AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B00185TT58
Éditeur : (30/11/-1)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
gill
  06 mars 2013
"La viveuse et le moribond" emprunte son sujet à l'après-guerre, c'est à dire aux profondes répercussions de la guerre sur la société. Cette pièce de théâtre écrite par François de Curel fut représentée pour la première fois, le 29 décembre 1925, au théâtre de Monte-Carlo, et reprise à Paris, au théâtre des Arts, au mois de janvier 1926.
Il s'agit donc du contrecoups de la première guerre mondiale que vont subir les personnages de ce drame. le cyclone de 1914 a dévasté les villes, et ravagé les âmes.
François de Curel nous ramène le vainqueur, un fils échappé par miracle, mais qui se révèle incapable de s'adapter à la vie nouvelle qui lui est offerte. Et c'est le chemin de sa rédemption que va suivre l'auteur dans cette pièce, traduisant par son héros l'angoisse planant sur son époque.
François de Curel écrit un théâtre d'idées. Oui, si l'idée est action.
Les personnages sont complexes mais ils sont mus par le jeu des forces simples qui donnent une certaine unité au drame.
Pourtant la pièce, lors de sa générale, a suscité une violente polémique et attiré les foudres de certains critiques.
Dans un article du "Soir" André Lang, voulant décrédibiliser la pièce, écrivait : "...Qui est ce moribond d'après-guerre, cet oisif millionnaire, qui veut aller se tuer sous l'Arc de Triomphe, devant la flamme éternelle, et faire prendre sa détresse égoïste pour le nouveau mal du siècle ? A quel combattant d'hier ressemble-t-il ? Qui a vécu son angoisse et connu ses théâtrales perplexités ? Son désarroi est symbolique ? Allons donc ! Mr de Curel a voulu parler là de ce qu'il croyait comprendre, et de ce qu'il ne connaît pas...."
De telles attaques ne prouvent-elles pas, au contraire, que l'auteur dramatique a atteint son but avec talent !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
gillgill   19 février 2013
Grand vestibule au rez-de-chaussée d'une antique gentilhommière. Il sert à la fois de parloir où l'on reçoit les étrangers, de pièce où le chatelain enlève ses bottes au retour de la chasse, de vestiaire où la dame du logis, sa promenade achevée, se débarrasse de son chapeau et de son ombrelle.
On y rencontre des meubles appropriés à tous ces usages : la table de chêne sur laquelle on signe rapidement le reçu d'une lettre recommandée qu'apporte le facteur, un pendoir, de confortables fauteuils, une vieille horloge de bois, des trophées de chasse, plans de propriétés,etc....[....].....
Annette est une personne d'une soixantaine d'années, alerte et vigoureuse, à tournure de gouvernante. Assise devant une des fenêtres du fond, elle surveille le parc tout en ravaudant de vieux bas.
Soudainement, son attention est attirée par un objet qui l'intéresse vivement.
Elle se lève et, cachée par un rideau, guette l'approche d'une jeune femme que l'on voit bientôt gravissant le perron.
Alors Annette va ouvrir la porte fermée à clef et introduit la visiteuse, élégante et jolie.....
(lever de rideau de la pièce extraite de "La petite Illustration" n° 160 parue en mars 1926)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gillgill   31 janvier 2014
La pièce que nous avons entendue nous élève à des altitudes inexplorées ; grave et austère, elle n'a rien à voir avec les petits événements amoureux développés par nos habituels auteurs dramatiques.
C'est une tragédie psychologique, où la noblesse et le lyrisme des idées et du style prennent souvent la place de la synthèse et de la concision serrée de l'action dramatique.
(A l'occasion de la répétition générale, Mr Louis Schneider écrit dans le journal "Le Gaulois")
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de François de Curel (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François de Curel
"Orage Mystique" de François de Curel, 1927
autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Couples célèbres de la litterature

Julien Sorel

Louise de Renal
Maguerite Gautier
Ariane
Camille
Celimene

10 questions
474 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , théâtreCréer un quiz sur ce livre