AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782253936138
696 pages
Le Livre de Poche (26/01/2022)
  Existe en édition audio
4.05/5   1604 notes
Résumé :
Il a quarante ans, il est marié, directeur commercial et père de deux enfants. Elle a vingt ans, elle n’est rien et elle n’a personne. Que lui. Quand elle essaie de mourir, il l’envoie loin, pour qu’elle se reconstruise, qu’elle apprenne à vivre sans lui. Pour sauver sa famille aussi. C’est l’histoire d’un nouveau départ dans un village de montagne, l’histoire d’un hôtel, de saisonniers qui vivent ensemble, qui se jaugent, se méfient, se repoussent… C’est l’histoire... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (327) Voir plus Ajouter une critique
4,05

sur 1604 notes

Ladybirdy
  04 juillet 2021
Ce livre m'a accompagné durant une jolie semaine. Je l'ai lu comme on prend plaisir à regarder des feuilletons estivaux. Quelques pages par jour, j'étais heureuse de retrouver Ambre, Rosalie, Tim et Andrea. C'est un livre animé qui se voit, bien au-delà du plaisir de lecture.
C'est une belle histoire d'amitié qui commence pour Ambre, jeune fille perdue et cabossée par une enfance tristounette. Elle débarque dans un hôtel montagnard pour tenter de retrouver sens à sa vie. Là-bas elle rencontre des gens qui comme elle ont un peu de mal à être heureux et à lâcher prise. Il y a Rosalie avec son nourrisson, Tim l'homosexuel brouillé avec les siens, Andrea, le séducteur qui ne veut aucune attache.
Ensemble ils vont composer durant une saison l'hymne de l'amitié et de la seconde chance.
J'ai aimé ce livre qui m'a permis de lâcher prise moi aussi, de m'attacher à une bande d'amis cabossés, de les suivre avec émotions dans leurs difficultés et leur amitié naissante. Ce n'est pas le livre où chaque page regorge de citations à souligner et j'ai trouvé ça extrêmement rafraîchissant. Pas de prise de tête ici, juste se laisser porter par une histoire humaine où l'énergie sociale fait beaucoup de bien. Ça fait du bien des histoires qui réparent, qui colmatent, qui parlent un peu de nous, de nos peurs, de nos regrets. Les 575 pages ne tombent pas dans la mièvrerie, les personnages sont fouillés, travaillés et très réalistes.
Encore un très beau roman de Mélissa Da Costa qui dépayse et véhicule de bien beaux messages remplis d'espérance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1327
La_Bibliotheque_de_Juju
  14 mai 2021
Juste le titre. J'étais déjà comme envouté.
Je me le répétais, comme une chanson qui ne veut pas sortir de la tête, à chaque fois que je posais les yeux sur ce roman, là, sur ma table de chevet et qui m'a accompagné durant plusieurs soirées.
Un titre. Un peu comme une belle promesse. Comme un tour de magie.
Je revenais des autres.
Revenir à soi, à travers les autres. Revenir de loin mais revenir quand même. Partir à sa rencontre et ne pas en revenir, tant le voyage est fort !
Je me suis retrouvé follement captif dès les premières lignes. Il faut l'avouer, ça commence fort, très fort.
Ambre, vingt ans, la vie devant elle, et une forme de désespoir chevillé au corps. Celui qui te fait perdre l'envie de vivre. Ambre, vingt ans, trop maquillée, trop alcoolisée, trop triste de ne pas être aimée. Lasse de n'être que la maîtresse, la mal entretenue…Ambre, vingt ans et de la poussière accumulée dans les recoins sombres de son existence jusqu'à cette détresse qui vient percuter le lecteur dès les premières pages.
Reste l'exil. Dans cet hôtel, pour une saison. le temps de retrouver un peu de courage. le temps de se réchauffer à la lueur de ces autres …
Ce roman est doux et dur à la fois. C'est l'histoire d'un combat, de rencontres, de guerres lasses et de batailles gagnées par KO. Mélissa Da Costa fait partie de ces auteurs qui me touchent, me captivent et me renversent un peu.
JE REVENAIS DES AUTRES. Et, moi, lecteur, je n'en suis pas encore revenu. J'ai passé une saison au creux d'une humanité qui fait un bien fou, qui répare de vivre et j'en redemanderai presque. J'ai passé une saison au creux des autres, comme on se rappelle combien certaines rencontrent peuvent nous guérir, nous emmitoufler et nous permettre de revenir.

Lien : https://labibliothequedejuju..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          949
orchidee2022
  21 juin 2020
Melissa Da Costa est une auteure formidable ! Quelle beauté encore que ce roman !!! Des personnages sublimes et des sentiments forts...
Et quelle plume !!!
Une autre perle !!! 3ème perle de cette auteure pour moi !!! Ses histoires qu'elle nous fait vivre sont inoubliables !!!
L'auteure de romans 2020 dans mon coeur pour ces 3 coups de coeurs !!!!!
Commenter  J’apprécie          785
dannso
  20 octobre 2021
Ce livre même si je l'ai lu relativement vite et sans déplaisir restera quand même une déception pour moi. J'avais tellement aimé mes lectures précédentes de l'auteure, et surtout son premier livre: "Tout le bleu du ciel".
Ambre, jeune maitresse d'un homme marié Philippe, tente de mettre fin à ses jours. Philippe la sauve in extremis et l'envoie se reconstruire dans une station de ski, où elle va devenir serveuse pour la saison. Elle y rencontre un groupe de saisonniers, tous un peu cabossés par la vie.
Moi qui aime les gros livres,une fois n'est pas coutume, j'ai trouvé celui-ci trop long. Les personnages donnent l'impression de revivre éternellement les mêmes situations, s'engluant indéfiniment dans les mêmes questions les mêmes rancoeurs. J'ai ainsi eu du mal à comprendre la profondeur de la rancune d'Ambre vis-à-vis de ses parents. Et certaines évolutions, quand elles arrivent, sont brutales, sans transition et du coup je les ai trouvées peu crédibles.
Certaines, en revanche, mettent beaucoup de temps à arriver, à coup de j'y vais, j'y vais pas et la situation devient un peu lassante.
Je n'ai pas retrouvé la profondeur des personnages des deux livres précédents, peut-être parce qu'ils sont trop nombreux et que l'auteure reste du coup plus en surface.
Cela dit, j'ai quand mème suivi avec intérêt les aventures de tout ce petit monde, mais sans y retrouver la qualité de l'émotion des deux livres précédents
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          7114
jeunejane
  05 mars 2022
Ambre a 20 ans, en pleine recherche d'elle-même dans une famille taiseuse mais elle aussi.
Elle fait la connaissance d'une amie qui la tire vers le bas .
Elle quitte peu à peu sa route d'étudiante en rencontrant un homme marié et père de deux enfants.
Elle ne vit plus que pour lui, pour les moments qu'il lui accorde.
Un jour, un drame survient et l'homme en question , Philippe, la quarantaine, assume, se rend compte qu'il est à l'origine de ce désastre.
Il abandonne cette relation destructrice mais participe à la reconstruction d'Ambre en la conduisant dans la montagne chez des amis hôteliers restaurateurs.
Elle fait partie des saisonniers et c'est au contact des autres qu'on espère qu'Ambre va petit à petit renaître au goût de vivre.
Les propriétaires sont bienveillants. Chaque saisonnier a une tranche de vie difficile à assumer.
C'est au milieu de ces amitiés que la jeune fille va se reconstruire.
J'ai lu le récit en m'attachant à chaque personnage et à ce qu'ils vivaient :
- Ambre, fermée comme une huître au départ.
- Rosalie douée pour l'amitié, la solidarité et son bébé Sophie qui fera craquer Ambre.
- Tim qui doit assumer son homosexualité mais partagera une amitié unique avec Ambre.
- Wilson qui arrive plus tard dans le roman mais qui représente la sagesse et l'amour de la nature.
" La destruction de notre être" peut venir des autres mais un nouveau départ peut arriver grâce à des autres. Cette réflexion de l'auteure est très vraie je pense.
Et tout cela réuni, on repart.
Les mails d'abord envoyés à Philippe se transforment en mails de Ambre à Ambre et constituent un journal intime mais aussi un regard de notre jeune héroïne envers ce qu'elle ressent vraiment.
La fin est ouverte, surtout les deux dernières pages.
Le roman se lit facilement, en lecture fluide, sans retour en arrière. le livre est écrit à la 3ème personne avec de nombreux dialogues. La 1ère personne intervient dans les mails .
Mon rythme de lecture s'emballait un peu vers la fin...j'avais envie de connaître le dénouement mais j'ai quand même pris plusieurs jours pour le lire.
Pour ma part, un livre lu avec beaucoup d'enthousiasme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          630

Citations et extraits (233) Voir plus Ajouter une citation
GroutinGroutin   11 août 2022
- On oublie l’essentiel.
- Quoi donc ?
- Le regard. Un regard ça ne ment jamais. Ça dit beaucoup plus de choses que les mots.
Commenter  J’apprécie          60
Andromeda06Andromeda06   09 août 2022
Longtemps j'ai cru qu'être heureux, c'était trouver une stabilité, vivre un bonheur sans tache, jamais troublé, jamais questionné. Ne pas faire de vagues. Finalement, j'ai compris qu'être heureux, ça peut être au contraire choisir de faire table rase du passé, perdre des gens pour prendre le risque d'en rencontrer d'autres. Être heureux, c'est quelque chose qu'on obtient quand on a eu le courage de tout envoyer balader et qu'on a pris le risque de tout recommencer à zéro. Être heureux, ce n'est pas la sérénité, le calme et le bonheur sans vagues. C'est au contraire être capable de tout faire voler en éclats, de tout remettre en question, toute sa vie si on le souhaite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Andromeda06Andromeda06   08 août 2022
Je pense toujours à Philippe et j'ai toujours mal quand je pense à lui. Mais c'est comme vivre avec une entorse à la cheville. Au début, on souffre énormément, puis la douleur devient plus diffuse, plus lointaine. On a toujours mal mais on n'y prête plus autant attention, on apprend à vivre avec. Au bout d'un certain temps, la douleur fait même partie du quotidien. Elle ne nous empêche pas de vivre. Elle est là, c'est comme ça, on n'y peut rien, mais c'est presque comme si on s'en moquait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Andromeda06Andromeda06   09 août 2022
Et elle sourit. Car elle venait de comprendre, avec un mélange de tristesse et de mélancolie, qu'il valait mieux pleurer toutes les personnes merveilleuses qu'on perdait plutôt que de ne jamais les avoir connues.
Commenter  J’apprécie          110
Andromeda06Andromeda06   08 août 2022
Partout où je pose mes valises, il y a toujours quelqu'un qui aime les livres. Chaque saison. Alors, j'aime bien proposer des échanges. C'est ma petite tradition personnelle. C'est comme un cadeau mais en mieux : c'est un souvenir. Tu vois, chacun de ces livres, c'est une personne que j'ai rencontrée. Et ça, ce sont pas seulement des rayons remplis de livres, mais des rayons de souvenirs.
Commenter  J’apprécie          110

Videos de Mélissa Da Costa (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mélissa Da Costa
Extrait du livre audio "Les douleurs fantômes" de Mélissa Da Costa lu par Aaricia Dubois. Parution CD et numérique le 11 mai 2022.
https://www.audiolib.fr/livre/les-douleurs-fantomes-9791035409616/
autres livres classés : reconstructionVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Le quizz où tout le monde a sa chance ….

Par quel mot commence le premier chapitre ?

Je
Il
Sujet
Verbe
Complément

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Tout le bleu du ciel de Mélissa Da CostaCréer un quiz sur ce livre