AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

John Curran (Éditeur scientifique)Gérard de Chergé (Traducteur)
ISBN : 2702435165
Éditeur : Le Masque (20/04/2011)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 15 notes)
Résumé :
Son ici rassemblées les premières oeuvres de celle qui deviendra l'incontestée "Reine du Crime" de la littérature. C'est pour faire face à ses problèmes financiers qu'elle
poursuivra une carrière commencée en amateur en 1920, avec la publication de La Mystérieuse affaire de Styles!
Le roman policier des années 1920-1925 qui est, à l'image de l'époque, d'un extraordinaire foisonnement, voit passer Agatha Christie de l'énigme au roman d'aventures crimine... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
brigittelascombe
  24 novembre 2011
Témoignage précieux, Les carnets secrets d'Agatha Christie ( livre basé sur les 73 carnets retrouvés au décés de Rosalind, sa fille unique) a été publié grâce au petit fils d'Agatha Christie, Mathew Prichard qui a permis à John Curran (universitaire et fan irlandais littéralement fasciné par la reine du crime au point d'entreprendre le voyage Dublin-Calgary pour "assister à la création mondiale" de Chimneys) d'avoir accés à toutes les notes,archives,documents,extraits de lettres,croquis,photos,esquisses de plan de la célèbre romancière.
Ce gros pavé de 540 pages, minutieux,fouillé,écrit de façon journalistique, est un hommage à la créativité et l'imagination hors normes d'Agatha Christie, écrivain de romans policiers à énigmes de la première moitié du XX° siècle.
John Curan aborde morceau par morceau l'oeuvre foisonnante d'Agatha Christie pour enquêter sur sa génèse. Des listes griffonnées d'idées, d'arguments,de personnages, d'indices, dénouent les ficelles des astuces et trucs façon magicienne, expliquent son art de l'intrigue. On prend conscience des considérations commerciales qui rentrent en jeu, des hésitations quant au titre ou au choix d'une couverture, des relations avec les éditeurs.
J'ai beaucoup aimé par exemple la photo inédite d'Agatha Christie "achetant une girafe en bois près d'un train", souvenir retrouvé tel quel dans L'homme au complet marron, preuve qu'elle s'inspire de sa vie personnelle et de ses nombreux voyages.
Un ouvrage richement illustré et doublement intéressant puisqu'il dévoile deux nouvelles inédites:La capture du Cerbère, douxième texte des Travaux d'Hercule,écrit en 1939, sans doute non publié pour cause d'allusion flagrante à Hitler et vu le contexte politique de deuxième guerre mondiale; ainsi que L'incident de la balle du chien trop ressemblante avec une autre.
Un livre très intéressant qui m'a ancrée dans mon envie de partir un jour visiter Greenway House dans le Devon et faire le tour (ainsi que le proposent certains circuits) de tous les sites des romans d'Agatha Christie dont je possède presque tous les titres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
bina
  26 novembre 2015
Comment nait une oeuvre, aussi volumineuse que celle d'Agatha Christie ? Comment lui venait ses idées, comment son imagination fertile fonctionnait-elle ?
John Curran, universitaire dublinois passionné par Dame Agatha, a eu la chance de connaitre Mathew Prichard, petit fils de la romancière, qui lui a ouvert les portes de Greenway, sa résidence de vacance.
Pour un expert es romans de la reine du crime, tout parle : du gong du Miroir se brisa, à la malle reliée en cuir du Bahut espagnol, en passant par la collection de figurines d'Arlequin du Mystérieux Mr Quinn. Ses inspirations viennent de son quotidien et de ses voyages, nombreux , avec son mari archéologue.
Lors de la visite de la propriété, John Curran tombe sur un carton contenant 73 carnets d'écolier griffonnés de l'écriture quasi illisible de la grande dame (certaines pages sont reproduites dans l'ouvrage) dans lesquelles se trouvent pêle-mêle des listes de personnages, de mobiles, de lieux de crimes possibles et de méthodes d'élimination envisagées.
Le chercheur nous les présente, faisant revivre cette oeuvre et ces personnages. Il les accompagne de deux nouvelles inédites car trop proches de deux romans déjà publiés.
Ce fut une lecture intéressante pour la passionnée de Christie que je suis, c'est un livre qui s'attache à son oeuvre et non à celle qui se cache derrière, que l'on peut découvrir à travers d'autres écrits, publiés soit sous le nom de son mari (Agatha Christie-Mallowan, La romancière et l'archéologue) soit sous un pseudo (Mary Wesmacott, Loin de vous ce printemps).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
fleurdusoleil
  02 décembre 2011
Pour le challenge "Un mot, des titres" de Calypso, je souhaitais choisir un livre sortant de mon ordinaire. Je voulais vous offrir un moment de découverte et de partage. le mot de cette session étant "Secret", j'ai tout de suite penser à ce livre de John Curran.
Tel un journaliste chevronné, passionné de la grande dame du roman policier, John Curran a travaillé pendant quatre années sur un trésor inestimable : des carnets écrits de la main de la romancière. Ces documents sont la source même de toute l'oeuvre d'Agatha Christie. Ils contiennent, en vrac et de façon très désorganisée, des listes, des débuts de trame, des idées, des indices. Mais aussi des listes de taches quotidiennes, des listes de courses, des petites pensées furtives...
John Curran décortique donc ces carnets pour nous offrir l'image d'une femme débordante d'imagination, d'un auteur aux méthodes singulières ( en fait ses listes ne sont pas significatives et ses chronologies pas forcément suivies ).
Bref, les amateurs et amatrices de "Dame Agatha" seront charmés par ce livre documentaire très riche et intéressant. de plus, il contient des extraits des originaux et oui entendez-bien : deux histoires inédites, La capture de Cerbère et L'incident de la balle du chien.
Les fans ne vont pas s'en remettre !
Lien : http://lacaveauxlivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Fantine
  21 avril 2013
Petit ouvrage interressant, et, surtout fort instructif dans lequel John Curran tente de donner une explication sur la manière dont procédait Agatha Christie pour écrire ses romans.
On y découvre une Agatha Christie sous un autre angle, et, tout un pan de sa personnalité est dévoilé.
En ce qui me concerne, j'ai emprunté, et, lu ce bouquin car j'en avais entendu parlé ainsi que par curiosité. J'avoue que je n'ai pas été déçue par ma lecture car on en apprends un peu plus sur Agatha Christie, personnage aux multiples facettes, même si tout a été pratiquement dit sur elle.
Et pour couronner le tout, deux nouvelles inédites concluent le livre !! de quoi ravir les inconditionnels de la Reine du Crime !!!
Commenter  J’apprécie          70
boulon
  30 décembre 2013
Recueil de documents inédits issus des carnets secrets de la Reine du Crime. Parfait pour les inconditionnels d'Agatha Christie.
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
NonFiction   03 octobre 2011
Un des intérêts majeur du travail de John Curran est d’avoir traduit l’écriture de la célèbre romancière. […] L’impression générale qui se dégage de ce travail est une admiration sans borne pour l’auteur, à l’égal de celle entretenue par celui-ci pour Christie elle-même. Le fonctionnement de l’érudition à l’état pur impressionne toujours autant. L’impression persiste, mais au bout de quelques chapitres ce sentiment se transforme en une sensation de foisonnement qui en devient gênante. L’auteur de ce livre semble oublier de temps en temps son statut d’universitaire pour opter pour celui de quasi-amoureux d’Agatha Christie, et c’est le plus souvent dans ce costume qu’il égrène les chapitres et les traductions des carnets d’Agatha Christie.
Lire la critique sur le site : NonFiction
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
brigittelascombebrigittelascombe   24 novembre 2011
Car,après tout,que peut-on bien trouver à dire sur la façon dont on écrit ses livres? Enfin, quoi,il faut d'abord chercher une idée,et puis quand on l'a trouvée;il faut s'obliger à s'asseoir à sa table et à l'écrire.C'est tout!
Poirot joue le jeu, chapitre 17
Commenter  J’apprécie          30
brigittelascombebrigittelascombe   24 novembre 2011
....la passion de la vérité.Je ne connais rien de plus attachant,ni de plus beau que la vérité...
Drame en trois actes . Acte III chapitre 5.
Commenter  J’apprécie          30
SebastienCreoSebastienCreo   11 février 2018
Ses solutions reposent sur des informations banales: certains noms peuvent être masculins ou féminins, un miroir reflète une image mais en l'inversant, un corps gisant sur le sol n'est pas nécessairement un cadavre, une forêt est encore le meilleure cachette pour un arbre. Elle sait pouvoir compter sur notre interprétation erronée de l'éternel triangle amoureux, d'une dispute entendue par hasard ou d'une liaison extraconjugale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SebastienCreoSebastienCreo   11 février 2018
Tous ces en-têtes alléchants figuraient dans un seul carnet, et il y en avait encore plus de soixante-dix autres sagement entassés dans leur carton passe-partout. j'en oubliai que j'étais confortablement agenouillé sur le plancher d'une pièce poussiéreuse, en désordre, que Matthew m'attendais en bas pour le dîner, que, dehors, dans la nuit de novembre, la pluie crépitait contre les volets de l'unique fenêtre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
SebastienCreoSebastienCreo   11 février 2018
Et si c'était un enfant ?.... une idée à manier avec précaution, mais je pourrais en faire un enfant pas très sympathique... le faux cadavre pourrait être l'un des scouts, et se révéler être vraiment mort... ou, encore mieux, une éclaireuse... une fouineuse ayant vu quelque chose qu'elle n'aurait pas dû... je ne crois pas avoir déjà assassiné un enfant dans un de mes romans...
Commenter  J’apprécie          00
Video de John Curran (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de John Curran
Les carnets secrets d'Agatha Christie Marque-page 21-06-2011
autres livres classés : écritureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
438 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre