AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782702160763
416 pages
Éditeur : Calmann-Lévy (09/11/2016)

Note moyenne : 4.3/5 (sur 79 notes)
Résumé :
Le dernier tome de la fabuleuse série de Roxane Dambre, Scorpi : "Passionnant et addictif", PopCulte
Une semaine à Venise avec sa meilleure amie, voyage en jet privé et chambre avec vue sur la place Saint-Marc... Trop beau pour être vrai ? Oui, Charlotte aurait dû se méfier...
Roxane Dambre, née en 1987, écrit depuis toujours. Si elle exerce un métier scientifique (ingénieur en procédés industriels), elle consacre tout son temps libre, et même plus, à... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (31) Voir plus Ajouter une critique
Aelynah
  16 février 2016
Si vous avez lu le résumé vous connaissez déjà mon désespoir.
C'est le dernier tome des Scorpi, cette série que je dévore d'amour depuis les premières lignes.
Arg !!Ne plus revoir Charlotte, Adam, Elias, Firmin ou Clématite sans oublier tous les autres, bien entendu va me faire drôle. Heureusement que la relecture n'est pas interdite car je pense que je vais user ma liseuse et le fichier ebook.
Comme vous l'avez donc deviné cette troisième et dernière partie m'a enthousiasmée au moins tout autant que les précédentes car la plume de Roxane reste égale à elle-même en humour et situations cocasses dans lesquelles Charlotte nous surprend toujours autant. Car quoiqu'elle s'en défende (mollement), la famille Scorpi a déteint sur elle. Des situations qui l'auraient horrifiées il y a encore quelques mois la font réfléchir différemment et toujours en mode la famille d'abord.
Nous la retrouvons donc au manoir Scorpi. Depuis qu'elle s'occupe de la comptabilité des Lesath et met son veto à quelques missions d'Adam, leur vie se déroule presque normalement. Bien sûr normalement pour la faille Scorpion et toutes les créatures surnaturelles qu'elle cache au manoir.
Toujours armée de son petit calepin, qui, vous le verrez, finira par lui être d'une grande utilité à un moment dramatique de ce tome, Charlotte sait se faire aimer de tous.
Seule exception, Julia, sa chère future belle-mère.
Une vie qui se déroule tranquille jusqu'à l'arrivée surprise de Sophie sa meilleure amie au domaine. Invitée par Adam pour faire plaisir à sa fiancée, Charlotte ne sait si elle doit sauter de joie ou de frayeur à l'idée de la savoir au milieu de tous ces personnages si dangereux surtout s'i venait à l'esprit de Sophie qu'ils ne sont pas ce qu'ils semblent être. La semaine de vacances promet dors et déjà des moments de stress et réactions diverses et variées de chacun pour notre plus grand plaisir.
Mais comme si cela ne suffisait pas, ces vacances déjà peu orthodoxes prennent une tournure totalement psychédélique grâce à Walder Draconis, Charlotte ne sait alors plus vraiment quoi penser.
Et les voilà donc parties, elle et Sophie pour Venise sous couvert d'une soi-disant chasse au trésor.
Lorsqu'il s'avère que la mission particulière de Charlotte la mène à portée de plusieurs Geistjäger, le suspens monte et notre attention s'en trouve encore et toujours plus concentrée. Que font-ils à Venise ? Et pourquoi le danger rode-t-il précisément autour de Charlotte comme une seconde peau ?
C'est un tome vraiment magnifique que nous a concocté là Roxane Dambre. On y retrouve l'humour, les dialogues et les situations totalement loufoques des tomes précédents agrémentés cependant cette fois d'un côté sombre et plus dramatique que les précédents.
Charlotte va au travers des événements faire des découvertes intéressantes sur les habitants qui peuplent son manoir, ses propres capacités aussi à gérer les situations les plus cocasses au plus tragiques mais surtout faire preuve d'une intelligence et d'un courage impressionnants dés qu'il s'agira de ceux qu'elle aime.
Car ce tome ne va pas seulement nous emmener en vacances à Venise (même si la visite guidée et les descriptions donnent furieusement envie d'y faire un tour sur leurs traces), il va aussi amener à nous des réponses à des questions importantes sur les différentes créatures du manoir, de leurs secrets ou de leurs relations les uns envers les autres.
Mais un point commun reste, et il s'agit là des personnages principaux qui nous ont déjà fait tant craquer précédemment.
Adam et sa manière de concevoir le romantisme est un passage à ne pas rater dans ce tome. Nous l'avions déjà vu aux tomes précédents, Adam a une manière bien à lui de gérer sa relation avec Charlotte. Il l'aime, cela est sûr mais sa façon purement littérale de prendre en compte certains conseils avisés de ses proches nous mène au bord de l'asphyxie de rire. Au grand dam de Charlotte mais aussi pour notre plus grand plaisir, il sait être absolument irrésistible dans sa « Scorpitude ».
Elias a beau n'avoir que 10 ans, il a déjà des réactions purement Scorpi. Il nous émeut toujours autant et va même nous surprendre. Il est rafraîchissant, plein de tendre naïveté mais surtout fidèle à son credo "dis Charlotte tu veux que je le tue?".Cela aurait pu paraître lassant mais avec lui, c'est tellement innocent que cela ne peut que nous faire sourire d'attendrissement.
Et de voir que Charlotte, dans cette ambiance, reste, autant que possible, égale à elle-même est un vrai bonheur. Elle nous divertit par sa naïveté touchante, son amour indéfectible pour Adam et surtout sa propension à nous faire sourire en tous temps. Son besoin de protéger ceux qu'elle aime va cependant l'amener à quelques évolutions à la mode Scorpi. Elle réfléchit à leur manière, pèse les dangers et va d'ailleurs grandement nous surprendre au long de cet épisode. Car notre Charlotte grandit, elle s'impose même dans l'action sous le feu de la colère ou de la peur pour sa "famille".
D'ailleurs, la bataille finale est magnifiquement orchestrée. On s'y croirait même si franchement on préférerait être ailleurs et Charlotte aussi. Ce que cette bagarre d'anthologie va nous apprendre sur les personnages du manoir est absolument épatant. Vous ne les verrez plus de la même manière ensuite et je crois bien que certains vont plus que vous surprendre par leurs réactions, leurs apparences, leurs sentiments aussi. Mais surtout ce qui va ressortir de ces événements dramatiques c'est l'immense amour des gens du manoir pour leur domaine. Tous vont être magnifiques et héroïques et nous suivrons avec appréhension toutes les opérations jusqu'au dénouement final plus que surprenant.
C'est donc sans surprise un méga coup de coeur pour moi.
Action, humour, situations cocasses ou complètement déjantées tout y est pour passer un moment de lecture absolument génial. Roxane Dambre a su par sa plume, tant dans sa série Animae, que celle-ci me donner un sentiment de toujours en vouloir plus. Car cette fois encore, savoir que cela se termine me rend triste car j'ai tellement aimé que forcément j'en redemande.
Je réitère donc mon appel aux éditions de l'épée et à Roxane Dambre avec une question angoissante ou plutôt deux :
La première et récurrente ;) bien évidemment : à quand l'Edition papier que je puisse la contempler avec mes autres coups de coeur?
Et l'autre pour Roxane : que nous prépares-tu de beau maintenant que tu nous as harponné avec ta plume au point de nous rendre accro ??
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Lildrille
  27 octobre 2019
Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de ce roman est présente au lien suivant : http://www.lavisqteam.fr/?p=37597
J'ai mis la note de : 19.5/20
Mon avis : Ce tome est incontestablement le meilleur de la trilogie. Les scènes d'action sont totalement magiques et l'histoire est magnifique tant dans la qualité de ses différentes intrigues que dans l'implication et l'évolution des personnages.
Le Chasseur découvert dans le tome 2 a été tué mais d'autres personnes de son genre existent encore et la famille Draconis a été chargée d'enquêter sur eux. Les Draconis sont les concurrents des Scorpi depuis toujours et une paix théorique règne entre les deux familles depuis le mariage de Lazare Lesath, le père d'Elias et d'Adam, avec Julia, la fille de Walder Draconis, le chef de famille. Les Draconis sont connus pour tuer de manière sale, en laissant des témoins et en tuant donc des innocents. Ce sont des tueurs à gage médiocres comparés aux Lesath. Pourtant, Walder a réussi à retrouver la trace des autres Chasseurs à Venise ! Et il a décidé d'y envoyer Charlotte pour espionner ces hommes qui doivent se retrouver à une conférence sur les trèfles. Oui, sur les trèfles.
La réputation de Charlotte ne se fait en effet plus : les créatures de l'ombre comme les créatures mythologiques la croient puissante et bien plus forte qu'elle n'en a l'air. La pauvre ! Avec tous les quiproquos qu'on lui fait vivre, la jeune femme ne sait plus où donner de la tête et les domestiques du manoir des Scorpi l'admirent chaque jour davantage, ce qui ne l'aide pas du tout à vivre une vie normale ou qui s'en rapproche. Ehm. le lecteur ne manquera pas de sourire à de multiples reprises devant les dialogues toujours aussi hilarants et marquant une nette distance entre le caractère de Charlotte et celui de ceux du manoir.
Destination Venise pour Charlotte et son amie Sophie qui ne l'a pas vue depuis longtemps ! La surprise de Sophie est rafraichissante et les efforts des habitants du manoir sont vraiment touchants tant ils n'arrivent décidément pas à paraître réellement humains. Ce dernier tome nous fait découvrir de nouvelles créatures magiques et l'on s'en émerveille toujours. La princesse Scorpi fait par exemple la connaissance d'une sirène à Venise et apprend la présence de créatures anciennes et extrêmement dangereuses sur le territoire de la famille Lesath. Ces découvertes ne sont pas dues au hasard. L'auteure nous donne effectivement des indices pour la fin de l'histoire et ne fournit aucune information au hasard, telle une véritable enquête.
Pour faire comprendre aux deux jeunes humaines leur destination, Walder Draconis leur a concocté un petit jeu de piste plutôt bien fait que l'on s'amuse également à résoudre, en tant que lecteur. Cela nous fait apprécier notre bonne connaissance de l'univers et nous fait plaisir.
La simple filature tourne vite au désastre et inquiète grandement les créatures de l'ombre qui décident de se réunir pour combattre ensemble la menace. le lecteur fait ainsi la connaissance de nombreuses nouvelles têtes, dont certaines sont des amis des Lesath ou des parents. Aussi charismatiques et majestueux que leurs confrères, les nouveaux venus sont rapidement attachants bien que le récit ne prenne pas le temps de tous nous les faire connaître comme il se doit. On ressent tout de même la chaleur et la sécurité qui émane de ces êtres puissants à travers les descriptions succinctes de l'auteure. Cette dernière est douée dans les scènes touchantes dont une des plus marquantes de la trilogie reste le tête à tête entre Clématite, une des nymphes de compagnie, et Charlotte qui commence à se faire une place au sein des Scorpi (scène présente à la fin du tome 2).
La dernière partie du roman est une suite d'actions et de scènes époustouflantes. Charlotte se retrouve sans son fiancé et doit défendre le manoir comme elle peut. Les habitants du manoir comptent sur elle pour organiser la défense et celle-ci se prépare d'une manière intelligente : Charlotte décide d'utiliser toutes les caractéristiques des créatures et leurs pouvoirs inhérents étant donné qu'ils ne savent pas se battre. La direction des opérations par Charlotte est très intéressante et montre, une fois de plus, toute l'intelligence de la jeune femme.
Le combat final est impressionnant et découpé en plusieurs parties. le personnage de Julia prend de l'importance dans ce tome et on s'en réjouit. Détestée au manoir à cause de ses origines Draconis, la belle-mère d'Adam est cadavérique, sombre et très sarcastique. de nombreux rebondissements la concernent. Certains n'étonnent pas beaucoup et on en voit d'autres venir de loin. Cependant, cela ne gâche rien tant on n'a envie de voir comment les personnages vont tout de même s'en sortir.
Le comportement de Charlotte sur la fin, dû à un sortilège, est totalement génial : grossière, râleuse et sur les nerfs, la jeune femme n'est plus elle-même et dit des choses qu'elle n'aurait jamais osées auparavant. Elias s'en réjouit et en pleure de joie, comme Adam qui ne l'avait jamais vue comme ça.
Les toutes dernières pages reprennent l'habitude de la trilogie avec un dernier chapitre qui n'est pas raconté par Charlotte mais par un autre personnage. L'épilogue est ici narré par Lazare qui nous fait voir une fin heureuse, toute en douceur et qui annonce de belles choses à venir pour la famille. Les derniers mots arrivent trop vite. On aimerait en savoir plus sur la suite des évènements et continuer à suivre cette drôle de famille rocambolesque qui nous met de bonne humeur et nous transporte dans un univers fascinant, des étoiles plein les yeux.
Un prix mérité pour cette trilogie qui ne laisse pas indifférent, qui se lit vite et qui nous fait passer d'excellents moments. On rit, on pleure et on s'énerve en compagnie de personnages attachants et captivants. le métier et la vie de tueur n'auront jamais été aussi bienfaisants.
Lien : http://www.lavisqteam.fr/?p=..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
PandoLivresavie
  11 avril 2017
Jamais deux sans trois, cette expression n'a jamais été aussi vraie, c'est encore une fois un coup de coeur que j'ai eu pour ce troisième tome de Scorpi. Je suis, je dois le dire nostalgique de l'histoire et de ses personnages, je ne perds pas espoir et espère qu'un jour l'auteure nous donnera des nouvelles d'eux dans un autre tome.
C'est avec le plus grand des plaisirs que je me suis plongée dans ce troisième tome. On retrouve Charlotte ravie de retrouver enfin sa meilleure amie Sophie, mais aussi angoissée de ce qu'elle pourrait découvrir en mettant les pieds dans le manoir Scorpi. Elles vont en plus de se retrouver et avoir la chance de partir quelques jours en Italie, un cadeau (empoisonné) du père de Julia, la belle-mère d'Adam. Mais ce voyage n'aura rien d'un moment de détente pour la jeune femme, elle se voit confier une mission et celle-ci s'avérera très dangereuse. Pour ne pas inquiéter son amie, elle présente les faits et ce qu'elles devront faire comme un jeu, mais épier une bande de Chasseurs n'a rien de très réjouissant pour Charlotte, le fait d'en avoir déjà croisé par le passé ne la rassure pas.
Lors de ce voyage Charlotte va néanmoins se prendre au « jeu » et effectuer sa mission avec brio, bien que sa vie et celle de ceux qui l'entourent soient en danger. Elle espère ne pas trop craindre pour sa vie étant donner que les Chasseurs ne s'en prennent logiquement pas aux humains, mais Charlotte n'est plus une humaine comme les autres c'est une Scorpi, famille puissante et crainte de tous. Entre courses poursuites et parties de cache-cache, le jeu de piste sera rude. Les deux jeunes femmes auront leur lot de sueurs froides, mais quand Charlotte découvrira ce qui se cache vraiment derrière ces filatures, cela va prendre un tout autre tournent.
C'est une armée de Marcheurs d'ombre qui vont venir leur prêter main forte. Adam ainsi que tous les membres de sa famille mais aussi tous ceux en qui ils ont confiance, vont débarquer à Venise. Charlotte craindra pour la vie de ceux qui sont désormais sa famille mais n'aura pas son mot à dire pour la suite des évènements. En pensant l'avoir mis en sécurité, la famille Scorpi l'ont mise au avant d'un plus grand danger. C'est là que la jeune femme va faire ses preuves et que certains visages vont se montrer différents de ce qu'ils ont montré jusqu'alors.
Une lecture vraiment intense, pleine de rebondissement et de danger, on craint pour la vie de tous ceux qu'on a appris à apprécier depuis le premier tome; l'histoire est vraiment pleine de retournementS de situations, on redécouvre Charlotte, on la voit bien plus combative, courageuse, plus sûre d'elle bien que toujours angoisséE par ceux qui l'entourent. Son statut d'héroïne malgré elle ne perdra pas d'ampleur, il sera toujours présent et elle en jouera afin de ne pas perdre la face dans les moments où elle en aura le plus besoin. Adam bien que moins présent dans ce tome reste égal à lui-même, toujours aussi envoutant et drôle à ses dépends. Quand à Elias, je fonds pour ce petit garçon qui, une chose est sûre, est bien loin d'être aussi fragile que l'on ne le pense. Quand à l'inspecteur Balard, je l'apprécie de plus en plus, malgré qu'il soit toujours dérouté par ce qu'il découvre, il est toujours au aguets et présent pour venir en aide à Charlotte et à ceux qu'elle aime. Il a appris avec le temps à les voir autrement que comme des tueurs, surtout depuis la présence de la jeune femme au sein de leur clan.
On en apprend de plus en plus sur les créatures qui les entourent, et c'est parfois sous le choc que j'ai découvert le vrai statut de certains d'entre eux. On avance de surprise en surprise, les révélations faites et les changements de situations rendent la lecture encore plus addictive, le suspense est à son comble, au fil des pages, je me suis surprise à retenir mon souffle.
Malgré tous ces passages angoissants, je n'ai pu retenir les fous rires face à certaines scènes ou reparties des protagonistes. J'aime toujours autant la façon dont l'auteure arrive à mêler l'humour face à toute les épreuves que les personnages subissent.
C'est un gros coup de coeur que j'ai eu lors de cette lecture, je ne serai dire lequel des trois tomes j'ai apprécié le plus. Car bien que sur la même lignée, ils restent tout de même différents les uns des autres. Ce que je peux dire c'est qu'à chaque fois que j'ai refermé un tome de cette série je me suis sentie vidée, du au trop plein d'émotions contradictoires que j'y ai vécu mais aussi avec la puissance dans laquelle j'ai été embarquée dans l'histoire. C'est, je peux le dire, les livres que j'ai le plus aimé lire depuis bien longtemps, ils ont mis la barre très haute et je pense qu'il va falloir un bout de temps pour les détrôner.
Lien : http://www.livresavie.com/sc..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Colombedelesperance
  30 mars 2016
Un résumé court et lapidaire, vous trouvez ? N'empêche que ça en dit ce qu'il faut, puisqu'on sait parfaitement que les romans de Roxane Dambre sont excellents !
Cette fois-ci, Charlotte va se retrouver embarquée dans une histoire invraisemblable et pourtant terriblement dangereuse, au coeur même de Venise. le comble ? Sa meilleure amie, tout à fait humaine l'accompagne. Et si seulement c'était le seul problème…
Je sais, je n'en dis pas plus, sauf que j'ai tellement peu envie de gâcher le suspense que je préfère me taire. Parce que Ceux qui tombent les masques est un petit coup de coeur pour moi ! Franchement, si je n'aimais pas autant les romans de cette auteure, j'en serais jalouse. Elle écrit vraiment des histoires géniales, qui font rire et avec un imaginaire de fou !
On retrouve très vite avec un immense plaisir Charlotte, toujours aussi naturelle, bien qu'elle subisse l'influence des Scorpi, c'est vrai. En même temps, à force de les côtoyer, n'importe qui viendrait à en faire de même. Elle garde néanmoins sa spontanéité, sa gentillesse et tout ce qui fait d'elle un être qu'on aime vraiment suivre au fil des pages.
J'ai aussi vraiment apprécié retrouver Elias, petit bout de chou vraiment surprenant parfois (c'est un Scorpi, eh), Balard, qui apporte quand même à l'histoire, Lazare et… évidemment, Adam, toujours aussi… bwaaah, aussi lui, et on craque. Je craque, évidemment !
D'ailleurs, il faut dire ici que l'histoire d'amour est moins présente que ce à quoi je m'étais attendue. Bien sûr, elle est là et nous avons droit à des moments tous chous ou plus chauds, aussi, ce qui apporte un côté romance que j'aime beaucoup. Sauf que le peu que j'y ai trouvé m'a suffi, alors que l'aspect intrigue imaginaire et embrouilles incroyables explosait littéralement !
Et là, là, j'ai vraiment kiffé. Ouais, j'ai kiffé total, parce que c'était improbable, prenant, drôle, extrêmement bien pensé, fascinant, et que je n'ai pas décroché du roman quand je le pouvais. Si j'avais pu, je me serais enfermée toute seule avec ma liseuse pour dévorer le bouquin !
Le roman a été addictif, parce que je ne savais pas ce qui attendait exactement Charlotte, et que je devinais pourtant le méga truc. Fichtre, je suis loin d'avoir été déçue ! L'imaginaire m'a soufflée et j'ai totalement adhéré. En plus de ça, Charlotte a été juste parfaite : une vraie héroïne avec ses faiblesses et ça a rendu le tout tellement réaliste… là, encore, on aurait dit que Roxane Dambre avait pensé à tout et bref, je pourrais continuer encore longtemps !
Avec ça, on a un aspect qui était présenté dans les précédents tomes et qui est développé, apportant une petite touche de morale, de valeur et de changement qu'on aimerait tous réaliser autour de nous. Charlotte impulse quelque chose de beau, je trouve, et l'épilogue, presque inattendu, m'a à la fois paru clore la saga et impulser quelque chose de nouveau, j'aime beaucoup.
C'est pour ça que j'aime les romans de Roxane Dambre : ils sont innovateurs, originaux, avec des personnages à la psychologie unique, forts mais dotés de faiblesse comme chacun de nous. Et en plus, ils nous font vraiment bien rire ! (je suis désolée, mais sur la fin du roman, Charlotte m'a fait glousser, vu qu'elle n'était pas tellement dans son état normal, et ça a donné quelques phrases épiques, il faut le dire !)
En conclusion, si vous n'avez pas encore tenté la saga Scorpi, il faut vraiment que vous vous y mettiez. du début à la fin, c'est un enchantement sans cesse renouvelé, avec des personnages sincèrement attachants, aux caractères uniques et entourés d'un surnaturel époustouflant. Entre humour et situations pleines de tension, on évolue avec tellement de plaisir que les romans nous paraissent toujours courts… et on en redemande. Je ne parlerai même pas de la romance que je trouve très choue. On retrouve entre ces pages une intrigue travaillée, pleine de suspense (comme le suggère le titre du bouquin), qui nous tient jusqu'au bout, parfait pour clore en beauté la saga ! C'est déjà terminé… mais qu'est-ce que c'était cool !
Ce sera un 20/20 pour moi et un petit coup de coeur ! Merci Roxane !
Lien : http://leden-des-reves.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Feelbook
  23 juillet 2019
Je termine avec ce tome 3 la trilogie des scorpi de Roxane Dambre. ⁣⁣⁣
Et je n'ai qu'une seule envie suivre encore et encore les aventures de Charlotte, et de la famille Lesath. ⁣⁣⁣
⁣⁣
⁣⁣⁣
💬 Mon avis : ⁣⁣⁣
J'ai adoré retrouver Charlotte, la famille Lesath ainsi que tout les habitants du manoir. ⁣⁣⁣
Pour brosser le tableau à ceux qui ne seraient pas encore lancés dans cette excellente trilogie : Charlotte, jeune humaine harcelée par son boss, fais la connaissance d'un enfant qui semble perdu, elle va alors se rendre compte que ce petit bonhomme à l'air innocent ne l'est pas tant que ça. Elle va vite se retrouver entraînée dans une vie haletante, jalonnée de kidnapping, de voyages dans les ombres, de créatures toutes plus surprenantes les unes que les autres. Bien que simple humaine, entourée par l'une des plus respectable famille de tueurs à gage, elle n'est cependant pas aussi innofensive que son statut le laisse paraître... et cela bien malgré elle. ⁣⁣⁣
⁣⁣
Alors si vous ne les avez pas encore lus, n'attendez plus. Roxane Dambre manie la plume avec élégance et humour, elle fourmille d'imagination. Je l'ai découverte à travers cette trilogie et je me suis d'ores et déjà procuré un appart de rêve. ⁣⁣⁣
Je suis vraiment vraiment fan ! J'ai aimé autant les 3 tomes et ... et bien j'en redemande "encore" 😂. ⁣⁣⁣
⁣⁣⁣
Il me reste la nouvelle inédite disponible sur le compte de l'auteure à lire (dévorer ?)⁣
Mais mais mais... une petite suite de Adam et Charlotte serait vraiment une bonne surprise 😉 (on peut toujours rêver !)⁣⁣⁣
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
wentworth23wentworth23   04 novembre 2016
Élias renifla et s’essuya le nez dans mon coupe-vent. Misère…
— Tu m’aimes quand même ? demanda-t-il d’une toute petite voix.
— Bien sûr que je t’aime ! m’exclamai-je en le serrant plus fort dans mes bras.
— Même si… Même si je n’ai tué personne ?
Il y avait vraiment un truc qui ne tournait pas rond chez ce gosse.
— Ce n’est pas la quantité de gens que tu tues qui est importante, Élias, décréta sa cousine, c’est la qualité.
— Ah ?
— Un jour, tu trouveras la bonne personne à tuer pour Charlotte et ce jour-là, elle t’aimera encore plus.
Élias se redressa et frotta ses joues humides, l’air décidé.
Je soupirai, soudain très lasse. En fait, c’était toute la famille qui avait un problème.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
wentworth23wentworth23   04 novembre 2016
- Oui. Telle que je te connais, tu vas paniquer tout le temps, au décollage et à l’atterrissage du jet par exemple, et je ne saurais pas à quel moment tu as vraiment besoin de moi.
- Hein ? m'insurgeai-je.
- Donc il faut convenir d'un signal.
[...]
- L'idéal, reprit-il sans paraitre remarquer mon attitude, ça serait que tu fasses battre ton cœur en morse et que tu m'envoies un SOS quand tu veux que je vienne.
L'effarement m’empêcha de trouver une repartie intelligente. Faire battre mon cœur en morse?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
KalyneKalyne   29 mars 2016
— C’est déjà bien passé, fis-je remarquer. Mes yeux ne sont plus injectés de sang.
Clématite me jeta un regard mortifié.
— Quoi ? m’insurgeai-je.
— Oui, mademoiselle, vous avez raison.
— Au fait, repris-je, je suis désolée, Lazare, il y a un cadavre dans votre chambre. Et la tête doit se cacher quelque part sous votre banquette. Je n’ai pas eu le cœur de demander à quiconque d’aller l’enlever.
— Un cadavre ? répéta Lazare en cessant d’évaluer les dégâts autour de lui, abasourdi. Le cadavre de qui ?
— Otto Draconis. Et si vous cherchez Walder, il est dans l’estomac d’Ignace, sous une malle.
Les éclats de rire d’Élias couvraient toute l’activité du rez-de-chaussée. Je me renfrognai. Il avait un problème, le nain ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KalyneKalyne   29 mars 2016
— Donc Julia… ? relança Lazare.
— Dans une des chambres transformées en annexes de l’infirmerie, le renseignai-je. Elle a sept côtes et le bras cassés, sans compter les bleus. Et Panoramix pense qu’elle pourrait avoir un trauma crânien.
— Panoramix ? releva Adam d’un ton incertain.
— Le toubib.
— Le docteur Romaric ?
— Si tu sais, pourquoi tu demandes ?
À mes côtés, Clématite s’évertuait à sourire même si elle semblait avoir un peu chaud.
— C’est toujours le sortilège, bredouilla-t-elle. Et mademoiselle Charlotte n’a pratiquement pas dormi de la nuit
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BleuopaleBleuopale   26 décembre 2016
- Oui. Telle que je te connais, tu vas paniquer tout le temps, au décollage et à l’atterrissage du jet par exemple, et je ne saurais pas à quel moment tu as vraiment besoin de moi.
- Hein ? m'insurgeai-je.
- Donc il faut convenir d'un signal.
[...]
- L'idéal, reprit-il sans paraitre remarquer mon attitude, ça serait que tu fasses battre ton cœur en morse et que tu m'envoies un SOS quand tu veux que je vienne.
L'effarement m’empêcha de trouver une repartie intelligente. Faire battre mon cœur en morse?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Roxane Dambre (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Roxane Dambre
Focus - Animae T1 de Roxane Dambre
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3758 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..