AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2815900092
Éditeur : L'Aube (15/04/2010)

Note moyenne : 4.13/5 (sur 15 notes)
Résumé :


Passionnant et riche dialogue entre deux penseurs de notre temps dont le trait commun est l’interdisciplinarité : sociologie, psychiatrie et psychanalyse.

Morin et Cyrulnik constatent l’un et l’autre l’indissociabilité du cerveau et de l’esprit, l’interdépendance du culturel et du psychologique, du cérébral et du biologique.

À la fragmentation du discours compartimenté, techno-scientifique, ils opposent le discours du ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Aela
  22 juillet 2014
C'est un dialogue très riche sur l'interdépendance entre l'affectif et le logique, le culturel et le psychologique, le cérébral et le biologique dans la construction de l'être humain.
Difficile de résumer cet échange foisonnant, on peut donner quelques clés:
l'intelligence et l'affectivité croissent l'une avec l'autre; il n'y a pas de hiérarchie établie une fois pour toutes mais des hiérarchies en permanente permutation, ordre et désordre se relaient dans la construction de l'être humain.
Ce livre court mais dense permet d'appréhender les clés nous aidant à nous forger, devenir soi-même pour mieux rencontrer l'Autre qui est aussi un autre soi-même.
Boris Cyrulnik est neurologue, psychiatre, psychanalyste et éthologue.
Edgar Morin est sociologue, philosophe et anthropologue.
La diversité de leur parcours, leurs approches très différenciées nourrissent l'échange tout au long de ce livre.
Commenter  J’apprécie          300
ecumeuse
  31 août 2011
Ce livre se présente sous la forme d'un échange entre Boris Cyrulnik et Edgar Morin. Un contenu très accessible qui propose une réflexion sur ce qu'est l'homme en empruntant le kaleïdoscope de l'interdisciplinarité chère à Edgar Morin. Je l'ai acheté malgré mes faibles moyens pour 7 euros, parce que je sais que je le relirais avec plaisir. L'air de rien on y apprends plein de choses et l'on en sort rassuré. Une petite bouffée d'air pour ceux qui cherchent du sens en ces temps ombrageux.. Nul besoin d'être érudit pour le lire, ce qui se conçoit clairement s'énonce clairement et c'est bien le cas ici.
Commenter  J’apprécie          60
myriampele
  21 janvier 2016
C'est en effet riche de réflexion autour de la complexité de la nature humaine. Mais une critique de cet ouvrage me semble bien difficile à faire. Il faudrait le lire à petites doses, et plonger aussitôt dans la réflexion. par contre les illustrations, à mon goût, ne sont pas appropriées.
Commenter  J’apprécie          30
Danieljean
  01 janvier 2016
Un livre qui relate des dialogues d'une grande fraîcheur sans mots inutiles, entre deux personnes éminentes. Ils offrent une profondeur et s'expriment avec simplicité. À lire
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
AelaAela   22 juillet 2014
Si je veux construire ma personnalité, je suis obligé de réduire mes potentiels, puisque je ne peux pas être tout. Pour devenir moi-même, je suis donc obligé de renoncer à parler toutes les langues, de réduire les traces dans mon cerveau pour percevoir un monde, d'appartenir à une culture et je suis même invité à rencontrer une autre culture.
Commenter  J’apprécie          101
DanieljeanDanieljean   09 décembre 2015
Dès l'instant où des scientifiques, des politiciens, des philosophes, etc. répètent et habitent la même théorie, ils s'adorent entre eux, mais haïssent ceux qui en récitent une autre. La théorie prend une fonction de clan et non plus de pensée.
Commenter  J’apprécie          50
AelaAela   22 juillet 2014
La vie, elle, ne cesse de se transmettre. C'est pour cela que la mort et l'amour - comme le disent les romans à l'eau de rose - sont biologiquement associés.
Avant ma naissance, j'existais déjà dans les gamètes de mes parents; après ma mort, je continuerai à exister dans mes enfants et peut-être même dans une ou deux idées.
Commenter  J’apprécie          20
AelaAela   22 juillet 2014
Souvenons-nous des discussions suscitées par la théorie de Mac Lean sur les trois cerveaux - ce qu'il a appelé le cerveau triunique de l'être humain. Celui-ci porte en lui le cerveau reptilien (siège de l'agression), le cerveau des anciens mammifères (siège de l'intelligence et de l'affectivité), enfin le néo-cortex cérébral (siège des opérations logiques dites rationnelles). D'après Mac Lean, il n'existe pas de souveraineté du rationnel sur l'affectivité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ChastoChasto   24 mars 2016
L'avenir est dans la volonté, non dans les prophéties.
Commenter  J’apprécie          120
Videos de Boris Cyrulnik (82) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Boris Cyrulnik
La commission sur les "1000 premiers jours de la vie de l'enfant" est présidée par le neuropsychiatre Boris Cyrulnik. Elle met l'accent sur l'importance de la toute petite enfance. Qu'est-ce qui se joue à cette période de la vie en termes d'apprentissages ?
Guillaume Erner reçoit Ghislaine Dehaene-Lambertz, pédiatre, directrice de recherche au CNRS en sciences cognitives et membre de la commission sur les 1000 premiers jours de la vie de l?enfant.
La Question du jour de Guillaume Erner - 23 septembre 2019 À retrouver ici : https://www.franceculture.fr/emissions/la-question-du-jour/saison-26-08-2019-29-06-2020
Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/¤££¤15Abonnez-vous6¤££¤6khzewww2g/?sub_confirmation=1
Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture
+ Lire la suite
autres livres classés : dialoguesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les titres de Cyrulnik

Un merveilleux...

jour
malheur
problème
sentiment

10 questions
39 lecteurs ont répondu
Thème : Boris CyrulnikCréer un quiz sur ce livre