AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2848053283
Éditeur : Sabine Wespieser (29/08/2019)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 9 notes)
Résumé :
À Sabratha, sur la côte libyenne, les surveillants font irruption dans l’entrepôt des femmes. Parmi celles qu’ils rudoient, Chochana, une Nigériane, et Semhar, une Érythréenne. Les deux se sont rencontrées là après des mois d’errance sur les routes du continent. Depuis qu’elles ont quitté leur terre natale, elles travaillent à réunir la somme qui pourra satisfaire l’avidité des passeurs. Ce soir, elles embarquent enfin pour la traversée.
Un peu plus tôt, à Tr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Jeanfrancoislemoine
  15 septembre 2019
Inutile de se lancer dans un long résumé du livre...D'abord , prenez- le en mains et observez la couverture . Sur fond bleu , le titre " Mur Méditerranée".Erreur d'impression ? Bon , à voir...Maintenant , lisez attentivement la quatrième...deux fois si besoin ....Vous voyez bien que je n'aurais fait que me montrer redondant , pompeux et ....prétentieux , vous savez tout .
Et maintenant ? Vous le prenez ? Vous le reposez ? Ça a l'air bien , mais dur , non ? Et puis , savoir que la Méditerranée est un gigantesque cimetière, quand on revient juste d'y passer de belles ( et on ne peut plus légitimes ) vacances ,.....Et puis , les migrants , on en entend parler tous les jours à la télé , dans la presse , alors...Pour tout vous dire , si une circonstance ne m'avait pas obligé à le lire , ce livre , je ne l'aurais pas choisi , voilà , c'est dit , non pas que je sois indifférent , non , mais parce que ...quoi , au fait ? Oh , parce que je ne suis qu'un "citoyen lamda"et que tout ça me semble bien loin .....
Allez , on ouvre la première page et ...on plonge , c'est le cas de le dire, dans un univers ....incroyable .Et l'on se dit immédiatement que certains auteurs , vraiment , on se demande où " ils vont chercher ça " , qu'heureusement , c'est de la fiction , que non , l'Humanité , ce n'est pas ça, que forcément , il y aura une " happy end " aux atrocités que vont connaître " les candidats au voyage " dès lors qu'ils confient leur (s ) destin( s ) à des passeurs que je vous laisse le soin de découvrir. Sans commentaires . La lecture avance , avance , on attend l'apparition de cet éclat lumineux qui viendra mettre un terme à cette odyssée infernale .Mais non , pas la moindre lueur .C'est terrible et , malgré tout , on a envie , envie de poursuivre pour savoir , sinon à quoi bon , et puis , les principaux personnages, ceux dont on parle sur la quatrième, on les connait maintenant trop pour les abandonner aux mains d'assassins , aux flots déchaînés d'une mer démontée .
Et puis , la fin , l'arrivée en Europe sous le regards des baigneurs , sous les flashes des portables ......On n'envoie plus de cartes postales mais ça , transmis aux copains , quel souvenir de vacances .La " cerise sur le gâteau ". " Tu te rends compte , j'y étais "
Ça y est , la dernière page....Pas terrible la fin , l'espoir est mince...et tant de morts...
Ah , il y a quelques précisions à la fin du roman .Une bibliographie .Mais alors , ce n'était pas une fiction . C'était vrai ? Je comprends mieux la distance prise par l'auteur .C'est extraordinaire , il reste à l'écart , ne prend pas parti et , pourtant , il nous en relate des faits , il nous en donne à voir . Mais alors , c'est à moi de prendre parti ...Oui , mais les migrants , moi, c'est pas trop " mon truc " , je ne sais que penser...La Méditerranée ? Elle n'est pas loin ? Oui , c'est vrai.....
Comme je vous l'ai dit , ce livre , je ne l'aurais pas forcément lu ( je peux même affirmer que je NE l'aurais PAS lu ).....Et pourtant , c'est un texte fort , fort et brillant , comme son auteur .Et " non , rien de rien , non , je ne regrette rien ".
J'ai compris : le titre , c'est bien " Mur Méditerranée "......

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          450
MaminouG
  16 septembre 2019
"Mur Méditerranée", un titre sublime, d'une puissante vérité, pour un roman qui ne l'est pas moins. Louis-Philippe Dalembert signe ici un texte très fort et redonne tout son sens à un mot devenu tellement commun qu'on en a oublié ce qu'il cache d'horreurs : MIGRANT.
En réalité, plus qu'un roman j'ai découvert dans cet ouvrage une véritable oeuvre. Oeuvre littéraire, bien sûr, de par sa splendide écriture, une écriture extrêmement travaillée, fouillée, qui ne craint pas pour autant d'utiliser, quand l'occasion se présente, un langage parler, familier, peu académique parfois. le plaisir est immense de voir se côtoyer ainsi des termes aussi "officiels" et anciens que "concomitamment" ou "nonobstant" et des dialogues à l'emporte-pièce, le tout dans une harmonie totale. Oeuvre littéraire encore par la documentation fouillée, il ne peut en être autrement. La précision des faits racontés est impressionnante et nous donne à vivre le drame de l'intérieur. Oeuvre littéraire enfin par la qualité, l'envergure, la consistance de ses personnages.
Et, j'aurais presque envie d'ajouter que "Mur Méditerranée" est aussi une oeuvre de bienfaisance. En prenant comme fil conducteur la vie de trois femmes, candidates au départ vers l'Europe et une vie meilleure, l'auteur nous rend non seulement témoins, mais acteurs – actrices – de l'histoire. Il nous donne à réfléchir sur ces drames quotidiens autrement qu'à travers la sécheresse des articles de journaux ou l'énoncé de chiffres à la radio. Comment ne pas s'identifier à Chochana, Nigériane de confession juive qui aurait dû être avocate si les troupes de Boko Haram n'avaient semé la terreur dans son pays, Semhar, jeune Erythréenne chrétienne orthodoxe qui a déserté du service national ou encore Dima, Syrienne et musulmane, plutôt aristocrate qui fuit les bombes avec son mari et ses filles. Nous partageons leur quotidien, sordide, dangereux, ignominieux, du départ de leur foyer jusqu'à l'arrivée dans l'El Dorado imaginé… et peut-être imaginaire.
L'histoire racontée est réelle. C'est en juillet 2014 que le pétrolier danois Torn Lotte s'est porté au secours d'un rafiot de fortune perdu dans une tempête en Méditerranée, débordant de passagers clandestins. En transformant ce fait, que je ne saurais qualifier de divers, en roman l'auteur rend un hommage personnel à chacune de ces victimes des griffes de passeurs mafieux, proxénètes, et violeurs.
Je ne suis pas membre de l'Académie Goncourt mais… je verrais bien "Mur Méditerranée" récompensé par ce prestigieux prix littéraire.

Lien : https://memo-emoi.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Oinichba
  07 août 2019
Même si le roman tend à faire perdre toute foi en l'être humain à de nombreuses reprises, ce roman est sublime et indispensable. Quelle force narrative. J'ai déjà lu pas mal de romans sur le sujet des migrants, mais celui-ci est particulièrement maitrisé, instructif et romanesque. Un coup de poing!



Commenter  J’apprécie          90
JulietteSiLa
  28 août 2019
Un récit exceptionnel, d'une dureté sans doute en-deça de réalités inimaginables, mais déjà à peine soutenable pour le lecteur. Pourtant, l'humanité des femmes que suit le romancier donne tout son relief à cette tragédie. L'écriture est précise et jamais complaisante dans l'horreur, c'est la ligne de vie du lecteur qui pourrait sinon perdre pied face à la violence dépeinte. Une oeuvre magistrale !
Commenter  J’apprécie          70

critiques presse (1)
LePoint   20 août 2019
Dans son livre magistral, Louis-Philippe Dalembert raconte de manière poignante le drame des migrants qui se noient en Méditerranée.
Lire la critique sur le site : LePoint
Videos de Louis-Philippe Dalembert (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Louis-Philippe Dalembert
Les délibérations du jury du Prix Orange du Livre 2018 - lecteurs.com .C?est le 3 mai 2018 que le Jury du Prix Orange du Livre s?est réuni pour sélectionner les finalistes de cette 10e édition. Sous la présidence d?Erik Orsenna, les jurés ont défendu leurs romans préférés avec une telle passion que les finalistes de cette année? sont au nombre de six !Comment ces délibérations se sont-elles déroulées ? Quels sont les atouts des ouvrages retenus ? Découvrez les images de cette intense et prolifique réunion du jury, avant de voter pour votre roman favori?https://www.lecteurs.com/liste/273Vincent Almendros, Faire mouche, Éditions de minuitAnanda Devi, Manger l'autre, GrassetWilfried N'Sondé, Un océan deux mers trois continents, Actes SudMarc Alexandre Oho Bambe, Diên Biên Phù, Sabine WespieserFlorent Oiseau, Paris-Venise, Allary ÉditionsJoachim Schnerf, Cette nuit, ZulmaAutour d'Erik Orsenna, les auteurs Kaouther Adimi, Jean-Marie Blas de Roblès, Louis-Philippe Dalembert, François-Henri Désérable, les libraires Sandrine Babu et Samantha Sabba ainsi que les lecteurs Amandine Cirez, Philippe Duval, Héloïse Goy, Patrick Perrot, Lilia Tak-Tak, Loïc Tamisier et Virginie Vertigo ont sélectionné les romans finalistes.
+ Lire la suite
autres livres classés : migrantsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Céleste ma planète

De quelle forme sont les tâches qu'à Céleste sur le corps ?

en forme triangulaire
en forme de pays ou de continents
ce sont des points
ces tâches n'ont pas de forme

10 questions
236 lecteurs ont répondu
Thème : Céleste, ma planète de Timothée de FombelleCréer un quiz sur ce livre