AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Trollibi


Trollibi
  03 avril 2019
En général, l'autobiographie n'est pas le genre littéraire que j'affectionne particulièrement. Mais j'apprécie beaucoup la personnalité du Dalaï-Lama Tenszin Gyatso et j'étais curieuse de lire cet ouvrage. Bien entendu, en entamant la lecture de « Mon pays et mon peuple », j'étais bien consciente que ce n'était qu'une toute petite partie de sa vie que j'allais découvrir, puisque, âgé aujourd'hui de 84 ans, il a écrit ses mémoires alors qu'il n'avait que 27 ans. Qu'importe !

Le Dalaï-Lama nous retrace son enfance depuis sa reconnaissance comme réincarnation du 13e Dalaï-Lama à 4 ans, sa formation philosophique et religieuse et évoque les réformes qu'il a tenté de mettre en place avant l'invasion du Tibet par les Chinois. Et ce avec une incroyable humilité. Et lorsqu'il nous décrit les paysages, les temples et les Tibétains, on peut sentir tout l'amour qu'il a pour son son pays et pour son peuple.

Si tout le monde a entendu un jour parler du bouddhisme, du Dalaï-Lama, du Tibet, de son invasion par les Chinois, c'est une facette de l'histoire que l'on connait trop peu et moi la première. J'ai appris beaucoup de choses que je ne connaissais pas ou dont j'avais vaguement entendu parler. Aborder l'invasion et la prise de pouvoir des Chinois sur le Tibet, à travers les regard de quelqu'un qui l'a vécu, c'est déjà un témoignage intéressant en soi. Mais, ce qui est encore plus important à mes yeux, c'est que Le Dalaï-Lama témoigne de ce qu'il a vécu sans jamais porter de jugement, sans laisser transparaître de colère ou de haine vis-à-vis de l'envahisseur, ni vis-à-vis du « monde extérieur » qui n'avait pas conscience de ce qu'il se passait au Tibet. De l'arrivée des premières troupes, en passant par sa visite en Chine jusqu'au moment de son exil en Inde, c'est toujours de manière pacifique qu'il a tenté d'apaiser la révolte grandissante des Tibétains face aux mesures que les Chinois tentaient d'imposer. A aucun moment, il ne perd foi en son peuple, foi en la compassion, c'est sa force pour continuer à avancer et, face au conflit qu'il vit, c'est un message de paix qu'il propose.

Et 57 ans plus tard, il continue à le diffuser.
Commenter  J’apprécie          80



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (8)voir plus