AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782754800136
88 pages
Éditeur : Futuropolis (09/02/2006)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 40 notes)
Résumé :
Premier Européen à entrer dans Tombouctou, ville mythique et interdite aux Blancs, et à en être ressorti vivant, René Caillié, explorateur solitaire, effectua 4 500 kilomètres à pied, du Sénégal à Tanger, sans aucun soutien officiel, en se faisant passer pour Arabe et musulman.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Aelinel
  22 avril 2015
Quel dépaysement cette bande dessinée en deux tomes! Je ne connaissais absolument pas l'histoire de cet explorateur français, parti de rien et qui a fait le (dangereux) pari d'être le premier Occidental à pénétrer dans la mythique et mystérieuse Tombouctou. Les dessins sont magnifiques et m'ont complètement plongé dans ce monde inconnu. L'auteur dénonce avec brio les travers humains tels que la cupidité, la cruauté, la superstition, l'orgueil mais aussi la passion, l'entraide qui permet de surmonter les épreuves, etc...Vraiment, si vous aimez les récits d'exploration, je vous conseille cette bande dessinée superbement illustrée et très fouillée au niveau de l'histoire.
Commenter  J’apprécie          50
Yvan_T
  13 mars 2011
En se basant sur les carnets de voyage de René Caillié, alias Abdallahi, Christophe Dabitch et Jean-Denis Pendanx nous livrent une adaptation romancée du périple de cet homme qui a risqué sa vie afin de réaliser son rêve.
Nous sommes au début du XIXème siècle, l'Europe a pris pied sur les côtes africaines et les différents pays européens se lancent à la conquête de l'intérieur des terres du continent noir. Au milieu de ces assauts militaires peu fructueux, un français débute un pèlerinage esseulé de 4500 kilomètres à pied en 2 ans, des côtes du Sénégal à Tanger, sans aucun soutien de la nation et en se faisant passer pour un Egyptien musulman.
Cet album commence avec la naissance d'Abdallahi, le serviteur de Dieu. Fraîchement converti à l'Islam, René Caillié, Charentais fils de bagnard, va initialement surtout vouloir servir sa gloire personnelle en devenant le premier Européen à revenir vivant de Tombouctou, ville interdite aux Blancs.
C'est une aventure périlleuse que l'on suit au sein d'un continent africain encore vierge de colonisation. Une aventure qui va confronter Abdallahi et le lecteur aux beautés non souillées de l'Afrique, une quête qui ouvre les yeux sur l'Islam, les coutumes de tribus locales et la colonisation meurtrière. Un choc de cultures dans un passé qui paraît bien lointain, mais qui résonne encore aujourd'hui tout en incitant le lecteur à la réflexion tout au long de ce voyage passionnant.
Une première partie de ce diptyque biographique qui est de toute beauté, avec 88 pages peintes avec des couleurs directes. Des vignettes qui respirent l'atmosphère d'une Afrique poussiéreuse à la chaleur palpable. Une colorisation magnifique, brûlante et brillante. Des peintures dignes de peintres impressionnistes et que l'on aimerait bien accrocher à ses murs.
Tout comme le « le photographe », on vit un magnifique voyage au milieu d'un continent, dont on prend plaisir à découvrir la culture et la religion sous un angle différent, sous l'angle de personnes qui ont repoussé leurs propres limites et nous ramènent la pureté, la richesse culturelle et la chaleur humaine des pays qu'ils ont croisés, mais qui nous ramènent également une réflexion qu'il est bon de tenir. Une compréhension de l'autre qu'il est toujours bon d'avoir et qui incite au respect, qu'il s'agisse d'une autre culture, d'une autre période, d'une autre religion ou d'une autre personne.
Retrouvez cet album dans le Top BD de mon blog !
Lien : http://brusselsboy.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
DarkAchon
  16 août 2018
Fantastique récit qui réhabilite René Caillé, le « Marco Polo de l'Afrique », héros injustement méconnu de nos jours. Ce fils de bagnard entreprend seul et sans soutien, une expédition insensée pour être le premier européen à pénétrer et surtout revenir de la ville interdite de Tombouctou.
Le héros affronte les mille dangers de l'Afrique : la violence des guerres tribales incessantes qui font quotidiennement des morts et des esclaves, le danger des éléments naturels, la maladie, mais surtout les superstitions. Dans ce premier tome, Caillié s'installe chez les Maures braknas pour apprendre la langue et la culture arabe ainsi que la religion musulmane. Il s'invente une nouvelle identité de musulman et un passé, qui seront son sauf-conduit durant son périple. le livre rend bien compte des efforts permanents et paranoïaques du héros pour préserver sa fausse identité de Abdallahi, et éviter ainsi de se faire tuer.
Les couleurs de ce roman graphique sont époustouflantes.
Plaisir des yeux, plaisir d'une histoire vraie et qui tient en haleine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
kbd
  10 janvier 2011
Au début du XIXème siècle, l'Europe s'est peu à peu installée sur les côtés africaines, y a établi ses comptoirs. Mais elle connait encore peu le centre du continent noir, plus sauvage. Les conquêtes se sont toujours soldées par des échecs jusqu'à maintenant.
René Caillé, fils de bagnard Charentais, risque sa vie pour réaliser son rêve : être le premier homme blanc à entrer dans Tombouctou, la cité sacrée, et à en revenir vivant.
Pour cette quête, il se fait passer pour pratiquant de l'Islam et apprend le Coran. Il se fait appeler Abdallahi, qui signifie le serviteur de Dieu. Il tisse des contacts avec les tribus, parle leur langue. Il vit comme eux et auprès d'eux.
Un périple dangereux et pour lequel il laisse sa santé puisqu'il en meurt presque.
Le voyage d'un explorateur qui défie l'inconnu. Une aventure longue de deux ans, qui l'a mené du Sénégal au Maroc, en passant par le coeur du Mali.
Lien : http://blogkbd.wordpress.com..
Commenter  J’apprécie          20
alouett
  04 décembre 2010
Début du 19ème siècle.
René Caillié a exploré le continent africain et est le premier Blanc à être entré (et ressorti vivant) de Tombouctou.
Après plusieurs promesses de financement de l'Ambassade française non tenues, René Caillié part à l'aventure sans aucun soutien matériel. Il va se fondre dans un personnage qu'il a déjà créé de toutes pièces et investit : Abdallahi (« le serviteur de Dieu »). Un court séjour chez les indigènes lui a déjà permit de tisser des liens avec eux. Il se sent capable d'investir ce rôle sur du long court. N'écoutant que son courage et aveuglé par des ambitions démesurées, Abdallahi va s'enfoncer toujours plus loin dans les terres d'Afrique, mettant sa vie en jeu. Explorateur solitaire, René Caillié a parcouru en 18 mois 4500 km à pieds en se faisant passer pour un égyptien. Un voyage de deux ans, du Sénégal au Maroc… impressionnant.
Lien : http://chezmo.wordpress.com/..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
EveToulouseEveToulouse   21 octobre 2014
Au village, les Mandingues musulmans et les Bambaras païens vivent séparés par un mur pour éviter de se côtoyer. Tous semblent s'y être habitués.
Commenter  J’apprécie          70
EveToulouseEveToulouse   21 octobre 2014
C'est quand même marrant que tu viennes chez nous pour devenir musulman, toi, un fils de Jésus. Heureusement que tu ne veux pas devenir noir!
Commenter  J’apprécie          40
alouettalouett   04 décembre 2010
La vieille négresse s’est occupée de moi comme un fils. Je ne sais pas pourquoi elle a fait ça. Elle ne m’a rien demandé. L’Afrique produit des saintes femmes qui aiment comme elles respirent
Commenter  J’apprécie          10
alouettalouett   04 décembre 2010
L’idéal n’est pas de ce monde et si un jour tu le trouves, c’est que la mort sera proche de toi
Commenter  J’apprécie          30
mikaelunvoasmikaelunvoas   01 juillet 2018
Je veux aller là où personne n'est jamais allé.Peu importe si personne n'y croit.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Christophe Dabitch (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christophe Dabitch
Le mois de juin sera fort, sera documenté. Dans les bas-fonds du monde de l'entreprise avec Le Travail m'a tué, dans le Paris d'une étrange religieuse prostituée avec Mécaniques du fouet, à travers la vie du héros de 1984 avec Une Vie, dans le Grass kingdom de l'incroyable Grass Kings, et dans Le signe des rêves édité en version souple et intégrale.
autres livres classés : tombouctouVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
440 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre