AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Céline Romand-Monnier (Traducteur)
ISBN : 2742765433
Éditeur : Actes Sud (03/01/2007)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 7 notes)
Résumé :

De retour dans la maison de campagne qui abrita leur idylle, un homme raconte sa passion pour la femme qui fut celle de sa vie. Qu'à leur âge, après d'autres relations, ils aient pu s'aimer avec une telle intensité lui paraissait inespéré, incompréhensible. Il aimait Siri avec tendresse et ardeur, il aimait son intellect autant que son corps. L'amour parfait. L'idylle cependant n'a pas duré. Retrouvant les lieux du ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
brigittelascombe
  18 janvier 2012
"L'an dernier a été notre dernier été ici et après plus rien ne s'est ressemblé,plus rien n'a été comme avant".
Langvika. Un an a passé et dans ce "paradis" avec lac et mer à ses pieds, ou du moins dans ce qui fut un paradis du temps de Siri, "un poème" à elle seule, un homme brisé se souvient de son bonheur perdu.
Quel beau roman d'amour!
Quelle belle sensibilité d'homme fidèle à l'unique, denfant mûr en état d'abandon,fragile,seul avec son chien, qui, sans elle n'est qu'un "grand trou traversé par le vent", d'homme passionné en parfaite connivence sexuelle avec celle qui le complétait,mais dont il voulait ignorer le passé de reporter de guerre,d'homme possessif qui possèdait et réclamait tout,d'homme artiste, monteur d'émissions télé, qui rêvait d'un jardin blanc, d' homme jaloux face au bel étranger dit "casquette de marin", ce Khron qui est venu L'été dernier semer trouble et malheur dans leur couple en fusion, d'homme prêt à tout pour repartir à zéro, à tout, à tout (?) ....laissons planer le mystère des dernières pages ou le narrateur révèle sa face manipulatrice cachée.
Quel beau portrait de femme vue à travers les yeux de l'amour, prise au piège de l'absolu, tour à tour exaltée, sensuelle, sauvage,colérique, angoissée face à une grossesse tardive, superstitieuse,singulière,aimante qui s'éloigne, vidée.
Niels Fredrik Dahl, écrivain et journaliste norvégien dont les pièces de théatre ont été saluées par le prix Ibsen en 2002 et le Fringe first Award 2001 à Edimbourg, réalise dans L'été dernier le tour de force de pénétrer dans la tête d'un quadragénaire, désespéré et toujours amoureux de celle qui l'a quitté. Ecrit de façon concise, émaillé de mots parfois crus, mais jamais vulgaires, ce livre est la mise à nu d'une blessure, l' exploration des fantasmes,des souvenirs, du couple et de sa sexualité pour tacher d'expliquer ce qui a saboté la relation au départ idyllique.
Du grand art planant au coeur d'une merveilleuse nature entre fjord et forêts.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
crapahutevida
  26 juin 2017
Nostalgie quand tu nous tiens....
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
art-bsurdeart-bsurde   20 mai 2016
Puis nous sinuons lentement vers le sommet, voyons le ciel grandir, les pins raccourcir et, même si nous ne voyons pas la mer, les pins tourmentés, tordus par le vent, nous racontent que bientôt nous verrons, bientôt le paysage s'ouvrira autour de nous. Et c'est précisément ce qui se produit, autour de nous le paysage s'ouvre et nous pénétrons dans un monde ouvert, nous sommes au sommet de la montagne et disparaissons presque, ainsi cernés par le ciel, l'horizon, le soleil, l'empire insulaire, les cris des mouettes, les rochers, le vent et la bruyère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
brigittelascombebrigittelascombe   18 janvier 2012
Les gens respectent de moins en moins la sphère privée qui nous entoure,la maison que nous portons avec nous en quelque sorte,la maison que nous portons sur notre dos.
Commenter  J’apprécie          30
brigittelascombebrigittelascombe   18 janvier 2012
Nous sommes souvent déçus que la vie ne soit pas comme un film,mais jamais que le film ne soit pas comme la vie,aussi arbitraire,aussi douloureux.
Commenter  J’apprécie          20
brigittelascombebrigittelascombe   18 janvier 2012
Être touché par elle, être embrassé par elle, être en elle, l'avoir cambrée dessous, dessus ou sur le côté-c'était si neuf et si éternel à la fois qu'une fois entré j'aurais trahi n'importe qui et n'importe quoi pour avoir le droit de rester là pour toujours.
Commenter  J’apprécie          00
art-bsurdeart-bsurde   28 mai 2016
Il n'y a que Siri dont je sois proche, et quand elle est distante je n'ai personne, quand elle est distante je ne suis personne.
Commenter  J’apprécie          10
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3451 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre