AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de finitysend


finitysend
  05 octobre 2016
Le ressac de l'espace est une bonne lecture jeunesse et elle est intéressante également , pour un adulte .

Une espèce intelligente et parasite envahie la terre . Les humains résistent et le temps passant , ils sont prisonniers de leur addiction à ces parasites hautement conscients et stratèges dans l'âme . Ils finissent cependant par consentir à l'occupation de leur monde et à celle de leur corps individuel lui-même . Un rameau de l'espèce humaine avait fui vers Venus . Une résistance s'organise et se lance finalement dans la reconquête de la terre .

C'est un texte bien écrit , fluide où l'action est bien développée, de l'arrivée des extraterrestres à l'effondrement de la civilisation humaine .
Il y a donc dans ce texte une bonne structure de base , un univers qui est solide même s'il est avant tout une métaphore fonctionnelle dynamique à visées démonstratives .

Sur cette trame de base ( assez nourrie ) se greffe des réflexions autour du politique et de la liberté , mais aussi autour de l'addiction et de ses effets intimement et subjectivement aliénants .
Les paradis artificiels et leurs dimensions attractives sont liés au risque d'oubli de soi-même . Car c'est là que conduisent souvent certains des comportements induits par la recherche du bonheur artificiel et par l'accoutumance et la dépendance . Un bien être qui est souvent chèrement payé et qui procure à la personne concernée une satisfaction éphémère conduisant sans la moindre exception , à un dangereux retrait de la réalité , au détriment des intérêts les plus stratégiques de l'individu , ceci grâce à l'oubli , au plaisir , à la solitude et à l'onirisme , au renoncement au libre arbitre , à la volonté et à la notion de choix .

C'est un texte bien écrit , simple , mais riche de détails , absolument pas simpliste et un rien naïf . le début de l'invasion possède une vraie saveur surannée très sympathique .

En toute sincérité c'est un bon roman , bien riche et argumenté , pour jeune adulte . C'est aussi un texte bien placé pour alimenter un débat ou encore une réflexion sur l'addiction et sur ses caractéristiques nocives .
En corolaire , c'est évidemment une réflexion sur la volonté et sur le rapport à l'autre en soi ( à autrui ) , individuel ou collectif .

Invasion extraterrestre et onirisme addictif , ça vous fait rire ? oui ? et bien vous avez tort , parce que cette approche originale ( sourires ) de cette thématique est souvent autrement abordée de façon normative , moralisatrice et responsabilisatrice , C'est la gestion du risque ( en jargon professionnel ) . Cette invasion sort la question d'une dimension exclusivement narcissique , autour du mois-je , tout est relatif … et plonge le questionnement dans la problématique plus large de la liberté et sur les conséquences de la perte éventuelle de ce bien précieux ( la liberté ) pour la société , comme pour un individu isolément , tous les chemins mènent à Rome –sourires - .

C'est un peu comme si la liberté dans ce livre était un véritable biotope à la portée très générale , progressivement altéré et progressivement inhabitable . C'est une approche intéressante , c'est de la pure science-fiction d'ailleurs , cette manière d'aborder le sujet . Par ailleurs en ancrant la réflexion dans l'action romanesque et dans le conflit , l'auteur pose également cet examen en dehors de la philosophie pure , en utilisant des métaphores à tiroirs , selon un schéma de différents paliers de réalités ou de perceptions relatives du réel . Inscrire cette problématique dans l'action romanesque , très lisible , simple et attractive , la place finalement à portée d'un public très large .

Sympathique relecture , et considérant l'auteur , soulignons-le : C'est un classique de la SF francophone et française .
Commenter  J’apprécie          490



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (45)voir plus