AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Madeleine Alcover (Éditeur scientifique)
EAN : 9782745310798
624 pages
Honore Champion (07/05/2004)
3.57/5   15 notes
Résumé :
L'Autre Monde est le récit d'un double voyage dans l'espace vers Les États et Empires de la Lune et vers Les États et Empires du Soleil. Il est en cela le roman du monde tel que la nouvelle science et l'astronomie naissante permettent de l'imaginer, infini et habité, et où la Terre n'est qu'une planète parmi les autres.
Mais malgré l'ingéniosité des machines-à-voler et la forte présence de la science, ce n'est pas un roman de science-fiction. Le voyageur doit... >Voir plus
Que lire après Les États et Empires de la Lune et du SoleilVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Lorsque je suis tombé sur ce bouquin, par hasard, dans une librairie d'occasion, j'ai d'abord cru qu'il s'agissait d'une édition particulièrement volumineuse de la pièce de Rostand. En y regardant de plus près, j'ai vu que le titre était plutôt L'autre monde ou les États et empires de la lune et du soleil et je me demandais alors ce que le nom de Cyrano de Bergerac pouvait bien venir faire là jusqu'à ce que je réalise qu'il en était tout simplement l'auteur. Hé oui! Cyrano de Bergerac, ce personnage emblématique du théâtre et du cinéma français fut d'abord un personnage historique qui, entre autre, écrivait.
Ce Cyrano réel, abordons la question sans plus attendre, avait effectivement un grand nez (il en existe toujours quelques portraits) et aimait s'en moquer tout en se montrant très susceptible à ce sujet. Dans son Voyage sur la lune, tous les lunaires ont d'ailleurs le nez long, et Cyrano s'en fait ainsi expliquer la raison par l'un deux :

« Maintenant, afin que vous sachiez pourquoi en ce pays tout le monde a le nez grand, apprenez qu'aussitôt que la femme est accouchée, la matrone porte l'enfant au Prieur du Séminaire; et justement au bout de l'an les experts étant assemblés, si son nez est trouvé plus court qu'à une certaine mesure que tient le Syndic, il est censé camus, et mis entre les mains des gens qui le châtrent. Vous me demanderez la cause de cette barbarie, et comme il se peut faire que nous chez qui la virginité est un crime, établissons des continences par force? Mais sachez que nous le faisons après avoir observé depuis trente siècles qu'un grand nez est le signe d'un homme spirituel, courtois, affable, généreux, libéral, et que le petit est un signe du contraire. » (Voyage sur la lune, 119)

C'est donc en glissant son regard par-dessus son grand nez que le vrai Cyrano, homme sans aucun doute spirituel, courtois, affable, généreux et libéral, a écrit, outre ses récits de voyages astraux, des lettres, des poèmes et une pièce de théâtre.
Son écriture est vraiment particulière. Elle est très vive et nerveuse. On y passe de réflexions philosophiques inspirés de Gassendi et Descartes, à des descriptions d'inventions technologiques souvent très ingénieuses (d'une « fusée » lunaire et d'un « walk-man » notamment), à des conversations fantaisistes avec le démon de Socrate, des oiseaux, etc., à des récits d'aventure de vols, rencontres et même d'évasions. Ses récits de voyages sur la lune et le soleil sont parfaitement ridicules au premier abord, mais contiennent tellement de formules ingénieuses et amusantes, tellement d'inventions mécaniques et de réflexions philosophiques que même le plus récalcitrant à cette lecture se laissera gagner.
Le Cyrano historique, serait aussi, comme le rapporte Rostand, bel et bien mort des suites d'une pièce de bois qui lui est tombé sur la tête, et il aurait aussi effectivement tenu tête à cent hommes à la porte de Nesle. On ne lui connaît pas, non plus, malheureusement pour lui, de succès amoureux.
Vraiment, nez compris, le vrai Cyrano ne fait pas piètre figure si on le compare au personnage de théâtre auquel son destin l'a fait aboutir.
Commenter  J’apprécie          240
On découvre de multiples facettes de la Lune et du Soleil à travers les yeux de Dyrcona, tantôt guidé par le démon de Socrate, tantôt par Campanella jusqu'au Pays des Philosophes. Cyrano dresse la cartographie d'autres mondes, et l'espace sert l'allégorie comme dans le Songe de Poliphile. Certaines visions sont étonnantes, certaines moeurs étranges ; ici règne la Nature (les arbres ont le don de la parole comme les animaux et tout n'est qu'esprit subtil dans l'Autre Monde et tout semble ethéré) ; ici s'appliquent les lois de la Physique élémentaire, aussi retrouve-t-on dans le texte des principes de vie comme des processus alchimiques mais ce qui crée l'alchimie dans le texte, c'est surtout l'humour de Cyrano qui compose une Histoire comique qui singe les hommes d'église et les pédants qui tentèrent avant lui d'expliquer le monde et les grands principes de la Physique par des fables.
Commenter  J’apprécie          170
Une bonne adaptation en jeunesse d'une partie de cet ouvrage, voir à

http://crdp.ac-amiens.fr/cddpoise/blog_petits_lecteurs/?p=3435

reprise sur

http://www.babelio.com/livres/Bergerac-Du-fabuleux-voyage-sur-la-lune-que-fit-Cyrano-de-B/343158

avec en plus une deuxième critique
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
[A]fin que vous sachiez pourquoi en ce pays tout le monde a le nez grand, apprenez qu’aussitôt que la femme est accouchée, la matrone porte l’enfant au Prieur du Séminaire; et justement au bout de l’an les experts étant assemblés, si son nez est trouvé plus court qu’à une certaine mesure que tient le Syndic, il est censé camus, et mis entre les mains des gens qui le châtrent. Vous me demanderez la cause de cette barbarie, et comme il se peut faire que nous chez qui la virginité est un crime, établissons des continences par force? Mais sachez que nous le faisons après avoir observé depuis trente siècles qu’un grand nez est le signe d’un homme spirituel, courtois, affable, généreux, libéral, et que le petit est un signe du contraire.
Commenter  J’apprécie          360
N'en doutez point, lui répliquai-je ; comme Dieu a pu faire l'âme immortelle, il a pu faire le monde infini, s'il est vrai que l'éternité n'est rien autre chose qu'une durée sans bornes, et l'infini une étendue sans limites. Et puis Dieu serait fini lui-même, supposé que le monde ne fût pas infini, puisqu'il ne pourrait pas être où il n'y aurait rien, et qu'il ne pourrait accroître la grandeur du monde qu'il n'ajoutât quelque-chose à sa propre étendue, commençant d'être où il n'était pas auparavant. Il faut donc croire que comme nous voyons d'ici Saturne et Jupiter, si nous étions dans l'un ou l'autre, nous découvririons beaucoup de mondes que nous n'apercevons pas, et que l'univers est éternellement construit de cette sorte.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Savinien de Cyrano de Bergerac (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Savinien de Cyrano de Bergerac
"En jouant, en écrivant Molière & Cie" paru aux Editions du Seuil
« le quatre centième anniversaire de la naissance de Molière a donné lieu à quantité de publications, de représentations, de manifestations diverses pendant un an. J'ai rédigé des préfaces et des notes personnelles, répondu à des journalistes, joué Orgon dans Tartuffe et repris deux mises en scène des Fourberies de Scapin et du Bourgeois gentilhomme. J'appartiens à la Comédie-Française dont Molière est le saint patron, l'emblème et l'apanage. Ma fréquentation de l'oeuvre s'est finalement à peine intensifiée cette année-là en regard des années précédentes, mais la publicité générale que produit une commémoration m'a fait réfléchir, a suscité des questions dont ce livre est le résultat, la collection, le prolongement. Il est fait aussi et surtout du goût, de l'appétit, du besoin presque buccal que j'ai de Molière. » Denis Podalydès
Denis Podalydès est sociétaire de la Comédie- Française depuis 2000. Il a mis en scène une quinzaine de pièces, parmi lesquelles "Cyrano de Bergerac" (cinq Molières en 2007, dont celui de metteur en scène). Également acteur au cinéma, il lit et enregistre régulièrement des oeuvres littéraires : Proust, Céline, Diderot, Jack London (Grand Prix du livre audio La Plume de Paon pour "Martin Eden" en 2020). Il est l'auteur de "Scènes de la vie d'acteur" (Seuil, 2006), "Voix off" (Mercure de France, Prix Femina essai 2008), "La Peur Matamore" (Seuil/Archimbaud, 2010) et de l'Album Shakespeare (La Pléiade, 2016).
Rencontre animée par Simon Daireaux
+ Lire la suite
autres livres classés : lettresVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (42) Voir plus



Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
5004 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

{* *}