AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782369141938
512 pages
Éditeur : Libretto (29/01/2015)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Lors d'un premier séjour en Inde à l'âge de dix-sept ans, William Dalrymple découvre Delhi. Cette grande capitale le fascine. Il prend conscience que cet endroit recèle son cortège de richesses et d'horreurs. Cinq ans plus tard, il y revient et y voit le sujet d'un livre : le portrait d'une ville disloquée dans le temps. Des ruelles étroites de la vieille ville aux avenues plus larges de New Delhi, il déambule dans des lieux sous lesquels seraient englouties sept vi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Taraxacum
  16 février 2015
Merci à Babelio et à Libretto grâce à qui, par le biais de Masse Critique, je viens de dévorer un livre passionnant. L'auteur connaît et aime son sujet et cela transparaît dans chaque ligne de la Cité des Djinns, provoquant chez le lecteur la même soif de découvrir chaque recoin de Delhi dans ses pas.
Car voilà le sujet, l'héroïne de ce récit de voyage dans ses rues et son histoire: Delhi, une ville au passé compliqué et riche, doté de tant de couches de civilisations et d'épopées qu'elle semble aussi vieille que l'humanité. Toutes les civilisations, toutes les religions, semblent s'être croisé un jour à Delhi , en faisant d'ailleurs une poudrière qui a explosé et été envahi un nombre certain de fois ! Cependant, toujours Delhi s'est reconstruite et a continué de grandir...
Je confesse une connaissance préalable de l'histoire de la ville assez faible, voire carrément nulle, mais cela n'est pas indispensable pour apprécier cette oeuvre : le lecteur met ses pas dans ceux de William Dalrymple qui découvre de quartiers en quartiers les traces du passé de Delhi et par là remonte peu à peu le temps, nous emmenant d'empereurs moghols en raides britanniques compassés, de sages soufis aux fonctionnaires modernes. Et tant pis s'il citait conquérants et sages dont je n'avais pas encore entendus parler: c'était justement l'occasion et sous sa plume, ils prenaient vie.
Il ne se voile d'ailleurs pas la face sur les défis que l'Inde a à relever, de la corruption à la décrépitude d'une part de son patrimoine pas toujours considéré à sa juste valeur, mais c'est une ode à Delhi , un amoureux qui regarde sous son fard et continue d'aimer ce qui est aperçu.
C'est un de ces récits qui vous donne envie d'en savoir plus, bien plus, et le volume se termine par une bibliographie qui témoigne du sérieux de son travail et qui fournit toute une moisson d'idées aux curieux!
Vraiment excellent et je rechercherai très certainement d'autres oeuvres du même auteur, surtout qu'un petit détour par sa page Babelio prouve qu'il a commis des biographies approfondies sur certains personnages évoqués ici !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Streala
  04 novembre 2018
William Dalrymple est un historien et essayiste Ecossais,issu d un milieu favorisé ,il a fait des études d histoire à Cambridge et est actuellement un de des meilleurs spécialistes occidentaux de l histoire et de la culture de la région de l'Inde du nord.(son roman “le retour d'un roi ‘ a malheureusement servi de bréviaire aux politiques Et militaires empêtrés dans les conflits en Afghanistan)
Très convenu et un peu rébarbatif ,me direz vous ,et pourquoi lire ce roman -récit de voyage paru il y a 20 ans?
Je vais essayer de vous convaincre :
William Dalrymple est parti à 17 ans en Inde à Delhi où il a passé un an à découvrir la ville et le pays tout en travaillant pour une organisation caritative.
Tombé sous le charme de l ancienne capitale Moghole,il reviendra 5 ans plus tard ,marié à Olivia (bye the Way , elle même ,descendante d anciens militaires britanniques ayant servi en Inde.)
Le jeune couple s installe dans le vieux Delhi et découvre donc la ville « en immersion « 
Logés dans un petit appartement chez l habitant ,ils apprennent bien vite le Hindi et se mêlent à la population.
Dalrymple est passionné par l histoire mouvementée de Delhi Et en particulier la période Moghole :les Moghols descendants de Ghengis Khan ont longtemps régné
sur la ville,
Bien que l histoire de la dynastie soit jalonnée de nombreux meurtres fratricides (pour l accès au trône)et de massacres à intervalles réguliers(lors de guerres avec populations voisines) , on est frappé avec l auteur de la relative harmonie de l époque entre hindous et musulmans ,les 2 rites ayant tendance à se mélanger et à emprunter des éléments les uns aux autres .
Nous sommes bien loin de l epoque actuelle ou
Les dirigeants hindous et musulmans ,radicalisés ,incitent la population à la haine et au fanatisme , discours qui ne sont pas sans rappeler les propos outranciers et irresponsables d un certain Donald Trump .
William déplore l état d abandon et de décrépitude des ruines Moghole et du vieux Delhi .
Les anglais ont détruit la majeure partie du fort rouge qui était la somptueuse résidence du grand moghol.
Partout résonne encore l écho des massacres perpétrés lors de la partition de l Inde en 1947, quand l empire des Indes (le raj)devenu indépendant fut divisé entre Inde hindoue et Pakistan musulman,
Delhi s est alors vidée de sa population musulmane(1/3 des habitants) qui a fui au Tout nouveau Pakistan(a l époque Pakistan occidental et oriental )et a accueilli les réfugiés hindous (ou plus exactement Sikhs)en provenance du penjab pakistanais . Les colonnes de réfugiés fuyant dans les deux directions ont été allègrement massacrées avec une violence inouïe ,on dénombre 1,5 millions de Morts au minimum en qq semaines.
Une des questions qui taraude l auteur :comment une population mélangée vivant en harmonie depuis des siècles peut elle se transformer en horde sauvage et assoiffée de sang qui massacre ,viole et brule vifs ses voisins ,ceci du jour au lendemain ,attisé par des dirigeants irresponsables qui finalement ne cherchent qu à renforcer leur pouvoir selon le vieux principe de Machiavel « diviser pour régner »
Des épisodes semblables se sont déroulés au Rwanda et dans d'autres pays pour des motifs ethniques ou religieux
Besoin viscéral de violence ? théorie du bouc émissaire?catharsis periodique dans le sang?
René Girard que j ai lu avec passion ds mes jeunes années à traité de ce sujet ,je l ai abandonné(a tort ou à raison) quand il considérait que la solution à tout cela était le message chrétien
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
anne-7
  22 février 2015
Merci à Babelio et aux éditions Libretto pour ce livre reçu dans le cadre de la Masse Critique de janvier.
William Dalrymple effectue un premier séjour en Inde à l'â ge de 17 ans, tout de suite il est fasciné par Delhi. Cinq ans plus tard, il y retourne encompagnie de sa femme Olivia et voit le sujet d'un livre. Il loge chez un couple Mr et Mme Puri et au fil de son séjour, il rencontre des tas de personnes.
L'auteur à travers son livre nous fait découvrir Delhi l'ancienne et New Delhi. Ce livre est presque une invitation au voyage où l'on a envie de rencontrer les personnes que lui rencontrent.
Il revient aussi sur des passages de l'histoire de l'Inde, entre autre la colonisation britannique.
Chaque moment, on a l'impression d'être avec lui en Inde, tellement il décrit bien la vie des habitants, leurs coutumes, leurs styles de vie.
Le livre commence avec des cartes présentant l'ancienne Delhi et New Delhi et il se termine par un lexique.
Un livre qui nous dépayse totalement et très gai à lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Etoilesonore
  28 septembre 2015
Un livre qui m'a passionné... un temps. Il y a des passages très intéressant, notamment quant à l'histoire de l'Inde, dont j'ignorais à peu près tout. Mais que de longueur! J'avoue ne pas avoir eu la persévérance d'aller tout à fait jusqu'au bout...
Ceci étant dit, le style est agréable et les descriptions fascinantes, mais le rythme n'y était pas et je me suis lassée.
Commenter  J’apprécie          00
Atasi
  14 février 2015
William Dalrymphe s'est installé à Delhi à la fin des années 1980 avec son épouse Olivia, une ville qu'il a connut par le passé.
William Dalrymphe est un curieux et à une soif de connaissances qui le ramènera à remonter les horloges de l'histoire de Delhi. A travers le témoignage de rescapés ou d'historiens notamment, il fera découvrir à son lecteur ses récoltes et les grandes pages de l'histoire de cette ville, tout en contant en parallèle ses aventures et ses anecdotes durant son séjour.
Le lecteur découvrira une histoire méconnue de cette ville et des quartiers/monuments/ruines/personnages historiques que même des habitants de cette ville ignorent sans doute l'existence.
Un voyage hors des sentiers battus au coeur de l'âme de Delhi.
Un ouvrage très intéressant pour les curieux d'histoire indienne comportant une mine d'informations inédites. Une lecture enrichissante et prenante.

Lien : http://atasi.over-blog.com/2..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
TaraxacumTaraxacum   17 février 2015
Dans toute l'histoire de Delhi, à aucun moment ce léger voile de culture n'a été plus brillant - ou plus trompeur - qu'au cours de la première moitié du XVIIe siècle, pendant l'âge d'or de Shah Jahan.
En public, les actions de l'empereur et de ses courtisans étaient gouvernés par les règles d'un protocole rigoureux, aussi subtile et élaboré que les bordures compliquées dont les peintres moghols entouraient leurs miniatures. Mais sous ces belles apparences, l'ambition des souverains moghols ne s'encombrait pas de morale : ils n'hésitaient pas à assassiner leurs frères , empoisonner leurs soeurs ou faire jeuner leur père jusqu'à la mort. Le cérémonial de la Cour couvrait de sa splendeur les tristes vérités de la politique moghole; il masquait délibérément la rudesse et la brutalité qui se cachaient derrière lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
TaraxacumTaraxacum   16 février 2015
Finalement, au rythme lent des rouages bureaucratiques, ma candidature fut acceptée - un an après que le journal que je devais représenter eût cessé de paraître. Imperturbables, les services de Shastri Bhavan refusent toujours d'admettre la triste fin du Sunday Correspondent, et continuent à envoyer chaque jour à son correspondant en Inde des communiqués de presse détaillant les raisons du déclin de la production de fonte nationale, ou célébrant le succès de la cinquième Conférence internationale sur la chèvre ( sujet: "Le rôle de la chèvre dans la prospérité locale."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
TaraxacumTaraxacum   13 février 2015
Après tout, M.Singh est un kshatriya de caste, un guerrier, et comme ses ancêtres il tient à montrer qu'il n'a peur de rien. Il dédaigne les actes aussi timorés que l' usage du rétroviseur ou du clignotant. Son Ambassador est son char de guerre, le klaxon son épée.
Commenter  J’apprécie          40
AtasiAtasi   10 février 2015
La capitale indienne, jadis dernier bastion de la vierge chaperonnée, de la chambre fermée à double tour et du mariage arrangé se remplissait peu à peu d'amoureux : chuchotants, rougissants, parfois main dans la main, ils musardaient sous les arbres en fleur comme les personnages d'une miniature. Delhi se déboutonnait. Après le long crépuscule victorien, le sari commençait à lui glisser des épaules.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AtasiAtasi   10 février 2015
Delhi, me sembla-t-il d'abord, était plein de richesses et d'horreurs : c'était un labyrinthe, une ville de palais, un égout à ciel ouvert, une lumière filtrée par un écran ajouré, un horizon de dômes et de coupoles, une anarchie, une foule qui vous enserrait, des exhalaisons étouffantes, une bouffée d'épices.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de William Dalrymple (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de William Dalrymple
Interview par la chaîne de télévision Al Jazeera: d'Istanbul à Calcutta.
autres livres classés : indeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La littérature indienne : etes-vous intouchable ?

Quel est le nom de l'ancienne propriétaire de la maison qu'occupe le couple dans "Loin de Chandigarh" de Tarun Tejpal ?

Fizz
Karine
Catherine
Angela

10 questions
86 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature indienne , indeCréer un quiz sur ce livre