AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Confessions d'une radine (18)

BVIALLET
BVIALLET   21 février 2013
Je suis radine mais j'aimerais ne pas l'être. La première victime de ma radinerie, c'est moi.
En effet je crois que vivre c'est dépenser, jouir, donner sans compter. Surtout, ne pas compter.
Je peux me mettre en colère contre moi. Je peux réagir contre. Il n'en reste pas moins : mon premier instinct, c'est d'être radine. 
Commenter  J’apprécie          50
line70
line70   19 mars 2011
« Pourquoi ? Mais pourquoi ? » demande la grenouille au scorpion qu'elle transporte sur l'autre rive et qui vient de la piquer, se condamnant ainsi à mort avec elle : « C'est dans ma nature », répond le scorpion avant de sombrer.

Commenter  J’apprécie          50
ChezLo
ChezLo   27 novembre 2010
Les mots aussi, je les épargne. J'ai toujours peur d'en dire trop. Mon style est économe. La digression me fait horreur. Je vais droit au but. Je fouille mon sujet comme une vrille.
Commenter  J’apprécie          50
BVIALLET
BVIALLET   21 février 2013
Etre radin, ce n'est pas simplement avoir du mal à ouvrir sa bourse.
C'est autre chose dont je parle : une attitude de suspicion, de rétention, de calcul et de paranoïa.
Je la condamne et me bats contre elle. Il me semble qu'elle est une diminution d'être. Mais elle est un instinct premier. C'est elle qui fait que je me déteste. Je déteste ce regard torve tourné vers mon mari et ces mots qui l'agressent : « Tu as vérifié l'addition ? Combien ? Quoi ! Ce n'est pas possible. Il t'a complètement eu. Mais enfin, arrête d'être naïf comme ça, fais attention ! 
Commenter  J’apprécie          40
Bibliotekana
Bibliotekana   24 avril 2015
L'usage illégitime d'une piscine dans un hôtel de luxe où je ne loge pas (il sert pour cela d'être blonde), alors que j'ai pris une chambre à dix euros dans une petite pension sans piscine, me procure un plaisir bien plus grand qu'une piscine à laquelle j'ai droit parce que je suis cliente de l'hôtel.
Commenter  J’apprécie          20
campagne
campagne   28 juin 2011
Je n'ai jamais rien acheté sur une liste de mariage_ ces listes ou l'on déclare simplement le montant de son achat. Ce n'est pas suffisament "personnel".
Une amie m'invite à diner chez elle.Elle s'est marié huit mois plus tot dans un des endroits chics de Paris.Je n'étais pas en France et je n'ai pas fait de cadeau. Elle possède surement tout: je ne vois pas ce que je pourrais lui offrir. J'entre dans la seule boutique bon marché du boulevard, ou l'on ne vend que des choses laides.Jetrouve un objet laid et bon marché ; un vase noir.
Commenter  J’apprécie          20
marinaVa
marinaVa   10 septembre 2016
J'aimerais écrire des romans pleins de grands sentiments qui fassent pleurer les gens. Mais chez l'autre je débusque aussitôt ses plus mesquines pensées. Même ma vision du monde est celle d'une radine : je vois les êtres par leur petit côté.
Commenter  J’apprécie          10
NadAmani
NadAmani   30 mai 2014
Je finirai comme grand-maman: invitant les autres, payant avec mon fric laborieusement économisé. Je serai la femme -qui-paie-plus-vite-que-son-ombre, mais je resterai la radine: celle qui calcule.
Commenter  J’apprécie          10
Tournetournesol
Tournetournesol   27 avril 2016
Mon frère cadet partage en deux une omelette préparée par un ami. Passant par là, je remarque qu’il a pris la moitié la plus grosse. Je ne peux m’empêcher d’intervenir : « Et si vous échangiez ? » Mon frère serre les dents, cherche ses mots, et articule froidement en me regardant : « La parcimonie incarnée. »

Je ris, mais blêmis. Pour une omelette par laquelle je ne suis pas concernée. La parcimonie. Le mot me va droit au cœur. Mon frère a bien visé.
Commenter  J’apprécie          00
mamansand72
mamansand72   30 juin 2015
Parfois je me demande si c’est par radinerie aussi que j’écris. Pour que rien ne se perde. Pour recycler, rentabiliser tout ce qui m’arrive. Pour amasser mon passé, le constituer en réserve sonnante et trébuchante. […] et aussi parce que ça ne coûte rien. Parce qu’on peut écrire n’importe où et que c’est gratuit. Parce qu’en écrivant, je ne dépense rien sauf mon temps et ne dépends que de moi.
Commenter  J’apprécie          00




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





    Quiz Voir plus

    Confession d'une Radine de Catherine Cusset

    Qui y a-t-il sous la pile d'habits de la chambre de la grand-mère ?

    des bonbons
    des livres
    du chocolat
    des cigarettes

    10 questions
    2 lecteurs ont répondu
    Thème : Confessions d'une radine de Catherine CussetCréer un quiz sur ce livre