AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2377310044
Éditeur : Sarbacane (04/10/2017)

Note moyenne : 4.38/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Pour cette nouvelle rentrée, Alexandre se retrouve seul, abandonné de tous, suite à un drame causé par son frère. Heureusement, Sarah est là et elle n'aime pas les injustices.

Ensemble, ils font la connaissance d'un être étrange : Courantd'Air. Ce dernier se cache du terrifiant Blizzard. Son but ? Détruire la ville !
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Scaldie
  24 novembre 2017
S'adressant à un jeune public (10-14 ans), Les Aériens de Marie-Catherine Daniel nous raconte l'histoire d'Alexandre, harcelé au collège à cause d'un accident impliquant son grand-frère Romain, et de Sarah, petite nouvelle qui vient d'intégrer sa classe. Les deux adolescents se lient très vite d'amitié. Ce roman, c'est aussi l'histoire de leur rencontre avec un Aérien, un être constitué de vent, et des aventures qu'ils vont vivre avec lui.
Ce roman est très bien écrit, il se lit avec plaisir et aisance. La plume de l'auteur est agréable à lire. Additionnée à une histoire pleine de rebondissements, nous avons un roman qui se dévore très vite. En effet, l'intrigue est bien ficelée, originale et très bien écrite. Les personnages sont attachants, bien construits et caractérisés, ce qui facilite l'identification. Même les élèves qui s'en prennent à Romain et Alexandre ont de la profondeur, ils ne sont pas simplement méchants pour être méchants. Mon coup de coeur va à l'héroïne, Sarah, forte et pétillante.
Je noterai aussi l'originalité des Aériens, ces créatures faites de vent et de particules. J'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteure personnifiait le vent . J'ai trouvé cela très original.
Je retiendrai surtout que ce roman jeunesse traite des thèmes lourds, graves, comme le harcèlement scolaire, le handicap, le deuil ou la dépression, sans que cela n'alourdisse ou n'assombrisse le propos. Bien sûr, avec mon regard d'adulte, j'ai été particulièrement touchée par les épreuves douloureuses de nos jeunes héros ; mais le ton de l'auteure n'est pas fataliste, ni déprimant. Elle apporte un regard sincère sur les difficultés que peuvent vivre des adolescents (ou des adultes) en souffrance. J'ai trouvé que tout cela était fort bien traité.
Pour terminer, je voudrais dire que la couverture est vraiment très belle (avec sa dominance de blanc) L'ouvrage est très soigné, et les illustrations intérieures, même si elles n'étaient pas forcément à mon goût, apportent un joli plus à ce roman.
Je remercie les éditions Sarbacane et Babelio pour la découverte de ce roman, grâce à l'opération Masse Critique. Un roman à glisser très vite dans les mains des plus jeunes !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Khalya
  03 décembre 2017
Dans ce nouveau pepix noir, nous faisons la connaissance des Aériens. Des sortes de nuages vivants qui sont confrontés, comme les humains, à des conflits qu'on pourrait qualifier de conflits de gangs.
Courantd'air est un petit aérien, sans grande puissance, qui se retrouve confronté à un énorme aérien qui doit sa puissance à l'absorption d'autres aériens. Blizzard n'est pas un aérien pacifique et son but est de faire le plus de dégâts possible chez les humains tout en contrôlant tous les aériens du secteur.
En se cachant de Blizzard, Courantd'air va rencontrer trois adolescents : il y a d'abord Sarah, une nouvelle arrivée en ville, dont le père a construit un appareil qui attire irrésistiblement les aériens.
Ensuite il y a Alexandre qui est dans la même classe que Sarah et qui vit des moments difficile. En effet, tous ses amis l'ont laissé tomber et la bande de Théo, un petit caïd du quartier, cherche constamment à s'en prendre à lui.
Enfin, il y a Romain. Romain est aphasique depuis un grave accident de la route. Ses anciens amis sont persuadés qu'il joue la comédie, n'ayant jamais entendu parler de l'aphasie, et à défaut de réussir à s'en prendre à lui, ils s'en prennent à son petit frère, Alexandre.
J'ai pu comprendre la réaction de Karim. Même si Alexandre n'est responsable de rien, je comprends tout à fait qu'il le rejette au vu des circonstances. La situation est vraiment difficile pour lui.
Les autres, que ce soit les élèves ou la bande de Théo, mériteraient des baffes. Sous prétexte qu'ils ne connaissent pas quelque chose, bien sûr, ça ne peut pas exister. Comment une chose pourrait exister sans que des parasites des cités ne le sache (Y'a beaucoup de choses qui ne doivent pas exister).
J'ai été choquée que les professeurs, le proviseur, les autorités laissent les choses se dégrader à ce point. Bien sûr je me doute qu'ils ne sont pas vraiment au courant des expéditions punitives de Théo et tant que personne ne porte plainte contre ce petit con qui se croit fort avec son couteau, il ne risque pas d'être arrêté ; mais personne n'a donc pris la peine de parler aux gamins du collège ? Pour leur parler des dangers de la route et de ce qu'est exactement l'aphasie ?
Alexandre et Sarah vont faire preuve de beaucoup de sang froid. Quant à Romain, il est très courageux car il essaie de rester le grand frère protecteur alors même qu'il n'arrive plus à parler et il n'hésite pas à se jeter dans l'aventure malgré son handicap.
Mêlée à du fantastique avec la présence des aériens, cette histoire parle de colère, de harcèlement, de courage et d'acceptation.
Bien adapté à son public cible, la collection pepix noir semble avoir un bel avenir devant elle si elle continue à nous proposer des titres aussi intéressant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
leslecturesdeVal
  04 novembre 2017
Mon avis: Je tiens à remercier tout d'abord les éditions Sarbacane pour l'envoi de ce roman Pépix Noir dans le cadre de notre partenariat . Tout d'abord ce qui m'a vraiment plu lorsque j'ai découvert ce roman , c'est cette magnifique couverture, les tons sont superbes et l'illustration est juste à tomber, puis la lecture du résumé m'a vraiment interpellée, c'est donc tout naturellement que j'ai voulu le découvrir et je peux vous dire que ce roman est juste TOP. L'histoire est originale, la plume de Marie-Catherine Daniel est superbe et les illustrations qui accompagnent le texte sont juste magnifiques dommage qu'il y en a pas un peu plus :). du coté de l'histoire: Nous découvrons Alexandre, un jeune adolescent , élève de cinquième , lui si populaire avant, se retrouve totalement exclu par ses anciens camarades et constamment harcelé, en effet son grand frère Romain a eu un accident quelques temps auparavant dont il lui reste des séquelles mais surtout dans cet accident, un autre lycéen est décédé et tous rejettent la faute sur Romain et font payer à Alexandre, ce dramatique incident. Heureusement, la rentrée débute par l'arrivée d'une toute nouvelle élève, Sarah , celle-ci comprend vite se qui se passe et tente d'aider comme elle peut les deux frères, c'est justement lorsqu'elle les accueille chez elle , qu'ils font la connaissance de Courant d'Air, un petit être invisible construit de particules. Celui-ci raconte aux trois amis qu'un méchant aérien et sa bande d'envahisseurs vont tout faire pour détruire la ville. Notre trio d'amis vont partir à la recherche de ce fameux Blizzard pour tenter de déjouer ses plans.
Une aventure complexe et dangereuse attend , Sarah, Alexandre et Romain...
Du coté de l'écriture: J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteure, à la fois fraiche, addictive et entrainante, nous sommes rapidement aux cotés de nos jeunes héros dans cette bataille contre les méchants. Cette collection Pépix noire, est une collection faite d'ouvrages pour les jeunes lecteurs mais au contraire de sa petite soeur, Pépix, celle-ci nous livre des récits beaucoup plus sombres que la collection originale. Les thèmes abordés sont plus durs mais l'esprit est toujours le même, faire passer de beaux messages aux plus jeunes. Dans ce roman, il est question notamment de traiter la colère, le deuil et l'acceptation de soi et des autres . Ici les sujets sont fabuleusement bien amenés et totalement adaptés à la compréhension de nos jeunes lecteurs. Je suis tombée carrément sous le charme de nos trois petits héros que j'ai trouvé très attachants et formidablement humains. Je n'oublie pas bien sur de vous parler de ces magnifiques illustrations de Timothée Leman qui accompagnent à merveille le texte , toutes en noir et blanc, je trouve que ça leur donne encore quelque chose de plus mystérieux mais je regrette qu'il y en ai pas eu un peu plus.
En conclusion: Ce roman est vraiment original, l'histoire est peu commune et les thèmes abordés sont extrêmement bien traités. Dès les premières pages nous sommes téléportés auprès de nos jeunes héros pour une aventure peu singulière. Nous tremblons auprès de nos trois adolescents si courageux et si attendrissants.
Je le conseille vraiment aux jeunes lecteurs mais pas que... Les grands s'amuseront également à découvrir les fabuleuses aventures de ces nouveaux amis et du si touchant Courant d'Air...
Une lecture idéale en ce début d'automne mais attention aux bourrasques...
Lien : http://aupaysdelire.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
dupontnathalie262
  01 novembre 2017
Voilà un roman rempli d'oxygène !
Bon d'accord, c'est facile. Désolée.
Ce court roman est très dynamique et se lit à la vitesse du vent.
Dès la rentrée, on plonge dans l'histoire d'Alexandre et d'emblée on s'attache à lui. le faire souffrir pour un accident commit par son frère qui ne s'en est lui-même pas sorti indemne. Mais quand on souffre de la perte d'un être cher, on en veut au monde entier et surtout aux personnes que l'on prend pour responsable. Que cela soit juste ou non.
Grace à sa nouvelle amie, Alexandre et son frère échappe de justesse à une attaque des jeunes qui leurs en veulent. Et c'est là qu'ils vont faire la connaissance d'un être étrange : Courant d'air.
Avec Les Aériens, l'auteur offre à nos enfants un suspens mêlé de fantastique, tous ce qu'ils aiment, à ne pas douter.
Ce roman est très bien écrit et complètement adapté à l'intérêt des jeunes (pré)adolescents, l'amitié, la colère, les erreurs, tant de choses dont ils seront confrontés dans leur vie. C'est pourquoi, j'aime les romans qui ne nous montrent pas la vie qu'en rose (même s'il en faut aussi).
Avec une belle touche de fantastique, on se retrouve facilement dans cette histoire proche de la vie de nos jeunes.
La plume de Marie-Christine Daniel est légère comme une brise d'été et résolument féminine, le contraste avec les illustrations de Timothée Leman très masculines, en fait un livre parfaitement équilibré. Un mélange de genre qui paie et qui nous plait.
Vous l'aurez compris, j'ai beaucoup aimé Les Aériens et j'ai hâte que mes petits-enfants puissent le découvrir.
Encore un nouveau roman des Editions Sarbacane qui est une pure réussite. Je remercie d'ailleurs la maison d'éditions de m'avoir permis de découvrir cette belle histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
bebi
  19 décembre 2017
Alexandre n'a pas la vie à l'école. Depuis l'accident de son frère, tout le monde l'évite et lui en veut. Pourtant, son frère est innocent de ce qu'on l'accuse.
Le jour de la rentrée, une nouvelle, Sarah, s'installe sur le même banc que lui en classe. Et visiblement, elle n'a pas de préjugés quand à l'histoire de son grand frère. D'ailleurs, pour le lui prouver, elle décide de l'accompagner à la fin des cours. Une bande de jeunes empêcheurs de tourner en rond les poursuit , jusqu'à ce que le trio se mette à l'abri chez la jeune fille.
C'est là, chez elle, qu'ils découvrent qu'ils ne sont pas les seuls habitants de la Terre. Y vivent aussi les Aériens...
J'ai été très touchée par ce roman. Pour plusieurs raisons.
D'abord, à cause de Courantd'air. Un petit aérien, doux et gentil. Et surtout désespéré par le sort qui attend ses congénères, attaqué par une entité bien plus grand et avec plus de force qu'eux. Sa façon de se présenter est adorable, toute douce. C'est un personnage tout à fait attachant, et plutôt dégourdi. En plus, cette façon particulière de présence plus ou moins visible est joliment abordée. J'ai beaucoup aimé ce petit Aérien.
Sarah, ensuite. Intelligente, compréhensive, et ouverte d'esprit, c'est une jeune amie comme on en voudrait tous. Sa réaction, à chaud, à l'histoire d'Alexandre est superbe. C'est vraiment un personnage comme je les aime, surtout lorsqu'ils sont jeunes. Cela apporte une très belle maturité à l'ensemble du roman.
Alexandre et Romain représentent le dernier élément qui m'a énormément touché. A cause de l'accident de scooter qu'il a eu, Romain ne sait plus s'exprimer normalement. Ce qui génère souvent de sa part des phrases qui pourraient n'avoir ni queue ni tête. Et c'est là le plus beau: Alexandre, lui , le comprend très bien. Et ils s'entendent parfaitement. Peut-être est-ce du à cause de cet accident, mais en tout cas, on découvre une affection fraternelle vraiment hors du commun, qui m'a vraiment, énormément, plu.
Si on ajoute à cela la partie un peu extraordinaire du roman, les Aériens, nous avons un ensemble qui mérite d'être découvert. Un roman peut-être un peu plus sombre que les autres parutions de l'édition Sarbacane, dans le sens où il y a cette bataille entre gentils et mauvais Aériens, et l'autre rixe entre Romain et Alexandre, qui sont les ennemis de la bande de Théo. Les deux batailles finissent d'ailleurs par n'en faire plus qu'une seule. Les risques encourus du côté des bons finissent par être potentiellement dangereux, et bien que les personnages soient jeunes, il faut leur laisser qu'ils ne manquent pas de courage.
J'aurais lu ce roman en quelques heures à peine, et je ne regrette qu'une seule chose: de l'avoir lu si vite hihi.
Lien : http://au-fil-des-pages.be
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LeManegeDePsylookLeManegeDePsylook   04 décembre 2017
Après quoi, il s'assoit sur le lit recouvert d'une couette Batman aux couleurs défraîchies. Dans son dos, Akhenaton et son groupe IAM posent sur la scène d'un concert. Tiens, se dit Sarah, Alexandre a les mêmes goûts que mon père en matière de rap !
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
931 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre