AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253011177
Éditeur : Le Livre de Poche (01/07/1978)

Note moyenne : 3.15/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Illustrations de Jacques Charmoz.
Première édition : 1958

EPOQUE DU VOYAGE - On hésite souvent, avant d'entreprendre un voyage, en se demandant quelle époque sera la meilleure. Hésitation superflue : la meilleure époque pour la visite d'un pays se situe un peu avant, ou immédiatement après, celle que vous avez choisie.
ESPAGNE - Pays dont le touriste parle en le comparant à l'Italie.
ITALIE - Pays dont le touriste parle en le co... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
BVIALLET
  22 octobre 2014
A le lire, on pourrait croire que Pierre Daninos était un homme à qui les vacances ne réussissaient guère. Quand il prenait sa voiture, elle tombait toujours en panne au plus mauvais moment et au pire endroit et le garagiste n'avait pas la pièce de rechange. Quand il louait au bord de la mer, c'était toujours pendant la période où il pleuvait. Quand il partait aux sports d'hiver, il n'y avait pas de neige et s'il réservait une chambre d'hôtel avec vue sur la mer, il se retrouvait avec une qui donnait sur la cour...
Etrange et charmant petit bouquin que ce « Vacances à tous prix » qui commence par un petit lexique (avec des définitions du genre : « Epoque du voyage : On hésite souvent, avant d'entreprendre un voyage, en se demandant quelle époque sera la meilleure. Hésitation superflue : la meilleure époque pour la visite d'un pays se situe un peu avant, ou immédiatement après celle que vous avez choisie) et se poursuit par une série de petits textes abordant la plupart des aspects du problème des vacances le tout illustré par des dessins de Jacques Charmoz. C'est souvent vu par le petit bout de la lorgnette, toujours amusant, cocasse, humoristique et plein d'esprit. Parfois un peu désuet bien sûr, car datant de 1958, cet ouvrage reste un agréable divertissement qui se lit encore aujourd'hui avec un grand plaisir.
Lien : http://etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Doubleplusgood
  01 juillet 2018
Petit livre charmant et suranné (même si certaines choses ont peu changé) agréable à lire en plusieurs fois, un peu chaque jour sinon c'est un peu indigeste.

Commenter  J’apprécie          30
kikasss
  26 février 2016
J'ai trouvé que la figure du style de l'auteur est très plaisante et il est très comique. Néanmoins, c'est un peu trop surchargé et cela devient énormément lent.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
BVIALLETBVIALLET   22 octobre 2014
Je me demande parfois ce qu'est l'ambiance. Peut-être ce qui se fabrique à coups de serpentins, de confetti, de crécelles et surtout de ces chapeaux pointus multicolores sous lesquels Sonia me reproche d'être sinistre ? Est-ce ma faute ? Si l'on me met un cône de papier sur la tête et un mirliton entre les dents, je deviens d'emblée l'homme le plus triste du monde. Pour ne pas avoir l'air que j'ai, je m'efforce de rire. Mais rien de plus pénible que la contraction forcée des zygomatiques. Mon rictus est affreux à voir. Je n'ai jamais été un bon article de cotillon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
BVIALLETBVIALLET   22 octobre 2014
« Rien ne me fascine plus que le travail : je peux rester assis et le contempler pendant des heures. »
(Jerome K. Jerome)
Commenter  J’apprécie          90
BVIALLETBVIALLET   22 octobre 2014
Tant il est vrai que dans ce monde divisé en Grands vraiment grands, en faux Grands et en petits qui voudraient grandir, les grandes personnes ne sont que des enfants déguisés. 
Commenter  J’apprécie          50
BVIALLETBVIALLET   22 octobre 2014
A l'idée d'avoir acheté cette année une voiture de l'année prochaine qui paraît déjà dater de l'an dernier, son sang n'a fait qu'un tour, et même un tour à 100.
Commenter  J’apprécie          50
BVIALLETBVIALLET   22 octobre 2014
Autrement dit, si j'avais la voiture de tout le monde, je n'aurais les ennuis de personne. Mais avec la voiture de personne, j'ai tous les ennuis du monde.
Commenter  J’apprécie          50
Video de Pierre Daninos (7) Voir plusAjouter une vidéo

Les nouveaux comportements des Français
Bernerd PIVOT et ses invités se livrent à une sorte de radiographie de la société française des années 80 : d'abord avec Pierre DANINOS qui, dans son livre "La France dans tous ses états" décrit le climat de "sériosité" qui a envahit l'hexagone. "Nous avons un vocabulaire extrêmement sérieux; exemple emprunté au présent plateau, on ne dit plus "oui" mais "absolument" ..."....
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15323 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre