AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782754802628
128 pages
Éditeur : Futuropolis (08/10/2009)

Note moyenne : 3.7/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Comment rendre, en bande dessinée, toute la force émotionnelle du flamenco?

À l'instar de David Prudhomme qui ce mois-ci propose un long récit sur le rebetiko, Christophe Dabitch nous entraîne au cour du flamenco. Alliant chant, guitare et danse, le flamenco exprime la pauvreté, la douleur, l'injustice sociale. Pour mettre cela en image, il fallait un (jeune) maître du dessin. Qui mieux que Benjamin Flao pouvait restituer la fièvre électrique qui embr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
ninosairosse
  20 février 2018
♫ Les mauvais garçons, ces inconnus
N'ont pas le désir du défendu
Quand ils sont en bande au coin d'une rue
On leur défend toutes les joies
En les montrant partout du doigt , pourquoi ?♫
- Johnny Hallyday - 1964 -
Remember,
Christophe Dabitch et Benjamin Flao
Edition Futuropolis , Ligne de Fuite
le renoncement du revenir... un aller sans suite
super duo sur les traces d'Arthur Rimbaud.
https://www.babelio.com/livres/Dabitch-La-Ligne-de-fuite/46901/critiques/1174513
Pourquoi je t'ai rencontré un jour, Gitan des rues ?
Ne te fie pas à cet homme, c'est une balle perdue
Il faut savoir vivre de rien, Eau fraiche et ivre d'eau
Cueillir dans le chant, le rythme du Flamenco...
Les volants du bas de la robe s'ouvrent en s'élargissant
chaussures à talons hauts, brusques mouvements tournants....
retranscrit...époustouflant
Soléa 2 sera bientôt mon suivant....

Commenter  J’apprécie          460
Livresse_des_Mots
  30 novembre 2013
« Mauvais Garçons » de Christophe Dabitch et Benjamin Flao est un récit tout à fait atypique. A la fois enchantée par le graphisme mais déroutée par l'histoire, il me reste de cette lecture une impression toute particulière et assez inexprimable. Un sensation éphémère mêlée de légèreté et de gravité.
Tout en nuances et en finesse, ce roman graphique intemporel nous plonge dans un petit village d'Andalousie, au coeur de l'Espagne, sous le cagnard brûlant, dans une bulle hermétique au reste du monde. Nous accompagnons un petit groupe de personnages singuliers, dont deux principaux, Benito et Manuel, des flamencos à la carrière stagnante, voire inexistante. Amoureux de la musique, ils mènent une existence sans but, simple et modeste, entrecoupée de soirées flamenco, de sorties au bar la journée, et d'idylles amoureuses houleuses. Une vie bien morose, en somme…
C'est un récit lent, sans action, sans piquant, qui se contente de narrer la vie qui s'écoule et de dresser le portrait de deux passionnés désenchantés… Je reconnais que mon intérêt a quelque peu faibli par moments. Ma lecture a également souffert d'un certain manque de clarté. Mais quelque chose dans l'histoire de ces hommes désespérés m'a touchée. Ces deux hommes qui ne savent pas vivre, ces deux hommes qui se complaisent dans l'indolence… On ne s'identifie pas, on ne souhaite pas le faire, mais néanmoins ces hommes éveillent un sentiment de compassion.
La musique et la poésie ont une part belle dans cette histoire, et j'ai aimé leur omniprésence, leur intégration subtile et délicate au récit. Elles apportent une touche de douceur à cette atmosphère pesante. le graphisme du très talentueux Benjamin Flao rehausse d'un cran la qualité de cette oeuvre, ses planches sépias aux traits épais, noirs et griffonnés nerveusement donnent naissance à une ambiance chaude et oppressante particulièrement réussie.
Des personnages intéressants mais guère sympathiques, une histoire plutôt évanescente mise en valeur par un graphisme époustouflant, voilà la meilleure manière de résumer mon sentiment sur cette lecture. Toute la force de cette bande-dessinée réside dans l'ambiance que Flao a su mettre en place et qui retient l'attention du lecteur.
A lire si l'occasion se présente, mais ce n'est pas impératif…
Lien : http://www.livressedesmots.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
LauBlue
  19 novembre 2018
Après avoir vécu en France, Manuel décide de revenir s'installer en Andalousie. Obsédé par le flamenco il rêve de se produire sur scène avec Benito son ami gitan, chanteur hors norme. En attendant, les deux jeunes hommes passionnés et quelque peu paumés vivotent de petits expédients. L'essentiel est ailleurs. Dans le chant vibrant du coeur andalou, Solea, enraciné dans la douleur et la pauvreté. Celui-ci pulse le rythme de leur vie et de leurs amours.
Au-delà de l'histoire de ces deux jeunes gens se dessine un bel hommage au flamenco. Chant, musique et danse illuminent l'histoire et les personnages. Expressions, gestuels sont magnifiquement traduits. La couleur chaude et monochrome de chaque planche vibre comme la terre andalouse et sous l'oeil du lecteur le trait assuré Benjamin Flao s'anime d'émotions vives.
Du très bel ouvrage.
Commenter  J’apprécie          60
blandine5674
  16 mars 2017
Dessins de 3 couleurs (blanc, noir, marron) qui donne un bel effet. Peu de dialogues. le quotidien de deux désoeuvrés habitant près de Séville. L'un est gitan, l'autre est allé en France, leur espoir est de percer dans la musique et le flamenco. En surface c'est léger et drôle, dans le fond c'est sombre.
Commenter  J’apprécie          60
Gwordia
  30 avril 2012
Adeptes du flamenco et de la culture gitane, cette série est pour vous. Je dois dire que l'histoire - relativement inexistante ; disons plutôt qu'il s'agit d'une tranche de vie de deux artistes - ne m'a pas particulièrement accrochée mais le graphisme, alors là, oui.
Tant au niveau du chant, de la guitare que de la danse, Flao a su transmettre toute la force émotionnelle du flamenco et restituer la fièvre électrique de ces artistes singuliers et passionnés dont la musique se veut vecteur de pauvreté, de douleur et d'injustice sociale. le trait est exceptionnellement expressif tant pour ce qui est de l'émotion dans l'oeil des personnages que du mouvement de ces derniers quand ils dansent. Les dessins, que dis-je, les oeuvres du dessinateur permettent d'entendre la musique et de voir les chorégraphies de manière éblouissante.
Il y a incontestablement une ambiance... Dommage que seule la forme ait du fond.
Lien : http://gwordia.hautetfort.co..
Commenter  J’apprécie          51
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
blandine5674blandine5674   16 mars 2017
- C’est l’été, la sève est montée.
- Mais on m’a dit qu’il butinait plusieurs fleurs en même temps, Benito le beau papillon.
Commenter  J’apprécie          20
ChezLoChezLo   04 janvier 2011
Le diable a le sens du rythme.
Commenter  J’apprécie          50
BequeluneBequelune   26 septembre 2012
Cuando te vide venir, le dijé a mi corazón : que bonita piedresita para dar un tropesón.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Christophe Dabitch (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christophe Dabitch
Le mois de juin sera fort, sera documenté. Dans les bas-fonds du monde de l'entreprise avec Le Travail m'a tué, dans le Paris d'une étrange religieuse prostituée avec Mécaniques du fouet, à travers la vie du héros de 1984 avec Une Vie, dans le Grass kingdom de l'incroyable Grass Kings, et dans Le signe des rêves édité en version souple et intégrale.
autres livres classés : flamencoVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3658 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre