AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782820515797
328 pages
Éditeur : Bragelonne (16/07/2014)
4.45/5   11 notes
Résumé :
« J'ai gagné. J'ai survécu. Le sang dans ma bouche a goût de victoire. Allez tous vous faire foutre. »Marie a besoin d'air, et de temps, pour panser ses blessures, et la route offre ce dont elle a tant manqué : tranquillité, liberté et solitude. Mais on peut aussi y faire de mauvaises rencontres... Contrainte et forcée, Marie va devoir renouer avec ses origines nomades. Fera-t-elle le choix de plonger encore plus profondément dans sa propre histoire et remuer le cou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Jupsychokiller
  22 mai 2015
Après avoir délaissé Marie pendant quelques temps, j'ai décidé de replonger dans son univers avec l'Enfant des Ténèbres, tome 2 de Sainte Marie des Ombres par Sophie Dabat. Je ne l'ai absolument pas regretté même si j'en voudrais longtemps à l'auteur pour un acte qui m'a littéralement mis les larmes aux yeux.

Oui, j'ai failli pleurer (bon j'ai peut-être pleuré) à la lecture de ce second tome à cause du décès de l'un de mes personnages préférés de cette histoire. Pourquoi l'avoir tué ? Pourquoi avoir imposé ça à Marie, qui en bave quand même régulièrement ? Ce n'était clairement pas juste.

Mais avant d'en arriver à ce rebondissement déchirant, nous retrouvons Marie sur les routes en compagnie de son fidèle Cullan. Hélas, la tranquillité ne dure pas très longtemps puisque la jeune femme voit son passé resurgir quand elle croise la route d'un groupe de nomades dont elle a fait partie. Les retrouvailles ne seront pas forcément chaleureuses, plutôt synonyme d'emmerdes, mais permettront de faire la connaissance de Djuka, un personnage que j'ai apprécié.

Et pendant que le passé lui rappelle de mauvais souvenirs, les Dévorantes vont resurgir en compagnie de vieux amis comme Ballard, Anne ou encore Thomas. Émotionnellement, Marie va s'en prendre plein la tête dans ces retrouvailles là aussi. J'aime toujours autant sa relation avec le lieutenant Ballard, qui revient dans un sale état émotionnel il faut le reconnaître. Quant à Anne, le sujet reste toujours aussi délicat suite aux événements du tome 1 avec une relation complexe où la haine se dispute à l'amour maternel. Et puis, il y a Thomas. Marie l'aime toujours autant. Hélas ce n'est pas dans cet univers qu'ils vivront d'amour et d'eau fraîche…

Alors bien sûr Marie reste égale à elle-même. Elle demeure cette héroïne forte, grande gueule, qui masque sa souffrance et ses faiblesses derrière une carapace qui se fissure par endroit. Elle se la joue dur, mais sa conscience est là pour la pousser à faire un choix et aller sauver quelqu'un au lieu de se contenter de préserver sa peau et se tirer. Marie, je l'aime toujours autant. Des fois j'ai envie de la frapper avec sa grande gueule, quand elle l'ouvre et qu'elle ferait mieux de se taire, bien que ça fasse partie de son charme. J'ai aussi eu envie de la prendre dans mes bras à la fin pour la consoler de cette nouvelle perte parce que ce n'était pas juste, parce qu'elle méritait mieux même si ça donne l'occasion de voir Ballard plus tendre avec elle. Quoique tendre n'est peut-être pas le bon mot. En même temps, je vous ai déjà dit que j'adorais Ballard ? Oui ? Bon okay je me tais.

Au final, j'ai passé un super moment en compagnie de ce tome 2 où l'action est présente. Bon, les Dévorantes ne sont pas super présentes, mais on explore un pan du passé de Marie, qui permet de creuser un peu plus sa psychologie. Et puis la fin ouvre la voie à un tome 3 où le changement sera de rigueur, où elle semble contrainte de devoir avancer et où on sent clairement qu'il va y avoir du boulot. Bref ce tome 2 était bien, vraiment bien malgré cet impardonnable rebondissement tragique, et la suite promet de belles choses. Si vous aimez les héroïnes fortes, grande gueule, l'action et des relations complexes, lancez-vous dans Sainte Marie des Ombres, ça en vaut vraiment la peine !

Lien : http://encore-un-chapitre.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
nathlie93100
  04 juin 2017
Si vous avez lu ma chronique sur le premier tome, alors vous savez que j'ai eu un coup de coeur pour l'univers de Sainte-Marie des Ombres. J'ai mis un peu de temps avant de lire ce second tome car j'avais un peu peur de voir ce que l'auteure allait nous proposer pour cette suite.
En effet, nous aviez quitter une Marie qui avait besoin d'un break et qui voulait partir quelques temps sur les routes. C'est chose faite ici, car elle part à la chasse aux Dévorantes entre deux guests dans les Salons de ses amis tatoueurs. Ce sera aussi l'occasion pour elle de croiser des personnes assez étranges.
Mais les choses dérapent très vite et Marie est kidnappée par des personnes faisant partie de son ancienne kumpania. le séjour qu'elle y fera ne sera pas de tout repos car l'endroit lui rappellera des mauvais souvenirs et un climat hostile envers elle se développera au fur et à mesure de son séjour.
Suite à plusieurs événements, elle se retrouvera du jour au lendemain avec une bande de motards et un avis de recherche sur le dos. On fait alors la connaissance de nouveaux personnages, dont Djuka, chef des motards et jeune fille au caractère bien trempé. Et, Thomas et Ballard seront aussi de la partie, même si on ne les voit pas beaucoup dans ce tome.
La vie de Marie n'aura jamais autant tenu qu'à un fil et elle devra faire face à un tournant décisif qui pourrait tout changer dans sa vie. Sans compter sur le fait qu'elle mènera une mission suicide pour sauver la fille de Ballard (mais je n'en dirais pas plus à ce sujet). Ce tome sera aussi l'occasion pour en savoir plus sur le passé de Marie.
La relation entre Marie et Ballard est toujours aussi explosive et amusante à suivre. Ce qui n'est pas le cas de Thomas, à qui j'ai constamment eu envie de donner des baffes. Je supporte de moins en moins ce personnage et je ne saurais même pas dire pourquoi...
A l'instar de ce que voulait Marie, ce tome tient une place de break et de mise au point sur l'histoire et sur ce que vont devenir les personnages. On est ici contrés sur l'introspection et le passé douloureux de Marie, celle-ci aura donc des vieilles histoires à régler avant de pouvoir reprendre sa vie en main. Sans oublier la fin absolument horrible qui marque un tournant décisif dans sa vie. Je regrette juste qu'il n'y ai pas eu plus de passages avec les Dévorantes, mais je comprend tout à fait pourquoi il y en a si peu.
Lien : http://reveuseeveillee.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ladilae
  22 février 2016
Sainte Marie des ombres est une série très originale, sur beaucoup de plan. J'ai tout simplement adoré replonger dans cet univers, et découvrir que ce second tome était aussi génial que le premier. La vie que Marie s'était forgée en tant que tatoueuse s'est écroulée en même temps que son passé la rattrape. Elle ne veut pas fuir mais sait qu'elle devrait. Pourtant, elle reste pour, contre toute attente, aider une fillette. Mais rien ne se passe comme prévu et le livre est tellement riches en retournements de situation que je ne peux pas vraiment en dire plus. Il m'a fait retourner le ventre et le coeur. Les personnages, et ce qui leur arrive, m'ont bouleversée. Quant à la fin... jamais je n'aurais pu l'imaginer. Elle était géniale, imprévisible, déchirante et vous laisse avec une question : et maintenant ? Une de mes séries coup de coeur de l'année, à découvrir d'urgence.
Commenter  J’apprécie          00
Lesreinesdelanuit
  28 mars 2015

J'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir, Marie et son univers.
Les dévorantes sont toujours aussi dangereuses mais Marie parvient à leur tenir tête et même à les tuer.
Mais malgré qu'elle ait laissé derrière elle Thomas, Anne, Ballard et sa fille, son passé ne tarde pas à la rattraper.
Thomas lui manque, Anne lui manque mais voilà qu'un passé encore plus ancien la rattrape et elle se retrouve, de force, dans son ancien camp de nomade où, prise en otage, elle va devoir affronter des ennemis pire que les dévorantes car la rancoeur, la haine et l'ignorance font souvent plus de dégâts que l'on ne pense.
Et alors qu'elle veut faire croire à tous qu'elle est une femme dure, au coeur de pierre que plus rien n'émeut, elle n'hésite pas à se mettre en danger pour sauver... (Hé, hé...je ne le dirai pas !!!)
Ce que je peux aimer Marie : son caractère, sa ténacité (qui lui joue parfois de bien vilains tours), son courage, son esprit et son talent combatif, sa tendresse et son amour pour Thomas et Cullan et tant d'autres choses qui font que l'on ne peut qu'aimer cette femme que la vie (et les hommes) n'ont pas épargnée.
J'ai adoré cette lecture. Tout comme dans le premier tome, pas une seule minute de répit dans le récit. de l'action à gogo, de l'amour juste ce qu'il faut... En résumé : tout ce que j'aime.
Sophie Dabat a le don de nous emmener au coeur de l'action, nous vivons, comme Marie, ressentons ce que Marie ressent, luttons avec Marie, souffrons avec Marie.
Mais Sophie, je te déteste ^^...
Pourquoi ?
Pour m'avoir fait pleurer !!
Pourquoi LE faire mourir ?
Pourquoi lui ?
Alors oui, le livre est une vraie petite merveille mais j'ai horreur de pleurer, mon maquillage ne tient pas le coup et mon mari me regarde comme si j'étais un peu à l'ouest.

Lien : http://lesreinesdelanuit.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
limaginarium
  08 décembre 2014
J'ai adoré cette suite, très bien ficelée. Lily / Marie est vraiment attachante, un personnage comme je les aime, qui suffit à porter tout le roman à elle seule. Pourtant, Sainte Marie des Ombres, c'est bien plus que ça ! Un superbe tome 2 qui laisse présager un tome 3 tout aussi bon !
Ma chronique sur le lien :
Lien : http://limaginarium.pagesper..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AelurusAelurus   29 mars 2020
Les lèvres moites de Dave m’effleurent la joue, ratant ma bouche de justesse, et je réprime la pulsion subite de fracasser ma pinte sur son crâne. Pas envie de me brouiller avec un collègue que j’apprécie et respecte. Enfin, d’habitude, parce que là, de seconde en seconde, ces deux notions dégringolent en flèche.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Sophie Dabat (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie Dabat
Extrait de la conférence "Ogres, zombies... et autres monstres !" avec Karim Berrouka,Sophie Dabat, Stefan Platteau et Aurélie Wellenstein.
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3580 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre