AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9781973292401
301 pages
Éditeur : Auto édition (20/11/2017)
3.5/5   5 notes
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Histoiresdeplume
  14 octobre 2018
Avis : Deux nouvelles dans un roman.
Ophélie Curado nous offre une vision intéressante de sa ville d'Ophélia.
Nous suivons des protagonistes, un paumé et une journaliste qui se retrouvent par hasard dans cette ville des Etats-Unis, en plein brouillard et doivent passer une nuit dans cette ville. La deuxième nouvelle se passant quelques temps après la première.
le principe est intéressant, sur la base d'un thriller. On ne sait rien de la ville, le lecteur la découvre en même temps que les personnages, créant une vue partielle avec beaucoup de zones d'ombres rendant le tout inquiétant. Mon seul bémol serait que la démarche aurait pu être encore plus poussée en prenant un point de vue subjectif( être totalement immergé dans la tête du protagoniste sans en savoir plus.) au lieu d'un point de vue objectif. Dans certains passages, on précise au lecteur"attention la ville va les engloutir", ou que "c'est la ville qui manipule les gens" avant même que le héros ou l'héroïne aient commencé l'action et ça réduit l'impact de la surprise.
J'aime bien pourtant l'idée que la ville recèle encore bien des mystères. Des suites sont possibles nous faisant espérer découvrir d'autres horreurs.
Les nouvelles se découpent avec l'arrivée dans la ville, la rencontre avec l'inquiétant shérif (que j'aimerai voir encore plus développer) et après un huis clos avec l'un des habitants de la ville. Cela donne une atmosphère étouffante. Piégé dans la ville, pour la nuit, dans un motel, dans une chambre et des mises en garde partout. L'expression être fait comme un rat prend tout son sens.
le shérif était parti, bel et bien envolé dans le crépuscule . A l'instar d'une apparition, d'un spectre qui touche à peine le sol, mais qui est pourtant maître de cette ville.
Dans cette situation, on s'attache vite à son bourreau et les scènes érotiques apportent un rapport malsain supplémentaire entre ceux qui arrivent dans la ville et qui cherchent à fuir et les habitants condamnés à rester. L'attachement rapide et brutal entraîne le dilemme suivant :
Restez et vous ne serez plus jamais seul dans la communauté ou sortez et mourrez.
On va assister au choix lancé à nos personnages principaux et voir comment ils vont s'en sortir.
C'est un roman agréable et même si je n'ai pas vu d'intentions de l'auteur de continuer cette histoire. Je ne dirai pas non à d'autres nouvelles qui mettraient plus en lumière cette petite ville qui reste un peu trop à mon goût dans le brouillard. Ophélia peut vite devenir comme Castlerock de Stephen King, la ville où commence tous les mystères.
Lien : https://www.histoiresdeplume..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Odreylivre
  27 mars 2019
"Ophélia" est le premier roman que je lis de l'autrice Ophélie Curado et ce fût une belle découverte. L'écriture est très recherchée, détaillée, fluide et très agréable. L'histoire est haletante, une page en appelle une autre avec une "tension" permanente. Ce roman montre les travers de certaines personnes et la vulnérabilité d'autres. Une lecture que je conseille sans hésitations.
Commenter  J’apprécie          30
marie-helenep
  05 décembre 2017
Cette jeune auteure mérite vraiment d'etre lu.... le premier livre m'avait plu (la mort devant soi) mais le second m'a complètement conquise. Un style soutenu, du suspens, des phrases courtes qui nous entraînent vers un dénouement inattendu... à lire absolument...
Commenter  J’apprécie          20
AzaLeona
  20 janvier 2018
Ce recueil repose sur une bonne base, qu'il faudrait renforcer, et contient beaucoup de bonnes idées. Malheureusement, l'ensemble est traité maladroitement.
La structure même est inadaptée au contenu. du coup, lors de la seconde partie, j'ai eu le sentiment de tourner en rond avec des éléments déjà connus et des événements prévisibles avant d'avancer.
De plus, le style déséquilibré en rajoute une couche.
Je ne saurais dire s'il s'agit d'une sortie trop hâtive, sans recul suffisant pour gommer au maximum ces points négatifs. Ou le fruit d'un amateurisme criant. En tout cas, comme à chaque fois que je décerne le pire badge, je ne le fait pas de gaîté de coeur. D'autant qu'avec toutes ces qualités, l'auteure disposait des bons ingrédients pour créer un thriller fantastique aux frontières de l'horreur.
Dommage.
Lien : https://biblideleona.wordpre..
Commenter  J’apprécie          20
paskal-carlier
  24 juin 2018
Quelle belle découverte que le roman de Ophélie Curado avec son livre « Ophelia ». La plume est magnifique et le vocabulaire très riche. le livre est écrit en deux parties comme deux grosses nouvelles. Deux histoires distinctes dans une même ville : « Ophelia ».
Ophélie Curado est diplômée d'une maîtrise de Lettres Modernes Appliquées et d'un master 2 professionnel Métiers du Livre. A mon avis elle a dû beaucoup étudier Stephen King car son roman rappelle un peu le maître. le suspense est soutenu et pourtant il n'y a pas un meurtre toutes les pages, le tout est beaucoup plus subtil, plus fin et tout aussi addictif.
Si vous êtes amateur de thriller sanguinolent avec un meurtre à chaque page, ce livre n'est pas pour vous. Il est à noter que le roman est en auto-édition et il démontre une nouvelle fois que l'on peut aussi trouver des pépites dans ce domaine.
Lien : https://www.facebook.com/cou..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AzaLeonaAzaLeona   20 janvier 2018
Les gens d’ici oublient leurs souvenirs et ils s’en construisent de nouveaux avec le temps et leur nouvelle vie. Et bien entendu, ils disparaissent de la mémoire de leurs proches, de ceux qu’ils ont connu au cours de leur existence. Dans un sens et dans l’autre. Ils n’existent plus pour eux non plus, disparus, envolés ! De cette manière-là, personne ne peut les réclamer ni partir à leur recherche. Ils appartiennent à Ophelia pour toujours...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : petit villageVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2186 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre