AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Charles Dutertre (Illustrateur)
EAN : 9782070622023
70 pages
Gallimard Jeunesse - Giboulées (07/05/2009)
4.24/5   31 notes
Résumé :
Tout était calme, tellement calme, quand nous sommes rentrés dans la cour de l'immeuble. Je ne me suis pas méfiée quand j'ai vu la silhouette de la concierge disparaître dans sa loge aux volets fermés. J'ai laissé les hommes, puis mes deux grandes filles grimper, quatre à quatre les escaliers. J'ai hésité, puis j'ai ouvert la grille de l'ascenseur. J'y ai déposé doucement le couffin, pour ne pas te réveiller.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Ziliz
  18 avril 2013
Clara a six mois lorsque l'ensemble de sa famille est déporté. Elle doit son salut à l'ascenseur dans lequel elle est restée pendant la rafle. La voisine qui la trouve s'émeut de son sort. Dès lors la petite fille devient une 'patate chaude' et passe de mains en mains. Ni par cruauté, ni par indifférence, ses sourires et sa douceur charment au contraire tous ceux qui la recueillent avec bienveillance. Mais parce qu'il est bien difficile de protéger et de cacher un enfant juif en cette période.
Encore un ouvrage qui ne me paraît pas exactement adapté au public visé (6-12 ans), hors accompagnement adulte, en tout cas. le récit est poétique, l'histoire belle et émouvante, mais le contexte restera probablement obscur à ceux qui n'ont pas entendu parler de l'occupation nazie et/ou de la Shoah.
Une fois de plus, je m'interroge sur la pertinence du format 'album' au-delà de huit-dix ans, d'autant que les illustrations, ici… heum... disons que je préfère les chevaliers et châteaux-forts de Charles Dutertre à ses représentations de bébés...
Sur ce thème, la bande-dessinée jeunesse 'L'enfant cachée' (de Loïc Dauvillier et Marc Lizano), me semble à la fois plus subtile et plus explicite, sans toutefois montrer d'images crues.
--- Et à nouveau un mauvais classement à la bibliothèque : dans les bacs pour les 4-5 ans, alors que le texte est aussi dense que dans un roman d'une centaine de pages. D'autant que le sujet, tel qu'il est abordé ici, n'est pas pour les petits.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
zazimuth
  20 mai 2012
Il y est question d'un bébé (juif) qui échappe à une rafle pendant la seconde guerre mondiale. Sa mère, avant d'être arrêtée, dépose le couffin dans la cage de l'ascenseur de son immeuble et à partir de là Clara va passer de mains en mains. Chaque personne va raconter de son point de vue comment elle a été mise en contact avec le bébé et le rôle qu'elle a joué auprès d'elle quelques heures, quelques jours ou plusieurs mois. Il y a d'abord la vieille dame dans l'immeuble qui va assez rapidement déposer le couffin chez les bonnes soeurs où l'une d'entre elles l'emmène à la campagne dans la ferme de son frère. Il y a le soldat allemand venu la chercher sur l'ordre de son supérieur qui ne peut s'y résoudre et la laisse au pied d'une croix puis les deux résistants qui la ramassent là et l'emmènent chez « la sorcière » qui va en prendre soin aidée du Juif qu'elle cache dans sa grange...
Lien : http://toutzazimuth.eklablog..
Commenter  J’apprécie          120
VanessaV
  09 avril 2016
"Ma douce, oh ma fleur,
Tu ris quand sonne l'heure
De rentrer au pays
Oh ma douce, oh ma fleur..."
Cette maman chante tout doucement à sa dernière fille, encore un bébé. C'est doux, c'est beau. le reste de la famille, endimanché, attend. Il est l'heure. Ils vont sortir profiter du parc. le papa rappelle les consignes "- [...] dedans, nous faisons ce que nous voulons. Dehors, nous devons être transparents, gris comme les murs... et, rappelle-moi, que dois-tu faire si nous croisons des soldats allemands? Schlomo baissa les yeux et dit: - Baisser les yeux. - C'est bien, mon fils." Oui mais cette fois-ci ils ont le droit d'en profiter. Une ombre est là, un vent mauvais. Et quand ils rentrent cela se confirme, la concierge referme la porte de sa loge trop vite, des bruits de bottes dans l'escalier. La maman pose le couffin du bébé dans l'ascenseur. Et c'est le drame.
Et puis la vieille dame d'en haut sort faire ses courses et trouve le bébé. La petite d'en dessous, de cette famille juive. Elle lui donne du lait et sait ce qu'elle en fera le lendemain. Clara, petit bébé survivant, passera ainsi de bras en bras, abandonnée ici, confiée là.
"L'histoire de Clara" de Vincent CUVELLIER et illustré par Charles DUTERTRE fait partie de la trilogie sur la seconde guerre offerte par l'auteur avec "Je suis un papillon" et "J'aime pas les clowns" de Vincent CUVELLIER et illustré par Rémi COURGEON. Clara est l'innocence, la joie de vivre même dans un pays en guerre. Ici elle sera juste nourrie, là mise à l'abri, ici elle va pouvoir grandir un peu, encore un peu.
Et ce sont ces adultes aux prises avec la grande histoire dans ce qu'ils ont d'humains. Un reliquat d'envie de vivre, une surprise revigorante, un paquet passé des ennemis aux partisans, une joie de grands-parents, une maternité fantasmée. L'histoire de Clara n'est pas linéaire, ses sauveurs ne se connaissent pas et pourtant l'enfant grandit de cet amour offert à la dérive, parce que non, on ne peut tout de même pas faire ça à une enfant.
Clara chemine entre le meilleur de l'homme jusqu'à une enfance possible.
Encore ici, l'auteur offre une vue de l'intérieur, à auteur de bambin. Ce n'est pas tant la fibre maternelle qu'il interpelle mais le choix de la vie. Les hommes, les femmes, les vieux, même les soldats se retrouvent un instant à prendre une décision, elle ne va être qu'une négligence, un appel au secours ou un réel investissement mais chacun fait un pas... et au final une vie continue de s'épanouir.
Lien : http://1pageluechaquesoir.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Eze3kiel
  29 juillet 2010
Dans cette histoire, chaque chapitre est raconté par un personnage différent qui a joué un rôle dans la jeune vie de la petite Clara. Chacun, à sa manière, a contribué à la garder saine et sauve. Et elle a eu beaucoup de chance, cette petite Clara, de tomber sur ces personnes qui ont su garder humanité et courage malgré cette terrible guerre.
Un livre court, joliment illustré qui parle de la guerre et des illustres inconnus qui ont su faire le choix d'aider ceux qui en avaient besoin, à leurs risques et périls.
Commenter  J’apprécie          70
Clana
  11 août 2021
L'histoire de Clara c'est l'histoire d'une chaîne d'humanité tissée au milieu de l'horreur.
Chacun de ses maillons a droit au chapitre, avec sa personnalité, ses mots et ses pensées propres.
C'est un petit concentré de tout ce qui nous rend humain : les mesquineries, les lâchetés, la peur, le courage, le petit grain de folie, la rébellion, l'impuissance aussi, face à l'ignoble qui nous dépasse.
Tout y est suggéré en filigrane et avec une grande pudeur, sans complaisance ni pathos, ni concessions, de la rafle du vel d'hiv au retour des camps, l'étoile jaune, la guerre, l'occupation, le Lutecia et son après.
On a le coeur serré dès le premier chapitre, parce que l'histoire de Clara n'est pas une histoire vraie, mais que tout ce qui l'entoure a désespérément existé.
C'est un livre estampillé jeunesse, qui permettra aux enfants une première approche de l'indicible, et aux adultes, une nouvelle façon de ne pas oublier.
A la mémoire des millions de petits fantômes qui n'ont pas trouvé sur leur trop court chemin de chaine à laquelle s'agripper.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Eze3kielEze3kiel   29 juillet 2010
- Je sais ce qu'ils font aux Juifs, moi. Je sais ce qu'ils font aux Juifs !

Je jette une pierre contre la croix. La pierre se brise.

- N'aie pas peur. Tu pleures. N'aie pas peur, bébé, n'aie pas peur d'Otto. Tu vois, je te prends dans mes bras. Je ne vais pas te faire de mal. Quand on prend dans les bras, c'est qu'on veut pas faire de mal. Tu crois que je fais la guerre aux enfants ? Non, bébé, tu vois, tu n'as rien à craindre, je te dépose sur la croix. Tu vois, je ne te fais pas de mal. Quelqu'un va venir te chercher. Tu vois, je ne fais pas la guerre aux enfants, bébé juif...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
ZilizZiliz   18 avril 2013
" Otto, Karl, allez chercher la petite Juive à la ferme de la Croix-Lucé ! Je la veux avant ce soir, a crié le major Schlumper."
Moi, quand je suis parti faire la guerre, je croyais pas que c'était contre les enfants.
(p. 33)
Commenter  J’apprécie          160
Eze3kielEze3kiel   29 juillet 2010
De toutes façons, il faudra bien que je sache. C'est obligé. Oh ! j'ai bien une idée. Je me doute de ce qui leur est arrivé. A mon père. A ma mère. A mon frère. A mes sœurs. Pourquoi moi, j'ai réussi à fuir ? ça tient à rien, à une fenêtre ouverte, à un lampadaire éteint, à une rue plutôt qu'une autre. A un vélo abandonné contre un lampadaire. A une route en pente. A de bons mollets. Et à une drôle de sorcière, plus fée que les fées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
VanessaVVanessaV   09 avril 2016
- [...] dedans, nous faisons ce que nous voulons. Dehors, nous devons être transparents, gris comme les murs... et, rappelle-moi, que dois-tu faire si nous croisons des soldats allemands? Schlomo baissa les yeux et dit: - Baisser les yeux. - C'est bien, mon fils.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Vincent Cuvellier (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vincent Cuvellier
Premier souvenir de lecture, le héros ou l'héroïne de son enfance, le livre qu'il aurait aimé écrire, est-il organisé ou brouillon, plutôt ordinateur ou crayon... 4 minutes en tête à tête avec Vincent Cuvellier.
autres livres classés : juifVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

As-tu bien lu L'histoire de Clara

Quand les allemands emmènent la famille de Clara, pourquoi ne l'emmènent-ils pas?

elle est trop petite
elle a le temps de s'enfuir
son berceau est dans l'ascenseur
personne ne sait qu'elle est juive

9 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : L'histoire de Clara de Vincent CuvellierCréer un quiz sur ce livre