AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782702160763
416 pages
Calmann-Lévy (09/11/2016)
4.42/5   154 notes
Résumé :
Le dernier tome de la fabuleuse série de Roxane Dambre, Scorpi : "Passionnant et addictif", PopCulte
Une semaine à Venise avec sa meilleure amie, voyage en jet privé et chambre avec vue sur la place Saint-Marc... Trop beau pour être vrai ? Oui, Charlotte aurait dû se méfier...
Roxane Dambre, née en 1987, écrit depuis toujours. Si elle exerce un métier scientifique (ingénieur en procédés industriels), elle consacre tout son temps libre, et même plus, à... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (43) Voir plus Ajouter une critique
4,42

sur 154 notes
5
24 avis
4
12 avis
3
1 avis
2
1 avis
1
0 avis

Aelynah
  16 février 2016
Si vous avez lu le résumé vous connaissez déjà mon désespoir.
C'est le dernier tome des Scorpi, cette série que je dévore d'amour depuis les premières lignes.
Arg !!Ne plus revoir Charlotte, Adam, Elias, Firmin ou Clématite sans oublier tous les autres, bien entendu va me faire drôle. Heureusement que la relecture n'est pas interdite car je pense que je vais user ma liseuse et le fichier ebook.
Comme vous l'avez donc deviné cette troisième et dernière partie m'a enthousiasmée au moins tout autant que les précédentes car la plume de Roxane reste égale à elle-même en humour et situations cocasses dans lesquelles Charlotte nous surprend toujours autant. Car quoiqu'elle s'en défende (mollement), la famille Scorpi a déteint sur elle. Des situations qui l'auraient horrifiées il y a encore quelques mois la font réfléchir différemment et toujours en mode la famille d'abord.
Nous la retrouvons donc au manoir Scorpi. Depuis qu'elle s'occupe de la comptabilité des Lesath et met son veto à quelques missions d'Adam, leur vie se déroule presque normalement. Bien sûr normalement pour la faille Scorpion et toutes les créatures surnaturelles qu'elle cache au manoir.
Toujours armée de son petit calepin, qui, vous le verrez, finira par lui être d'une grande utilité à un moment dramatique de ce tome, Charlotte sait se faire aimer de tous.
Seule exception, Julia, sa chère future belle-mère.
Une vie qui se déroule tranquille jusqu'à l'arrivée surprise de Sophie sa meilleure amie au domaine. Invitée par Adam pour faire plaisir à sa fiancée, Charlotte ne sait si elle doit sauter de joie ou de frayeur à l'idée de la savoir au milieu de tous ces personnages si dangereux surtout s'i venait à l'esprit de Sophie qu'ils ne sont pas ce qu'ils semblent être. La semaine de vacances promet dors et déjà des moments de stress et réactions diverses et variées de chacun pour notre plus grand plaisir.
Mais comme si cela ne suffisait pas, ces vacances déjà peu orthodoxes prennent une tournure totalement psychédélique grâce à Walder Draconis, Charlotte ne sait alors plus vraiment quoi penser.
Et les voilà donc parties, elle et Sophie pour Venise sous couvert d'une soi-disant chasse au trésor.
Lorsqu'il s'avère que la mission particulière de Charlotte la mène à portée de plusieurs Geistjäger, le suspens monte et notre attention s'en trouve encore et toujours plus concentrée. Que font-ils à Venise ? Et pourquoi le danger rode-t-il précisément autour de Charlotte comme une seconde peau ?
C'est un tome vraiment magnifique que nous a concocté là Roxane Dambre. On y retrouve l'humour, les dialogues et les situations totalement loufoques des tomes précédents agrémentés cependant cette fois d'un côté sombre et plus dramatique que les précédents.
Charlotte va au travers des événements faire des découvertes intéressantes sur les habitants qui peuplent son manoir, ses propres capacités aussi à gérer les situations les plus cocasses au plus tragiques mais surtout faire preuve d'une intelligence et d'un courage impressionnants dés qu'il s'agira de ceux qu'elle aime.
Car ce tome ne va pas seulement nous emmener en vacances à Venise (même si la visite guidée et les descriptions donnent furieusement envie d'y faire un tour sur leurs traces), il va aussi amener à nous des réponses à des questions importantes sur les différentes créatures du manoir, de leurs secrets ou de leurs relations les uns envers les autres.
Mais un point commun reste, et il s'agit là des personnages principaux qui nous ont déjà fait tant craquer précédemment.
Adam et sa manière de concevoir le romantisme est un passage à ne pas rater dans ce tome. Nous l'avions déjà vu aux tomes précédents, Adam a une manière bien à lui de gérer sa relation avec Charlotte. Il l'aime, cela est sûr mais sa façon purement littérale de prendre en compte certains conseils avisés de ses proches nous mène au bord de l'asphyxie de rire. Au grand dam de Charlotte mais aussi pour notre plus grand plaisir, il sait être absolument irrésistible dans sa « Scorpitude ».
Elias a beau n'avoir que 10 ans, il a déjà des réactions purement Scorpi. Il nous émeut toujours autant et va même nous surprendre. Il est rafraîchissant, plein de tendre naïveté mais surtout fidèle à son credo "dis Charlotte tu veux que je le tue?".Cela aurait pu paraître lassant mais avec lui, c'est tellement innocent que cela ne peut que nous faire sourire d'attendrissement.
Et de voir que Charlotte, dans cette ambiance, reste, autant que possible, égale à elle-même est un vrai bonheur. Elle nous divertit par sa naïveté touchante, son amour indéfectible pour Adam et surtout sa propension à nous faire sourire en tous temps. Son besoin de protéger ceux qu'elle aime va cependant l'amener à quelques évolutions à la mode Scorpi. Elle réfléchit à leur manière, pèse les dangers et va d'ailleurs grandement nous surprendre au long de cet épisode. Car notre Charlotte grandit, elle s'impose même dans l'action sous le feu de la colère ou de la peur pour sa "famille".
D'ailleurs, la bataille finale est magnifiquement orchestrée. On s'y croirait même si franchement on préférerait être ailleurs et Charlotte aussi. Ce que cette bagarre d'anthologie va nous apprendre sur les personnages du manoir est absolument épatant. Vous ne les verrez plus de la même manière ensuite et je crois bien que certains vont plus que vous surprendre par leurs réactions, leurs apparences, leurs sentiments aussi. Mais surtout ce qui va ressortir de ces événements dramatiques c'est l'immense amour des gens du manoir pour leur domaine. Tous vont être magnifiques et héroïques et nous suivrons avec appréhension toutes les opérations jusqu'au dénouement final plus que surprenant.
C'est donc sans surprise un méga coup de coeur pour moi.
Action, humour, situations cocasses ou complètement déjantées tout y est pour passer un moment de lecture absolument génial. Roxane Dambre a su par sa plume, tant dans sa série Animae, que celle-ci me donner un sentiment de toujours en vouloir plus. Car cette fois encore, savoir que cela se termine me rend triste car j'ai tellement aimé que forcément j'en redemande.
Je réitère donc mon appel aux éditions de l'épée et à Roxane Dambre avec une question angoissante ou plutôt deux :
La première et récurrente ;) bien évidemment : à quand l'Edition papier que je puisse la contempler avec mes autres coups de coeur?
Et l'autre pour Roxane : que nous prépares-tu de beau maintenant que tu nous as harponné avec ta plume au point de nous rendre accro ??
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Symphonie42
  03 août 2022
Je ne vais pas détailler mon avis tome par tome car ce serait assez redondant, je vais plutôt vous donner mon avis global sur le cycle :
Univers
L'histoire se déroule dans un monde identique au nôtre, à ceci près que les créatures « magiques » existent mais qu'elles se cachent après avoir été décimées par les humains. Celles-ci (trolls, fées, nymphes, sirènes etc.) vivent donc sous la protection des créatures de l'ombre, des êtres très semblables aux humains mais dotées de pouvoirs dangereux, réparties en un certain nombre de familles, alliées, rivales voire franchement ennemies. Ces créatures de l'ombre officient comme tueurs à gage (parce qu'il faut bien manger, hein), et si certains ont des principes… d'autres beaucoup moins.
L'essentiel du récit se passe dans des lieux « connus », que ce soit Paris, Belfort ou Venise. Il n'y a pas de monde secondaire, puisque les créatures magiques vivent dans le même monde que nous, c'est juste qu'elles prennent des apparences humaines et évitent de se mêler aux gens. Malheureusement, il reste des humains déterminés à leur faire du mal, et toutes les créatures ne sont pas bienveillantes non plus.
Intrigue et thématiques
L'histoire suit Charlotte, jeune femme française de 23 ans, comptable, qui a des problèmes ordinaires de jeune femme, entre problèmes d'emploi, inquiétude quant à son avenir… et harcèlement sexuel d'un de ses supérieurs, avec la hiérarchie qui ne la croit pas/s'en fout (ordinaires, donc, j'ai bien dit). Mais son quotidien ordinaire va être chamboulé quand elle va recueillir Elias, un gamin de 10 ans tout mignon… et fleuron d'une famille de tueurs à gage surnaturels. Au fil du cycle, elle devra donc composer avec cet étrange univers (d'autant qu'elle va s'engager en couple avec Adam, le grand frère d'Elias, l'un des meilleurs tueurs à gage des créatures de l'ombre), la belle-famille, les humains qui leur veulent du mal, et les créatures qui lui veulent du mal à elle. Tout un programme^^
Si le cycle se veut avant tout une oeuvre de divertissement, il n'est pas que ça. Je l'ai déjà mentionné, mais le premier tome tourne pas mal autour du harcèlement, avec les difficultés d'une plainte, ses conséquences pour la victime par rapport à son travail et son entourage, le non-appui de la police et de la hiérarchie. Il est aussi pas mal question de l'environnement et des dégâts provoqués par l'humain sur la nature, les autres espèces, et les autres humains que ce soit par négligence, cupidité ou cruauté. On aura aussi toute une thématique autour de la parentalité toxique, notamment via le personnage de Julia (la nouvelle femme de Lazare, père d'Elias et Adam), toxicité qu'elle a subi et qu'elle inflige en retour. Sans oublier les expérimentations subies par les créatures magiques, que l'on peut mettre en parallèle avec une certaine exploitation animale, à travers le tome 2.
En bref, c'est marrant, c'est surnaturel… mais quand même, ça parle pas mal de notre monde à nous, et ce n'est pas que du divertissement.
Un petit mot au sujet de la romance. Elle est un peu rapide, mais ça ne m'a pas dérangée tellement l'alchimie entre Charlotte et Adam fonctionne. Et en plus… elle est super safe ! Consentement, attention portée à l'autre, protection, respect des limites… Que ça fait du bien de lire ça !
Personnages
Je les ai déjà un peu mentionnés, on va surtout graviter autour de Charlotte, la protagoniste humaine, Adam, créature de l'ombre qui lui est fiancé, et Elias, le petit frère (tout choupi) de celui-ci (choupi mais avec un air de Kirua de Hunter X Hunter, pour celleux qui connaissent^^). Parmi les personnages notables, on aura également Balard, flic (adorable) qui rêve de coincer Adam sans savoir sa nature, Lazare, le père de Adam et Elias, Julia, sa nouvelle femme, qui vient d'une famille ennemie, et toute une myriade de domestiques.
Je ne vais pas détailler tout le monde, mais il n'y a pas un personnage que je n'ai pas aimé (oui, même Julia, on finit par la comprendre et l'apprécier malgré son côté peau de vache). Ils sont tous très attachants et constituent l'un des points forts du cycle.
Narration et Ambiance
A l'exception des nouvelles et du dernier chapitre de chaque tome, l'histoire est racontée à la première personne par Charlotte. On aura donc droit en direct à tous ses questionnements et commentaires à propos de ce qui lui arrive, commentaires toujours très drôles, parfois un peu cyniques ou désabusés. Ca participe pas mal à l'immersion, puisqu'on peut assez facilement s'attacher et s'identifier à Charlotte, en tant qu'humaine normale qui découvre un monde extraordinaire, fascinant et dangereux à la fois. L'humour est aussi très présent via le décalage entre les créatures surnaturelles et nous, que ce soit par leur nature même (Elias qui pense que la meilleure preuve d'amour envers Charlotte consiste à… lui proposer de tuer des gens toutes les 5 minutes) ou par une différence de classe (les créatures de l'ombre sont très riches, elles ont des domestiques etc.). Je me suis réellement beaucoup amusée lors de cette lecture, j'ai même passé la fin du tome 3 quasiment les larmes aux yeux tellement je ne pouvais pas m'empêcher de rire !
Je l'ai évoqué dans les thématiques, mais s'il y a beaucoup d'humour, il y a aussi une certaine noirceur. Mais elle reste assez peu visible en terme d'ambiance, que ce soit parce qu'elle est tournée en dérision (pauvre Régis XD), ou parce qu'elle n'est pas présente longtemps. du coup on est quand même globalement sur une ambiance feel-good.

Bilan
Je sais que l'expression est très galvaudée mais… ce cycle est vraiment un coup de coeur, je ne m'y attendais pas quand j'ai rencontré l'autrice au salon ImaJn'ère de 2022. Les personnages sont très attachants, autant les protagonistes que les seconds rôles, l'univers tient bien la route, c'est vraiment très drôle, et même s'il y a des moments tendus ou plus sombres, globalement c'est quand même bien feel good 🙂 C'est en tout cas l'un de mes nouveaux cycles doudou ❤

Lien : https://limaginaerumdesympho..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lovehorse
  13 mars 2021
Après la débâcle dans le centre ville de Belfort, Charlotte a bien mérité ses vacances à Venise. La voilà donc partie pour la Sérénissime, accompagnée de son ex-collègue et amie, Sophie.
Mais il semblerait que leur séjour ressemble plus à une mission de surveillance pour le compte des Lesath que de véritables vacances.
Une fois de plus, Charlotte devra faire preuve de courage et de discrétion pour affronter les dangers qui se présenteront à elle et protéger sa famille ainsi que tous les habitants du Manoir Scorpi, sans révéler leur secret à Sophie.
Bref, un voyage normal dans la nouvelle vie de Charlotte …

Je ne suis décidément pas très originale lorsque je vous donne mon avis sur les différents tomes de cette saga, mais j'ai adoré.
Cette fois encore, Roxane Dambre m'a emporté dans son histoire, d'un rebondissement à l'autre, d'un danger au suivant, avec cette plume si percutante et drôle.
J'aurai tendance à dire qu'il y avait plus d'action dans ce tome que dans les précédents. En tout cas, Charlotte doit faire face à des situations compliquées et elle n'hésite pas une seconde à prendre les choses en main pour le plus grand bonheur des domestiques du manoir.
Je n'ai pas réellement senti d'évolution dans le comportement des personnages cette fois. Ils sont dans la continuité du second tome. Et je dois bien avouer que je me suis attachée à eux. Ils sont complémentaires, charismatiques et plein d'humour. Grâce à eux, l'autrice parvient à nous faire ressentir à la fois de l'inquiétude, de la peur, de la compassion, ou encore de la peine et de la joie.
Alors que Julia est un peu plus mise en avant que dans les tomes précédents, révélant une personnalité plus complexe qu'il n'y parait, j'ai trouvé Sophie assez en retrait. Alors certes, elle participe aux « vacances à Venise » et loge au manoir, mais dès qu'elle devient un peu encombrante pour Charlotte, elle disparait d'une manière ou d'une autre. Ce qui me fait penser qu'elle n'apporte, finalement, pas grand-chose à l'histoire.
Malgré tout, j'ai eu un petit pincement au coeur quand j'ai tourné la dernière page de cette trilogie et que j'ai dû dire au revoir à tout ce petit monde.
J'ai aussi beaucoup aimé visiter Venise. On part à la découverte des monuments phares de la ville (le palais des Doges, la place Saint-Marc, …) et de ses événements emblématiques, tel que l'Acqua Alta. Pour ma part, je ne connaissais pas très bien cette ville et j'ai appris pas mal de chose grâce à cette lecture.
En ce qui concerne la fin de ce tome, pour être honnête, je l'ai un peu vu venir . Mais malgré tout, j'ai été surprise (et en même temps c'était évident …) de la révélation finale .

La trilogie Scorpi a été pour moi un véritable coup de coeur. J'ai adoré le style acéré de l'autrice, son univers diversifié et travaillé, son intrigue addictive et originale, et bien évidement, ses personnages attachants et drôles aux psychologies complexes et approfondies.
Je tenterai sans hésiter les autres livres de Roxane Dambre et je ne peux que vous conseiller cette série qui nous est vraiment habilement contée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lildrille
  27 octobre 2019
Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de ce roman est présente au lien suivant : http://www.lavisqteam.fr/?p=37597
J'ai mis la note de : 19.5/20
Mon avis : Ce tome est incontestablement le meilleur de la trilogie. Les scènes d'action sont totalement magiques et l'histoire est magnifique tant dans la qualité de ses différentes intrigues que dans l'implication et l'évolution des personnages.
Le Chasseur découvert dans le tome 2 a été tué mais d'autres personnes de son genre existent encore et la famille Draconis a été chargée d'enquêter sur eux. Les Draconis sont les concurrents des Scorpi depuis toujours et une paix théorique règne entre les deux familles depuis le mariage de Lazare Lesath, le père d'Elias et d'Adam, avec Julia, la fille de Walder Draconis, le chef de famille. Les Draconis sont connus pour tuer de manière sale, en laissant des témoins et en tuant donc des innocents. Ce sont des tueurs à gage médiocres comparés aux Lesath. Pourtant, Walder a réussi à retrouver la trace des autres Chasseurs à Venise ! Et il a décidé d'y envoyer Charlotte pour espionner ces hommes qui doivent se retrouver à une conférence sur les trèfles. Oui, sur les trèfles.
La réputation de Charlotte ne se fait en effet plus : les créatures de l'ombre comme les créatures mythologiques la croient puissante et bien plus forte qu'elle n'en a l'air. La pauvre ! Avec tous les quiproquos qu'on lui fait vivre, la jeune femme ne sait plus où donner de la tête et les domestiques du manoir des Scorpi l'admirent chaque jour davantage, ce qui ne l'aide pas du tout à vivre une vie normale ou qui s'en rapproche. Ehm. le lecteur ne manquera pas de sourire à de multiples reprises devant les dialogues toujours aussi hilarants et marquant une nette distance entre le caractère de Charlotte et celui de ceux du manoir.
Destination Venise pour Charlotte et son amie Sophie qui ne l'a pas vue depuis longtemps ! La surprise de Sophie est rafraichissante et les efforts des habitants du manoir sont vraiment touchants tant ils n'arrivent décidément pas à paraître réellement humains. Ce dernier tome nous fait découvrir de nouvelles créatures magiques et l'on s'en émerveille toujours. La princesse Scorpi fait par exemple la connaissance d'une sirène à Venise et apprend la présence de créatures anciennes et extrêmement dangereuses sur le territoire de la famille Lesath. Ces découvertes ne sont pas dues au hasard. L'auteure nous donne effectivement des indices pour la fin de l'histoire et ne fournit aucune information au hasard, telle une véritable enquête.
Pour faire comprendre aux deux jeunes humaines leur destination, Walder Draconis leur a concocté un petit jeu de piste plutôt bien fait que l'on s'amuse également à résoudre, en tant que lecteur. Cela nous fait apprécier notre bonne connaissance de l'univers et nous fait plaisir.
La simple filature tourne vite au désastre et inquiète grandement les créatures de l'ombre qui décident de se réunir pour combattre ensemble la menace. le lecteur fait ainsi la connaissance de nombreuses nouvelles têtes, dont certaines sont des amis des Lesath ou des parents. Aussi charismatiques et majestueux que leurs confrères, les nouveaux venus sont rapidement attachants bien que le récit ne prenne pas le temps de tous nous les faire connaître comme il se doit. On ressent tout de même la chaleur et la sécurité qui émane de ces êtres puissants à travers les descriptions succinctes de l'auteure. Cette dernière est douée dans les scènes touchantes dont une des plus marquantes de la trilogie reste le tête à tête entre Clématite, une des nymphes de compagnie, et Charlotte qui commence à se faire une place au sein des Scorpi (scène présente à la fin du tome 2).
La dernière partie du roman est une suite d'actions et de scènes époustouflantes. Charlotte se retrouve sans son fiancé et doit défendre le manoir comme elle peut. Les habitants du manoir comptent sur elle pour organiser la défense et celle-ci se prépare d'une manière intelligente : Charlotte décide d'utiliser toutes les caractéristiques des créatures et leurs pouvoirs inhérents étant donné qu'ils ne savent pas se battre. La direction des opérations par Charlotte est très intéressante et montre, une fois de plus, toute l'intelligence de la jeune femme.
Le combat final est impressionnant et découpé en plusieurs parties. le personnage de Julia prend de l'importance dans ce tome et on s'en réjouit. Détestée au manoir à cause de ses origines Draconis, la belle-mère d'Adam est cadavérique, sombre et très sarcastique. de nombreux rebondissements la concernent. Certains n'étonnent pas beaucoup et on en voit d'autres venir de loin. Cependant, cela ne gâche rien tant on n'a envie de voir comment les personnages vont tout de même s'en sortir.
Le comportement de Charlotte sur la fin, dû à un sortilège, est totalement génial : grossière, râleuse et sur les nerfs, la jeune femme n'est plus elle-même et dit des choses qu'elle n'aurait jamais osées auparavant. Elias s'en réjouit et en pleure de joie, comme Adam qui ne l'avait jamais vue comme ça.
Les toutes dernières pages reprennent l'habitude de la trilogie avec un dernier chapitre qui n'est pas raconté par Charlotte mais par un autre personnage. L'épilogue est ici narré par Lazare qui nous fait voir une fin heureuse, toute en douceur et qui annonce de belles choses à venir pour la famille. Les derniers mots arrivent trop vite. On aimerait en savoir plus sur la suite des évènements et continuer à suivre cette drôle de famille rocambolesque qui nous met de bonne humeur et nous transporte dans un univers fascinant, des étoiles plein les yeux.
Un prix mérité pour cette trilogie qui ne laisse pas indifférent, qui se lit vite et qui nous fait passer d'excellents moments. On rit, on pleure et on s'énerve en compagnie de personnages attachants et captivants. le métier et la vie de tueur n'auront jamais été aussi bienfaisants.
Lien : http://www.lavisqteam.fr/?p=..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
PandoLivresavie
  11 avril 2017
Jamais deux sans trois, cette expression n'a jamais été aussi vraie, c'est encore une fois un coup de coeur que j'ai eu pour ce troisième tome de Scorpi. Je suis, je dois le dire nostalgique de l'histoire et de ses personnages, je ne perds pas espoir et espère qu'un jour l'auteure nous donnera des nouvelles d'eux dans un autre tome.
C'est avec le plus grand des plaisirs que je me suis plongée dans ce troisième tome. On retrouve Charlotte ravie de retrouver enfin sa meilleure amie Sophie, mais aussi angoissée de ce qu'elle pourrait découvrir en mettant les pieds dans le manoir Scorpi. Elles vont en plus de se retrouver et avoir la chance de partir quelques jours en Italie, un cadeau (empoisonné) du père de Julia, la belle-mère d'Adam. Mais ce voyage n'aura rien d'un moment de détente pour la jeune femme, elle se voit confier une mission et celle-ci s'avérera très dangereuse. Pour ne pas inquiéter son amie, elle présente les faits et ce qu'elles devront faire comme un jeu, mais épier une bande de Chasseurs n'a rien de très réjouissant pour Charlotte, le fait d'en avoir déjà croisé par le passé ne la rassure pas.
Lors de ce voyage Charlotte va néanmoins se prendre au « jeu » et effectuer sa mission avec brio, bien que sa vie et celle de ceux qui l'entourent soient en danger. Elle espère ne pas trop craindre pour sa vie étant donner que les Chasseurs ne s'en prennent logiquement pas aux humains, mais Charlotte n'est plus une humaine comme les autres c'est une Scorpi, famille puissante et crainte de tous. Entre courses poursuites et parties de cache-cache, le jeu de piste sera rude. Les deux jeunes femmes auront leur lot de sueurs froides, mais quand Charlotte découvrira ce qui se cache vraiment derrière ces filatures, cela va prendre un tout autre tournent.
C'est une armée de Marcheurs d'ombre qui vont venir leur prêter main forte. Adam ainsi que tous les membres de sa famille mais aussi tous ceux en qui ils ont confiance, vont débarquer à Venise. Charlotte craindra pour la vie de ceux qui sont désormais sa famille mais n'aura pas son mot à dire pour la suite des évènements. En pensant l'avoir mis en sécurité, la famille Scorpi l'ont mise au avant d'un plus grand danger. C'est là que la jeune femme va faire ses preuves et que certains visages vont se montrer différents de ce qu'ils ont montré jusqu'alors.
Une lecture vraiment intense, pleine de rebondissement et de danger, on craint pour la vie de tous ceux qu'on a appris à apprécier depuis le premier tome; l'histoire est vraiment pleine de retournementS de situations, on redécouvre Charlotte, on la voit bien plus combative, courageuse, plus sûre d'elle bien que toujours angoisséE par ceux qui l'entourent. Son statut d'héroïne malgré elle ne perdra pas d'ampleur, il sera toujours présent et elle en jouera afin de ne pas perdre la face dans les moments où elle en aura le plus besoin. Adam bien que moins présent dans ce tome reste égal à lui-même, toujours aussi envoutant et drôle à ses dépends. Quand à Elias, je fonds pour ce petit garçon qui, une chose est sûre, est bien loin d'être aussi fragile que l'on ne le pense. Quand à l'inspecteur Balard, je l'apprécie de plus en plus, malgré qu'il soit toujours dérouté par ce qu'il découvre, il est toujours au aguets et présent pour venir en aide à Charlotte et à ceux qu'elle aime. Il a appris avec le temps à les voir autrement que comme des tueurs, surtout depuis la présence de la jeune femme au sein de leur clan.
On en apprend de plus en plus sur les créatures qui les entourent, et c'est parfois sous le choc que j'ai découvert le vrai statut de certains d'entre eux. On avance de surprise en surprise, les révélations faites et les changements de situations rendent la lecture encore plus addictive, le suspense est à son comble, au fil des pages, je me suis surprise à retenir mon souffle.
Malgré tous ces passages angoissants, je n'ai pu retenir les fous rires face à certaines scènes ou reparties des protagonistes. J'aime toujours autant la façon dont l'auteure arrive à mêler l'humour face à toute les épreuves que les personnages subissent.
C'est un gros coup de coeur que j'ai eu lors de cette lecture, je ne serai dire lequel des trois tomes j'ai apprécié le plus. Car bien que sur la même lignée, ils restent tout de même différents les uns des autres. Ce que je peux dire c'est qu'à chaque fois que j'ai refermé un tome de cette série je me suis sentie vidée, du au trop plein d'émotions contradictoires que j'y ai vécu mais aussi avec la puissance dans laquelle j'ai été embarquée dans l'histoire. C'est, je peux le dire, les livres que j'ai le plus aimé lire depuis bien longtemps, ils ont mis la barre très haute et je pense qu'il va falloir un bout de temps pour les détrôner.
Lien : http://www.livresavie.com/sc..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
wentworth23wentworth23   04 novembre 2016
Élias renifla et s’essuya le nez dans mon coupe-vent. Misère…
— Tu m’aimes quand même ? demanda-t-il d’une toute petite voix.
— Bien sûr que je t’aime ! m’exclamai-je en le serrant plus fort dans mes bras.
— Même si… Même si je n’ai tué personne ?
Il y avait vraiment un truc qui ne tournait pas rond chez ce gosse.
— Ce n’est pas la quantité de gens que tu tues qui est importante, Élias, décréta sa cousine, c’est la qualité.
— Ah ?
— Un jour, tu trouveras la bonne personne à tuer pour Charlotte et ce jour-là, elle t’aimera encore plus.
Élias se redressa et frotta ses joues humides, l’air décidé.
Je soupirai, soudain très lasse. En fait, c’était toute la famille qui avait un problème.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
wentworth23wentworth23   04 novembre 2016
- Oui. Telle que je te connais, tu vas paniquer tout le temps, au décollage et à l’atterrissage du jet par exemple, et je ne saurais pas à quel moment tu as vraiment besoin de moi.
- Hein ? m'insurgeai-je.
- Donc il faut convenir d'un signal.
[...]
- L'idéal, reprit-il sans paraitre remarquer mon attitude, ça serait que tu fasses battre ton cœur en morse et que tu m'envoies un SOS quand tu veux que je vienne.
L'effarement m’empêcha de trouver une repartie intelligente. Faire battre mon cœur en morse?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
KalyneKalyne   29 mars 2016
— C’est déjà bien passé, fis-je remarquer. Mes yeux ne sont plus injectés de sang.
Clématite me jeta un regard mortifié.
— Quoi ? m’insurgeai-je.
— Oui, mademoiselle, vous avez raison.
— Au fait, repris-je, je suis désolée, Lazare, il y a un cadavre dans votre chambre. Et la tête doit se cacher quelque part sous votre banquette. Je n’ai pas eu le cœur de demander à quiconque d’aller l’enlever.
— Un cadavre ? répéta Lazare en cessant d’évaluer les dégâts autour de lui, abasourdi. Le cadavre de qui ?
— Otto Draconis. Et si vous cherchez Walder, il est dans l’estomac d’Ignace, sous une malle.
Les éclats de rire d’Élias couvraient toute l’activité du rez-de-chaussée. Je me renfrognai. Il avait un problème, le nain ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KalyneKalyne   29 mars 2016
— Donc Julia… ? relança Lazare.
— Dans une des chambres transformées en annexes de l’infirmerie, le renseignai-je. Elle a sept côtes et le bras cassés, sans compter les bleus. Et Panoramix pense qu’elle pourrait avoir un trauma crânien.
— Panoramix ? releva Adam d’un ton incertain.
— Le toubib.
— Le docteur Romaric ?
— Si tu sais, pourquoi tu demandes ?
À mes côtés, Clématite s’évertuait à sourire même si elle semblait avoir un peu chaud.
— C’est toujours le sortilège, bredouilla-t-elle. Et mademoiselle Charlotte n’a pratiquement pas dormi de la nuit
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LovehorseLovehorse   14 février 2021
- Nicolette ! articulai-je. C'est quoi ?
- Un ver des sables, répondit la voix étouffée de la fée
- Ca ? Un ver ? Mais c'est énorme !
- Oui !
- Ca mange quoi ?
- Tout !
Génial
- Accroche-toi, marmonnai-je, on va courir. Enfin, moi, je vais courir.
- On va mourir !
- Non, courir.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Roxane Dambre (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Roxane Dambre
Message des autrices et auteurs Calmann-Lévy pour la réouverture des librairies. Avec Plantu, Roxane Dambre, Guillaume Musso, Laurent Gounelle, Niko Tackian, Marlène Charine, Serge Hefez, Emmanuelle de Boysson, Julien Sandrel, Patrick Breuzé, Laurence Peyrin, Cécile Pivot, Olivier Weber, Agathe Portail, Eddy Moine, Jean-Marie Périer, Jean-Francois Chabas, Sylvie Baron, Francois Grandcollot, Helene Legrais, Georges-Patrick Gleize, Iman Bassalah, Elisabeth Segard, Jacques Expert, Philippe Dana, Corinne Javelaud, René Manzor, Marie-Bernadette Dupuy, Jérome Loubry, Yann Queffélec.
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2056 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre