AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2258041449
Éditeur : Les Presses De La Cite (25/03/1998)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :
4° de couverture :
(Edition source : Presses de la Cité - 02/1996)


Septembre 1972 : les téléspectateurs du monde entier s'apprêtent à suivre les Jeux Olympiques qui se déroulent à Munich. Mais le 3 septembre, le drame éclate : un groupe terroriste palestinien, aidé pour la logistique par des agents de la Stasi est-allemande, s'introduit dans le village olympique et prend en otage la délégation israélienne. Après deux interminables journ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Groucho
  02 novembre 2014
Uri Dan nous emmène dans la traque des tueurs de Munich par le Mossad.
Nous sommes très loin de "James Bond."
Ouvrage très intéressant et très bon sur ce sinistre massacre des Jeux Olympiques de 1972 à Munich.
Commenter  J’apprécie          10
Reynald70
  04 mars 2018
Un témoignage très intéressant sur la traque des assassins de Munich. Si le livre nous tient totalement en haleine, la part du romanesque y est certainement pour quelque chose.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
GrouchoGroucho   02 novembre 2014
Le général Aharon Yariv est le premier cadre supérieur des services secrets d'Israëlà avoir reconnu le rôle de son gouvernement dans la liquidation de tous les Palestiniens qui ont trempé, directement ou indirectement, dans la tuerie des athlètes israéliens de Munich, en septembre 1972.
A l'époque, cet aveu à l'effet d'un coup de tonnerre dans les milieux du renseignement. Comment Yariv a-t-il eu l'audace de faire cette déclaration publiquement ? Qui plus est, à la télévision ? Est-ce un coup de folie ?
Il est vrai que Yariv ne dévoile ce secret qu'en 1993, soit quatorze ans après la liquidation du chef de Septembre noir, Ali Hassan Salameh. Néanmoins, c'est la première fois dans les annales du service qu'un de ses anciens chefs reconnait le rôle d'Israël dans l'exécution de Palestiniens à travers l'Europe et au Moyen-Orient.
Est-ce un acte délibéré ? Yariva-t-il estimé qu'il était temps de parler franchement ? Ou bien s'agit-il d'une méprise ?

Aharon Yariv reste néanmoins un des pères fondateurs légendaires du renseignement israélien, succès et échecs compris.

Lorsqu'il confère à Jérusalemn avec Golda Meir, personne n'ose entrer dans le bureau du Premier ministre.
C'est lui qui lui remet la liste qui sera ultérieurement appelée Liste de Golda.C'est la liste de tous ceux qu'ils vont condamner à mort pour l'assassinat des athlètes israéliens.

A quelle source Golda Meir puisse-t-elle la force morale d'ordonner la liquidation de ces Palestiniens ? Au cours d'un de nos entretiens Aharon Yariv me donne une réponse prudente :
- Golda se prenait pour la mère de la nation, avant de se considérer comme chef du gouvernement. Pour elle la tuerie de Munich est une affaire personnelle. C'est comme si on avait assassiné ses propres enfants. Elle se sent donc tenue de punir les meurtriers, de venger les victimes, et de dissuader d'autres actes de ce genre.
- Comme ça, sans autre forme de procès, en juge unique et souverain ?
- C'est pour cela qu'elle exigeait des preuves irréfutables que l'individu voué à la mort était bien impliqué dans l'acte criminel. Nos services secrets ont donc fourni ces preuves irrécusables : documents, télégrammes, appels téléphoniques enregistrés, empreintes digitales.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : israëlVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Coupe du monde de rugby : une bd à gagner !

Quel célèbre écrivain a écrit un livre intitulé Rugby Blues ?

Patrick Modiano
Denis Tillinac
Mathias Enard
Philippe Djian

10 questions
840 lecteurs ont répondu
Thèmes : rugby , sport , Coupe du mondeCréer un quiz sur ce livre