AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Patrick Benson (Illustrateur)Marie Saint-Dizier (Traducteur)
ISBN : 2070538788
Éditeur : Gallimard Jeunesse (31/03/2002)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 78 notes)
Résumé :
Petit Louis est trop curieux. Sa maman lui avait pourtant raconté des choses terribles sur la Forêt Interdite. Il n'aurait jamais dû y pénétrer. Maintenant l'horrible Goinfrognard est à sa poursuite, crachant une fumée rouge, prêt à le faire griller dans son ventre-rôtissoire. Par bonheur, Petit Louis va rencontrer le peuple des Minuscules qu'abritent les arbres géants de la forêt... Sous la plume envoûtante de Roald Dahl, une merveilleuse aventure et un secret à dé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
TheWind
04 novembre 2014
Je m'appelle Séléna Mini. Je vis dans l'arbre le plus haut de la forêt avec mes parents et mon grand frère.
Aujourd'hui, c'est un grand jour pour moi.Je vais effectuer mon tout premier voyage sur le dos d'un rouge-gorge.
J'ai très peur. Mon frère n'arrête pas de se moquer de moi. Lui, maintenant, il a l'habitude et il grimpe déjà sur le dos des hirondelles.
Don Mini me rassure. Don Mini, c'est le plus âgé de tous les Minuscules. Il a des cheveux tout blancs et la peau si ridée qu'on dirait une pomme toute flétrie. J'aime beaucoup Don Mini. Il connaît tout de notre grande forêt et nous raconte des histoires passionnantes. J'aime bien venir dans sa maison, celle qui se trouve dans l'énorme branche toute lisse de l'arbre. Chaque soir, avant le coucher, il pose son regard brillant sur nous les petits des Minuscules et raconte...
Hier, l'histoire était terrifiante. Il nous a prévenu qu'une terrible bête vivait en bas et qu'il ne faut jamais s'aventurer sur le sol de la forêt. C'est une énorme bête qui crache du feu, qui peut sentir un Minuscule de très loin, et qui galope tellement vite qu'il est impossible de lui échapper.
Alors, moi, j'ai peur maintenant. J'ai la frousse. Et si je tombais du rouge-gorge ? Et si je tombais nez à nez avec ce terrible GOINFROGNARD ?
Mon frère ne m'a pas rassuré du tout. Il s'est moqué de moi. Il m'a dit que le Goinfrognard a d'énormes pattes poilues et une tête de crocodile !
Quelle guigne, ce Goinfrognard ! C'est à cause de lui si on ne peut jamais se promener en bas de nos arbres. J'aimerais tant jouer parmi les racines et les fleurs sauvages ! J'aimerais tant engloutir des tonnes de myrtilles !
Quel dommage...
Alors que Selena Mini - petite Minuscule que je me suis permise d'ajouter au conte de Roald Dahl - attend avec anxiété le moment tant redouté de son premier voyage, à quelques mètres de là, en bordure du bois, un autre enfant, mais bien plus grand par la taille celui-ci, contemple par la fenêtre ouverte le merveilleux monde du dehors. C'est Petit Louis. C'est un humain. Et il rêve d'explorer la Forêt Interdite.

Voilà. A vous maintenant d'ouvrir les pages du conte de Roald Dahl. A vous de connaître la suite de ce conte merveilleux qui vous ouvrira les portes de ces petits êtres Minuscules qui vivent dans nos forêts et qui enchantera vos enfants.
Après cette histoire, une chose est sûre, on ne regarde plus jamais les arbres et les oiseaux de la même façon...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          432
Myriam3
12 juillet 2014
Enfant, je suis passée à côté de Roald Dahl: inconnu au bataillon. c'est dommage, j'aurais sans aucun doute adoré.
Mais je me rattrape. Je connais bien sûr certaines adaptations cinématographiques de ces livres, mais voici le premier que je lis de lui.
Petit louis finit, un jour, par désobéir à sa mère et pénètre dans la grande forêt dont on dit "interdite , interdite, la forêt, / facile d'y entrer / impossible d'en sortir". La mère de Petit Louis lui rappelle que dans cette forêt qu'il voit par la fenêtre il y a des Ecornouflons, des Kpoux Vermicieux mais surtout, l'Horrifiant Engoulesang Casse-Moloch Ecrase-Roc.
Cependant, Petit Louis, n'y croit pas: encore un truc pour l'empêcher d'y aller. Alors, ben, il y va.
La forêt est grande, majestueuse et silencieuse comme une cathédrale. Silencieuse? Non: des halètements, un souffle, des renâclements se font entendre de plus en plus fort, puis des nuages d'une fumée rouge et le bruit d'un galop assourdissant: le monstre de la forêt, qui a un feu dans le ventre pour rôtir ses proies, le poursuit. Il est affamé! Petit Louis court, court et se réfugie dans un arbre, sur lequel il rencontre Les Minuscules.
Ah Les Minuscules: voici bien un peuple qui m'aurait fait rêver enfant!
Effectivement, comme il est dit dans une autre critique, beaucoup de contes, de légendes exploitent déjà le thème des êtres minuscules, mais y a pas à dire, ça fait rêver. Les petites fenêtres, les petites maisons dans les arbres, les voyages en rouge-gorge, pinsons, moineaux... Et puis ce petit garçon, Petit Louis, n'est-il pas beaucoup plus grand qu'eux et plus fort? Ne pourra t-il pas libérer la forêt de ce monstre?
Ce livre n'est visiblement pas le plus connu du public. Mais le récit tout autant que l'écriture en elle-même - simple, précise, riche, modulée dans le rythme, tantôt inquiétante, poétique, légère et amusante - et que les illustrations de Patrick Benson - douces, évocatrices, subtiles - est passionnant. Je l'ai lu d'une traite à deux petits bouts de 4 et 6 totalement investis dans le récit. Et puis, c'est vrai, c'est une bonne introduction au Voyage de Gulliver, à lire dans quelques années!


Lien : http://pourunmot.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
c.brijs
18 avril 2012
Fais pas ci! Fais pas ça! Et surtout, ne t'aventure pas dans la grande forêt!
Interdite, interdite, la forêt,
Facile d'y entrer,
Impossible d'en sortir.
Petit Louis, lui, ce qu'il aime, justement, c'est tout ce qu'on lui interdit! Aussi, lorsqu'une petite voix lui chuchote d'enjamber la fenêtre, d'ouvrir la barrière et de partir en exploration, il n'hésite pas très longtemps...
Que découvrira-t-il? Des Griffomings, des Ecornouflons, des Tarloubards, des Knoux Vermicieux ou l'Horrifiant Engoulesang Casse-Moloch Ecrase-Roc, toutes ces bêtes assoiffées de sang, comme lui a prédit sa mère? Ou un tapis de fraises sauvages vermeilles, savoureuses et juteuses comme lui a susurré la voix? Qui lira verra!
Une fois de plus, Roald Dahl nous propose une histoire à la fois magique et poétique. C'est à un extraordinaire voyage dans l'infiniment grand, celui des arbres dont on ne voit pas la cime, et de l'infiniment petit, la Forêt Minuscule, qu'il nous convie. Mais qui sont ces milliers et milliers de petits êtres qui vivent au creux des arbres de la Forêt interdite et de bien d'autres forêts en Angleterre et sûrement partout ailleurs dans le monde? me demanderez-vous. Une seule réponse, celle de l'auteur: "(...) parfois, les mystères sont plus excitants que les explications"!
Bien sûr, derrière ce conte enchanteur, Roald Dahl, comme à son habitude, plaide pour que ses jeunes lecteurs conservent cette curiosité intellectuelle, inestimable don, qui leur permet de voir ce que les adultes ne peuvent (veulent) plus voir! Et il l'énonce de manière explicite:
"Et, surtout, ayez les yeux ouverts sur le monde entier, car les plus grands secrets se trouvent toujours aux endroits les plus inattendus.
Ceux qui ne croient pas à la magie ne les connaîtront jamais."
Ce récit est superbement illustré par les dessins de Patrick Benson. Celui-ci utilise la technique des hachures croisées à l'encre et colore l'ensemble au lavis.
A lire dès sept ans... mais accompagné car l'auteur ne gagatise nullement ces propos et utilise des expressions telles que "le supplice de tantale", "d'un goût exquis", etc.
Petit plus sympa, le rabat de le première de couverture nous permet d'en savoir un peu plus sur l'auteur!
Lien : http://lacoupeetleslevres.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
IreneAdler
29 mai 2012
Petit Louis n'a pas le droit d'aller dans la Forêt Interdite. Mais un jour, il désobéit à sa mère et s'y rend. Il fera des rencontres... hors-normes.
Toute l'imagination et la fantasie de Roald Dahl sont présent, Sans doute l'humour de ses autres livres pour la jeunesse n'est y pas ou pas autant ; pourtant, cela reste un très bon moment de lecture et un très bon Roald Dahl.
L'illustrateur, n'est pas Quentin Blake, mais de Patrick Benson. Et leur ambiance mystérieuse, réaliste colle tout à fait avec l'histoire.
Un Roald Dahl différent mais toujours très bien !
Commenter  J’apprécie          110
Sharon
29 juin 2016
Il est des auteurs, bien moralisateurs, qui sont « du côté des mamans », surtout des mamans qui, comme celle de Petit Louis, ont pour seules obsessions que leur enfant soit sage et obéissant. Ne bouge pas, ne va pas dans la forêt, sois sage – sois heureux, épanoui, curieux de tout, ce sera pour un autre jour.
Heureusement, il est des auteurs qui sont du côté de l'ouverture d'esprit, de la créativité, du merveilleux enfin. En osant braver un interdit maternel (une mère pas très tendre, il faut bien le dire), en s'aventurant dans ce lieu de tous les possibles depuis fort longtemps (voir les récits de chevalerie), Petit Louis fait des rencontres extraordinaires.
Oui, il se met en danger, mais l'union fait véritablement la force dans ce livre, quel que soit l'âge, la taille ou la force – tant que l'on a de la jugeote et du courage. La fin aussi est encourageante – grandir ne signifie pas perdre ses qualités. Dernier point fort : les illustrations, magnifiques et créatives.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
Commenter  J’apprécie          120
Citations & extraits (3) Ajouter une citation
Myriam3Myriam312 juillet 2014
Il s'enfonça très lentement dans la sombre forêt. Bientôt, de tous les côtés, des arbres géants l'entouraient et, au-dessus de lui, leurs branches formaient presque une voûte, cachant le ciel.
Cà et là, de petits rayons de soleil brillaient à travers le feuillage. Tout était silencieux comme dans la crypte d'une immense cathédrale vide et verte. Quand il se fut aventuré un peu plus loin, Petit Louis s'arrêta. Immobile, il écoutait. Il n'entendait rien. Rien du tout. Le silence était absolu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
c.brijsc.brijs18 avril 2012
Et, surtout, ayez les yeux ouverts sur le monde entier, car les plus grands secrets se trouvent toujours aux endroits les plus inattendus.
Ceux qui ne croient pas à la magie ne les connaîtront jamais.
Commenter  J’apprécie          60
c.brijsc.brijs18 avril 2012
Mais, parfois, les mystères sont plus excitants que les explications.

Commenter  J’apprécie          60
Videos de Roald Dahl (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Roald Dahl
Roald Dahl : documentaire
autres livres classés : forêtsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Roald Dahl n'a pas écrit que des livres jeunesse

Quel métier exerce Roald Dahl avant de se lancer dans l'écriture ?

Pilote de chasse
Pharmacien
Chocolatier

8 questions
167 lecteurs ont répondu
Thème : Roald DahlCréer un quiz sur ce livre
. .