AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Ambages


Ambages
  01 mai 2016
Un instant de Liberté. Un instant de Grindel. Un éclair de Marie. Le tout raconté avec la sensibilité de Daeninckx, c'est très joli.
C'est féminin
« je les écoute, les femmes surtout, et leurs mots s'enchaînent aux miens... »
C'est poétique
« dans le cachot, la poésie se fait révolte. Elle ne se limite pas à constater, elle répare... »
C'est encore féminin
« dans les phrases des femmes on heurte le mur du regret qui cerne leurs existences »
C'est toujours poétique
« c'est dans les chambres obscures qu'on voit le mieux la lumière »
C'est tellement humain
« nous étions en incursion dans l'empire des fous... c'est un monde dont j'ai toujours éprouvé le vertige, je me suis souvent tenu en équilibre instable au bord des gouffres... »
Nusch, l'empire des sens, l'empire de la folie, je ne les ai pas oubliées nos Nuits partagées ni cette invitation que tu as lancée à Denise de ton regard bleu limpide, un matin dans un rayon de soleil. Nous y étions alors au bord du gouffre, caché dans ce refuge, ce havre, cet asile. « Ils savent plein de choses que personne ne leur demande jamais... » Ils nous ont sauvés. Un instant.
Commenter  J’apprécie          283



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (24)voir plus