AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782702160756
416 pages
Calmann-Lévy (26/10/2016)
4.34/5   183 notes
Résumé :
Depuis qu'elle vit au manoir Scorpi, Charlotte découvre un nouveau monde. S'il n'y avait que son fiancé Adam et sa singulière famille de tueurs à gages, et surtout son formidable petit frère Elias, les journées seraient déjà bien remplies. Mais il y a aussi toutes les créatures du manoir, qui s'efforcent de ressembler à des humains pour faire plaisir à Charlotte... et échouent toujours à un moment ou à un autre. Charlotte ne sait plus si elle doit trembler ou rire, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (50) Voir plus Ajouter une critique
4,34

sur 183 notes
5
24 avis
4
17 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
0 avis

deidamie
  22 mai 2020
« Bonjour les Babélionautes ! Aujourd'hui, on va parler d'un bouquin de fantastique avec Ceux qui vivent cachés, le tome 2 de la trilogie Scorpi, signée Roxanne Dambre.
-Comment tu mythonnes les gens, c'est incroyable. L'écoutez pas, les nazes ! J'ai tout vu, j'étais là, j'ai tout lu : elle veut vous faire avaler de la chick-lit ! de la littérature de poules ! D'ailleurs, elle n'arrêtait pas de glousser.
-Hihihihihi ! Huhuhu !
-Vous voyez ?
-Désolée. J'ai beaucoup ri.
Or donc Charlotte, ancienne comptable, file un amour parfait ou presque avec Adam, son richissime prince des ténèbres et digne représentant des Scorpi, une famille de tueurs à gages. La tranquillité ne dure pas longtemps : elle apprend qu'un tueur de créatures magiques se lance sur les traces de son bien-aimé aux muscles d'acier. Et oui, il est une créature magique, lui aussi…
-Mais que c'était con.
-Mais que c'était drôle ! Encore plus de marrade que dans le premier tome.
Intégrer la famille Scorpi revient à entrer dans la famille Addams : vous vous trouvez dans un groupe de gens qui s'aiment et qui vous aiment avec sincérité pour la plupart, mais cet amour se manifeste d'une façon décalée et inattendue. C'est, entre autres, ce qui rend les relations de Charlotte avec sa nouvelle famille si drôles ! Adam ne comprend pas le second degré, et son humour à lui se révèle redoutable. Elias, l'adorable petit garçon, continue à vouloir tuer la moindre source de contrariété avec une naïveté désarmante.
-Comment tu peux trouver ça marrant, Déidamie ? Ce gamin est un monstre ! Un monstre qui m'a ennuyée en plus, avec ses déclarations d'amour incessantes !
-Je trouve ça drôle parce que je me trouve dans une oeuvre de fiction, et que ladite oeuvre en fait tellement des tonnes que je ne peux pas la prendre au sérieux. Entre les sarcasmes intérieurs de Charlotte, les malentendus avec la famille Scorpi qui déforme tout, je ne pouvais pas faire autre chose que de m'esclaffer à grand bruit.
Et une autre chose qui m'a amusée, c'est la féminité comme arme. Ou du moins, les activités féminines utilisées comme une arme pour irriter l'ennemi. Ca aussi, ça m'a bien fait rire.
-Tu parles ! Clichés et fantasmes concons !
-Oh non, moi j'ai trouvé ça super drôle. Charlotte est pleine de ressources inattendues.
-Moi, j'ai trouvé que tout le bouquin baigne dans la mièvrerie la plus insupportable ! Les scènes de sexe ne me font pas rêver, l'héroïne me gonfle avec ses manies de vierge effarouchée, et rien ne m'émoustille. Si au moins t'apprenais des trucs… mais même pas !
-Moi, j'ai trouvé rigolote la façon dont Adam en prend son parti…
-Et puis, je ne parle même pas du reste ! de tout le reste qui pose problème !
-C'est-à-dire ?
-Mais TOUT ! La richesse au-delà du concevable, la vie de princesse, le prince fort et dominateur et l'oie blanche qui découvre l'amour et le luxe… et la niaiserie dans laquelle baigne tout le texte ! Je parle même pas de l'aspect éthique sur la peine de mort, hein…
-Alors, prince dominateur, pas tant que ça. Adam s'accommode très bien de Charlotte, même s'il ne la comprend pas. Il l'accepte telle qu'elle est, il ne cherche pas à la contrôler, il se contente d'essayer de lui plaire (ça ne marche pas toujours), de la comprendre (‘marche encore moins souvent) et il s'adapte à ses réactions. Il n'exige jamais plus que ce qu'elle n'est capable de donner. Et lorsqu'elle prend des initiatives, il ne se fâche pas : elle est libre et il lui fiche la paix.
La trilogie Sorpi, à ce stade, semble constituer une série surfant sur l'ambiguïté. Tout en entretenant certains clichés irritants, elle propose quelque chose de nouveau. Elle présente des clichés méprisants ou des faiblesses comme des sources de force . Et c'est par la gentillesse et l'amour que Charlotte finit par trouver sa place.
-Et voilà ! Cucul gnangnan, je vous dis !
-Complètement. Et j'adore ça. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          233
Aelynah
  03 août 2015
J'avais laissé Charlotte entre de bonnes mains tendres et amoureuses à la fin du tome 1 alors imaginez mon choc à ma lecture des premiers mots du tome 2 : "Cette fois, c'était sûr, j'allais tuer Adam."
Il ne m'en a pas fallu plus pour voir ressurgir sur mon visage ce sourire qui ne me quitte jamais à la lecture des romans de Roxane Dambre.
Son humour, ses personnages surtout ici Adam pragmatique et amoureux, sacré mélange et mon adorable Elias, un peu jeune pour moi mais déjà tellement ...Scorpi que je ne peux que sourire devant les réactions de Charlotte à cet état de fait.
J'adore sa naïveté si touchante, son besoin intense de câlins, sa simplicité à exprimer ses sentiments ou même cette manie de dire les choses comme elles viennent sans réfléchir aux réactions des autres.
Ils sont tous tellement ... attachants, désopilants par leurs réactions complètement anachroniques ou déjantées pour nos esprits d'humains normaux.
La conception de Lazare pour la relation entre sa femme Julia et Charlotte est à mourir de rire ...à moins que vous ne leviez les yeux au ciel de profond dépit. Car si vous avez lu le premier tome vous n'êtes pas sans savoir le profond mépris qu'éprouve la future belle-mère pour sa bru humaine et faible.
Tous les personnages sont profondément attachants et en même temps flippants de part leur pouvoir ou leur apparence réelle.
Et la pire ou la meilleure n'est autre que Charlotte. Humaine, sensée être la plus faible d'entre eux et pourtant elle réussit là où d'autres plus forts n'auraient oser espérer une amorce de chance.
Car cette fois être une créature surnaturelle n'est pas un avantage car la jolie ville de Belfort (je ne vous l'ai pas dit mais c'est tout à côté de ma ville de naissance) est envahie par un ennemi que même les Scorpi craignent, c'est dire!!
Un Geistjäger, tueur impitoyable et chasseur cruel de créatures surnaturelles et ses hommes sont arrivés dans leur région.
Nous apprendrons plus tard ce qui les y a attiré mais en attendant ce qui semble les y retenir pourrait bien être la présence de créatures de l'ombre, c'est-à-dire nos chers et adorés Scorpi.
Charlotte va devoir faire preuve de courage car le Geistjäger sous une identité plus humaine semble la soupçonner et surtout tente de la harceler pour obtenir des renseignements.
Heureusement un ami fidèle et sensible va venir à la rescousse. Et nous allons être témoin d'une alliance improbable entre l'ombre et la lumière.
Je suis allée de surprise en surprise de part les réactions de Charlotte qui sont toujours ahurissantes mais pas moins que celles de son Adam. Si vous doutiez des sentiments de ces deux-là vous allez comprendre jusqu'où ils vont et surtout vous rendre compte que le romantisme à la Scorpi devrait être breveté tellement il est ... Irrésistible.
Parfois j'ai l'impression d'avoir le même à la maison (le côté tueur-à-gage en moins, enfin j'espère :p) c'est vous dire pourquoi je rigole toute seule avec mon livre.
Ce deuxième tome est encore un coup de coeur mais je n'en doutais pas après avoir lu le premier ou les autres livres de Roxane.
Action, humour, situations cocasses ou complètement déjantées tout y est pour passer un moment de lecture absolument génial.
Outre des personnages atypiques, Roxane Dambre sait manier la plume comme un mousquetaire son fleuret.
Elle feinte, touche, évite et enfin vous pourfend en plein coeur.

Je réitère donc mon appel aux éditions de l'épée avec une question angoissante ou plutôt deux :
La première bien évidemment : à quand la suiteeeeeeee????
Mais aussi à quand une Edition papier que je puisse la contempler avec les autres coups de coeur?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Colombedelesperance
  13 septembre 2015
Ce n'est un secret pour personne, Roxane Dambre a toujours su me conquérir avec ses écrits. La saga Animae a été un coup de coeur, le tome 1 de Scorpi aussi ! Si le tome 2 de cette dernière saga n'en est pas un, j'en ressors conquise malgré tout !
Dans Ceux qui vivent cachés, Charlotte apprend à évoluer dans son nouvel environnement. Elle consigne tout ce qu'elle apprend dans un petit carnet, histoire de s'y retrouver au milieu de toutes ces créatures surnaturelles. Elle a parfois peur, mais elle n'écoute que son coeur, elle qui s'est déjà profondément attachée à tout ce petit monde. C'est cet amour profond de ceux qui l'entourent désormais qui va l'aider à surmonter le pire lorsqu'une nouvelle créature fera surface dans la ville de Belfort où elle exerce en tant que bénévole. Parce que même Adam la craint… mais que faire quand on est la plus faible d'entre tous ? Charlotte n'a cependant pas dit son dernier mot !
La première chose que le lecteur peut noter en commençant ce deuxième opus, c'est toujours la fluidité et la légèreté de la plume et du roman en général. Roxane Dambre sait mettre son lecteur en confiance, à l'aise… ce n'est pas donné à tous. On replonge avec plaisir dans cet univers que nous avions effleuré dans le premier tome et nous en apprenons encore de bien belles, je vous assure ! Cela ne pourra que vous confirmer que notre chère auteure a une imagination débordante !
En dehors de ceci, on retrouve nos personnages principaux : Charlotte, Adam et Élias ! D'autres viennent se mêler au fur et à mesure des pages, prenant une place plus ou moins importante, apportant pour chacun une nouvelle saveur au bouquin. Adam et Élias sont toujours aussi… fidèles à eux-mêmes, ce qui donne parfois des situations parfaitement cocasses !
Sans compter que dans ce deuxième tome, Charlotte devient plus… je ne dirais pas active, mais on sent qu'elle agit plus d'elle-même. Les évènements lui tombent toujours sur le coin du nez, elle apprend toutefois à y répondre, et ses répliques ont de quoi et vous surprendre, et vous emballer ! J'ai énormément apprécié qu'elle prenne une place différente dans toutefois dévier de la ligne que nous avions avec le premier tome.
Nous découvrons aussi des aspects plus sombres, dans cette suite. Il y a des moments difficiles à soutenir pour la lecture, même si le fait que Charlotte soit sensible et garde son esprit logique et si particulier nous aide à affronter certains éléments. On y croise cependant la douleur, le manque, la peur, la mort et d'autres choses guère amusantes. L'intrigue en prend du poids, puisqu'on dépasse les choses légères pour se rendre compte que c'est bien, le surnaturel, ça reste cependant affreusement dangereux. Et que des malades, il y en a aussi là-bas !
Au niveau de la tension qui règne, il est évident que tout au long du livre, cela va crescendo et qu'on n'a guère envie de lâcher le roman. Il faut toutefois remarquer que notre auteure a un peu voulu jouer sur le « oh, il y a un carton dans le carton ! ». Ça me rappelle les aventures de Tara Duncan, où chaque problème résolu en dévoile un autre encore plus complexe. Pour le coup, c'était intriguant et ça nous réconfortait : c'était pas encore fini !
Parce que oui, on en redemande toujours plus, au final. Ça nous plait et ça continuera, j'en suis sûre !
Au niveau des valeurs, vous pensez bien que le monde de tueurs à gages n'est pas… tout rose. On l'a vu dans le premier tome, c'est encore le cas ici, et Charlotte est souvent soumise à des cas de conscience. Elle s'en sort pourtant très bien, et les différents personnages qui interviennent dans cette suite aident le lecteur à s'y retrouver. Il y en a bien un qui pensera comme vous ! J'aime que le respect de la vie soit quand même mis en valeur, de même que l'amour sous plusieurs formes. Et j'en aurais encore à raconter !
La seule chose que j'ai à remarquer d'un peu étrange, c'est… je crois que c'est la taille d'Élias. Il est riquiqui ou… j'ai rêvé ? (j'ai très bien pu rêver, la rentrée n'a pas encore eu lieu et mes neurones ne sont pas en forme aha)
En conclusion, ce deuxième tome de la saga Scorpi est un succès, même s'il ne finit pas en coup de coeur. J'ai ri, j'ai eu encore du mal à lâcher le bouquin, j'ai apprécié l'intrigue ainsi que les personnages, qui savent nous fasciner de bien des manières. On plonge dans un univers toujours aussi riche et original, et on en redemande. Ce n'est pas toujours facile à lire, ce qui prouve que Roxane Dambre sait jouer avec les différents registres de son récit et surtout, qu'elle sait nous mener à la baguette en tant que lecteurs. C'est du bon, c'est même du très bon, et on dit… « vivement le 3 ! ».
Ce sera donc un 18/20 pour moi et un grand merci ainsi qu'un bravo à Roxane Dambre !
Lien : http://leden-des-reves.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Symphonie42
  03 août 2022
Je ne vais pas détailler mon avis tome par tome car ce serait assez redondant, je vais plutôt vous donner mon avis global sur le cycle :
Univers
L'histoire se déroule dans un monde identique au nôtre, à ceci près que les créatures « magiques » existent mais qu'elles se cachent après avoir été décimées par les humains. Celles-ci (trolls, fées, nymphes, sirènes etc.) vivent donc sous la protection des créatures de l'ombre, des êtres très semblables aux humains mais dotées de pouvoirs dangereux, réparties en un certain nombre de familles, alliées, rivales voire franchement ennemies. Ces créatures de l'ombre officient comme tueurs à gage (parce qu'il faut bien manger, hein), et si certains ont des principes… d'autres beaucoup moins.
L'essentiel du récit se passe dans des lieux « connus », que ce soit Paris, Belfort ou Venise. Il n'y a pas de monde secondaire, puisque les créatures magiques vivent dans le même monde que nous, c'est juste qu'elles prennent des apparences humaines et évitent de se mêler aux gens. Malheureusement, il reste des humains déterminés à leur faire du mal, et toutes les créatures ne sont pas bienveillantes non plus.
Intrigue et thématiques
L'histoire suit Charlotte, jeune femme française de 23 ans, comptable, qui a des problèmes ordinaires de jeune femme, entre problèmes d'emploi, inquiétude quant à son avenir… et harcèlement sexuel d'un de ses supérieurs, avec la hiérarchie qui ne la croit pas/s'en fout (ordinaires, donc, j'ai bien dit). Mais son quotidien ordinaire va être chamboulé quand elle va recueillir Elias, un gamin de 10 ans tout mignon… et fleuron d'une famille de tueurs à gage surnaturels. Au fil du cycle, elle devra donc composer avec cet étrange univers (d'autant qu'elle va s'engager en couple avec Adam, le grand frère d'Elias, l'un des meilleurs tueurs à gage des créatures de l'ombre), la belle-famille, les humains qui leur veulent du mal, et les créatures qui lui veulent du mal à elle. Tout un programme^^
Si le cycle se veut avant tout une oeuvre de divertissement, il n'est pas que ça. Je l'ai déjà mentionné, mais le premier tome tourne pas mal autour du harcèlement, avec les difficultés d'une plainte, ses conséquences pour la victime par rapport à son travail et son entourage, le non-appui de la police et de la hiérarchie. Il est aussi pas mal question de l'environnement et des dégâts provoqués par l'humain sur la nature, les autres espèces, et les autres humains que ce soit par négligence, cupidité ou cruauté. On aura aussi toute une thématique autour de la parentalité toxique, notamment via le personnage de Julia (la nouvelle femme de Lazare, père d'Elias et Adam), toxicité qu'elle a subi et qu'elle inflige en retour. Sans oublier les expérimentations subies par les créatures magiques, que l'on peut mettre en parallèle avec une certaine exploitation animale, à travers le tome 2.
En bref, c'est marrant, c'est surnaturel… mais quand même, ça parle pas mal de notre monde à nous, et ce n'est pas que du divertissement.
Un petit mot au sujet de la romance. Elle est un peu rapide, mais ça ne m'a pas dérangée tellement l'alchimie entre Charlotte et Adam fonctionne. Et en plus… elle est super safe ! Consentement, attention portée à l'autre, protection, respect des limites… Que ça fait du bien de lire ça !
Personnages
Je les ai déjà un peu mentionnés, on va surtout graviter autour de Charlotte, la protagoniste humaine, Adam, créature de l'ombre qui lui est fiancé, et Elias, le petit frère (tout choupi) de celui-ci (choupi mais avec un air de Kirua de Hunter X Hunter, pour celleux qui connaissent^^). Parmi les personnages notables, on aura également Balard, flic (adorable) qui rêve de coincer Adam sans savoir sa nature, Lazare, le père de Adam et Elias, Julia, sa nouvelle femme, qui vient d'une famille ennemie, et toute une myriade de domestiques.
Je ne vais pas détailler tout le monde, mais il n'y a pas un personnage que je n'ai pas aimé (oui, même Julia, on finit par la comprendre et l'apprécier malgré son côté peau de vache). Ils sont tous très attachants et constituent l'un des points forts du cycle.
Narration et Ambiance
A l'exception des nouvelles et du dernier chapitre de chaque tome, l'histoire est racontée à la première personne par Charlotte. On aura donc droit en direct à tous ses questionnements et commentaires à propos de ce qui lui arrive, commentaires toujours très drôles, parfois un peu cyniques ou désabusés. Ca participe pas mal à l'immersion, puisqu'on peut assez facilement s'attacher et s'identifier à Charlotte, en tant qu'humaine normale qui découvre un monde extraordinaire, fascinant et dangereux à la fois. L'humour est aussi très présent via le décalage entre les créatures surnaturelles et nous, que ce soit par leur nature même (Elias qui pense que la meilleure preuve d'amour envers Charlotte consiste à… lui proposer de tuer des gens toutes les 5 minutes) ou par une différence de classe (les créatures de l'ombre sont très riches, elles ont des domestiques etc.). Je me suis réellement beaucoup amusée lors de cette lecture, j'ai même passé la fin du tome 3 quasiment les larmes aux yeux tellement je ne pouvais pas m'empêcher de rire !
Je l'ai évoqué dans les thématiques, mais s'il y a beaucoup d'humour, il y a aussi une certaine noirceur. Mais elle reste assez peu visible en terme d'ambiance, que ce soit parce qu'elle est tournée en dérision (pauvre Régis XD), ou parce qu'elle n'est pas présente longtemps. du coup on est quand même globalement sur une ambiance feel-good.
Bilan
Je sais que l'expression est très galvaudée mais… ce cycle est vraiment un coup de coeur, je ne m'y attendais pas quand j'ai rencontré l'autrice au salon ImaJn'ère de 2022. Les personnages sont très attachants, autant les protagonistes que les seconds rôles, l'univers tient bien la route, c'est vraiment très drôle, et même s'il y a des moments tendus ou plus sombres, globalement c'est quand même bien feel good 🙂 C'est en tout cas l'un de mes nouveaux cycles doudou ❤
Lien : https://limaginaerumdesympho..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lovehorse
  13 février 2021
La vie de Charlotte a bien changé depuis qu'elle est devenue la comptable personnelle d'Adam. Elle vit désormais dans le grand manoir d'Upsilon Scorpi, entourée de créatures surnaturelles qui se plient en quatre pour satisfaire la nouvelle princesse Scorpi.
Mais alors que notre héroïne s'acclimate à son nouveau lieu de vie, la tranquillité du manoir va être mise en péril par l'arrivée d'un homme s'attaquant aux créatures surnaturelles. L'humanité de Charlotte la rend faible aux yeux de certains. C'est pourtant bien son humanité qui pourrait venir à bout de cette menace …

J'avais adoré le tome 1 et, comme on ne change pas les bonnes habitudes, j'ai aussi adoré le tome2.
J'ai retrouvé avec plaisir tous les habitants du manoir Scorpi, comme l'on retrouve de vieux amis.
Les personnages restent fidèles à eux-mêmes et grâce à cette nouvelle aventure, on découvre de nouvelles facettes de leur personnalité.
Charlotte se voit propulsée en première ligne, face à un ennemi qui inquiète même les Créatures de l'Ombre. On retrouve bien la Charlotte du tome1 : sensible, un peu perdue dans sa nouvelle vie et réticente devant la profession de son fiancé.
Mais, étant la seule à pouvoir intervenir directement, elle va devoir faire preuve de courage, d'intelligence et de ruse pour protéger les membres de sa famille et affronter leur ennemi, qui devient aussi le sien. Son caractère se renforce peu à peu et s'équilibre entre force et peur. Elle sera accompagnée de Balard qui s'avéra être son filet de sécurité et un allié indispensable pour sa mission alors qu'Adam est forcé de rester à l'écart.
Dans le premier tome de la saga, Adam était un personnage fort de l'histoire. A la fois protecteur et compréhensif, implacable et sensible, surnaturel et humain. Ici, on retrouve cela, mais on le découvre aussi impuissant et vulnérable. L'image du tueur intouchable se fissure pour laisser apparaitre un personnage émotif et inquiet.
Et bien évidemment, le petit Elias, toujours aussi drôle et insouciant, apporte un peu de fraicheur et de légèreté à cette histoire.
Globalement, ce second tome est dans la continuité du précédant. On approfondit un peu plus le monde des ombres au fur et à mesure que Charlotte en apprend sur les créatures qui le peuplent, sur son fonctionnement, ses codes et ses dangers. Bien que certains passages soit assez calmes, notamment lorsque l'on suit le quotient de Charlotte, la plume pleine d'humour de Roxane Dambre nous entraine vers de nouveaux rebondissements et scènes d'action pour maintenir son lecteur en haleine jusqu'à la fin.

En bref, je ne suis pas déçue par ce tome 2, au contraire. L'autrice développe son univers, enrichie la psychologie de ses personnages tout en conservant les codes du tome 1 qui ont rendu son histoire si intéressante et addictive.
Pour ma part, je me suis déjà lancée dans la lecture du tome 3 et j'ai hâte de découvrir ce que nous réserve l'autrice pour l'ultime aventure de Charlotte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
Nono19Nono19   19 mars 2018
- Que comptez-vous faire de moi? s'enquit-il d'une voix hachée.
- Pour le moment, vous offrir à boire, répondit Lazare. Vous semblez en avoir besoin.
- Vous n'allez pas me tuer?
- Oh non! Adam m'en voudrait. Pour une fois qu'il ramène un ami à la maison ...
Commenter  J’apprécie          40
LovehorseLovehorse   13 février 2021
- Qu'est ce que c'est que cet endroit ? maugréa Balard.
- La salle d'entrainement n°3, répondit Adam avec une fierté certaine. On ne quitte cette salle que lorsqu'on sait tuer quelqu'un avec n'importe quel objet présent ici.

Je ne pus retenir un soupir. Et il expliquait ça devant l'inspecteur … Le regard suspicieux de celui-ci tomba sur l'arrosoir.

- Je me demande comment on peut tuer avec ce truc, grommela-t-il.
- Voyons, Daniel ! Ne dis pas n'importe quoi ! L'arrosoir, ça sert à arroser les plantes vertes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
cecileterrestriacecileterrestria   07 mars 2019
Cet homme a parlé de goules, de lutins, de phénix et de créatures de l'ombre. Or, Adam surgit de nulle part quand vous avez besoin de lui, son avocat de même, votre protégé saute de trois étages et s'enflamme en arrivant en bas sans la moindre égratignure, et vous disparaissez tous comme par magie dès que j'ai le dos tourné. Comprenez que je commence à me poser des questions !
Commenter  J’apprécie          00
wentworth23wentworth23   04 novembre 2016
Lassé de courir partout, Élias s'était réfugié sous notre table en bois et suivait l'avancée d'une colonie de fourmis.
-Charlotte ? s'enquit-il au bout d'un moment.
-Oui, mon chou ? répondis-je sans y penser.
-Comment on fait pour arracher le coeur d'une fourmi ?
J'avalai de travers et vérifiai que personne d'autre que moi n'avait entendu .
Commenter  J’apprécie          00
Nono19Nono19   19 mars 2018
- Je veux ... Je veux tuer des gens aussi! hoqueta-t-il en revenant coller son visage humide et gluant contre mon cou. Je veux aider Adam. Et ... Et je veux qu'il soit fier de moi ... Et ... Et ... Et je veux être avec toi aussi ... Charlotte ... Parce que ... je t'aime beaucoup ...
Psychopathe.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Roxane Dambre (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Roxane Dambre
Message des autrices et auteurs Calmann-Lévy pour la réouverture des librairies. Avec Plantu, Roxane Dambre, Guillaume Musso, Laurent Gounelle, Niko Tackian, Marlène Charine, Serge Hefez, Emmanuelle de Boysson, Julien Sandrel, Patrick Breuzé, Laurence Peyrin, Cécile Pivot, Olivier Weber, Agathe Portail, Eddy Moine, Jean-Marie Périer, Jean-Francois Chabas, Sylvie Baron, Francois Grandcollot, Helene Legrais, Georges-Patrick Gleize, Iman Bassalah, Elisabeth Segard, Jacques Expert, Philippe Dana, Corinne Javelaud, René Manzor, Marie-Bernadette Dupuy, Jérome Loubry, Yann Queffélec.
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2076 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre