AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de zazy


zazy
  17 janvier 2012
Ce court roman, plutôt une longue poésie en prose nous promène dans les Apenins, région de montagnes où il ne se passe rien. La vie s'écoule au rythme des saisons, du passage des chèvres. Pourtant… le curé va rencontrer une vieille femme, aucune parole n'est échangée, ils se guettent pendant plusieurs semaines et un jour, Zelinda, tel est son prénom, finira pas poser Sa question : « Est-ce que, dans un cas spécial, tout à fait différent des autres, sans faire de mal à personne, quelqu'un pourrait avoir la permission de finir un peu plus tôt ? ». le prêtre ne saura lui répondre que la sauce convenue de l'Eglise et ne saura pas aider et rejoindre Zelinda. Il se retrouve face à son inutilité et part.

Ce livre si beau est un chant mélancolique sur la solitude, le silence uniquement rompu par le bruit des clarines. C'est une ode à la beauté de cette région que Silvio D'Arzo décrit tel un peintre.

Ce petit livre est un vrai bijou à lire, relire encore et encore. Je dois le rendre à la bibliothèque, mais une chose est certaine : je vais me l'acheter pour me repaître de cette poésie. Il n'y a pas besoin d'action, de circonvolution pour faire un beau livre. Silvio d'Arzo nous en fait une démonstration magistrale.

Un vrai et réel coup de coeur.
Commenter  J’apprécie          100



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (7)voir plus