AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1021404357
Éditeur : OSKAR ÉDITEUR (18/02/2016)

Note moyenne : 3.2/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Une histoire à la fois émouvante et drôle pour évoquer la mort avec les enfants et les aider à surmonter la perte d'un être cher. ©Electre 2016
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
orbe
  18 mai 2016
Oskar éditions ouvrent une nouvelle collection "Trimestre", avec Thierry Lenain, dédiée aux premières lectures. Elles sont courtes, bien illustrées et la police de caractère est adaptée aux jeunes lecteurs.
Dans ce premier titre "Au revoir Nono : où vont les gens quand ils s'en vont ?" Il est question de la mort du point de vue des enfants.
Des jeunes se retrouvent à une cérémonie , une veillée funèbre, où ils vont être confrontés à la mort. Alors que les adultes parlent par métaphores, les enfants se retrouvent devant le corps même de la personne décédée.
Le cercueil devient vite un bateau et ils vont décider de mettre en place leur propre rituel afin de dire au revoir à Nono...
Une histoire complète et complexe sur un thème douloureux qui est traité avec une certaine gaieté puisque les enfants vont aider les adultes à réintégrer la mort comme une simple étape de la vie.
Les dessins de l'auteur contribuent à alléger le sujet en lui apportant une dimension poétique.
Un livre utile qui prend les allures d'un conte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Aubazaardeslivr
  26 avril 2016
J'ai reçu ce livre lors de la dernière masse critique jeuness Babelio. Quand je l'ai reçu, il tombait à point puisque mon papa venait de décéder.
J'ai souhaité faire lire ce livre à mon aîné de 10 ans, même si elle est un peu grand pour être le coeur de cible de l'ouvrage.
Du coup c'est un peu avec ses mots à lui que vais donner mon avis. Il pense qu'en effet, ce livre peut donner le sourire et expliquer la mort aux plus petits. Il l'a lu vite (c'est un gros lecteur ^^), il a beaucoup aimé les illustrations. Toutefois, il n'a pas du tout aimé la partie où Nono revit. Parce qu'il m'a dit "quand t'es mort, t'es mort. tu peux pas revivre ou partager des choses". Je lui ai alors expliqué que Nono revivait uniquement dans l'imagination des enfants. Mais non, cette partie lui a déplu, il pense que cela peut amener l'espoir perdu à certains enfants qui prendraient ce passage au premier degré (là j'avoue il m'a bluffé mon fils ^^)
Personnellement, je pense que ce livre peut en effet permettre d'expliquer aux enfants ce qu'est le décès, le deuil, la perte d'un être cher. Toutefois, je pense que le plus simple est de leur parler, de leur expliquer avec des mots qu'ils comprendront. Et surtout : d'être à l'écoute, avant, pendant et longtemps après.
En tout cas, merci à Babelio qui m'a permis de pouvoir échanger avec mon fils sur un sujet plutôt difficile.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
nelson43
  30 mars 2016
c'est vrai que le deuil est lourd à porter et surtout à expliquer aux enfants , je l'ai hélas expérimenté .C'était une bonne idée d'en faire un livre . Je pense que le mieux en effet , c'est d'en parler et de " dédramatiser " la situation . le fait de faire parler Nono amène les enfants à envisager que la mort n'est qu'une étape et que nos proches sont encore prés de nous mais seulement en pensée . le faire revivre me semble un peu osé car les enfants pourraient penser que la mort n'est pas définitive et ce serait une grosse erreur .
Les illustrations sont magnifiques et la couleur enlève l'impression de tristesse que pourrait donner le sujet .Il est certain que les images attirent et incitent à la lecture .
Est ce que les enfants comprendront mieux la mort d'un proche , je ne sais pas mais en tout cas , la mort leur paraitra peut-être moins dure .
Merci à masse critique de Babelio et à Oskar éditeur pour cet envoi que j'apprécie d'autant plus en qualité d'enseignante.
Commenter  J’apprécie          00
josecile
  25 mars 2016
J'ai partagé cette lecture avec ma cadette de 11 ans, même si elle est un peu grande pour être le coeur de cible de l'ouvrage.
Nous avons toutes deux eu le même ressenti. Effectivement, comme annoncé le livre amène un sourire, et on reste quand même dans l'émotion liée au deuil.
J'ai bien aimé la fin, où Nono explique à ses petits enfants comment il va désormais poursuivre sa route auprès de ceux qu'il a aimé.
Par contre, j'aurais préféré que ce ne soit pas amené après avoir fait "revivre" Nono, même si ce n'est que dans l'imagination des enfants.
Je ne sais pas si l'on peut dire que ce livre peut aider un enfant à appréhender le deuil d'un proche, mais cela peut toujours lui donner l'idée que tout n'est pas fini et que ceux qui nous quittent ne sont pas forcément tristes.
Commenter  J’apprécie          00
lapinou_family
  12 avril 2016
Une histoire émouvante et drôle pour aider les enfants qui doivent traverser la difficile épreuve de la perte d'une être cher. Elle va leur permettre de mieux accepter, de surmonter leur chagrin et surtout de comprendre que la vie continue malgré tout.
Les premières lectures de Trimestre proposent des histoires courtes et porteuses de sens. La mise en page est la suivante : une page pour le texte (à gauche) et une page pour l'illustration (à droite) . le texte est ainsi posé dans une mise en page dédiée, claire et organisée, afin de faciliter la lecture. La police de caractère utilisée est l'Andika, conçue spécialement pour le confort des lecteurs débutants. La collection est conseillée pour les 6-8 ans.
Lien : http://lapinoufamily.blogspo..
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
orbeorbe   24 avril 2016
Sans bruit on est entrés dans la chambre de Nono. Nono était allongé sur son lit. Il n'était pas en voyage. Il était mort.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : imaginationVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
897 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre