AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782754724272
220 pages
Editions du Panthéon (30/05/2014)
4.38/5   13 notes
Résumé :
Résumé

« Ce soir-là, pour moi, tout va basculer. Je ne comprends toujours pas, j’ignore où je me situe, mais je décide que mon histoire doit être publiée pour que la seule personne au monde qui me fit tant de mal cette soirée-là, se souvienne de moi. J’existe et le mutisme où il m’a enfermée pendant 30 ans, eh bien, c’est terminé ! »

La malveillance abjecte d’un individu signe avec brutalité la fin de l’enfance d’Alicia D. Elle la préc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
4,38

sur 13 notes
5
7 avis
4
2 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Yumiko
  12 avril 2015
Il est des livres dont nous ne parlons pas assez, des livres qui se perdent dans la quantité des parutions alors qu'ils sont clairement supérieurs à la plupart d'entre elles, ce roman en est un bon exemple. Comment vous exprimer mon ressenti après cette lecture? Voilà qui est bien compliqué. Premièrement car l'auteur nous raconte sa vie, une vie bouleversante qui nous touche et qui nous donne envie d'aider, de protéger, de soutenir l'héroïne; deuxièmement car j'ai retrouvé une part de mon propre vécu dans certains éléments présentés.
Ainsi ce sont mélangés mes propres sentiments avec ceux ressentis par Alicia, ce qui a fait de ce récit une histoire coup de poing pour moi et dans le bon sens du terme. Si l'auteur l'a écrit comme une sorte de thérapie, il a rempli ce même rôle pour moi et m'a permis d'exprimer mes craintes, mes doutes, des sentiments que je gardais cachés jusque-là ou pour certains dont j'ignorais même l'existence...
Puis-je vous conseiller de lire un livre racontant la vie d'une autre personne? Oui, car là il ne s'agit pas seulement de découvrir sa vie, mais surtout de suivre son combat, ses réussites et ses échecs, mais surtout de rencontrer une personne forte, courageuse, qui a poursuivi sa route envers et contre tous. Ce combat qu'elle nous dépeint est empreint d'un espoir qui fera du bien à bien des gens qui ne croient plus en grand chose. Oui nous pouvons nous en sortir, parfois il faut oser passer un pas ou un cap difficile à franchir mais qui peuvent juste tout changer.
Je n'arrive pas à trouver plus de mots pour vous exprimer toutes les émotions que j'ai ressenties durant cette lecture. Je ne souhaite pas vous parler de l'histoire en elle-même, car je n'arriverais pas à lui faire honneur, aussi j'espère sincèrement que ces quelques mots vous donneront envie de rencontrer Alicia, de suivre ses aventures et de découvrir le message d'espoir et de guérison qu'elle nous envoie.
En bref, je ne peux que décerner la note maximale à ce roman poignant, fort et touchant. J'ai encore du mal à m'en remettre et je pense que ce ne sera jamais le cas, car il a clairement transformé ma vie et m'a permis d'avancer d'atteindre une étape cruciale de mon existence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
minibabybel
  13 janvier 2015

Il s'agit donc d'une autobiographie d'Alicia D. Je n'ai lu que deux livres de ce genre (celui-là compris), et j'avais peu apprécié le premier ( Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine de Vigan ). Pourquoi ? Tout simplement parce que je ne comprenais pas les raisons pour lesquelles l'auteure l'avait publié ! Alors que pour ce livre, j'ai eu une toute autre impression. J'ai eu le sentiment que l'écriture de cette histoire a été un peu une sorte de thérapie : mettre noir sur blanc tout ce que l'on a vécu, afin de pouvoir commencer à s'en remettre. Partager son histoire, ses souffrances, voilà de vraies bonnes raisons pour écrire un livre ! Alors que pour Rien ne s'oppose à la nuit , le but était plutôt de vendre le plus possible en dévoilant des secrets de famille qui n'avaient pas à être publiés...
A l'inverse de ma première lecture autobiographique, Une vie entre parenthèse n'est pas choquant. Bien sûr, c'est loin d'être un roman rose, mais Alicia d'raconte son histoire sans propos trop brutaux. C'est un talent rare que de narrer quelque chose d'aussi violent et traumatisant sans choquer le lecteur ! Je me suis sentie impliquée dans l'histoire : j'aurais voulu aider l'auteure, lui dire ce qui allait arriver pour l'empêcher de sortir dans la rue, puis de se marier etc... Malheureusement, c'est impossible, comme tous le savent. le livre ne m'a pas laissé de marbre, et j'attendrai impatiemment de lire le tome suivant ( et j'espère que l'auteure trouvera les fonds pour le publier, et va vendre assez de livres de ce premier tome ! ). C'est un livre avec beaucoup d'émotions.
de plus, comme c'est une histoire vraie, c'est encore plus tragique ! J'ai eu la gorge nouée a plusieurs moments, et je crois bien que j'ai du un peu pleurer ... On ne peut pas se rassurer en se disant " de toute façon, ça n'existe pas , ce n'est qu'une fiction. ". C'est sans doute ce côté là qui m'a le plus marqué.

Plus le temps passe, plus Une vie entre parenthèse monte dans mon estime. Normalement, c'est plutôt l'inverse qui arrive : plus le temps passe, plus mon excitation vis à vis d'un livre baisse, et plus mon avis est mitigé (exemple : Oksa Pollock, qui est descendu de 17 à 12 ^^).
Je pense que c'est justement parce que ce livre est une autobiographie, que chaque jour je me rends compte que ce n'est pas un banal récit qui se passe sur monde inconnu... Mais bien dans notre monde, et l'auteure est une vraie personne ! Alors forcément, je me suis sentie plus proche du personnage que dans les autres livres que j'ai pu lire. Tout cela peut arriver à n'importe qui, mais peu de gens sont capables de raconter leur vie (surtout quand elle est aussi terrible) comme Alicia D.
J'ai lu ce livre d'une seule traite, moi qui n'a pour habitude de lire longtemps sur l'ordinateur... C'est simple : je n'ai pas pu le lâcher jusqu'à la dernière page !

Mais ce roman n'est pas parfait – en effet, il s'agit du premier livre de l'auteure.
Il y a des choses qui m'ont dérangée, notamment la ponctuation qui est la principale gêne ressentie durant ma lecture. Les points d'exclamations sont présents sur quasiment chaque fin de phrases, et c'est trop ( j'ai moi aussi des problèmes de ponctuation, dont celui là, et je reconnais que c'est dur de ne pas finir toutes ces phrases par « ! « ). Je ne pouvais plus faire la différence entre les phrases importantes , c'est-à-dire les phrases avec un point d'exclamation, et les autres phrases qui avaient elles aussi un point d'exclamation. Il est très dur de faire toutes ces intonations quand on lit le livre à voix haute... Dommage, car ce livre n'a pas vraiment d'autres défauts.
En réglant ce problème de ponctuation ( ainsi que quelques rares phrases très longues – mais c'est le style de l'auteure, et cela ne m'a pas empêché d'apprécier la lecture), j'aurais sans doute mis un 19 ou un 20 au livre !
Après tout, l'histoire mérite de se faire connaître, j'ai beaucoup aimé, mais les points d'exclamations m'ont vraiment buté dans ma lecture. Sur les premiers chapitres, j'avais remarqué ce problème , et celui-ci s'intensifie vers la fin du livre. Chacun a ses propres gouts en matière d'écriture, ainsi peut être que cela ne vous dérangera pas. (D'ailleurs, vous devriez lire ce livre dans tous les cas pour vous faire votre propre avis).

En résumé, ce livre est encore une fois une vraie preuve qu'il y a de nombreux talentueux auteurs qui ne sont pas encore très connus, mais qui le mériterais ! J'espère que ce livre rencontrera du succès, que vous allez le lire, et je pense que je vais moi-même m'acheter un exemplaire (si je veux le relire, c'est toujours mieux qu'en PDF ! Je remercie encore Didier F de m'avoir fait découvrir ce livre !! ). Malgré des problèmes de ponctuation des phrases, le livre est très bien. C'est une très bonne découverte, que je ne peux que vous conseiller !
Lien : http://critiques-de-livres.s..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
cocomilady
  07 juillet 2015
Un récit bien écrit, mais qui m'a révoltée à divers niveaux...
Alors attention, il va bien falloir dissocier mon avis personnel, que je donnerai à la fin, sur le fond et les réactions d'Alicia. Je ne pouvais pas rester sans réaction, car ce récit m'a touchée, en rappel avec mon passé, même si je n'ai pas vécu de viol (il y a beaucoup d'autres tortures en ce bas monde)...
Je vais donc commencer par parler de la forme. Cette autobiographie est bien écrite, elle se lit très vite et l'on imagine et vit facilement les faits relatés. le début est d'ailleurs terrible, dérangeant et affligeant. J'en suis ressortie révoltée pour cette petite fille qui demandait juste à vivre une enfance normale et pensait continuer sa route tranquillement. Mais un monstre en avait décidé autrement... Ce sera le début des erreurs pour elle qui va refuser d'affronter et révéler la vérite. Or on se doit d'affronter ses traumatismes et régler ses problèmes avant d'enfanter, car le corps à une mémoire et on lègue ses souffrances à des enfants qui n'ont rien demandé.
J'ai lu ce livre quasi d'une traite quand j'ai eu l'histoire au complet. le début m'a pris aux tripes. J'étais effondrée en imaginant la souffrance de cette enfant pure et naïve. On suit ensuite la vie de cette femme torturée jusqu'à sa prise de conscience, très longtemps après malheureusement.
Maintenant, je me dois de partager mon avis personnel sur les réactions d'Alicia, j'espère qu'elle ne m'en voudra pas. J'ai été gênée par son ton accusateur durant tout le roman. Elle se pose en victime, enfonce son mari pensant qu'elle assume, qu'elle n'est pas égoïste et lui demande sans cesse de se soigner sans se remettre en question elle-même, ni se rendre compte qu'elle est pareille. Elle exige des enfants bien qu'il n'en veuille pas : on ne fait pas d'enfants pour soulager sa souffrance, on l'affronte, la traite et une fois rétabli, on peut donner la vie. Les vraies victimes, et j'ai souffert à chaque ligne pour eux, ce sont les enfants : Alicia à 13 ans, puis ses propres enfants, qui vont voir des scènes terribles, vont devoir porter leur père qui a tenté de se suicider, supporter leur mère qui agit comme la victime principale quand ce bébé décède chez elle, allant jusqu'à empiéter sur la douleur des parents qui vont devoir la supporter durant ce terrible deuil. Je pense vraiment qu'il y a un gros travail à faire pour affronter la dure réalité, se rendre compte des erreurs terribles que l'on a commise, faire un mea culpa auprès de ces enfants qui ont récupéré un fardeau et des responsabilités qu'ils n'auraient jamais dû avoir...
Comme je le répète souvent, ce n'est que mon avis mais après mes propres traumatismes, je ne pouvais rester sans réaction, en espérant que ça serve à ces enfants pour leur vie future. Je m'excuse par avance si l'auteure me trouve dure avec elle, mais je ne me tairai jamais devant ce que je considère comme de l'égoïsme et de la maltraitance, même involontaire.

Lien : http://cocomilady2.revolublo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mamytherese
  31 juillet 2014
Alicia a traversé de rudes épreuves .
Pourtant je peux apercevoir , dans ma vision de grand-mère l'aide en arrière-plan de ses parents dévoués.
Si ils n'avaient pas entourè leur fille de plein d''amour que serait devenue Alicia ?
J'ose à peine l'imaginer .
Ce livre à fait vibrer mon âme de mère , révolté mon coeur !
Mais je suis soulagée de cette évolution positive , cette lutte optimiste .
Y aurait il une suite à nous raconter ?
Commenter  J’apprécie          30
dorotluc
  21 décembre 2014
En général je ne suis pas un lecteur assidu , j'ai été pris par cette lecture facile et ses rebondissement de sentiments. Alicia d'nous emporte dans son univers, sa naïveté, ses faiblesses, ses peurs, ses émotions! Bouleversant!
j'ai été agréablement surpris par cette lecture que je ne voulais pas lâcher
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
reididreidid   05 août 2014
"Près de lui, je constate son visage perplexe et ses mains moites. Je tente un dialogue !
- C’était vraiment la toute première fois pour toi ?
- Oui et je pense que je n’ai pas été à la hauteur !
- Je n’ai pas de réponse pour toi à ce sujet, moi-même je n’ai pas d’expérience et j’attendais que ce soit toi qui m’apprennes le désir, le plaisir, l’amour.

Il se met à pleurer, d’abord doucement ensuite sans arrêt. Il se plie en deux comme le fœtus dans le ventre de sa mère, me demande de le serrer très fort contre moi et de le caresser comme un bébé. Je suis si bouleversée que j’en oublie ma propre douleur…"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
reididreidid   22 février 2015
Pourquoi ne pas prendre la température en lisant un extrait du livre ?
Parmi tant d'autres voici un site internet le permettant :
Lire un extrait en format EPUB ?
http://telechargement.immateriel.fr/…/338…/epub-preview.epub
Commenter  J’apprécie          10
reididreidid   15 août 2014
commentaires aussi ici

http://www.hellocoton.fr/une-vie-entre-parentheses-de-alicia-d-16460048
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : autobiographieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1241 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre