AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de brigittelascombe


brigittelascombe
  19 septembre 2011

Grandeur et décadence d'un pauvre beau gosse, monté à Paris,devenu gigolo, puis par simple charisme et grosses magouilles, va se transformer en richard qui passera par la case prison avant d'avoir sa marionnette aux Guignols.
A méditer, un vrai "psy-show" ce François là.
A tous les coups il existe!D'où le talent de Charles Dantzig de nous faire croire en sa réalité!

"Toujours Mylord!Ca impressionne les gens." lui a seriné Papi Paco, bagué d'or, dans sa jeunesse, alors François Darré va mettre en pratique ses leçons d'audaces,d'astuces, de frôlement du risque pour quitter son trou perdu de Bordères-sur-Echez, sa "pute" de mère et son "ordurier" de père toujours saoul et le chien Minou.
Seize ans.Beau, il plait aux femmes et aux hommes.Il possède un bagout d'enfer.Caleçon à motifs de fraises,chemise Tavertini,pantalon à pinces,veste épaulée, il sait danser,danser,danser...
A moi Paris! se persuade-t-il, en changeant d'accent.
Fêtes, invitations,il s'introduit,se faufile,se fait apprécier,vide au passage quelques sacs ou porte monnaies et couche bien sûr.
Darré devient D'Array et son imagination fertile ou plutôt son génie de l'invention lui permet de monter de gros mensonges puis des affaires en marge de la légalité.
Mocassins Weston,il mange chez Lipp.
Il préfère "une femme qui a dix sept ans de plus que lui et un métier aux étudiantes parasitaires aux cheveux sales".
"Je ne suis pas un gigolo" affirme François Darrigrand.
Que d'identités:Depardieu,Rothschild....
C'est l'opulence.
Hello America!
"Des chaines,des chaines,des chaines!"
Les magouilles toujours et l'amour pour une fois avec Jennifer qui a su sortir de ses origines.Là,il se fait posséder.
Puis,une sombre histoire de pillules amaigrissantes l'envoie case prison.
Un livre? Pourquoi pas?
Calomnies,exagérations,témoignages,ceux qui l'ont connu parisien s'acharnent, mais d'émissions télé, en télé-réalité, il retombe toujours sur ses pattes.
Dubaï:ultime étape. Ses gènes le rattrapperont-ils?
Du grand art et beaucoup d'humour car certaines situations sont vraiment cocasses.
Charles Dantzig, (auteur d'essais,romans et recueils poétiques; éditeur aux Belles Lettres,nominé pour le Prix Goncourt 2011) a le sens de la psychologie,une écriture sensible et percutante à la fois, il sait créer des ambiances et rendre humains ses personnages car on l'aime ce François avec son côté Robin des bois (égoïste!!) qui par pure ambition a su gruger les riches et on le plaint à la fin ce "Mr Bogart du magazine City" avec son beau smoking noir!

Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Ont apprécié cette critique (2)voir plus