AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B00GNJFX2W
Éditeur : Ramsay (30/11/-1)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Rita Hayworth, Gene Tierney, Errol Flynn, Jeanne Moreau, Jean Cocteau, ou Colette, mais aussi Bettina, Capucine, Suzy Parker, sublimes modèles des années 1950, Georges Dambier déroule dans cet album sa " mémoire " photographique.

Reporter-photographe, il raconte en images ses rencontres, son amitié avec les stars, les écrivains, les musiciens qui ont fait des fifties la décennie lyrique, l'âge d'or de la création, du cinéma, et de l'élégance. Pour le... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Rodin_Marcel
  19 mars 2015
Dambier George (photographie) et Danième Bott (texte) «Regards de mode : Paris fifties» - éditions Ramsay, 2008 ; format 29x25cm, 173p. (ISBN 978-2841149568)

Recueil de photos prises dans les années 1950-1958 par Georges Dambier, essentiellement pour la revue «Elle», avec un commentaire de Danièle Bott. Un livre à regarder, donc.

- D'abord pour ces femmes des années cinquante, ou plus exactement pour l'image diffusée dans les années cinquante de la féminité, du goût et de l'élégance. La mode, une toilette... Comme l'écrivit une amie : "l'instant où la femme tente d'apporter un peu de beauté dans le monde". C'était avant les «guerrières» à la «quarantaine rugissante», avant les «éternelles adolescentes androgynes» (très andro et aussi peu gynes que possible), bref, c'était l'époque des femmes (aujourd'hui dépréciées en «potiches» mais) que l'on pouvait emmener voir la Callas dans la Tosca sans avoir à préciser qu'il ne s'agissait ni du nouveau spectacle du Crazy-Horse ni de l'effroyable Madonna. Pour tout dire, la plupart d'entre elles savaient même danser la valse, le tango ou le rock... et même – grands dieux – la valse anglaise ! C'était l'époque de la "taille de guêpe" chantée par Gréco. Derrière, invisibles, se montrent, se cachent, les créateurs, les couturiers qui habillent... Un monde englouti, disparu à tout jamais avec celles qui savaient incarner l'élégance (Lacroix, dernier avatar ?).

- Ensuite pour la qualité du photographe, s'incarnant non seulement dans ce regard masculin sur la féminité et la mode (cet art de se délecter de la petite différence), mais aussi dans ce savoir-faire de l'ombre et de la lumière (photos en noir et blanc, bien sûr, et quel noir et blanc !). Ces regards embellis par ce que Dambier nomme si joliment une «arachnée», ou encore la photo de Rita Hayworth, de Colette…

- Enfin pour l'éditeur Ramsay, capable de sortir un ouvrage aussi bellissimement imprimé, relié, en un mot : présenté.

Chaque page à contempler, ne serait-ce que pour faire du bien à ses yeux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : féminitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

avez vous lu la boite à merveilles

que s'appelle l'auteur de ce roman?

ahmed sefrioui
victor hugo
mohemed kamal
najib mahfoud

18 questions
468 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre