AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782490163120
324 pages
Éditeur : Beta Publisher (18/03/2018)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 7 notes)
Résumé :
L'an passé Eddie a vu son quotidien d'adolescente totalement bouleversé. Son père, chauffeur routier, s'est trouvé impliqué dans un accident qui a coûté la vie à la mère de Martial, lycéen populaire et unique héritier d'une famille influente de leur village. Depuis ce drame, Eddie et son père ont peu à peu été mis à l'écart, condamnés au silence. Plutôt que d'attendre la comparution de son père devant le tribunal, Eddie se lance dans une quête effrénée pour la justi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
thereadingsession
  31 mai 2020
Le Millième Pin est un roman YA qui ne s'appuie pas sur les clichés habituels que l'on peut retrouver dans ce style de littérature. Fort de sa panache, le livre nous emmène dans la vie bouleversée d'Eddie, l'héroïne du roman. On pourrait s'attendre à des histoires d'amour, des disputes sans queue ni tête que l'on annexe souvent aux romans adolescents, mais ce n'est pas du tout le cas. La protagoniste, armée d'un humour cynique très bien écrit (je n'ai pas pu résister à esquisser quelques sourires, malgré le contexte dramatique), dépeint sa vie après l'accident qui a tout bouleversé, et nous entraine avec elle dans le quotidien d'une jeune fille solitaire (mais qui ne l'a pas vraiment voulu), le tout alimenté par une aventure captivante.
En effet, la présence d'intrigues secondaires, circonvoluant autour de l'axe principal de l'histoire, enveloppe le lecteur dans une spirale d'informations qui pourrait alourdir le récit, mais qui, bien au contraire nous tient en haleine jusqu'à la dernière page. le résumé du livre résume d'ailleurs bien ces éléments, notamment avec la phrase "Mais la vérité a plusieurs visages". En effet, une vérité n'est pas simple, brute, mais plutôt composée d'une multitude d'éléments qui y ajoute de la complexité, pour former un tout. C'est ce tout qui nous conduit à la fin du livre, l'autrice nous baladant de pages en pages, nous forçant à changer nos suppositions, à reprendre nos hypothèses pour en reformer de nouvelles. L'entièreté de la chose rythme l'oeuvre de rebondissements ce qui fait que le lecteur ne se lasse pas.
De plus, Florie Darcieux maitrise savamment sa plume, reflétant dans chacun de ses dialogues le caractère de ses personnages. le récit, rédigé à la première personne, ressasse le point de vue interne d'Eddie, et je suis obligée de vous citer une des phrases du livre pour vous montrer à quel point les mots de l'autrice sont maîtrisés : "Un futur élève de Seconde, fin prêt pour son premier jour, aussi engoncé dans ses certitudes que dans son jean, et moi, suffisamment aguerrie pour pouvoir me payer le luxe d'un air légèrement blasé". J'ai su, lorsque j'ai lu cette ligne, que l'écriture de la romancienne allait me plaire, et je n'ai pas été déçue. Fluide, tendre ou cinglant, l'écrit s'écoule rapidement dans notre esprit qui l'avale goulument sans buter sur un quelconque mot de trop, une expression faiblarde ou des répétitions prononcées.
Chacun des personnages de ce roman a une existence propre ; si bien qu'ils ne sont pas nombreux, et ont de ce fait, une réelle importance dans l'histoire. Chacun d'eux a un rôle bien particulier ce qui fait que le lecteur trouve un sens à l'existence de tous les protagonistes ; et surtout, leur nombre réduit permet de s'attacher à tous, même certains personnages secondaires plus en retrait. C'est une part fort agréable dans cette oeuvre, où l'on est pas assailli par une affluence d'interlocuteurs faisant perdre le fil de la lecture.
Outre la trame principale, l'autrice apporte à l'oeuvre un côté poétique en intégrant, de façon modernisée, la légende des Mille Grues, légende originaire du Japon rapportant que si l'on confectionne un millier de grues en papier dans l'année, cela apporterait santé, longévité et amour. Il est aussi indiqué que si l'on veut que cela se réalise, ces origamis doivent être réalisés pour une seule personne, une personne particulière. Dans l'histoire, les pins ont remplacé les grues, ces pins qui se font passer pour des sapins ; et, ils sont destinés à Eddie (auparavant à un autre protagoniste dont je tairai le nom, pour en savoir plus il vous faudra lire le livre). Ces petits morceaux de papier accompagnent la jeune fille tout le long de sa quête et l'on pourrait penser, donc, qu'ils sont là pour lui apporter la chance et la réussite. le titre du livre reprend d'ailleurs ce cérémonial, et le nom le Millième Pin prend tout son sens lorsqu'on arrive au terme du roman.
Si je devais trouver une faille, et ce n'en est pas vraiment une, je dirai qu'il me manque un développement sur l'histoire du père de Martial, Etienne Devaux. Peut être un deuxième livre alors, pourrait nous apporter plus amples informations sur ce personnage, aidant ainsi à comprendre ses actions ? Ou bien justement non, le protagoniste étant trop glaçant et irritant, il ne mérite pas d'avoir l'aube d'une page écrite sur son nom.
Je vous conseille ce livre sans hésiter, je l'ai lu d'une traite et très facilement, l'histoire est vraiment top et que je ne peux que vous recommander de le lire (pour toutes les raisons évoquées ci-dessus).
Lien : http://thereadingsession.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Les_lectures_de_Florelle_et_Robin
  30 août 2020
Vous allez suivre les aventures d'Eddie. Son père, chauffeur, a tué la mère d'un camarade de classe dans un accident de la circulation. Des relations entre elle et son père, de sa nouvelle condition dans son école. Eddie va se lancer dans une quête pour prouver que son père n'est pas responsable.
Classé par l'éditeur en Young Adult, je ne me suis pas senti dans une lecture trop « young ». L'éditeur a choisi cette catégorie parce qu'évidemment on parle beaucoup d'adolescent mais voilà tout. Selon moi, on est vraiment sur de la belle littérature blanche.
L'écriture est très fluide et vraiment agréable. Même très loin du thriller, la notion de suspens est très présente, on s'attache vraiment aux personnages, notamment la petite Eddie et son papa qui ont une histoire vraiment singulière. Sans être un amour très cliché, on trouve une belle relation père/fille. le papa ne va pas très bien, et sa fille essaie par tous les moyens de remonter son papa, au point de franchir quelques limites.
Le récit au présent et en utilisant le « je » (Eddie) donne une crédibilité forte au récit de l'auteure et un très bon rythme.
La lecture se fait sans temps mort, et sans devenir accro au livre au point de lire sans le lâcher, j'ai beaucoup apprécié retrouver Eddie lors de mon temps libre. Une semaine de plaisir, oui.
Le récit est également émaillé de quelques anecdotes qui donnent encore plus de crédibilité à l'ensemble.
Les dialogues sont vraiment agréables et l'auteure n'aurait même pas été obligée de préciser qui parle, le ressenti est direct tant la personnalité des personnages est présente dans les dialogues.
Et le titre ? Ah ah, j'ai vraiment beaucoup aimé et c'est à la fin du livre que vous allez comprendre le pourquoi du comment.
Des histoires de famille, la relation entre les adolescents, les nouveaux venus dans une classe. Tous ces thèmes sont abordés dans ce très bon livre.
J'ai juste eu un petit hic sur le développement d'une partie de l'histoire (je dis bien une partie que je n'ai pas trouvé assez développée, allez, je fais la fine bouche, il me manquait juste un chapitre pour être parfait.
Bref, vous l'aurez compris, j'ai beaucoup aimé.
Pourquoi vous pourriez aimer ce livre :
• Écriture au présent (et « Je ») de belle facture
• le développement du relationnel des personnages
• Amateur de littérature blanche
Ce livre ne s'adresse pas :
• Aux lecteurs de thriller/policier qui veulent que ça saigne
• Aux amateurs de sensations fortes, ici c'est assez doux
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Bookooning
  09 novembre 2019
On va suivre le quotidien d'Edith alias Eddie, qui a radicalement changé, depuis que son père, chauffeur de camion, a eu un accident qui a coûté la vie de la mère de Martial, Elise Devaux, issue d'une famille à l'influence importante dans la ville. Depuis ce jour, son père est considéré comme coupable et devenu un paria au sein de la communauté. Malheureusement, Eddie subit également ces conséquences et devient la bête noire auprès de ses camarades. Elise Devaux était très aimée donc les habitants se placent plutôt du côté des Devaux et peu à peu, toute la ville leur tourne le dos, les contraignant à un isolement de plus en plus dur à supporter pour la jeune fille.
C'est ce qui va l'inciter à vouloir connaître la vérité, sur ce fameux accident envers et contre tout, afin d'aider son père à s'en sortir et retrouver sa vie d'avant cette tragédie. Sa rencontre avec Bastien, qui vient de débarquer en ville avec sa famille, sera une bouffée d'air frais pour Eddie. Il va même l'aider à avancer dans son enquête. Au fil de ses investigations, elle va découvrir des choses qu'elle ne soupçonnait pas. Elle va déterrer de gros secrets, sur la famille Devaux mais également sur la sienne et notamment sur sa mère disparue quelques années plus tôt sans laisser de traces.
J'ai trouvé le personnage d'Eddie parfois exaspérante, elle a un tempérament de feu, mais très têtue, au point où elle fonce tête baisser sans penser aux autres ni aux conséquences. Elle est tellement centrée sur ses problèmes qu'elle en devient légèrement égocentrique. Heureusement, elle est entourée de compagnons de route dans sa quête, qui vont lui permettre de sortir de sa zone de confort pour se confronter à ce qui se passe autour d'elle. J'ai bien aimé Bastien et Martial qui sont attachant et ont une réelle importance, un rôle bien particulier dans l'histoire. de même que la grand-tante d'Eddie, Tatie Millie un personnage qui m'a bien fait rire. Mais il ne faut pas se fier à la première impression qu'on a d'eux, ces personnages sont complexes et très bien travaillés.
Florie Darcieux a une plume fluide et prenante avec des descriptions réalistes. On a vraiment l'impression de parcourir les Landes et sa nature, c'est très dépaysant. L'intrigue de départ est intéressante, on suit les péripéties de la jeune fille dans sa quête de vérité et c'est à la fois mystérieux, intriguant, et parfois drôle surtout dans les situations qu'elle se met. Elle va explorer plusieurs pistes ainsi que des suspects potentiels, suscitant un suspense afin de connaitre toutes les réponses.
Mais très vite, plusieurs intrigues sont venues se greffer à la principale, j'ai trouvé que ça partait dans tous les sens à mon goût et j'avais du mal à voir où nous menait l'auteure. Leurs développements ont parfois eu des rapidités, avec des moments un peu tirés par les cheveux et pas assez de profondeurs. de mon point de vue, on a des révélations qui arrivent comme un cheveu sur la soupe, des rebondissements qui font avancer l'histoire et la rendent palpitantes, certes, mais qui m'ont paru amenés de manière un peu facilement. du coup, j'ai vite décroché à ma lecture et perdue l'intérêt que j'avais au départ à l'histoire. de plus, le dénouement de l'intrigue et la fin un peu rapide à mon goût m'a dérouté, laissé sur ma faim.
En résumé, le Millième Pin a été une lecture sympathique qui joue sur plusieurs thématiques et abordent des sujets sensibles notamment sur la famille. Mais le roman était peut-être trop court pour pouvoir bien traiter de tous ces thèmes. Ça reste un bon young adult qui se mêle bien aux les codes du genres thriller / policier.

Lien : https://bookooning.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesMissChocolatinebouquinent
  08 octobre 2019
Eddie s'est toujours contentée de son quotidien en présence de son papa adoré et de sa grande tante pipelette que j'ai adorée. Dans ses Landes natales, elle y est heureuse et y grandit avec courage et détermination. Lorsque la vie lycéenne s'offre à elle, elle découvre une mini société impitoyable et malheureusement elle en fait les frais lorsque son père est au coeur d'un scandale sanglant. Devenue la paria dont on se moque et dont on montre du doigt, Eddie se trouve confrontée avec dureté à la vie et voit sombrer peu à peu son père. Mélancolique et en très en colère, Eddie veut se battre contre toutes les ignominies dont fait l'objet son père. Seule contre le monde entier, ce n'est pas l'idéal, mais sa persévérance obtuse va la mener sur un chemin chaotique où toutes les vérités seront malheureusement à double tranchant. Tambour battant et haut les coeurs, en avant marche pour une aventure épique et phénoménale où certaines rencontres vont bouleverser les espoirs les plus fous pour que le voeu du « millième pin » se réalise.

Amitié et famille sont au coeur d'un roman jeunesse totalement bouleversant. J'avoue ne pas avoir été en adéquation avec le personnage d'Eddie que j'ai trouvé désespérant et exaspérant (son tempérament de feu m'a fait grincer les dents maintes fois) , mais si je n'y prête pas cas, l'histoire est magnifique. Portée par Eddie et d'autres compagnons de route, elle vous plonge dans les méandres sinueuses d'une vie où les questions cherchent des réponses et qu'importe la teneur de ces dernières. Où l'espoir s'invite malicieusement dans ce chaos pour pousser les montagnes et accéder à la vérité. Souvent les apparences sont trompeuses et Florie Darcieux joue habillement avec cette citation.

Je ne m'attendais absolument pas à la teneur de cette histoire. Florie Darcieux traite des thèmes importants et cruciaux à l'âge où les bases pour devenir un jeune adulte bien dans sa peau sont primordiaux. Sans être une quête initiatique, Florie Darcieux explore avec finesse et honnêteté l'identité et tout ses reflets. le passé se confronte au présent pour un futur encore flou. L'amitié est le moteur essentiel à cette histoire et surtout elle prend un drôle tournant. Une note de suspense vient embellir le roman et une autre d'amour le parfume agréablement bien.

La plume de Florie Darcieux est agréable et offre une balade tourmentée où les émotions se percutent sans distinction.

Une roman jeunesse qui peut se lire dès 15 ans sans problème.
Lien : https://lesmisschocolatinebo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MilleetunepagesLM
  12 avril 2019
Le commentaire de Lynda :
Une belle surprise que ce roman de Florie Darcieux.
Une histoire qui commence assez rapidement. La vie d'Eddie a radicalement changé, quand son père, chauffeur de camion, a eu un accident qui a coûté la vie à la mère de Martial, fils d'une famille bien vue et bien connue dans leurs entourages, depuis ce jour, son père est considéré comme un paria, et indirectement Eddie en subit les contrecoups. Ce qui la pousse alors, à vouloir connaître la vérité, sur ce fameux accident. C'est alors que Bastien, un gars de son âge va décider de lui prêter main-forte pour la faire avancer dans son enquête.
Sa mère ayant été absente de sa vie, Eddie, veut savoir également à son sujet et son père lui cache pas mal de choses. Mais au fil des pages, on va nous aussi en apprendre davantage, sur beaucoup de ses non-dits.
En voulant disculper son père, elle va déterrer des secrets, de gros secrets qui pourraient bien être dangereux pour elle. Mais elle est déterminée... Que va-t-elle découvrir ? Réussira-t-elle dans sa quête ? Il faudra le lire pour avoir ces réponses !
Un roman très bien écrit, Eddie est une jeune femme très attachante et surtout très courageuse, et l'auteure nous le fait bien sentir. Un petit clin d'oeil à Tatie Milie, un personnage que j'ai beaucoup aimé, qui elle aussi a bien des secrets. Une trame sans incohérence, et qui nous permet, nous aussi, d'apporter nos propres déductions, même si l'auteure avec ses rebondissements, nous force à changer notre raisonnement. Une plume fluide, rythmée, et qui nous amène jusqu'à la toute fin, bien souvent en retenant notre souffle.
À lire, c'est bien évident !
Lien : http://lesmilleetunlivreslm...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
LectureChroniqueLectureChronique   23 octobre 2020
 Je le savais. Quand Tatie Milie a appelé trois fois ce soir pour que je vienne la seconder sur je ne sais quelle opération délicate du cycle de la vie de ses asperges, ça sentait les embrouilles à plein nez. Vu de loin, ça a pourtant l'air de s'activer dans le jardin. Sauf que ma grand-tante fabuliste ne doit pas avoir besoin de mes bras, puisqu'elle a déjà ameuté la moitié du quartier. Une présentation en bonne et due forme aux nouveaux voisins, voilà donc le projet de Tatie Milie, qui se précipite à ma rencontre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BookooningBookooning   09 novembre 2019
« Mon père est innocent, je le sais. Pas que parce que c’est mon père et que je n’ai plus que lui, mais parce que je le ressens, viscéralement. »
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : landesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1163 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre