AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9791096960149
400 pages
Éditeur : Les Editions Livresque (02/06/2018)

Note moyenne : 4.2/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Être le résultat d'une odieuse manigance de l'Enfer vieille de 700 ans, n'a déjà pas de quoi vous donner le sourire. Mais apprendre en plus que dans sept jours, le soir de votre seizième anniversaire, vous allez devenir une monstruosité, mère de l'Antéchrist, en contrepartie de vos pouvoirs de sorcière, vous ôte définitivement l'envie de rire.

Je craignais le funeste destin qui m'attendait, pourtant ce n'est pas ce qui s'est passé. Ce que j'ai fait de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
LescarnetsdeLu
  20 juin 2019
Tout d'abord, j'aimerais dire que cette lecture de l'Astre du Coeur ne fut pas ma première. Effectivement, j'ai eu la chance de pouvoir lire ce texte quand il n'était qu'un manuscrit et qu'il se nommait encore "Lune rouge". J'ai retrouvé l'évaluation que je lui avais donnée il y a bientôt deux ans. J'ai trouvé ça super intéressant et c'est pourquoi je vais vous en partager quelques lignes avant de vous donner mon avis complet après la deuxième lecture et surtout après tout le travail éditorial qui a été fait entre temps.
Avis donné aux éditeurs lors de la lecture du manuscrit :
Points positifs :
- Thème qui me parle énormément : la sorcellerie.
- Les recherches sur le thème sont très bien faites, ainsi que sur certains noms (exemple Seraphins, la créature qu'Alisha devient)
- L'histoire est originale
Points négatifs :
- Certains moments sont un peu longs je trouve.
Commentaire global :
Histoire qui a beaucoup de potentiel, avec un thème récurrent et "à la mode" mais qui est abordé différemment.
Je ne me souviens plus exactement de ma première lecture, seulement que j'avais adoré (j'y ai pensé longtemps, plusieurs mois après la fin de ma lecture !) même si j'ai eu du mal à entrer dedans. Lors de ma deuxième lecture, je n'ai pas vraiment eu cette impression, le prologue permettant de bien introduire l'univers qu'Orezza D'Antes a créé, qui n'est pas étendu comme pourrait l'être un Tolkien par exemple mais qui mérite néanmoins des explications pour que le lecteur s'immerge le plus simplement et le plus rapidement possible. Il permet également de donner un ton à ce que le lecteur va lire. Pour terminer sur ce prologue, j'ai aimé que le personnage principal, Alisha, s'adresse à nous, je trouve que ça permet de mieux assimiler les informations.
Comme je l'ai mentionné sur la fiche de lecture du manuscrit, j'ai apprécié que ce soit sur la sorcellerie mais encore plus la recherche et mention de noms qui donnent du sérieux à l'oeuvre et à l'autrice. En effet, le lecteur peut donc croiser des lycanthropes bien détaillés, des sorcières sataniques faisant leurs rituels en latin mais surtout des Seraphins, Nephilim ou Vouivre (qui porte bien une escarboucle sur elle dans la mythologie) ou bien encore Méduse ou Mélusine. Etant fan de mythologies et légendes, j'ai vraiment été comblée ! Pour finir sur les mentions, les références géographiques, même modifiées, sont appréciables et parfois rigolotes. Effectivement, la ville où se déroule le roman s'appelle Divio, référence à la ville où l'autrice vit : Dijon, où se trouve réellement la Porte du Diable, où Alisha va se rendre à un moment crucial de l'histoire.
Passons à l'intrigue. La base de l'histoire est très bien trouvée, originale, très bien développée et expliquée et ce depuis le début. En effet, comme il l'est noté dans le résumé, Alisha est le résultat de l'accouplement d'une sorcière Beaumont (grande lignée) et de Satan, ce dernier étant à l'origine du "programme Antechrist", un plan qui, à sa finalité, permettra à la fille de Satan de s'accoupler avec le Diable (notons qu'il s'agit beaucoup plus d'un viol qu'autre chose, c'est quand même très sombre...) et ainsi devenir la créature qui va mettre le chaos sur Terre et enfin détruire le Ciel. Notre personnage principal va donc devenir une vouivre lors d'une transformation monstrueuse, bien détaillée.
Autre point positif mais qui était assez mal parti : la relation entre Alisha et Dario. J'ai vraiment eu peur, au début, d'entrer dans un cliché, celui de deux ennemis qui se pourrissent depuis toujours, le beau gosse sportif et adulé de toutes les minettes du lycée et la paria différente des autres. Au final, ce ne fut pas si terrible car les personnages sont attachants même si leur relation est ultra fusionnelle, comme s'ils étaient ensemble depuis des années alors que ça ne fait qu'une semaine... Néanmoins, je titille un peu car cette relation va très certainement plaire à celles et ceux qui aiment l'amour fou. Cette relation permet également d'avoir un récit divisé en plusieurs points de vue, principalement ceux d'Alisha et de Dario. Même si la base de l'histoire reste la même car ils ne se séparent quasiment pas, il y a des visions et éléments différents, ce qui permet d'encore mieux dynamiser le récit.
Concernant les points négatifs, notons qu'il manque des mots de temps en temps mais cela n'empêche pas la lecture et que j'aurais aimé des interlignes un peu plus espacées, mais ce point est personnel et ne vous déragera surement pas si ce n'est qu'un détail pour vous.
Je pourrais vous dire encore beaucoup de choses mais je pense que le mieux, c'est que vous lisiez ce livre 😉

En bref : Une deuxième lecture appréciable qui m'a permise de me replonger dans cet univers construit avec détail par une autrice passionnée par la sorcellerie et les légendes/mythologies, dont le texte a été sublimé par une mise en page soignée et une couverture envoûtante.
Lien : https://lescarnetsdelu.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levri
  16 mars 2019
Une adolescente de seize ans voit avec crainte arriver son anniversaire la semaine prochaine, elle est l'aboutissement d'une lignée de sorcières et devra devenir la génitrice de l'antéchrist à cette date fatidique. Les problèmes qu'elle rencontre avec ses condisciples de première au lycée et la folie de sa grand-mère qui l'a élevée n'arrangent pas les choses …

D'emblée l'auteure nous prend à part pour annoncer la couleur, le bien, le mal c'est relatif, nous ne sommes que des pions créés par Dieu et Diable, les frères jumeaux, uniquement pour passer le temps. Elle a presque seize ans et ses pouvoirs et sa vraie nature s'éveillent alors qu'elle voudrait juste être humaine et "normale", les sept prochains jours risquent d'être mouvementés.
Alisha est une rebelle féministe et végétarienne, elle refuse absolument sa "destinée" et est prête à tout pour y échapper, de manière inattendue il est possible qu'un amour improbable soit ce qui lui permettra de contrecarrer les plans de l'Enfer et du Ciel …

L'écriture est fluide, le roman se lit facilement et agréablement, il est soutenu par une intrigue qui tient la route et de l'action mêlée à de la romance qui maintiennent le suspens. Une lecture qui devrait satisfaire facilement ados et adultes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
PauseCulture
  29 juillet 2018
Alisha Beaumont attend son anniversaire avec impatience. Il arrive bientôt. Seulement, elle découvre qu'elle n'est pas comme les autres. C'est une sorcière.
L'Astre du Coeur d'Orezza D'Antes est très attrayant. L'auteure, pleine d'audace, n'hésite pas à dire à son lecteur ce qu'elle pense de son histoire. Elle le déstabilise.
Remettant en cause le bien, le mal et le rationnel, on apprend au fil des pages à connaître Alisha Beaumont. Cette fille si mystérieuse, intrigante.
En effet, elle n'est pas comme les autres. D'une part, par son prénom. Alisha nous dit que c'est la faute de sa
Lien : https://pauseculture.fr/litt..
Commenter  J’apprécie          10
Elo-Dit
  14 août 2018
L'Astre du Coeur, c'est un premier tome ô combien addictif, à l'univers fantastique superbement abouti, qui nous fera vivre une aventure palpitante et dont on en voudra toujours plus !
Lien : http://elo-dit.over-blog.fr/..
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
levrilevri   16 mars 2019
Je savais les Séraphins tout aussi capables de posséder des corps que les démons, mais j’ignorais qu’ils pouvaient se montrer aussi fourbes qu’eux. Stupidement, depuis mon enfance, bien guidée en cela par la propagande officielle, je croyais que le camp du Ciel était meilleur, qu’il avait une éthique, et qu’il ne commettait pas de sales coups. Je découvre qu’il n’en est rien. Ses agents sont tout aussi mauvais que les autres ; démons ou anges, aucun des deux ne s’encombre la conscience de futilités morales. Le nombre des vies humaines sacrifiées pour parvenir à leurs fins ne compte pas. Tout leur appartient sur Terre, ils peuvent donc tout détruire sans aucun remords.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
levrilevri   16 mars 2019
La seule exception à laquelle j’ai consentie a concerné le Necronomicon. Pour accéder à l’exemplaire authentique que le coven garde farouchement, j’ai dû composer. Mais je n’avais pas le choix : ce livre est une légende et un incontournable, à tel point que beaucoup pensent qu’il n’est qu’une fiction créée par H.P. Lovecraft pour les besoins de ses histoires fantastiques. Ce qui est totalement faux. En fait, en dépit de la destruction de nombre de ses copies, cet ouvrage existe bel et bien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
levrilevri   16 mars 2019
Dès ses débuts, Satanael avait franchi les limites plusieurs fois, en dévastant la Terre de ses flammes et en immolant ses habitants par le feu lors de ses missions, au prétexte de sacrifices liturgiques. Son zèle homicide aurait dû alerter. Pourtant, personne ne s’était inquiété. Les victimes humaines ne constituaient pas une donnée statistique digne d’intérêt pour mesurer les performances d’un séraphin en mission.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Elo-DitElo-Dit   14 août 2018
"Mes ennuis, la peur qui me ronge sans répit doivent cesser. Or, c'est si facile maintenant...Il suffit que mon coeur se taise...Je l'ai bien compris...A peine une pensée et tout finira... Voilà."
Commenter  J’apprécie          10
levrilevri   16 mars 2019
Pour le provoquer un peu plus, je prends l’un des serpents dans ma main. Le baiser sur la tête que je lui donne, avec la caresse de la langue de l’animal en réponse sur mon menton, arrache un regard écœuré et horrifié à celui dont je souhaite tellement le départ :

— Repose cette bestiole, Alisha ! T’es complètement malade, tu vas te faire mordre ! C’est… une vipère !
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : antéchristVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1527 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre