AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782807101548
Lansman Éditeur (14/08/2017)
4.38/5   12 notes
Résumé :
C'est l'histoire d'une femme de quarante ans qui a consacré toute son énergie à sa famille - elle a deux enfants - et qui voit son mari partir en scooter pour une plus jeune de quinze ans, aux jambes interminables et aux seins généreux.
C'est l'histoire d'une femme qui a du mal à avaler ça et qui veut donner une sacrée leçon à son mari en cherchant un mafieux albanais pour arranger le portrait de l'homme qu'elle a tant aimé. Finalement, elle se plonge dans l... >Voir plus
Que lire après La solitude du mammouthVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Que voilà un tout petit livre (qui est en fait un monologue théâtral avec insertion de quelques dialogues) vif, plein d'humour, caustique, réjouissant au possible.


Béré, mère de 2 enfants, est abandonnée par son mari du jour au lendemain, un mari prof d'unif imbu de lui-même, attendri par une jeunette aux longues jambes et aux gros seins.
Ces pages jubilatoires démontrent avec brio comment se venger tout en gardant un aspect "gentil".


Mordant et hypocrisie tordante sont décrits par Geneviève Damas de façon totalement hilarante.
Merci à Magali pour ce conseil de lecture qui dessinera un grand sourire sur le visage de chaque lecteur. Moi-même, j'ai ri à gorge déployée à plusieurs reprises et je vous assure que ça fait du bien.


Geneviève Damas reste un de mes auteurs favoris. Elle est belge, comédienne, metteure en scène, auteure dramatique (voir son fameux « STIB », tordant) et romancière (« Si tu passes la rivière », « Histoire d'un bonheur » sont deux romans très humains et pleins de sensibilité sans être mièvres car remplis d'humour).
Si vous ne la connaissez pas encore, foncez ! Vous rirez avec ce monologue, vous sourirez et serez émus avec ses romans.

Comme dit la narratrice : « Moi, je ne veux pas qu'on oublie. Qu'on oublie les mammouths. Qu'on m'oublie. Qu'on me raye de la carte du monde. Qu'on continue sa course sans se souvenir de ce que l'on doit ».
Avec ce livre et les autres de cette auteure, il n'y a aucun danger qu'elle soit reléguée aux oubliettes de la littérature !
Commenter  J’apprécie          567
Tout petit roman parfaitement grandiose ! Quelle écriture et quel humour dans ce roman !

Bérénice, 40 ans, mère de deux jeunes enfants (Drufus et Paella) voit sa vie partir en lambeaux lorsque son mari Brice la quitte pour une petite jeune. de longues jambes, une poitrine généreuse, pour Brice c'est Mélanie, pour Bérénice ce sera Mélanome.
Bérénice aurait pu choisir la voie de la dépression, l'anéantissement, l'abattement. Nada. Elle met la main sur un ouvrage psy de Watzlawick qui part du constat qu'être très, très, très méchant, les autres deviennent gentils.
C'est le déclic. Elle sera donc d'une méchanceté redoutable et sournoise tout à fait mielleuse mais diabolique. Elle inaugure une série de plans assez macabres pour pourrir la nouvelle vie de son ex mari.
Avec en tête, l'image des mammouths forgés dans la force, le caractère et vivants. Indéniablement vivants.

Quelques pages seulement et quelle force éclate de ce roman.
Un roman de caractère, d'intelligence et cocasse.
Quel plaisir ! Je vous le recommande vivement.
Geneviève Damas est une auteure belge que j'ai découvert grâce à latina (merci!) Quand j'ai vu ce petit roman d'elle, j'ai pensé à elle. Les auteurs belges ont bien du talent. À lire sans modération !
Commenter  J’apprécie          4011
Je continue ma découverte de l'univers de Geneviève Damas avec"la solitude du mammouth ". J'avais eu un gros coup de coeur pour" si tu passes la rivière " et beaucoup apprécié" histoire d'un bonheur "je me suis donc jetée sur" la solitude du mammouth " avec confiance, et j'ai bien fait. Ici c'est un tout autre style. J'ai ris et surtout je me suis délectee devant le plaisir que prend Bérénice à se venger de son mari qui la quitte pour une jeune étudiante. Certains passages sont tout à fait jubilatoires, on imagine sans mal l'état dans lequel se trouve Bérénice en attendant les retombées de ses coups montés Je ne connais pas vraiment ce sentiment de vengeance mais j'ai bien compris combien il était ici libérateur jouissif et je me suis régalée.
Merci beaucoup Geneviève Damas, vous êtes un écrivain pleine de talents qui sait aussi bien faire pleurer que rire !!!
Commenter  J’apprécie          393
"La solitude du mammouth", c'est d'abord le spectacle de Geneviève Damas. L'hilarante Belge réinvente sa rupture et interroge la condition de la femme à coups de scènes quotidiennes et décalées. 1h30 pour ce savoureux monologue aux senteurs de gingembre que je viens de lire avec autant de malice.
Un moment de lecture à ne pas manquer!
Commenter  J’apprécie          50
"La solitude du mammouth", c'est 46 pages corrosives !
J'avais peur de l'éventuel côté indigeste du monologue mais il n'en est rien. J'ai parcouru ce monologue déjanté avec plaisir et avec rires.
Il y a du rythme, il y a de l'humour, certaines scènes sont jubilatoires. C'est court mais très réussi !
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
– C’est géant les tours en moto, avec toi, maman on va toujours à pied ou en bus, papa, plus tard, je serai comme lui.

Et tout à coup j’ai envie de vomir parce que papa, tout infidèle, lâche et inconséquent qu’il soit, reste aux yeux de mes petits un super papa sur sa moto ; et moi qui me suis levée la nuit, ai fait les courses, cuisiné, lavé, repassé les draps, écouté, accompagné, torché durant toutes ces années, je ne serai jamais qu’une maman.
Commenter  J’apprécie          230
Et quand il m'a dit : "Bérénice, j'ai rencontré quelqu'un" comme le mammouth j'ai senti la terre se refroidir, quelque chose qui vous paralyse insensiblement.
Commenter  J’apprécie          150
Il n’y a pas d’individu malade en soi, mais des systèmes sociaux et familiaux qui induisent des maladies.
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Geneviève Damas (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Geneviève Damas
À l'occasion du Forum des libraires 2023, Olivier Nora, Président-Directeur général, présente la rentrée littéraire des Éditions Grasset - @editionsgrasset7893
Au programme de la rentrée d'automne 2023 : 0:00 Introduction 1:01 *_perspective(s)_ de Laurent Binet* 1:15 *_À ma soeur et unique_ de Guy Boley* 1:29 *_l'enragé_ de Sorj Chalandon* 1:55 *_Rose nuit_ d'Oscar Coop-Phane* 2:30 *_strange_ de Geneviève Damas* 2:50 *_Le Jour des caméléons_ d'Ananda Devi* 3:06 *_Adieu Tanger_ de Salma El Moumni* 3:17 *_Le Grand Feu_ de Léonor de Récondo* 3:47 *_Comédie d'automne_ de Jean Rouaud* 3:58 *_Croix de cendre_ d'Antoine Sénanque* 4:11 *_Impossibles adieux_ de Han Kang* 4:39 Conclusion
Un événement @livreshebdo_ en partenariat avec @babelio
© Livres Hebdo
#rentréelittéraire #édition #livres #nouveautés
+ Lire la suite
autres livres classés : monologueVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (55) Voir plus



Quiz Voir plus

Titres d'oeuvres célèbres à compléter

Ce conte philosophique de Voltaire, paru à Genève en 1759, s'intitule : "Candide ou --------"

L'Ardeur
L'Optimisme

10 questions
1297 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , roman , culture générale , théâtre , littérature , livresCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..