AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782754809801
120 pages
Éditeur : Futuropolis (05/05/2014)
3.55/5   65 notes
Résumé :
Albert Dadas, modeste employé à Bordeaux dans les années 1880, fut une des premières personnes atteintes de la folie du fugueur. Inconsciemment, à l'écoute de noms de villes ou de pays, il partait alors, en transe, et commençait à marcher. Ses périples le menèrent à Nantes, Paris, mais aussi en Algérie et même jusqu'en Russie. Le docteur Philippe Tissié, jeune interne en psychiatrie à l'hôpital Saint André de Bordeaux, le recueillit, le soigna, et décrivit dans sa t... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
3,55

sur 65 notes
5
2 avis
4
10 avis
3
3 avis
2
2 avis
1
0 avis

marina53
  26 décembre 2014
Bordeaux, mai 1886.
Le médecin Philippe Tissié interroge Albert Dadas sur l'origine de ses troubles. Probablement une chute à l'âge de 8 ans serait la cause de ces derniers. Alors que le Professeur Pitres le demande, le médecin quitte un instant son patient. Comme à son habitude, celui-ci a encore disparu à son retour. Il ne le retrouvera que trois semaines plus tard, seul et perdu sur un banc, après un voyage dans les landes et à Pau. Pourtant, Albert veut rester à Bordeaux et s'y marier. Mais le mal dont il souffre l'en empêche, un mal bien étrange. En effet, dès que l'on prononce le nom d'une ville ou d'un pays, il faut qu'il s'y rende. C'est plus fort que lui. Il a alors des suées et des migraines et, dans ce cas, il faut qu'il parte. Parcourant des dizaines de kilomètres, se rendant aussi bien à Moscou qu'en Algérie, Albert souffre de ce que l'on nomme "La folie du fugueur". Très intéressé par son cas et souhaitant l'aider, le docteur Tissié le prend sous son aile...
Inspiré d'une histoire vraie, ce récit est incroyable. Christophe Dabitch s'est emparé de l'histoire d'Alfred Dadas, nous narrant aussi bien ses périples et ses mésaventures que les points de vue des différents médecins qui se sont penchés sur son cas vraiment étrange ou d'hommes politiques croisés sur la route. Explorant les méandres de l'âme humaine, il rend compte d'un fait divers original, incluant à la fin de l'album quelques photos, le parcours d'Alfred et des notes scientifiques. Véritable ode au voyage et à une certaine liberté, le captivé est véritablement surprenant. le trait de Christian Durieux est réaliste et toutes ses nuances de gris charmantes.
Le captivé... en route!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          511
ninosairosse
  11 avril 2017
Albert Dadas, une naissance presqu'in-vie-trop !
Tout jeune, son nom allait lui inspirer le trot...
Il marche, voyage, mais se masturbe aussi et tout ça, beaucoup trop !!
Descendu des trottoirs, avec sa trottinette, ce sera la chute... On le dira atteint de Toc ou une dégénérescence post-trop ma TIC
Une rencontre avec Philippe Tissé, un jeune interne pointu, filant trop pique.
Psychanalyse, hypnose, trop de cons trop versent ou,
'' trop qu'adherent au'' conservatisme comme tous les bons sans trop; six trop... Haine, les fidèles cassent trop.
Métro c'est trop et Toujours pas de troc à Bordeaux.
Dans un bis-trop, à la main un coin-trop ou un café
Le jeune médecin et Albert mesurent leur selfie qu'à six thés
C'est pas probant....ça restera pourtant un beau trop- fait.
CAPTIVE DU DÉBUT À LA FIN... Merci mr DAbitch.
Commenter  J’apprécie          400
Crossroads
  12 mars 2016
Y en a qui se droguent à l'insu de leur plein gré, d'autres parcourent le monde...
Albert Dadas était de ceux-là.
De ces cas rarissimes et fascinants qui, poussés par un besoin irrépressible d'ailleurs, y répondaient sans pouvoir se l'expliquer.
Suivi par le docteur Tissié alors jeune interne en psychiatrie, il parviendra à maîtriser ses pulsions, un temps...
Autre léger désagrément dont souffrait notre jeune globe-trotter compulsif, une pratique masturbatoire hors norme affectueusement traitée par un docteur visionnaire, adepte de la médecine douce, à grands coups d'électrisation des testicules et de l'anus.
Albert Dadas sera le premier patient reconnu atteint de la folie du fugueur.
Récit véridique et étonnant s'il en est, le Captivé fascine tout en instruisant. Que demande le peuple.
Porté par un nuancier bicolore de toute beauté, cette ode à la liberté interpelle quant à ses raisons profondes et les moyens alors usités pour y remédier.
Esthétiquement abouti et enrichissant, c'est tout bon !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
LePamplemousse
  07 novembre 2014
Partir, tout quitter, voyager…voilà qui fait généralement rêver.
Mais pour Albert Dadas, cela est une souffrance car ce n'est pas réellement lui qui le décide, il souffre d'une affection particulière qui pousse les gens à partir d'un coup, sans en être bien conscient.
Cette bande dessinée nous raconte sa vie, car Albert Dadas a bel et bien existé. Il a été un des premiers cas reconnu d'une maladie étudiée par des nombreux spécialistes.
Qu'on les appelle « aliénés voyageurs » ou « captivés » ces personnes ne pouvaient s'empêcher de partir à tout moment, sur une impulsion, au risque de détruire leur vie, de se retrouver dans des pays étrangers sans en connaître la langue, à l'hôpital voire même en prison parfois, comme dans son cas.
Cette histoire est passionnante, touchante et vraiment originale, les dessins sont somptueux, dans de superbes dégradés de noirs, gris et blancs.
La fin apporte des éléments d'information sur Albert Dadas et sur cette maladie, ainsi que sur les médecins qui ont tenté d'apporter des réponses à cette énigme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
Ziliz
  28 janvier 2015
Un cas étrange et fascinant, cet Albert Dadas, fugueur et marcheur compulsif. Depuis l'âge de douze ans, il a plusieurs fois pris la poudre d'escampette de manière involontaire. Ses longues marches l'ont conduit jusqu'en Algérie et en Russie. Philippe Tissié, l'un des premiers neuropsychiatres français, s'est proposé de le soigner à partir de 1886, notamment par l'hypnose, et lui a consacré sa thèse.
Bel album en noir et blanc agréable à lire. Les interrogations du Docteur Tissié, ses échanges avec ses collègues et les étudiants, les soins qu'il apporte à ce "voyageur malgré lui" évoquent les travaux de ses contemporains Charcot et Freud. Cela m'a également rappelé 'La maison du Docteur Edwardes' (film d'Hitchcock), où la psychanalyse semble à la fois simple et magique.
La réflexion proposée autour de cette pathologie dans la BD et en postface est intéressante. Les troubles mentaux, dans les formes qu'ils revêtent, seraient liés à un contexte socio-historique précis, comme le défend le professeur Ian Hacking dans l'ouvrage qu'il a consacré au cas Albert Dadas en 2002 (Les Fous voyageurs).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          291


critiques presse (1)
Actualitte   03 juin 2014
Le captivé (Futuropolis) de Christophe Dabitch et Christian Durieux est un album très attachant, en ce qu'il nous confirme le talent protéiforme de ses auteurs, appliqué à un sujet profondément original : le traitement d'une névrose !
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
ninosairosseninosairosse   15 avril 2017
les drogues sont des véhicules pour des gens qui ont oublié comment l'on marchait.

Bruce Chatwin
(Qu'est ce que je fais là ?)

liminaire
Commenter  J’apprécie          311
JulverJulver   18 octobre 2014
Avant d'arriver à l'observation clinique de notre malade, laissons-le raconter ses voyages, dont le récit tient du roman...
Commenter  J’apprécie          90
JulverJulver   18 octobre 2014
J'ai grand mal à la tête, je serais bien plus à l'aise sur une grande route où je pourrais marcher librement.
Commenter  J’apprécie          90
CristieCristie   12 octobre 2014
" Tout d'un coup, j'ai très chaud, j'ai des suées, j'ai mal à la tête ... Il faut absolument que je marche ... Et après je ne me souviens de rien. "
Commenter  J’apprécie          50
JulverJulver   18 octobre 2014
La marche dégage ma tête et ne fatigue jamais mon corps.
Commenter  J’apprécie          100

Lire un extrait
Videos de Christophe Dabitch (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christophe Dabitch
En 1860, Antoine de Lunens, un aventurier français poussé par son rêve, a tout quitté pour venir au Chili à la rencontre des Indiens. Il est couronné roi des Mapuche par Kilapan, dont le père avait raconté un rêve prémonitoire. Il déclare la fondation du royaume d'Auricanie et de Patagonie et revendique les territoires occupés par les tribus Mapuche que revendiquent aussi le Chili et l'Argentine. Arrêté par les autorités chiliennes, mis en prison, il est jugé fou et expulsé du pays. Huit ans plus tard, il monte une nouvelle expédition pour venir en aide aux Mapuche et récupérer son royaume… De cette histoire vraie, extraordinaire, Nicolas Dumontheuil et Christophe Dabitch tirent un récit libre, où le vrai et le faux s'entremêlent pour mieux en montrer le caractère tragi-comique. Après un tome 1 sorti en avril, la fin de cette aventure sera en librairie dès le 6 octobre !
+ Lire la suite
autres livres classés : psychiatrieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4118 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre