AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Quentin Blake (Traducteur)
EAN : 9782070513741
195 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (24/06/1997)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 740 notes)
Résumé :
Ses parents ayant été (eh oui) dévorés par un rhinocéros, le pauvre petit James se retrouve chez ses tantes, deux horribles mégères qui lui font mener une vie infernale.

Mais un curieux personnage fait un jour un étrange cadeau à James : un sac rempli de petites choses vertes magiques. James fait tomber le sac... et c'est le début d'un grand voyage...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (47) Voir plus Ajouter une critique
Gwen21
  03 avril 2014
Peu d'auteurs jeunesse ont, à l'instar de Roald Dahl, le talent de réaliser un superbe gâteau à la crème à rendre tout le monde heureux en partant d'ingrédients aussi étranges que le drame et la tristesse. Son secret de chef ? Une bonne dose de fantastique.
Les parents du petit James ont tous les deux péri brutalement, tués par un rhinocéros. le petit orphelin est recueilli par un tandem de tantes acariâtres, Éponge et Piquette. L'existence ne s'annonce donc guère faste pour ce petit anglais accablé par le destin. Et pourtant... une rencontre fantastique avec un petit homme aux étranges manières et un cadeau de ce dernier vont à nouveau changer sa vie.
"James et la grosse pêche" est un récit jeunesse très touchant et plein de surprises. Il évoque d'abord irrésistiblement le conte populaire anglais "Jack et le haricot magique", à la différence qu'ici Jack est James et le haricot une pêche. A cette différence également qu'il n'y a pas de géant à exterminer ni de poule aux oeufs d'or à voler dans cette histoire mais une pêche géante à explorer et qui recèle dans sa chair une foule de personnages tous plus improbables les uns que les autres.
Ce roman est une invitation à la découverte de l'évasion et de l'amitié qui, à bien comprendre l'auteur, sont les bases indispensables du bonheur et de l'épanouissement. Roald Dahl nous a depuis toujours habitués à penser que l'imagination est la plus belle des consolations.
Un beau voyage dans l'imaginaire de l'enfance !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          473
Myriam3
  17 août 2017
Lu a haute voix à mes enfants pendant nos vacances, je peux dire sans exagérer que ça a été un coup de coeur pour eux mais pour moi aussi. C'est vrai, Roald Dahl est une valeur sûre (d'ailleurs ce soir, on continue avec un autre, à la demande générale).
Voyage initiatique et poétique d'un petit garçon orphelin (ses parents ont été dévorés en plein jour par un rhinocéros échappé d'un zoo: belle entrée dans un monde imaginaire pour rassurer les petits lecteurs), élevé par deux horribles tantes, Piquette et Eponge, si méchantes qu'on ne peut y croire (et pourtant, ce n'est pas la partie la moins réaliste de l'histoire..)
Voyage rempli d'aventures, de péripéties inimaginables et de solidarité, où chacun a quelque chose d'unique à partager ainsi qu'un caractère bien particulier: on n'a aucun problème à imaginer ce mille-pattes arrogant et rigolard ou la douce et gentille coccinelle.
Chaque fin de chapitre est une véritable accroche au chapitre suivant, on veut vite savoir ce qui va se passer maintenant, et les dessins de Quentin Blake consultés à la sauvette sont tout aussi intrigants.
Le film qui en est adapté est-il aussi bien? A voir!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
Nyuka
  24 mai 2020
Lecture 2020 # 23
Premier livre en anglais lu de l'année, j'espère pas le dernier.
James and the giant peach est écrit par Roald Dahl, un auteur britannique.
J'avais craqué pour cette édition aux couleurs éclatantes lors d'un voyage à Londres et je compte agrandir ma collection en prenant d'autres numéros. Il s'agit des éditions Puffin. Si certains veulent me conseiller sur un livre de Roald Dahl, c'est avec grand plaisir !
C'est Light and Smell qui m'a donné envie de lire un livre en anglais. En effet, elle a débuté depuis le 1er mai le challenge #MOISENVO, le but étant de lire un maximum de livres en anglais tout en suivant des consignes données. Sacré défi, hors de ma portée, mais j'ai posé ma petite pierre avec ce livre lu. Ce défi se termine le 31 août pour ceux qui sont intéressés.
C'est un livre de jeunesse qui raconte la triste vie de James qui perd ses parents dans un tragique accident, certes atypique, causé par un rhinocéros !
Il se retrouve donc avec deux vieilles tantes aussi méchantes l'une que l'autre. Heureusement, sa vie bascule lorsqu'il rencontre un homme qui lui donne des « graines » magiques.
Il devait les manger mais au lieu de ça, il les fait tomber au sol. Surgit alors une pêche géante avec de drôles d'habitants à l'intérieur qui invitent James à les suivre dans une sacrée aventure !
Une histoire de jeunesse vraiment agréable à suivre, avec des passages féeriques : l'envol de la pêche avec les mouettes ou la création des arcs-en-ciel par les hommes nuages.
L'histoire est aussi parsemée de chansons, car notre mille-pattes est un véritable artiste. Il aime chanter plutôt que de parler.
Ces passages étaient plus difficiles à comprendre avec un tas de jeux de mots ou de jeux de sonorité.
Beaucoup de vocabulaire que je ne connaissais pas non plus.
Le reste de l'histoire est vraiment abordable pour tout jeune lecteur (ou des plus vieux comme moi!) qui aimerait lire en anglais.
Ce que je fais pour m'améliorer par la suite, c'est de prendre un mot de vocabulaire inconnu par page et de les noter. J'aime bien les petites feuilles colorées format de poche pour les avoir avec moi en journée. Ainsi, je les apprends, les revois et j'étends de cette manière mon bagage lexical.
Ceux qui ont un meilleur niveau peuvent très bien le faire par chapitre.
Une excellente découverte que je conseille à tout enfant, en anglais ou en français !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Phoenicia
  20 septembre 2017
Vous voulez apprendre quelque petites choses sur les insectes tout en gardant une lecture des plus oniriques? James et la grosse pêche est l'ouvrage idéal pour ça.
C'est avec plaisir que je me suis replongée ( la dernière date de mon enfance...) dans le périple outre-Atlantique de James Henry Trotter ( petit clin d'oeil de l'auteur, sans nul doute). On retrouve la griffe de Roald Dahl avec son humour et ses caricatures.
C'est une jolie histoire pour enfants dont la solidarité et l'acceptation des différences est le fil conducteur. Une invitation au voyage à faire rêver.
Merci Roald Dahl.
Commenter  J’apprécie          220
Oliphant
  08 juillet 2013
Encore une lecture détente, amusante et surprenante signée Roald Dahl. J'avais beaucoup aimé suivre James et sa nouvelle famille d'adoption composée d'insectes… Une famille qui ne trouve rien de mieux que de voyager perché sur une pêche ! Je ne peux que conseiller le dessin animé également que j'avais trouvé très représentatif du livre, autant au niveau de l'histoire que des images d'animations.
Commenter  J’apprécie          200
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
AelleAelle   31 octobre 2014
— Et vous, mademoiselle l’araignée ? demanda James. Vous aime-t-on aussi dans le monde ?
— Non, hélas, répondit mademoiselle l’araignée dans un long et bruyant soupir. On ne m’aime pas du tout. Et pourtant je ne fais que le bien ? J’attrape des mouches et des moustiques à longueur de journées. Je suis quelqu’un de très convenable.
— Je n’en doute pas, dit James.
— On est très injuste pour les araignées, poursuivit l’araignée. Il y a huit jours à peine, ta tante Éponge a chassé mon pauvre père par le trou de vidage de la baignoire.
— Quelle horreur ! s’écria James.
— J’ai tout observé d’un coin du plafond, murmura l’araignée. C’était épouvantable. Nous ne l’avons plus revu.
Une grosse larme roula le long de sa joue pour s’écraser bruyamment sur le sol.
— Mais est-ce que ça ne porte pas malheur de tuer une araignée ? demanda James.
— Bien sûr que ça porte malheur ! cria le mille-pattes. C’est très dangereux ! Il suffit de penser à ce qui est arrivé à Tante Éponge quelques jours après ce crime ! Elle a été écrabouillée par la pêche ! Nous l’avons bien senti en passant dessus. Quelle satisfaction pour vous, mademoiselle l’araignée !
— C’était en effet très satisfaisant, répondit mademoiselle l’araignée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
OliphantOliphant   08 juillet 2013
- Vous en avez des bottines, murmura James.
- C’est normal, puisque j’ai des tas de jambes, répondit avec fierté le mille-pattes. Et, par conséquent, des tas de pieds ! J’en ai mille, pour ne rien te cacher.
- Et il remet ça ! s’exclama le ver de terre qui, jusque-là, n’avait rien dit. Il ne cesse de raconter des mensonges ! Mille pattes, vous voulez rire ! Il n’en a que quarante-deux ! Vrai, la plupart des gens ne prennent pas la peine de les compter. Ils le croient sur parole. D’ailleurs, cela n’a rien de prodigieux d’avoir des tas de pattes !
- Pauvre type, dit le mille-pattes à l’oreille de James. Il est aveugle de naissance. Il ne voit pas l’allure que ça me donne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
MercurialSpriteMercurialSprite   07 avril 2012
Tante Éponge était petite et ronde comme un ballon. Elle avait de petits yeux de cochon, une bouche en trou de serrure et une de ces grosses figures blanches et flasques qui ont l’air d’être bouillies. Elle ressemblait à un énorme chou blanc cuit à l’eau.
Tante Piquette, au contraire, était longue, maigre et ossue ; elle portait des lunettes à montures d’acier fixées au bout de son nez. Sa voix était stridente et ses lèvres minces et mouillées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Cer45RtCer45Rt   22 septembre 2018
Tante Eponge :
"Ma pauvre vieille haridelle,
Vous n'avez que la peau sur les os !
Tandis que moi, c'est certain,
Je n'ai qu'une seule ambition :
Etre vedette de cinéma
Voilà ma vraie vocation.
Là, ma beauté, avec ou sans voiles,
Fera pâlir toutes les étoiles !"
Tante Piquette :
"Vous ferez, chère sœur, c'est certain
Un admirable Frankenstein."
Commenter  J’apprécie          140
Myriam3Myriam3   13 août 2017
James Henry Trotter et ses amis demeurèrent donc accroupis en haut de la pêche tandis que la nuit s'épaississait autour d'eux. Des nuages gros comme des montagnes accoururent de toutes parts, mystérieux, menaçants, impérieux. Enfin une lune blanche, presque pleine, apparut au-dessus des nuages pour éclairer l'étrange paysage de sa lumière blafarde. La pêche géante se balançait doucement au bout de ses fils multiples qui brillaient au clair de lune d'un bel éclat argenté. Les mouettes, elles aussi, étaient comme inondées d'argent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Roald Dahl (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Roald Dahl
Pénélope Bagieu vous présente son adaptation BD du conte de Roald Dahl "Sacrées Sorcières", publiée aux Éditions Gallimard BD.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2387794/penelope-bagieu-sacrees-sorcieres
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : jeunesseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Roald Dahl n'a pas écrit que des livres jeunesse

Quel métier exerce Roald Dahl avant de se lancer dans l'écriture ?

Pilote de chasse
Pharmacien
Chocolatier

8 questions
194 lecteurs ont répondu
Thème : Roald DahlCréer un quiz sur ce livre
.. ..