AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782379660115
366 pages
Les éditions L'Alchimiste (03/12/2018)
3.81/5   8 notes
Résumé :
An 532. Les Bretons quittent massivement l’Île de Bretagne en proie aux envahisseurs Angles et Saxes. De longs mois se sont écoulés depuis la défaite et la mort d’Arthur à Camlann. Merlin s’est exilé comme beaucoup de ses compatriotes en Armorique. Gwendaëlle, sa fille, le retrouve dans sa demeure secrète au cœur de Brech El Lean. Ils discutent alors de longues heures des inquiétudes du vieux sage dont une particulièrement le préoccupe : la postérité de l’enseigneme... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Ikebukuro
  24 avril 2019
J'ai lu ce roman pratiquement d'une traite mais j'avoue que Merlin, Brocéliande, Mages, Loup, Abbaye… sont des mots qui suffisent à mon bonheur ! J'admets que j'ai été élevée par les Dames du Lac et la légende arthurienne fait partie de mon bagage culturel. Je suis bretonne pur beurre donc en terrain connu avec ce genre d'histoire et de personnages. Oui, je l'avoue, je crois au Petit Peuple et Les Légendes de la Mort d'Anatole le Braz ont bercé ma jeunesse. Autant vous dire que j'attendais beaucoup de cette histoire car j'avais peur de ne pas accrocher vraiment à une énième histoire sur Merlin l'enchanteur. Heureusement, j'ai été embarquée dès les premières pages.
Bien sûr, rien d'original dans la trame de fond du roman. Comme dans beaucoup de livres du genre on se retrouve dans un duel entre le bien et le mal, entre l'Eglise et le Druidisme, entre les méchants et les gentils, entre les envahisseurs contre les autochtones, les hommes contre les femmes, les donneurs de leçons contre les libres penseurs, les intégristes contre les modérés de chaque camp mais c'est jouissif et entraînant. On part sur les routes d'Armorique avec Gwendaëlle, Gildas, Benoît, Iloan, Bleiz, Merlin… On rencontre les Druides, les Elfes, ça transpire la magie et les sortilèges, le pouvoir de la terre, de la Nature, des animaux totems… J'ai aimé le contexte historique et culturel du récit, même si je suis consciente que c'est un univers qui ne parlera peut-être pas à tout le monde. le roi Arthur, la forêt de Brocéliande, Mélusine, la fée Morgane, Merlin… font partie de mon enfance et de mes racines, donc forcément l'histoire a tout de suite trouvé une certaine résonnance en moi.
J'ai adoré les personnages, ils sont attachants et courageux et on a vraiment beaucoup de plaisir à les suivre dans leurs aventures. Gwendaëlle est l'héroïne type, un peu caricaturale je l'avoue mais j'étais trop heureuse de trouver une jeune femme de sa trempe qui ne soit pas là pour servir de faire-valoir aux personnages masculins. Son côté guerrier m'a beaucoup plu et sa magie très ancrée s'intègre facilement et très naturellement au récit. Pas besoin de connaître l'histoire de la Bretagne ou des personnages religieux pour apprécier le roman, même si évidemment c'est un plus de savoir qui sont Merlin, Gildas ou Benoît. Il suffit de se laisser embarquer avec eux sur les routes, à travers les siècles, en quête de trésors cachés, de se battre contre les mages noirs, de rencontrer les papes et les rois.
L'écriture est fluide et très agréable. Les chapitres sont courts et donnent du rythme à l'histoire. Ca se lit facilement, c'est distrayant. C'est une bonne approche de l'univers de la Fantasy pour ceux qui ne connaissent pas encore le genre avec un ancrage dans l'univers Arthurien. C'était une jolie découverte et j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman. J'attends la suite avec impatience car il me tarde de repartir sur les routes avec Gildas et Gwendaëlle.
A lire sur le blog :

Lien : http://bidules16.canalblog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Actarus22
  23 avril 2019
Ce roman nous transporte en des temps reculés sur les terres de la grande et de la petite Bretagne. La forme utilisée m'a au premier abord légèrement dérouté. En effet, chaque chapitre débute par un passage en italique situant historiquement ou contextuellement les différents évènements. Puis le récit se poursuit soit à la première personne lorsqu'on suit la protagoniste Gwendaëlle - fille de Merlin ( l'enchanteur des légendes arthuriennes), soit à la troisième personne. Et au fil du roman, je me suis aperçu que le style utilisé correspondait parfaitement à la narration.
L'histoire voit s'entremêler le sacré (à travers la hiérarchie ecclésiastique et les moines) et le païen (le savoir druidique et la magie). Là où l'église y voit un danger, Merlin et sa fille y voient des bienfaits, soulignant les convergences plutôt que les différences. Mais de mystérieux parchemins détenus par Merlin et les Druides vont semer le trouble. En effet, ils sont écrits en arraméen et décrivent la vie du Christ. Et ces parchemins semblent remettre en cause un certain nombre de faits... Merlin et ses proches vont alors devoir faire face aux attaques de l'Eglise romaine et de certains mages, peu enclins à créer des liens avec l'Eglise.
La question majeure qui me parait ressortir de ce roman est : qu'est ce que la Vérité ? N'est-ce qu'une question de points de vue ? Qu'est-on prêt à faire pour défendre sa vérité ? Que peut-on être amené à sacrifier voire à renier ?
Le premier point positif selon moi est la manière dont l'auteur a incorporé à son récit certains éléments historiques et d'autres appartenant aux légendes. le tout est vraiment réussi ! Deuxième point positif, la description des sorts utilisés par Merlin et Gwendaëlle et leur impact sur le plan physique tant pour les protagonistes que pour ceux qui les subissent. Autre point et non des moindres, la description des environnements est particulièrement soignée. Mais , et c'est le seul bémol paradoxal, cela occasionne parfois quelques longueurs qui à mon sens ralentissent le récit.
Enfin, un glossaire venant conclure le tout est particulièrement instructif.
Natif de Bretagne et y résidant, j'ai eu plaisir à découvrir certaines actions se dérouler dans la forêt de Brech El Lean ( que nous connaissons sous le nom de Brocéliande), l'évocation de Mor Breizh (le nom breton de la Manche), Merlin, Gildas (Sant Gweltaz) ...
Ce premier tome est réellement prometteur et je suis assez impatient de lire la suite. Je vous en recommande la lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Seraphita
  29 novembre 2020
VIème siècle après Jésus-Christ. Face aux Angles et aux Saxes, les Bretons quittent massivement l'île de Bretagne et viennent trouver refuge en Armorique. C'est le cas de Merlin et sa fille Gwendaëlle qui le retrouve dans sa demeure de Brech el Lean. le vieux magicien va y tenir une réunion secrète autour d'une assemblée de Druides et de représentants de l'Eglise catholique. Il veut leur livrer un secret : des manuscrits en araméen sur la vie du Christ. Ce sera, pense-t-il, une manière de faire un pont entre des enseignements traditionnels et l'Eglise catholique dont le pouvoir s'accroît et qui remet en cause les pratiques magiques. Las… Cette réunion secrète est le déclencheur d'un complot qui va mettre d'autant plus en péril la tradition druidique. Aux côtés de Gildas, moine qui va fonder le monastère de Rhuys, Gwendaëlle prend les armes pour défendre son père.
Intitulé « le secret », ce roman de Lionel Cruzille est le 1er opus d'une série de 3 tomes. L'intrigue est plaisante et mêle des éléments historiques concernant la Bretagne ainsi que des éléments mythologiques.
En chapitres courts et entraînants, l'auteur nous emmène dans des lieux et des temps mythiques, aux côtés de personnages attachants : dans le sillage des légendes arthuriennes, on croise à Brocéliande un Merlin vieillissant et inquiet pour l'avenir, sa fille Gwendaëlle, des mages aux pouvoirs redoutables, des ecclésiastiques chrétiens. le monde est en train de vaciller, l'Eglise catholique affirmant peu à peu un pouvoir qui ira croissant, reléguant les autres croyances au rang de superstitions ou paganismes.
Bien que le propos soit par trop souvent dichotomique, l'intrigue est plaisante et captivante, l'auteur rendant bien cette période où les possibles sont encore ouverts en matière de croyances avant que l'avancée du Moyen-Age ne vienne clore ce foisonnant chapitre. Et même si le portrait de Gwendaëlle manque parfois de nuances, la plongée dans cet univers qui mêle mythologie et histoire est passionnante et dépaysante !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
dankst
  22 novembre 2020
J'ai été curieux et très attiré par le fait que l'auteur est aussi un "maître", enseignant de Qi gong, praticien shiatsu et qui abordait la civilisation celte et la "légende Merlin" dans un roman. D'autant plus que j'avais grandement apprécié son essai sur "L'Alchimie des émotions", petit guide de chevet pour les personnes en quêtes spirituelles.
Comment allez t-il naviguer maintenant dans l'art de l'imagination, dans le royaume de la fiction, avec "une mythologie /spiritualité / sagesse" propre à notre culture européenne ? Quel en serait aussi alors "le message" ?
Bien pris par l'intrigue et ses personnages très attachants, on est au coeur du croisement, du carrefour avant la grande période du moyen âge et la main mise totale de l'église romaine qui allait supplanter les croyances dites (souvent à tort de façon péjorative) païennes, ici nommées "Tradition".
Chapeau à Lionel CRUZILLE d'avoir tant de cordes à son arc pour oeuvrer à sa tâche. (Également fondateur, éditeur aussi engagé dans le fantastique, la science-fiction, les récits initiatiques, essais de spiritualité laïque.)
La suite en 2 autres tomes. A savoir qu'une nouvelle édition regroupe cette saga "A la Seigneur des Anneaux" "Fantasy et Magie" en un seul volume.
Pause de mon côté sur Merlin, pour continuer de découvrir cet auteur sur d'autre thématiques abordées.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
DesPlumesEtDesLivres
  09 janvier 2019
danger qu'il leur faut circonscrire…
Dans le Concile de Merlin, nous suivons l'histoire de Gwendaëlle, la fille de Merlin. le récit se déroule quelques mois après la défait du Roi Arthur sur le champ de bataille. Suite à la chute de Rome et à l'essor de l'Eglise et du christianisme, Merlin, voyant que l'ancienne magie se perdait au fil du temps, décide de réunir des personnes influentes quelque soit leur foi. Ainsi prêtes, moins et Dru-Wides se retrouvent rassemblés afin que l'Enchanteur partage avec eux une grande découverte qui doit absolument restée secrète tant que le monde n'est pas prêt à en prendre connaissance.
Le Concile de Merlin n'est pas uniquement un roman imaginaire. Il repose également sur des faits historiques réels. Cependant l'amas d'informations ralentit quelque peu le déroulé des événements, ce qui fait qu'on a l'impression que les choses n'avancent pas aussi rapidement qu'elles le devraient.
Néanmoins, j'ai beaucoup apprécié cet univers. Etant un premier tome, je comprends et accepte qu'il faille apporter nombre de renseignements et je pense que même ceux qui peuvent paraître non indispensables à ce tome, se révéleront importants dans la suite de la saga.
Ce qui permet de redonner un peu de rythme est le changement de point de vue. Majoritairement dans le Concile de Merlin, nous avons le point de vue à la première personne de Gwendaëlle. Cependant, au cours d'un même chapitre, on a également d'autres points de vue, essentiellement celui de Gildas et cela apporte un plus au récit.
Le Concile de Merlin regroupe beaucoup de choses : la magie, la religion, le conflit religieux, les complots politiques. En bref, c'est un univers très riche qui une fois posé, ne peut que s'enrichir et devenir de plus en plus captivant. J'attends de pouvoir lire la suite avec impatience !
Lien : https://desplumesetdeslivres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
mcd30mcd30   10 avril 2022
Il me semblait que j'avais beaucoup vieilli tandis que les chênes étaient à l'identique. Je venais d'un temps qui ne s'écoule pas comme le leur. Je suis du temps des Hommes, ils sont du temps des Elfes.
Commenter  J’apprécie          130
dankstdankst   19 novembre 2020
Cependant, il existe une magie plus puissante encore. Celle qui consiste à se nourrir de l’énergie du monde qui nous entoure, en s’y rendant entièrement perméable. Celle-ci est immensément supérieure à toute autre forme de magie, mais aussi difficile d’accès.

Toute la difficulté est de purifier son cœur, parvenir à s’oublier soi-même et à se fondre dans la Nature. L’oubli de soi, qui se fond alors avec la Divine Nature, est l’axe principal de cette magie.

Certains, grâce à cette Haute Magie, ont atteint des degrés élevés de pouvoir et de possibilité de transformation ou de guérison...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mcd30mcd30   28 novembre 2020
Moi, fille unique de Myrdhin Emrys, dit Merlin l'Enchanteur, voici ce que je peux conter de ce que le Théâtre du monde m'a permis de vivre, à dater de cet incroyable hiver 535-536
Commenter  J’apprécie          40

autres livres classés : celtesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1554 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre