AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782490163779
284 pages
Éditeur : Beta Publisher (10/05/2021)
4.25/5   4 notes
Résumé :
2037 Dans un monde où la liberté de circulation n'est plus qu'un lointain souvenir, Maël et Chris ont dix-sept ans et pour seul horizon les frontières de leur village, aux confins des Landes. À l'annonce de la mort programmée de leur communauté, les deux amis cherchent à comprendre et décident de se confronter à ceux qui se cachent derrière ce funeste dessein. Entre l'énigmatique Satya tombée du ciel et les fantômes de leurs frères respectifs : à qui pourront-ils se... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Myfanwi
  11 juillet 2021
C'est un roman très original et novateur que nous propose une nouvelle fois Florie Darcieux. Nous gardons à peu près le même mélange que la fois passée, avec des notes de thriller et du Young Adult, cette fois-ci sur fond plus ou moins dystopique. Je ne suis même pas certaine qu'on puisse vraiment classer ce roman en dystopie, puisque la société n'est pas vraiment en train de s'effondrer : elle est terriblement inerte, figée et nos personnages ressentent le besoin de faire changer les choses.
Nous nous trouvons donc dans un univers très particulier qui prend place dans un futur proche. La France a été divisée en communautés, souvent regroupées autour d'un secteur en particulier : l'agriculture, le travail en usine, la sécurité pour celles que l'on croise dans le récit. Il n'est pas autorisé de voyager entre ses communautés, sauf autorisation d'une organisation appelée le bureau des régulations et sous certaines conditions : pour le travail ou avec un pass spécial, offert le plus souvent en cas de tragédie, comme c'est le cas pour Satya, qui a perdu ses parents. L'idée est vraiment excellente et très originale. Sans que cette partie ne soit constamment mise en avant, elle rythme le récit par de petits événements en arrière-plan, qui montrent sans forcer comment se passe le quotidien désormais : une société figée qui ne se renouvelle plus vraiment et avec plein de secrets enfuis.
Notre intrigue se passe dans les Landes, petit clin d'oeil au roman précédent, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on va beaucoup voyager avec les personnages, qui se déplacent sur les routes pendant une bonne partie du roman. J'ai beaucoup aimé l'atmosphère qui se dégage du texte, à la fois pesante à cause du côté dystopique et en même temps assez légère avec les côtés Young Adult. Les personnages sont rafraîchissants et originaux, et on s'éloigne un peu des considérations abordées par le Young Adult, tout en gardant quelques points centraux importants : la famille et l'amitié, qui sont les deux moteurs principaux du texte.
À cela vient se mêler le thriller avec cette histoire d'accident qui se transforme peu à peu en meurtre. L'intrigue est centrée autour de la recherche de la vérité. Si vous vous attendez à un roman avec beaucoup d'action, ce n'est pas le cas. La majorité des événements se règlent par la discussion et le contact humain, assez ironique quand le contact humain est justement remis en question par la séparation en communauté. J'ai trouvé le parallèle très chouette et très bien trouvé. Ainsi, l'intrigue peut parfois paraître un peu lente, mais c'est en vérité un peu comme un miroir déformé. Il se passe beaucoup de choses, tout le temps, que ce soit au niveau des personnages ou du « décor », qui continue d'évoluer sans vraiment avoir besoin des personnages. L'intrigue est déjà entamée bien avant le récit et continue en dehors de son cadre, les personnages qui y interviennent ne font qu'agir à leur échelle, dans un schéma qui s'avère en réalité titanesque. On le voit d'ailleurs à la fin.
J'ai beaucoup aimé les personnages. Ils sont jeunes, plein d'inexpérience et font plein de bêtises, mais en même temps, on sent que ce sont des adultes en formation qui ont déjà des opinions tranchées et une vision du monde à eux. La question des générations est très importante, avec des histoires qui se transmettent des aînés aux cadets, et ce tout au long de l'histoire. Parfois ce sont des anecdotes, des choses sans importances, parfois ce sont des gros morceaux qui les hanteront sûrement sur des générations. C'est pour ça que cette intrigue qui continue en dehors des limites du livre est intéressante, elle montre le passage du temps et le passage du combat d'une génération à l'autre. Et du coup j'ai trouvé ça super intéressant. Il y a probablement des restes de mes cours sur le roman scout qui ont trop déteint sur moi aussi, mais ça xD
D'ailleurs, ce ton un peu roman scout, on le retrouve dans la manière de parler des personnages, qui peut paraître très déroutante en premier lieu, parce qu'elle est très originale et inhabituelle, mais qui montre en réalité que les enfants sont très débrouillards et avec une grande égalité et un respect de leurs opinions respectives. J'ai beaucoup apprécié chacun des personnages, qui ont tous quelque chose à apporter à leur échelle. J'ai notamment beaucoup aimé le travail autour des relations entre frères, avec les tensions que les découvertes apportent dans la relation de Maël et de Chris, qui sont meilleurs amis. Satya est aussi très chouette, principalement parce que c'est un personnage très cryptique. On ne sait jamais si elle est sincère ou non, et cela jusqu'à la fin du roman. Je suis très contente que ce côté ait été assumé jusqu'au bout !
Enfin, le style du texte en lui-même est vraiment chouette. L'écriture sort de l'ordinaire et sort clairement du champ des narrations classiques, avec une patte marquée et voulue de l'autrice qui rend le tout à la fois poétique, mais avec des accents de patois de temps à autres qui donnent une vraie identité au texte. Cela peut rendre la lecture difficile parfois, mais c'est un vrai plaisir pour quiconque est amoureux de la langue, eheh.
En bref, c'est une super découverte qui plaira sans doute davantage à un public adulte que Young Adult, avec des enjeux forts et des valeurs importantes transmises tout au long de l'intrigue. J'ai beaucoup aimé ce petit voyage dans les Landes et je recommande chaudement ce livre si vous cherchez une lecture pour l'été, c'est pile dans le thème !
Lien : https://lantredemyfanwi.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
thereadingsession
  19 juin 2021
J'avais eu la chance de découvrir l'aventure de Chris, Maël et Satya en avril 2020, enfouie sous des couvertures lors du premier confinement, alors que ce petit bouquin n'était qu'un fichier PDF envoyé par la superbe Florie Darcieux. Autant vous dire que j'étais ravie de retrouver nos protagonistes dans la version publiée par Beta Publisher, arborant une magnifique couverture (on dira bravo à la graphiste), et un résumé des plus alléchant. Une lecture sur fond d'anticipation plutôt originale, puisqu'on retrouve non pas un environnement moderne mais une régression pré-mondialisation avec des communautés sans noms gérées par le Bureau des Régulations. Chris et Maël habitent dans une de ces communautés, où l'économie tourne autour de l'usine de mise en boite de maïs, faisant travailler presque tous les habitants. Vous vous doutez bien que si cette usine ferme, c'est la catastrophe. Eh bien Florie Darcieux aime la catastrophe. Notre trio fraichement constitué se retrouve donc à devoir partir de la communauté, pour retrouver Léo, le frère de Maël, disparu quatre ans plus tôt lors de l'accident du frère de Chris, Lucas (et là j'arrête de dire ce qu'il se passe pour vous laisser du suspens, vous avez vu que c'est louche cette histoire hein!). Un périple dystopique où les choix du passé se confrontent aux déboires du présent, engloutissant dans le courant le répit court du changement.
En choisissant des personnages plutôt jeunes, qui représentent la génération qui sera la suivante à devoir faire survivre la communauté, Florie Darcieux introduit sans le savoir une réflexion autour du sujet du bac de philosophie de cette année, "Sommes-nous responsables de l'avenir ?". Ce livre est une remarquable thèse-antithèse qui se base à la fois sur le point de vue du groupe et de ses actions (on est plus fort à plusieurs) et du point de vue de l'individu, comme par exemple Léo qui initie un mouvement mais qui, sans soutien, parait impuissant, rattrapé par le poids du passé de la Partition (la création des Communautés pour faire court). Cette dystopie a donc un énorme potentiel de dissertation sur ce sujet, avec des protagonistes engagés et une aventure en bicycle dont on ne se lasse pas.
qui se complète comme la lune et les marées, ponctué des interventions du grand-père de Chris, un homme haut en couleur que l'on ne peut pas détester. L'arrivée de Satya, qui casse la cohésion du duo avec le tourment de l'évolution de la vie et de la découverte de l'histoire entre Léo et Lucas... Monsieur, cet entité que l'on ne se représente pas, brouillard de manigances et de méchanceté (je le hais ce mec) et qui se personnifie plus tard en la personne de Martin : donner aux choses qui font peur un nom les rend tout de suite moins effrayantes. Vous l'aurez compris, j'ai vraiment adoré chacun des personnages et leur évolution (mention spéciale à Mamé et son legging irisé), chacun étant nécessaire à l'avancée de l'intrigue.
Intrigue superbe également, menée d'une main de maître par l'autrice qui montre encore une fois son talent de narratrice. Elle rend justice au genre du young adult avec un phrasé qualitatif qui nous pousse à suivre l'aventure de nos protagonistes jusqu'à la fin. La mise en page du livre y est aussi pour quelque chose, où d'adorables routes sablées portent les vélos de nos aventuriers en fin de chapitre, s'enfonçant plus profondément dans la tranche du livre tandis que Maël, Chris et Satya découvrent les secrets des communautés. Une dynamique et une cohérence épatantes confirment encore (j'ai besoin de répéter que j'ai aimé ?) que ce livre est génial et réfléchit, le gros point fort reposant sur les dialogues piquants qui représentent parfaitement le caractère des personnages.
lecteur le devoir? le pouvoir? si l'envie l'en prend d'imaginer la fin de nos héros. Et même si quelques indices parsèment ces dernières pages, comme la scène la plus triste du livre (j'ai pleuré deux fois, à chaque lecture donc), notre imagination peut prendre le pas et créer de toute pièce la finalité de cette entreprise, pour finir sur une touche heureuse et apaisante pour les plus optimistes, ou arborer un certain défaitisme...
Je n'ai pas besoin de continuer à faire l'apologie de l'Heure de la Baïne, mais c'est un livre que j'ai adoré et qui mérite qu'on lui donne une chance, autant pour la qualité de son écriture que pour son thème travaillé.
Lien : http://thereadingsession.fr/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
charlotte44350
  08 juin 2021
Tout d'abord un grand merci à Masse Critique pour l'envoi de ce livre !
Comme vous pouvez le voir je n'ai mis que 3 étoiles sur 5 à ce livre. Pourquoi ?
C'est vrai, j'ai été un peu déçu surtout pour un livre Young adulte .
J'ai trouvé l'écriture plutôt compliqué par moment , que ce soit pour les tournures de phrases ou pour certains mots qui sont à mon avis un peu complexe. J'ai également eu le sentiment que l'histoire était parfois bien compliquée à comprendre , surtout pour la 1ère moitié du livre. Je n'ai réussie à me mettre réellement dans l'histoire et à comprendre la trame qu'à partir des 100 dernières pages …
Il y a bien entendu quand même des points positifs !
J'ai beaucoup apprécié les personnages de Maël, Chris et Léo qui sont très aboutis et attachants . C'est un livre d'aventure avec beaucoup de rebondissements, de révélations, d'amour et d'émotions !
La fin m'a également prise de court temps elle était bien sûr inattendue mais aussi très triste …
En résumé , un livre que je n'ai réellement apprécié qu'a la fin malheureusement. Une histoire parfois compliqué à comprendre et qui ne peut être lu par des personnes trop jeunes . Une histoire attendrissante et très originale !
Je pense peut-être relire ce livre dans quelques temps pour voir si mon opinion changera . Qui c'est ? Peut-être que je suis passée à côté de ce livre tout simplement par ce que je ne l'ai pas lu au bon moment !
Je tiens à dire que l'objet livre en lui même est très beau ! Chouette couverture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
bookbytom
  24 juin 2021

Avis :
Un roman qui m'a beaucoup plut ! Même si par moment j'étais un peu moins concentré dans ma lecture j'ai trouvé les thématiques abordées très intéressantes &#xNaN; effectivement le début de cette histoire est très intriguant et pendant qu'élues chapitres nous ne comprenons pas tout ;)

J'ai vraiment trouvé que tout les événements avaient un sens entre eux et étaient très bien enchaînés !

Toutes l'histoire qui tourne autours des frères de Maël et Chris m'a beaucoup même si des fois je trouvais cela un peu long :-(

Maël est un personnage que j'ai beaucoup apprécié ! Je l'ai trouvé humain dans ses réactions

J'ai par contre eu plus de mal avec Chris qui m'énervait un peu malheureusement 🥺

C'est vraiment un très bon roman qui a su m'intriguer et me plonger dans cette univers que nous crée l'auteure !
Commenter  J’apprécie          10
turcanl
  02 juillet 2021
J'ai lu ce livre, je n'ai pas accroché. C'est le premier young adult que je lis. J'ai eu du mal à me laisser captiver par le roman . Je ne met pas en cause l'auteur. Cependant j'ai trouvé intéressant le thème des communautés repliées par village. Les personnages sont attachants, fidèles, authentiques. J'ai été décue par la fin. Peut être que je le relirais un jour.
Commenter  J’apprécie          20


autres livres classés : landesVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Florie Darcieux (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1212 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre