AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Adriatik


Adriatik
  12 mars 2018
"Sept maisons. Sept maisons adossées et rien d'autre : plus deux rues caillouteuses, une cour qu'on appelle la place, un étang, un canal, et des montagnes autant qu'on veut."
Le village isolé de Montelice qui sert de toile de fond à ce court récit, se résume à ça ou presque.
Les saisons se succèdent avec les hivers rudes en prime, les gens vivent, puis ils meurent et c'est tout..
Le curé de Montelice exerce depuis trente ans et il connait ces gens qui vivent dans un désenchantement tranquille, comme s'ils n'avaient plus rien à demander à la vie. Dans cette pauvreté extrême, même les chèvres paraissent plus vivantes que les hommes.
Et puis ,la routine du prêtre va vite changer,lorsqu'il voit la veille Zelinda en train de laver le linge dans le canal. A côté d'elle une chèvre et la brouette qui lui sert à transporter le linge.
Intrigué par cette pauvre femme qui ne va jamais à l'église, il va tenter d'en savoir plus. Commence alors à s'installer petit à petit une complicité timide, jusqu'au jour où elle pose une question dont il ne pourra pas répondre.

Magistral!
Je ne trouve pas les mots exacts pour exprimer les émotions vécues par la lecture de ce récit.Une écriture magnifique, où chaque mot a son importance, et où mêmes les silences parlent à leur manière. Silvio d'Arzo, implique le lecteur et n'a pas peur de frapper là où ça fait mal. Car même que l' histoire est fictive, les sujets évoqués interpellent .Je dois avouer que cette histoire m'a bouleversé et ce livre restera pour moi un des meilleurs souvenirs de la littérature classique italienne.
Un chef - d'oeuvre incontestable.
J'avais repéré ce livre il y a quelques années dans les éditions ' Einaudi' que j'apprécie beaucoup, mais le temps passe vite et je n'y ai plus pensé.. Finalement c'est dans la version française que je l'ai trouvé et je n'ai pas à me plaindre. La traduction de Bernard Simeone est parfaite.

A lire et à relire pour saisir toutes les couches de compréhension et toutes les pistes de réflexion.

PS: Pour les lecteurs qui connaissent la langue italienne, il existe un documentaire très intéressant sur youtube. Il y a des extraits de" Casa d'altri" accompagnés d'images. (cultBook - casa d'altri.)

Commenter  J’apprécie          303



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (26)voir plus