AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur La Horde du Contrevent (439)

fnitter
fnitter   19 mars 2013
La maturité de l'homme est d'avoir retrouvé le sérieux qu'on avait au jeu quand on était enfant.
Commenter  J’apprécie          953
TheWind
TheWind   16 octobre 2016
"J'
ai
cru
voir
buter
Sélème,
Stylite
invaincu
autrefois...
Nonobstant
compatissez
Messeigneurs
compréhensifs !
Surenchérissez
chaleureusement !
Réapprovisionnez
occasionnellement...
Institutionnalisez...
irrévérencieusement ! "
Commenter  J’apprécie          825
fnitter
fnitter   17 mars 2013
Le hasard est un allié aussi fugitif que mortel. Il te tue avec la même facilité qu'il te sauve.
Commenter  J’apprécie          750
Lylo
Lylo   12 juillet 2010
Qu'importe où nous allons, honnêtement. Je ne le cache pas. De moins en moins. Qu'importe ce qu'il y a au bout. Ce qui vaut, ce qui restera n'est pas le nombre de cols de haute altitude que nous passerons vivants. N'est pas l'emplacement où nous finirons par planter notre oriflamme, au milieu d'un champ de neige ou au sommet d'un dernier pic dont on ne pourra plus jamais redescendre. N'est plus de savoir combien de kilomètres en amont du drapeau de nos parents nous nous écroulerons ! Je m'en fiche ! Ce qui restera est une certaine qualité d'amitié, architecturée par l'estime. Et brodée des quelques rires, des quelques éclats de courage ou de génie qu'on aura su s'offrir les uns aux autres. Pour tout ça, les filles et les gars, je vous dis merci. Merci.
Commenter  J’apprécie          720
fnitter
fnitter   18 mars 2013
Un siphon fond, fond les petites marionnettes...
Un siphon, fond, fond, trois p'tits tours et puits sans fond ?
Commenter  J’apprécie          620
Wiitoo
Wiitoo   07 août 2014
Ça a duré, chais pas...Trop pour moi faut croire ! On m'a dit que j'ai grimpé sur la table, que j'ai pissé sur la poufiasse de l'Exarque. C'est pas impossible - j'étais franc bouyave, je me rappelle de rien. J'ai gueulé que la horde avait jamais besoin d'autorisation pour tracer. Que personne nous avait jamais bloqué un contre ! Ça a pas plu. Ils ont réagi méchant, genre offusqué, on m'a dit. Et là ça s'est foutu sur la gueule qu'on m'a dit.
Commenter  J’apprécie          555
Missbouquin
Missbouquin   03 septembre 2012
"L'héroïsme c'est d'accepter la honte de survivre."
Commenter  J’apprécie          520
Fifrildi
Fifrildi   03 mai 2017
Savoir renoncer est parfois un plus haut signe de grandeur que de s'entêter dans l'absurde.
Commenter  J’apprécie          492
finitysend
finitysend   02 décembre 2016
, , «-».



, , , , .

, , .





’ fuit, pur , «-fou».



os, stance , jusbile, jus’ vivant, ’.

, lemme lié, poussier e.





l’orgie fut vitesse, vent furtif, « vent-fou».



le cosmos , prit sa forme, ’ lentetable, ’ vivant, jus’ vous.

Bien à toi, homme lié, pousse vite.





l’origine fuse, le pur ourt, « entfoudre ».

Puis le cosmos , consista, jusqu’aux s tables, ’au vivat, jusqu’à vous.

Bienvenue , lent homme , ou tres des vies.





À l’origine fut la vitesse, le pur mouvement furtif, le « vent-foudre ».

Puis le cosmos décéléra, prit consistance et forme, jusqu’aux lenteurs habitables, jusqu’au vivant, jusqu’à vous.

Bienvenue à toi, lent homme lié, poussif tresseur des vitesses.














¿’ ’



Nous sommes ’ don



de l’étoffe



faits de son tissé



de ’ vents



¿’ Nous sommes faits de l’étoffe dont sont tissés les vents.

Commenter  J’apprécie          4620
Wiitoo
Wiitoo   04 août 2014
Quoi foutent derrière ? J'avance à l'allure d'un tas de pus, le vrai traine-plaie et personne n'a été foutu de me prendre le sillage !
Commenter  J’apprécie          414




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    La horde du contrevent

    La horde est composée de combien de personnages?

    21
    22
    23
    24

    10 questions
    356 lecteurs ont répondu
    Thème : La Horde du Contrevent de Alain DamasioCréer un quiz sur ce livre