AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Patrick Delperdange (Traducteur)
ISBN : 2253171204
Éditeur : Le Livre de Poche (08/03/2000)

Note moyenne : 3.2/5 (sur 61 notes)
Résumé :
Source : 4ème de couverture du livre (ISBN 2-253-17120-4)

Le navire garde-côte Catawaba vogue dans L'Atlantique Nord, pas très loin de l'Islande. À son bord, un scientifique, Hunnewell, spécialiste des formations glaciaires. Et Dirk Pitt, l'homme des missions aventureuses en mer, bien connu des lecteurs de Trésor ou de Cyclope.
Leur objectif : un iceberg qui dérive lentement vers le sud, emportant avec lui, nettement visible en transparence, u... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
ladymi
  30 septembre 2011
Le livre commence avec la découverte d'un navire coincé au centre d'un iceberg près de l'Islande. Ce navire cachait un puissant sonore capable d'analyser les sols marins et de découvrir des métaux rares. Une compagnie étrangère s'en serait emparé en incendiant le navire qui le transportait (la chaleur dégagée par le navire incendié lui a permi de pénétrer la glace de l'iceberg pour s'y retrouver coincé. Alors débute une lutte à finir entre les gentils (les Américains) et les méchants qui veulent prendre le contrôle des pays sud-américains un à un.
Mauvais parce que : (ne pas lire si vous souhaitez lire le bouquin, des "intrigues" sont dévoilées....)
1- sexiste à mort. voici quelques passages. "Une secrétaire est embauchée pour son image, pas pour ce qu'elle a à dire", "Elle se précipita pour faire du café alors que le major et le lieutenant s'échangèrent un sourire, symbole de leur connivence masculine". Bravo.
2- Homophobe. le personnage principal se fait passer pour un homosexuel pour berner le méchant qui le croira alors faible. de là les expression multiples comme pédale, pédé, tantouze, "expression de dégoût" de certains personnages devant l'homosexualité affichée du major. En passant, un homosexuel n'est pas un homme à ce qu'il paraît.
3- Ultra patriotique. le créateur de la sonde aurait voulu la confier au seul gouvernement au monde capable de faire du bien aux autres nations avec ce genre d'invention qui n'a en tête que l'intérêt du bien commun et blabla... vous devinez la nation?
4- L'action se termine en plein Walt Disney, au beau milieu du manège des Pirates des Caraïbes. Les Présidents de la République Dominicaine et de la Guyanne Britannique, menacés de mort par les méchants, s'étaient sauvés par la fenêtre de leur hôtel surveillé pour aller s'amuser dans le manège (crédible n'est-ce pas?). Tout le monde, gentils et méchants se retrouvent déguisés en pirates parmi les autres pirates mécanisés à se battre à l'insu des touristes qui s'amusent follement du spectacle.
Bref, n'importe quoi dis-je.
5- L'inventeur de la sonde n'est pas mort brûlé vif dans le navire, non non, ce n'était pas lui. Il s'était fait déclarer mort pour aller en Amérique du Sud finir sa grande transformation. Kristian deviendra Krystie. La jumelle de Kristian. Pourquoi pas.
Si, je dis bien si, l'action s'était déroulée dans les années cinquante, on aurait pu comprendre et peut-être pardonner certains éléments moraux du roman. Mais comme il n'en est rien....
Ne perdez pas votre temps, la vie est trop courte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
David_J_Collins
  01 octobre 2016
Cussler démarre la seconde aventure de Dirk Pitt de la même manière qu'il avait démarré sa première : avec une situation absolument incroyable, voire carrément impossible. Il nous pousse bien évidemment à nous poser des questions : comment est-ce arrivé ? Pourquoi ? Qu'est-ce que ça cache ? de là, tout peut arriver et son histoire prend soudainement un virage à 180° nous embarquant alors dans des complots politiques sur fond d'espionnage industriels et d'aventures.
Ça fonctionne assez bien de ce point de vue là et Cussler ne manque jamais une occasion pour nous parler d'Histoire ou de secrets gouvernementaux afin de tenir son lecteur en haleine.
Mais là où ça pêche, c'est dans la forme. Son livre est principalement construit sur les dialogues. Les personnages en viennent alors systématiquement à raconter l'action héroïque dont ils ont fait preuve avec force détails et justifications, non sans oubliés qu'ils ont la science infuse. Les dialogues ne sont plus authentiques et les raccourcis ainsi utilisés pour faire avancer l'intrigue éjectent le lecteur du récit, ne lui laissant aucun loisir d'anticipation ou de participation à l'intrigue. Il n'y a rien de cacher, juste un principe tout simple : on ne dit rien et on sort le lapin du chapeau magique en pensant que ça fera son effet ; des twists de la mort qui tuent sur place mais qui au lieu de surprendre donne simplement le goût amer de ridicule. Ça ne fonctionne tout simplement pas puisque l'auteur ne fait rien pour piéger le lecteur ni même le préparer au tour de magie.
À la longue, c'est lassant. de plus, il fait bien sentir que le monde dans lequel évolue le personnage principal n'est pas le notre et date bien de cette époque où l'on ne s'embarrassait pas de détails. Tous les clichés des James Bond d'antan se retrouvent donc dans la mélasse, allant de la beuverie 5 étoiles pas moins au jeu de séduction, manche à balai dans le luc. le mégalomane au projet aussi fou qu'improbable mais porté de bonnes intentions est digne du pire ennemi de l'agent secret cité plus haut. Seulement, il n'est pas nécessaire de répéter à tout bout de champ que son projet est impossible : le lecteur n'est pas encore assez idiot pour ne pas l'avoir compris dès la première révélation fracassante.
Autant d'éléments qui poussent le lecteur vers la sortie donc.
Il y aura également un certain nombre d'incohérences, de facilités et d'erreurs grossières comme lorsque Dirk Pitt s'étonne de trouver de faux sabres entre les mains des pirates automates de l'attraction phare du parc Disneyland. Que pouvait-il trouver d'autre en somme ?
Quoi qu'il en soit, une lecture facile, avec des situations qui posent assez de questions obligeant le lecteur à aller au bout si sa curiosité l'emportant sur tous ces petits détails qui sont juste risibles.
Cela ne m'empêchera sûrement pas de tenter le voyage sur le Titanic, pour voir comment évolue l'écriture mais bon j'ai quand même été déçu par cette aventure prometteuse de par son lancement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
frankgth
  05 octobre 2012
Lorsque le bateau d'un milliardaire Islandais disparu depuis un an est retrouvé incrusté dans un iceberg, pour atterrir et explorer cet iceberg on pense forcément à Dirk Pitt. Mais contrairement à ce qu'il croyait, l'atterrissage sur ce glaçon perdu au milieu de l'atlantique nord sera probablement la partie la moins dangereuse de sa mission. Car manifestement l'équipage a été assassiné et le prototype de sonar ultra-secret qu'il transportait a disparu. Commence alors une course contre la mort où tous les coups sont permis.
Une intrigue un peu trop grosse mais amusante et une action incessante font de cette nouvelle aventure de Dirk Pitt un bon moment de lecture. Alors bien sûr les personnages sont caricaturaux, certaines situations bien invraisemblables mais si on passe sur ces détails on peut apprécier ce livre vite lu qui n'a d'autre prétention que vous faire passer un bon moment de détente.
Commenter  J’apprécie          70
ricou
  11 août 2012
pour ceux qui aiment l'aventure avec un grand A. Agréable à lire
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
GrouchoGroucho   24 février 2015
J'ai bien peur, docteur, que vous soyez qu'un spectateur innocent qui doit être éliminé simplement pour que n'ayez plus la possibilité de reconnaître leurs visages.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Clive Cussler (33) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Clive Cussler
My Reading Habits
autres livres classés : aventureVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1201 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre