AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Maurice Rambaud (Autre)
ISBN : 207037520X
Éditeur : Gallimard (13/01/1984)

Note moyenne : 4.04/5 (sur 79 notes)
Résumé :
L'auteur de Bizarre ! Bizarre ! et de Kiss Kiss confirme ici qu'il est un des maîtres de l'humour et du baroque.
Ses quatre récits sont pétris de sarcasmes et de fantaisie, délibérément invraisemblables, menés à un rythme endiablé, bâtis sur des intrigues coupées de rebondissements et de coups de théâtre. Leur thème commun est une réflexion sur la chair, l'instinct sexuel et le plaisir, qui les transforme en petites fables cruelles, empreintes d'une morale qu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Syl
  14 mai 2013
De cet auteur je n'ai lu que "Matilda" et "Charlie et la chocolaterie", je voulais donc connaître ses écrits pour "adultes".
Ce livre regroupe quatre histoires. Nouvelles étranges, souvent cyniques, parfois fantastiques, elles sont sans vergogne, hardies, immorales et racontent "les plaisirs de la chair et l'instinct sexuel". Contes cocasses, avec une belle touche de libertinage, ils révèlent au final une conscience "philosophique et spirituelle" !
Une écriture jamais grossière, sensuelle, légèrement excitante, quelquefois dérangeante ou angoissante, pleine d'humour, elle vous fait pénétrer dans une autre dimension.
L'invité,
Tout commence par l'arrivée d'une belle caisse. le narrateur réceptionne vingt-huit livres reliés richement, aux initiales de Oswald Hendryks Cornelius. le grand-Oncle Oswald lui a légué ses journaux intimes, dont le premier date de 1934.
Cet oncle est une légende dans la famille. Célibataire, aventurier, riche, globetrotteur, très fantasque, collectionneur d'araignées et de cannes, il est surtout resté dans les mémoires pour ses frasques amoureuses.
Dans une aventure, Oswald raconte le sympathique accueil de Mr. Aziz, un riche homme d'affaire. Sa voiture étant tombée en panne, Oswald se voit inviter pour la nuit dans une maison de rêve, un palais quelque part dans le désert en amont du lac Timash. La température extérieure est de 45°, lorsqu'il pénètre cet oasis luxueux, il est comme dans un rêve… et lorsqu'il rencontre la femme et la fille de son hôte, il est au paradis ! Deux beautés, deux gazelles aux yeux peu farouches, qu'il aimerait bien connaître…
Bonne nuit Oswald ! Mais attention… il y a rêve et cauchemar…
La grande entourloupe,

Deux voisins, amis, lors d'une soirée, imaginent d'échanger leurs femmes sans qu'elles le sachent. Leurs épouses étant fidèles et amoureuses, ils doivent comploter et bâtir une mise en scène digne d'un scénario de film d'espionnage… Synchronisation de l'intrigue, analyse des points stratégiques et domestiques, la musique de Mission Impossible s'enclenche !
La fameuse nuit, ils se croisent dans leurs jardins et…
Qu'en ressortira-t-il de cette permutation ?
La morale de cette histoire se rapprocherait de "tel est pris qui croyait prendre" ! Amère et jouissive.
Le dernier acte,
Anna est veuve à quarante ans ; son mari est décédé d'un accident de voiture. Deux ans après, ses enfants étant partis pour leurs études, elle se trouve bien seule dans sa maison et essaie de ne pas trop songer à ses pulsions suicidaires.
Lors d'un voyage à Dallas pour son travail, elle décide de contacter un ancien amoureux de jeunesse…
La nouvelle la plus triste du livre !
Chienne,
L'oncle Oswald réapparaît… Dans un de ses journaux, il raconte une histoire incroyable ! Henri Biotte est un spécialiste des odeurs. Ce scientifique a créé un parfum qui contrerait l'impuissance, l'usure de la passion et la vieillesse… Avec une senteur musquée, ambrée, hormonale, il pourrait orienter le cerveau de l'homme vers une pensée unique et primaire… la fornication. le mâle stimulé dans toute sa splendeur, n'aurait qu'une obsession et deviendrait une bête.
"- Nous pourrions gouverner le monde !"
Après un test concluant sur homme très viril, il est décidé que le parfum portera le nom de "Chienne".
Il ne reste plus qu'à Oswald d'étrenner cette fragrance…
Une vraie poésie !!! et quelle énergie !!!
Un livre à recommander… Il est sans ennui…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
liliba
  25 août 2012
Nous connaissons tous Roald Dahl, auteur à succès de livres pour enfants, bourrés d'humour, souvent au second degré. Mais les lecteurs connaissent moins souvent ses écrits réservés aux adultes, tout aussi drôles à mon avis.

J'ai passé un excellent moment avec La grande entourloupe, amusée par l'humour tout britannique de l'auteur, sa fantaisie et le petit coté coquin des ces quatre histoires, remplies de rebondissements et de coups de théâtre.

Un thème commun : la chair ! et l'instinct sexuel qui va avec. Mais bien sûr, pas de sexe cru chez Dahl, ici tout est suggéré, sous-entendu, délicatement décrit… Il n'en reste pas moins que j'adore cet humour noir et décalé et que je vous conseille de vous précipiter sur des histoires pour le moins originales et distrayantes.



L'invité : Cette histoire met en scène l'oncle Oswald, qu'on pourra retrouver dans le roman éponyme, que je vais lire très bientôt. Sorte de dandy, riche, libre et libertin, grand voyageur, macho et un brin prétentieux, ce Casanova moderne passe son temps dans les bras de ses maîtresses, mais son plus grand plaisir est d'en changer, rien n'étant plus horrible pour lui que de passer deux nuits de suite avec la même femme, si charmante fut-elle. Pourtant Oswald n'est pas le bel homme auquel on s'attend et son physique est même plutôt quelconque. Mais il est doté d'une verve telle que dès qu'il ouvre la bouche, les dames se pâment à ses pieds et sont prêtes à toutes les compromissions… Oswald est presque une caricature de lui-même, aussi ridicule qu'attachant, drôle et parfois, pathétique…

Le narrateur reçoit un énorme colis de la part de son oncle Oswald. A l'intérieur, vingt-huit volumes en cuir reliés : l'autobiographie de l'oncle, qui s'avère être une lecture vraiment passionnante et croustillante, mais qu'il conseille de tenir au secret, ne voulant pas blesser l'honneur des très nombreuses femmes dont il est question… le narrateur publie cependant une des histoires :

La voiture d'Oswald tombe en panne sur une route du désert et un homme charmant lui propose de venir jusqu'à chez lui, puisqu'il n'habite qu'à deux pas, le temps que le véhicule soit réparé. L'homme a une femme et une fille en âge d'être mariée et déjà, Oswald savoure et se délecte en imaginant laquelle des deux il séduira ce soir-là…

Mais les apparences sont parfois trompeuses… et on se régale de la mésaventure de l'oncle, qui l'a bien mérité à dire vrai !

Dans La grande entourloupe, deux hommes décident d'échanger leurs femmes, à leur insu bien sûr ! le coup est bien préparé d'avance, chacun des deux divulgue à l'autre les habitudes de son couple, l'emplacement des objets et toutes les éventualités sont bientôt parées pour le grand soir. Toutes ? Pas sûr…

Le dernier acte : En pleine dépression, cette jeune veuve a du mal à se remettre du décès de son mari. Elle recommence pourtant à travailler et va mieux, jusqu'à ce qu'elle rencontre un ancien amoureux, devenu médecin. Surprenant !

Chienne : Revoilà encore l'oncle Oswald, accoquiné cette fois avec un savant fou, qui tente d'inventer le parfum qui rendra toute les femmes littéralement folles de celui qui le porte (de vraies chaudasses, des chiennes en chaleur…). Mais attention ! le produit est très puissant et ne doit pas être mis entre toutes les mains ! Hilarant.

Lien : http://liliba.canalblog.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
BrunoA
  01 avril 2013
Roald Dahl, surtout connu pour ses oeuvres pour enfants que même les adultes ont plaisir à lire et à relire, nous offre ici quatre nouvelles pleines d'humour et de vie qui font passer un bon moment.
Ces petites histoires donnent envie d'en lire beaucoup d'autres et permettent de voir cet auteur d'un oeil moins "enfantin".
Commenter  J’apprécie          92
SD49
  26 février 2012
Quel bon moment de lecture !!!! Voici enfin un recueil de nouvelles qui me plaît, cela faisait longtemps ...
Je pensais que cet auteur n'écrivait que pour la jeunesse mais ce livre n'est pas à mettre entre les mains des enfants, c'est un peu coquin, érotique et très drôle.
L'invité :
Très amusant, léger et bien écrit. Je me suis beaucoup amusée avec Oswald, ce séducteur invétéré et libertin. Il est très sûr de lui et de son pouvoir de séduction mais ... tel est pris qui croyait prendre. Les scènes érotiques sont juste suggérées mais Oswald est conquis.
La grande entourloupe :
Mais comment vont faire ces deux hommes pour échanger leurs femmes sans qu'elles s'en rendent compte ? Il vous faudra le lire pour le savoir. Ces hommes sont vraiment sûrs d'eux et de leur talent amoureux... encore une fois.
Le dernier acte :
Cette nouvelle-ci est plus noire, moins gaie, elle est donc un peu différente des autres qui sont vraiment légères. Elle se lit très bien également.
Chienne :
Dans cette nouvelle nous retrouvons Oswald et c'est à nouveau très drôle. Cela traite de la création d'un parfum qui aurait le même effet sur les hommes que l'odeur d'une chienne en chaleur sur un mâle de son espèce...
Vous l'aurez compris je vous encourage à découvrir ce livre, il est très distrayant et vraiment amusant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Caroetseslivres
  21 juin 2016
J'avais envie de tester Roald Dahl, mais je pensais plutôt le faire avec le classique "Charlie et la chocolaterie". Ici, c'est avec des nouvelles pour adulte que j'ai découvert la plume de l'auteur. Quand je dit des nouvelles pour adulte,je ne mens pas car ici l'auteur nous conte les frasques sexuelles différents personnages.C'est donc avec ces nouvelles que j'ai découvert Roald Dahl et je dois dire que j'ai plutôt apprécier sa plume.
Deux nouvelles concernent Oswald Cornelius: qui est un personnage riche, collectionneur d'arachnides, misogyne et qui est aussi un grand séducteur.
Une nouvelle concerne deux voisins complotant ensemble,afin de coucher avec la femme de l'autre.
Et une dernière nouvelle, concernait une veuve suicidaire.
Ce que j'ai aimé dans ces nouvelles c'est que l'auteur nous amène sur un terrain tout tracé pour ensuite nous surprendre totalement avec la fin.Nous sommes aussi surpris par les morales qu'il y a à la fin de ses nouvelles.Par contre, je n'ai pas du tout aimé la fin de la nouvelle avec la veuve, je ne l'ai pas du tout compris.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Roald Dahl (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Roald Dahl
La mère de Billy lui avait bien dit de ne jamais ouvrir la barrière du jardin pour aller explorer le grand bois sombre et profond. Pourtant, un jour, c'est exactement ce qu'il a fait...
Découvrez "Billy et les Minuscules", le tout dernier texte de Roald Dahl, illustré pour la première fois par Quentin Blake !
Lire un chapitre : https://bit.ly/2q6UPlD Plus d'infos sur le livre : https://bit.ly/2GEtOfX
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Roald Dahl n'a pas écrit que des livres jeunesse

Quel métier exerce Roald Dahl avant de se lancer dans l'écriture ?

Pilote de chasse
Pharmacien
Chocolatier

8 questions
187 lecteurs ont répondu
Thème : Roald DahlCréer un quiz sur ce livre