AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
3,58

sur 6 notes
5
0 avis
4
2 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
marina53
  06 octobre 2017
Paris, 1902. Barricant rend visite à son ami Blaise qui l'informe qu'après avoir été reçu premier à l'agrégation, il part pour Aix où un poste l'attend. Barricant s'étonne de ce départ si précipité d'autant qu'une jeune femme semblait éprise de son ami. Mais ce dernier lui apprend qu'une nouvelle encore plus importante occupe ses pensées : la découverte, dans un couvent d'Égypte, d'un manuscrit du XIème siècle contenant l 'évangile selon Saint Jean copié par-dessus un texte grec plus ancien, en partie effacé. Par des procédés chimiques, il fait ainsi apparaître le texte grec, mettant au clair une cinquantaine de lignes. Il s'agirait du "Phaéton", un dialogue perdu de Platon. Dès lors, rien d'autre ne semble intéresser le jeune Blaise...


A. Dan et Serge Scotto continuent leur exploration des oeuvres de Marcel Pagnol en adaptant cette fois-ci une pièce de théâtre peu connue, écrite en 1925. L'on suit Blaise, éminent chercheur qui, au détour de sa vie, se rend compte qu'il a passé l'essentiel de son existence à étudier et poursuivre des chimères. Car, au bout de 30 ans, il se rendra compte de sa terrible erreur et des sacrifices qu'il a faits. À travers le portrait de Blaise, Marcel Pagnol pose ici de nombreuses questions : jusqu'à quel point peut-on rattraper le temps perdu ? Quel sens donner à notre propre vie ? Quelles incidences ont nos erreurs sur notre présent et notre avenir ? Les personnages sont fouillés, notamment le fantôme de Blaise, personnification de sa jeunesse, et qui apporte une touche fantastique. Les dialogues riches et l'ambiance un brin désuète. Graphiquement, le trait parfois hésitant et les décors épurés d'Éric Stoffel nous plongent dans une ambiance théâtrale et dramatique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          690
ninoule69
  23 octobre 2017
Tout commence à Paris, quand Barricant, brillant étudiant fait ses valises et explique à un ami, vendeur -quincailler de son état, qu'il souhaite en toute hâte rejoindre Marseille car la découverte quasi-révolutionnaire d'un manuscrit le passionne et devrait faire de lui un universitaire reconnu et respecté. Trente années plus tard, le lecteur découvre qu'en effet, l'universitaire a réussi et justement au moment où son ami vient lui rendre visite, il découvre que l'ensemble de ses travaux autour du fameux manuscrit repose sur une erreur initiale. Alors qu'il devait obtenir une chair à la très célèbre Sorbonne, le voilà mis au ban, seul, puisqu'il a tout sacrifié à ses recherches, même l'amour d'une jeune femme qu'il avait rencontrée à Paris, dans sa jeunesse.
C'est à ce moment précis du récit que tout bascule : la vie de Barricant bien sûr, mais aussi l'ambiance générale qui va prendre parfois des airs fantastiques à la Dickens. Quand on referme l'album, on est pétri de questions : serais-je prêt à tout sacrifié pour une sorte d'idée fixe, de passion, et parce que je serais convaincue de faire progresser la science ? Peut-on rattraper le temps perdu ? Peut-on se reconstruire après une chute si fracassante ? L'issue ne peut-elle être que fatale ? Une adaptation réussie d'un texte de Pagnol peu connu, qui donne à reconsidérer l'oeuvre de ce dernier sous un autre angle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Erik_
  05 novembre 2020
Après le Château de ma Mère, La Gloire de mon Père et Topaze, le trio d'auteur continue l'adaptation des oeuvres de Marcel Pagnol sous le patronage de son petit-fils Nicolas Pagnol qui signe la préface. Il explique qu'il s'agit là d'une oeuvre un peu méconnue de son grand-père qui l'a écrite en 1925 et montée sur scène en 1926. Ce fut d'ailleurs son premier succès.

C'est très bavard et sans doute un peu trop. On se perd dans les divagations d'un professeur qui semble avoir raté sa vie en la consacrant à une thèse qui a prit le dessus sur tout le reste. Il semble être passé totalement à côté de sa vie quand lui apparaît son double en plus jeune. Il y a un côté fantastique qu'on ne connait pas vraiment à cet auteur. J'avoue que malgré tout, la fin est encore un coup de théâtre magistral comme Pagnol savait le faire.

La problématique reste d'actualité malgré les années qui ont passé. Il y a des oeuvres qui restent intemporelles et qui nous parlent.
Commenter  J’apprécie          10
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4523 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre