AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749936411
Éditeur : Michel Lafon (24/05/2018)

Note moyenne : 4.39/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Voilà comment tout a commencé. Aby Cyclette rentre à Strasbourg après avoir séjourné plus d’une année au Québec, avec la ferme intention de retourner y vivre. Après quelques mois de paperasse, elle se rend compte qu’il lui faudra plus d’un an avant d’obtenir son visa permanent canadien. Quitte à attendre, autant continuer à voyager. Elle consulte le globe qui trône sur son bureau. Qu’y a-t-il à l’exact opposé de Strasbourg ? La Nouvelle-Zélande ! Très rapidement, el... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Jangelis
  23 mai 2018
Enfin un roman graphique que j'ai dévoré avec plaisir !
Aby, ayant quelques mois à occuper en attendant son visa pour le Canada, décide de partir, le plus loin possible de Strasbourg, aux antipodes ... Ce sera donc la Nouvelle-Zélande.
Dommage qu'elle rencontre l'amour de sa vie juste avant le départ, mais pas suffisant pour qu'elle reste à quai !
Elle va donc nous raconter ses préparatifs, puis surtout son quotidien là-bas, au fil de son année chez les Kiwis.
À la fois guide pour ceux qui songent à l'expatriation, découverte du pays, coup de projecteur sur les différences culturelles et quotidiennes, côté français comme côté néozélandais. le tout avec beaucoup d'humour facilement accessible. Sans oublier qu'Aby est alsacienne, en voyage entre cigogne et kiwi !
Un gros pavé (apparemment, personne n'a eu le courage de compter le nombre de pages, donc j'y renonce aussi !!) très vite dévoré puisque chaque page comporte trois ou quatre dessins légendés.
Chaque sujet couvre entre une et cinq ou six pages.
Entièrement bilingue, de façon amusante mais aussi surprenante : le texte est généralement en français, mais les dialogues dans la langue utilisée (anglais souvent donc). Et tout est traduit dans l'autre langue.
Je me suis parfois surprise, emportée par ma lecture, à lire en anglais (moi qui suis parfaitement nulle !) et je pense que je relirais ensuite tout en anglais, excellent exercice facile pour progresser !
J'ai un peu regretté le langage parfois grossier. Pour moi utilisable à l'oral, mais peu apprécié à l'écrit.
Évidemment assez logique cependant ici, puisque ce sont essentiellement des dialogues qui sont retranscrits.
J'ai aimé qu'à côté des dessins, Aby nous régale de photos, de quelques amis mais surtout de paysages, lors de sa découverte du pays. Dommage qu'elles soient souvent un peu trop sombres pour bien les voir (elle nous prévient que l'appareil photo utilisé est sommaire !)
J'ai surtout aimé son côté très positif. Elle aime voyager et découvrir pays et gens, parce que chaque expérience est pour elle une bonne chose à découvrir, même si parfois, elle s'en passerait volontiers.
Pourquoi, mais pourquoi n'avoir pas paginé le livre ? J'ai trouvé cela très désagréable, habituée à repérer les meilleures pépites que je découvre, à revenir en arrière, voire à vérifier que je n'ai pas sauté de pages. Détail d'impression mais c'est dommage.
Par contre, j'ai enfin compris ce qu'est un roman graphique ! Parce que ceux que j'avais découvert sous ce nom jusqu'à présent étaient pour moi simplement des B.D. rebaptisées. Ici, on voit la différence.
J'ai donc passé un très bon moment en compagnie d'Aby (et je continue à ouvrir le livre au hasard et relire certaines pages).
Un peu cher pour une lecture assez courte (quoique ... on s'en délecte, on y revient, on rit) mais un bon cadeau à faire à quelqu'un qui pense s'expatrier ou voyager. Voire à quelqu'un au contraire qui ne bouge jamais.
Evidemment, idéal si autour de vous certains envisagent la NZ
Et je pense que le nombre de demandes de visas pour le pays des kiwis va augmenter en flèche après cette lecture. Aby a tant aimé le pays qu'elle donne vraiment envie d'y aller.

Lien : https://livresjeunessejangel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
AuBazartDesMots
  17 juin 2018
Avant tout, je tenais à remercier les éditions Michel Lafon et Camille Groelly de m'avoir fait parvenir ce livre. Cet envoi est un peu particulier, c'est le premier ouvrage que je reçois d'une maison d'édition, alors le moins qu'on puisse c'est que je suis ravie! Merci aussi à Alicia du blog Papillon Voyageur de m'avoir permis de m'intégrer dans ce petit monde.
Les remerciements faits, passons à l'ouvrage en lui-même. Et bien, pour un premier partenariat, autant dire que c'est une réussite. J'ai adoré lire les anecdotes de cette expatriée alsacienne (#Alsacepower ❤ ) qui, après le Québec, a décidé de passer une année en Nouvelle-Zélande.
En tant que Strasbourgeoise – prof d'arts pla – amoureuse des voyages (même si les miens sont bien moins grandioses que les siens), je me suis un peu retrouvée dans ce livre et ai adoré les références à la culture alsacienne. Pour ceux qui me lisent et qui n'ont pas la chance d'avoir grandi dans le Bas-Rhin (tout à droite, puis en haut de la carte ) ou à la rigueur dans le Haut-Rhin ( tout à droite, puis en bas, la logique est là), sachez-le, l'Alsace n'est pas une région, c'est un PAYS. Avec sa langue si mélodieuse, ses traditions, ses costumes et sa gastronomie (flammekueche forever! ).
Mais revenons au sujet, c'est-à-dire l'ouvrage. La première impression est positive. La couverture bleu ciel attire l'oeil et ce dessin mêlant un kiwi (je crois) et une cigogne, c'est tout bonnement génial. On a hâte d'ouvrir le livre, et le contenu est à la hauteur de la joliesse de la couverture.
L'ouvrage narre la vie d'une expatriée en Nouvelle-Zélande. L'auteure Aby nous donne pleins de conseils simples mais néanmoins judicieux, intégrés dans de courts strips de maximum 3 pages portant sur des anecdotes. du coup, c'est court, rythmé et on peut arrêter la lecture quand bon nous semble… Ce format est parfait. Les sujets varient régulièrement, entre la vie en colocation, les achats au supermarché ou le travail dans un restaurant…
Ce qui ressort, c'est le côté humain de cette expérience. Je lis en même temps dans le cadre d'une lecture commune « Wild » de Cheryl Strayed, et c'est drôle de voir deux visions du voyage s'opposer aussi diamétralement. Cheryl marche en solitaire dans une sorte de démarche cathartique, on sent la souffrance et en même temps la détermination de cette randonneuse du dimanche qui se confronte à des montées bien trop hautes pour elle… Et de l'autre, avec « Welcome to Kiwiland », on a l'aspect joyeux et positif d'une fille bien dans sa peau qui a envie de découvrir le monde et surtout les gens qui le peuple, et qui nous fait partager sa bonne humeur. le décalage est juste énorme, et le hasard qui m'a conduit à lire ces deux livres en même temps me fait bien sourire.
Tout cela pour dire que dans « Welcome à Kiwiland », en plus du fait qu'on a à la fin de la lecture la patate et une formidable envie de voyager, on ne peut qu'avoir le désir de rencontrer les gens géniaux qu'Aby a pu côtoyer. Bravo à elle, qui leur a fait un beau cadeau en brossant de ces personnes des portraits si humains.
Pour lire la suite, jetez un oeil sur mon blog, Au Baz'art des mots!
Lien : https://aubazartdesmots.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliLee
  18 septembre 2018
La Nouvelle-Zélande, m'attire énormément, comme beaucoup de monde, je pense, par son côté « Autre bout du monde ». Je me suis donc précipitée sur cette BD, impatiente de découvrir le Road trip d'une jeune Française trentenaires au pays des All Blacks (dont elle parle très peu au passage!). Au début, j'ai quand même été dubitative sur l'utilité d'avoir la version bilingue (Anglais/Français) du texte mais rapidement, je me suis prise au jeu et j'avoue que finalement, j'ai trouvé ça génial. Aby nous offre donc son année passée à 18000 kilomètres de chez elle, dans un pays dont elle parle mal la langue et connaît peu les coutumes. Débrouillarde, elle va vite se trouver un job dans un restaurant et se faire plein de nouveaux amis. Entre des échanges succulents sur le langage et la capacité de la narratrice à tourner les choses avec humour, on se laisse tout de suite embarquer chez les Kiwis et on a vraiment l'impression de vivre cette année passionnante avec elle. Les dessins sont amusants et les photos qui illustrent quelques pages en font un vrai carnet de voyage pétillant.
Que dire de plus? J'ai vraiment adoré et ça donne encore plus envie de partir voir tout ça de près.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
dadotiste
  23 mai 2018
Je viens de terminer « Welcome To Kiwiland » d'Aby Cyclette et.... je n'ai plus envie que d'une chose : Poser ma démission et partir voyager !
Je me suis régalée avec ce récit. C'est drôle, c'est truffé de petites anecdotes... On passe du français à l'anglais et inversement en quelques secondes, ce qui permet au lecteur de réellement se plonger dans le voyage de d'Aby. Pour avoir voyagé un peu, ce qu'elle raconte est très réaliste. Et pour cause vous me direz, puisque ce n'est pas un récit d'invention !
Seul petit bémol, il est parfois difficile de s'y retrouver dans les bulles bilingues. Mais bon, on prend vite le pli et l'idée en elle même du double langage est tellement géniale qu'on ne leur en voudra pas !
À lire absolument ! C'est un coup de coeur auquel je ne m'attendais pas du tout mais que je vous recommande chaudement !
Commenter  J’apprécie          30
Parangon666
  29 juillet 2018
J'ai beaucoup aimé ce livre.
Cela m'a remémoré mon voyage en Nouvelle Zelande mais ce que j'ai aimé aussi c'est la simplicité de l'auteure.
On sent vraiment sa simplicité et on suit son aventure avec joie. On aurait presque envie de faire comme elle.
Comme elle le dit si bien à la fin, tout le monde peut le faire, elle aussi a peur de se lancer mais elle a encore plus peur d'avoir des regret. Je trouve ce message assez positif et c'est vrai qu'il vaut tenter que regretter.
A côté de cette histoire, les dessins sont assez simples mais fonctionnent très bien. J'aime ce concept d'un dessin par page avec cet halo de couleur pour mettre en valeur les personnages.
Ce livre me donne vraiment envie de repartir en voyage :)
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
BDZoom   22 juin 2018
Aby évoque certes Auckland, les geysers de Rotorua, Wellington, Queenstown… mais sans commenter vraiment, ce qui est peut-être dommage.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
KurelKurel   25 juin 2018
Rien que le nom de l'auteure a de quoi donner envie d'ouvrir cet ouvrage !
Ce livre a été reçu dans le cadre d'un partenariat avec Livraddict et les éditions Michel Lafon. Je les remercie énormément pour cette aventure !

C'est l'histoire d'une jeune alsacienne globe-trotteuse qui cherche quoi faire en attendant un visa pour vivre au Québec. C'est l'histoire d'une jeune femme qui décide un peu au hasard tel un pub Loto de partir en Nouvelle Zélande. C'est l'histoire d'une personne qui nous fait partager son expérience d'une façon très plaisante.

Ce roman graphique est une succession de petites anecdotes sur la vie dans un nouveau pays, aussi "exotique" et différent de ce à quoi nous pouvons être habitués, nous les mangeurs de grenouilles ;) !

Entre tracas administratifs et tremblement de terre, entre virée en vélos et travail, les dessins sont lissés mais très expressifs et le ton est toujours avec cette petite pointe d'humour qui fait qu'on ne voit pas les pages passer.

Des photos des différentes excursions que la dessinatrice a pu faire se glissent entre les pages et transforme cet ouvrage en carnet de voyage. Le tout donne envie de visiter sinon s'installer chez les Néo-Zélandais. :)

L'auteure aborde des sujets légers mais aussi des sujets plus sérieux comme les relations longues distances et le fait de ne pas être seule à décider dans un couple. Elle aborde tout ... les bons moments comme les moins drôles.

Enfin le livre est complètement bilingue. Les dialogues sont soi en français soit en anglais suivant la langue utilisée au moment des anecdotes, et l'ensemble des commentaires est en français? Cependant, le tout est traduit dans l'autre langue. En ce sens, le livre est encore plus immersif.

Mélanger bien tous les ingrédients de cet ouvrage et vous obtenez un roman graphique à découvrir pour le plaisir d'un récit d'aventures ordinaires mais qui vous accrocherons un sourire pendant toute la lecture. Un point négatif ? On en voudrait encore !

Pour moi c'est un 18,5/20. J'espère que vous prendrez autant de plaisir que moi à vous plonger dans cette histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JangelisJangelis   23 mai 2018
Le petit surnom des néo-zélandais est "kiwi"
C'est mignon et ils l'utilisent pour parler d'eux, donc c'est cool !
(et puis c'est moins long à dire que "néo zélandais")

Ils roulent à gauche (c'est con mais c'est toujours bon à savoir)

Le loyer se paye à la semaine, et la paye tombe chaque semaine aussi.

Le SMIC horaire en NZ est d'à peu près 15$
Ce qui est correct pour vivre ici !

On peut retirer de l'argent à la caisse en faisant ses courses
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
autres livres classés : expatriésVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox

Autres livres de Aby Cyclette (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
369 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre