personnage de Fritz n'est pas simplement un jeune rêvant de liberté, c'est avant tout un égoïste cynique. Robert Crumb dénonce plus la jeunesse sans valeurs, l'égocentrisme et l'insouciance, qu'il ne dénonce les dérives de la société de consommation ou la politique capitaliste. Fritz n'a pas de conscience politique ou éthique, au contraire, il est totalement politiquement incorrect, il profite de la mode du moment pour son propre intérêt, qui se limite principalement à s'envoyer en l'air, sexuellement ou avec les drogues. Cette bande dessinée est avant tout une critique de l'individualisme, les idéaux communautaires ne sont alors qu'un prétexte pour dépasser les limites, pour satisfaire des instincts primaires. L'outrance est son médium, c'est fort et n'a pas pris une ride, mais à ma grande surprise, ce n'est pas ce que je m'attendais à trouver, bien plus cynique, et pas vraiment conciliant avec la Beat Generation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
PegLutine
  27 juillet 2013
Fritz the Cat est une BD jubilatoire: un personnage très James Bond, des courses-poursuites, des femmes, des aventures sur fond de liberté et de paranoïa, l'ambiance politique aux USA en 60's-70's.
Fritz est nonchalant comme un chat, mais rebelle, poète et séducteur, succombant à toutes les jolies rondeurs qu'il croise, des espionnes, des écervelées, des hystériques, bien sûr!
Gilbert Shelton (Les Fabuleux Freak Brothers et le chat de Fat Freddy) et Robert Crumb: deux auteurs dont les BD et les histoires collent à cette période où tous les délires étaient permis... ou presque!
Commenter  J’apprécie          70


critiques presse (2)
Bibliobs   12 juillet 2013
Apparu en feuilleton dans les revues, le chat glandeur retrouve avec ce livre, bien plus politique que pornographique, un écrin idéal.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
BoDoi   22 mai 2013
À travers des aventures rocambolesques et pleines d’humour, Fritz le chat débarrasse le lecteur de ses œillères.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
colimassoncolimasson   01 mars 2014
Oui, oui… je me souviens, quand tout ça me donnait l’inspiration et m’illuminait… L’histoire, la littérature et la sociologie, de la merde…
On croit qu’étudier est « le » truc incontournable et on devient un grand connard d’intellectuel qui passe son temps à essayer de dépasser les autres grands connards d’intellectuels…
On perd des années et des années le nez enfoui dans ces putains de bouquins et devoirs, le monde continue de bouger…
Tous les trucs à voir, toutes les filles et tous les plaisirs sont là, et on est assis sur une pile de vieux livres à se remplir la tête de foutaises…
Et moi, écrivain et poète, qui devrais avoir des aventures et expérimenter toutes les diversités, les paradoxes, les ironies de la vie, et passer par toutes les routes du monde et visiter toutes les villes, les rivières et les océans, en me faisant toutes les filles… Mon Dieu !
En tant qu’écrivain et poète, mon devoir est de sortir d’ici et de visiter le monde, de me lancer sur la grande scène pendant qu’il en est encore temps !!! Merde alors !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
PegLutinePegLutine   27 juillet 2013
- J'vais te payer un pot, chat, juste pasque j'crois que t'es un mec cool!
- Super! Je vais te révéler le plus secret de mon âme, mec! Je suis complètement largué et j'en ai marre de la vie que je mène, je vais laisser tomber les études, et je ne sais pas ce que je vais foutre!
Le système brime l'écrivain et poète que je suis... Ma créativité s'embourbe dans une foire d'empoigne socio-politique!
- Ecoute... t'es dans le pétrin, faut te barrer!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
PegLutinePegLutine   27 juillet 2013
- Je craque... J'en peux plus...
- Hey mec, t'es dans le pétrin?
- Ouais... c'est ça! dans le pétrin!
- Eh ben, perds pas le nord, chat, j'veux dire perds pas le nord!
- Facile à dire pour toi! T'es un corbeau! Si seulement j'étais corbeau...
- C'est pas le pied d'être corbeau, mec... J'te le dis!
- Si j'étais corbeau, je m'envolerais, mec... Je m'envolerais de cette ville minable pour de bon!
- Tu crois que c'est la joie d'êt' corbeau! Z'êtes bien tous les mêmes, les chats!
- J'sais bien que c'est pas une partie de plaisir, mec! Je sais, j'ai étudié le problème racial! Je sais!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
colimassoncolimasson   03 mars 2014
Quand je pense au petit crétin coincé que j’étais… je ne regrette pas d’avoir arrêté de penser…
Commenter  J’apprécie          40
jamiKjamiK   05 juin 2021
Les chiffres ne mentent pas, mais les menteurs font du chiffre.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Robert Crumb (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robert Crumb
Vidéo de Robert Crumb
autres livres classés : hippiesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4227 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre