AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782210963931
288 pages
Magnard (07/04/2017)
3.97/5   20 notes
Résumé :
Ballotés au gré des affectations successives de leurs parents militaires, Alec et sa sœur Beryl sont un peu livrés à eux-mêmes. Complices et inséparables, ils aiment repousser leurs limites et tenter des expériences dangereuses, quitte à enfreindre les règles. Mais quand la famille échoue dans une petite ville perdue au milieu de la forêt, loin de toute animation, l'ennui les gagne....
Que lire après InséparablesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
3,97

sur 20 notes
5
5 avis
4
5 avis
3
1 avis
2
2 avis
1
0 avis
Ce thriller young adult soigneusement écrit vous offre un bon moment de lecture, c'est très haletant, très dynamique, avec un petit côté oppressant et déroutant, on est là dans une lecture faite pour vous balader, vous faire douter et vous stresser quand même un peu aussi ! Il devrait sans nul doute plaire aux jeunes et jeunes adultes.

Alec et Beryl sont frère et soeur, un peu plus d'un an les sépare et ils sont soudés comme les deux doigts d'une main. Enfants de militaires, ils ont hérité d'un côté « casse cou » et adorent se lancer dans des défis toujours plus extrêmes et risqués. Tout cela était possible jusqu'à ce que leurs parents soient mutés dans une petite base de campagne relativement calme et très respectueuse de la loi. Les deux frère et soeur sont vite ennuyés par ce rythme, un soir pour pimenter leur samedi, il s'essaie au tir au milieu de la forêt. le lendemain, la police vient les interroger sur une élève de leur lycée, retrouvée morte après avoir subi des sévices. de là, Alec et Beryl vont se heurter à des invraisemblances et décident de mettre leur nez dans l'enquête, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils ne sont pas au bout de leur surprise jusqu'à ce qu'ils soient séparés…

On pourrait penser à première vue que le roman sera très « ouvert » avec de riches moments d'action, des moments plus calmes qui posent une intrigue basique, le tout en faisant évoluer les deux jeunes protagonistes, et bien finalement, on va vite s'éloigner de tout ça. le roman va s'orienter vers une intrigue de type « huit clos » avec des personnages qui vont se heurter à des questionnements, des doutes, des épreuves et des peurs très triviales. Même si le roman est très dynamique et empli d'action, à mon sens, il aborde surtout des thématiques psychologiques de l'être humain, des interrogations sur le conditionnement et les conséquences sur nos actes et nos pensées, mais aussi des questionnements sur l'armée et ses recherches « top secrètes », ce besoin d'aller toujours plus loin, pousser toujours plus l'acharnement psychologique, comme on dit « tous les moyens sont bons pour atteindre un but », ce qui s'avère certainement être le plus angoissant dans ce roman que l'on pourrait presque qualifier d'anticipation.

L'auteure joue donc la carte de thématiques profondes qui méritent réflexions mais en usant des codes du roman jeunesse. Je m'explique. Pour la partie réflexion, c'est déjà fait plus haut, pour la partie « code », tout simplement parce que les deux personnages sont assez classiques, deux frère et soeur inséparables, presque jumeaux, ayant une relation très fusionnelle, chacun ayant un caractère et un physique bien individualisé et différent de l'autre, on surfe de ce point de vue là un peu sur du stéréotype mais ce n'est pas franchement problématique. le public visé se retrouvera forcément dans l'un des personnages, Alec est plutôt calme et posé avec toutefois une grande affection pour les sports extrêmes, là où Beryl est impulsive, caractérielle et sûre de son charme avec un côté « badasse » prononcé. Chacun est attachant à sa façon. Évidemment, on voit évoluer ces deux personnages dans leur vie de tous les jours, le lycée, les confrontations parentales et les amourettes, ils ont de plus qu'ils n'hésitent pas à se mettre en danger dans les défis les plus extrêmes. Il y a donc un peu cette facette qui m'a moins plus parce que pas franchement utile à l'évolution de l'intrigue, certes elle humanise les personnages, toujours dans cet optique probable de se rapprocher d'un public visé.

Le plus réussi est certainement l'ambiance lourde qui se dégage de la petite ville de Morran où les parents d'Alec et Beryl sont mutés, une ville ceinturée d'une forêt dense où certaines choses semblent s'y cacher, ville où au premier abords rien ne se passe, aucun heurt avec la police locale, un couvre feu instauré et respecté, il y a un côté dérangeant à cette perfection ambiante qui ne va pas plaire aux deux personnages évidemment. Et puis un accident et tout bascule dans le thriller psychologique, parfaitement maîtrisé qui pour nous lecteur va nous déstabiliser, nous balader entre la folie, la réalité, les machinations, les stratagèmes inconcevables jusqu'au bout, parce que la chute, même si elle n'est pas extraordinaire, fait quand même son petit effet !

Du côté du style, je découvre la plume d'Elie Darco qui est plutôt soignée et travaillée, les intonations, les changements de rythme, le caractère familier ou non du texte sont bien dosés et bien gérés dans le corps du texte, pas de fausse note, le roman se lit vraiment bien et peut même se révéler très addictif à certains moments.

En bref, un roman haletant et intelligent avec une belle part de réflexions où les mystères et les questionnements demeurent jusqu'au dénouement final. Un très bon roman young adult !

Je remercie Louve du forum Mort Sure et son partenaire l'auteure Elie DARCO pour cet envoi.
Lien : https://songesdunewalkyrie.w..
Commenter  J’apprécie          10
Surtout, ne vous fiez pas à cette illustration de couverture que je trouve, pour ma part, non seulement peu esthétique mais en plus peu représentative de la richesse et complexité de l'histoire proposée par Elie Darco. Inséparables va bien au-delà de l'aventure d'un frère et de sa jeune soeur. C'est tout un monde et ce qu'impliquent ses nouvelles règles qui nous sont révélés petit à petit ici…

Le premier chapitre pose clairement les bases : Alec et Béryl sont certes jeunes (16/17 ans) mais ils savent déjà parfaitement se débrouiller et n'ont peur de rien, pas même des pires crapules qui ont le triple de leur âge. Frère et soeur, les deux héros sont inséparables. Toujours partants pour faire le mur et dépasser leurs limites. Rien ne les arrête et ils ne comptent pas changer leurs habitudes malgré le déménagement imposé par leurs parents. Avec un père et une mère plus intéressés par les projets secrets de l'armée pour laquelle ils travaillent que par leur progéniture, Alec et Béryl ont quasiment le champ libre pour expérimenter tout et n'importe quoi. Cette nuit-là, ils sortent s'entraîner au tir dans un coin reculé de la forêt mais ils sont interrompus. le lendemain, la police vient frapper à la porte et l'annonce tombe : une jeune adolescente a été tuée dans ce secteur.
C'est le début d'une enquête (mais que ses passe-t-il vraiment dans cette petite ville où tout le monde semble cacher quelque chose ?) et surtout un engrenage dont Alec peinera à se sortir. Tout s'embrouille pour lui – et le lecteur – le jeune homme n'est plus sûr de rien, ni de son passé ni de ce qu'il a vécu. Sombre-t-il dans la folie ? A-t-il tout imaginé ? Est-il victime d'une manipulation de très grande ampleur ?…

Le mystère plane, la tension monte petit à petit et le lecteur se retrouve lui aussi manipulé. Brillamment d'ailleurs. A la lecture des premières pages, difficile d'imaginer quel sera le chemin emprunté par Elie Darco. Lorsque l'on compare premier et dernier chapitre, difficile de croire qu'il s'agit de la même histoire… il s'en passe de nombreuses choses dans ce développement !
J'ai été surprise, je ne m'y attendais pas – Elie Darco opère quelques virages à 180° dans son intrigue – et je ne me suis pas ennuyée une seconde. Je dirais même qu'à mon sens, il y a largement matière à écrire sinon une suite, au moins une autre histoire dans cet univers. Pour moi, Inséparables fait presque office de “tome” introductif à une série et c'est presque dommage de se contenter de ce one-shot. J'encourage vivement Elie Darco à développer tout ça et je croise les doigts !

D'ici là, je pense que je lirai d'autres textes de l'auteure – qui, il me semble, est déjà à l'origine de plusieurs publications – car la plume m'a plu. le roman est estampillé “jeunesse” mais peut largement convaincre un public plus âgé. le style est simple mais pas simpliste. Les paragraphes ne s'encombrent pas de fioritures, ils vont à l'essentiel. Elie Darco n'en délaisse pas pour autant les descriptions qu'elle sait mener et nous propose ainsi des scènes imagées. Aucun souci pour entrer dans ce monde pas si éloigné du nôtre et pour y évoluer près des héros. Tout tient largement la route.

Mon seul petit bémol vient peut-être des personnages et des relations qu'ils entretiennent les uns avec les autres. J'ai trouvé les deux jeunes héros peu sympathiques et j'ai eu un peu de mal à m'attacher à eux. Ils restent assez froids, assez distants selon moi. Mais peut-être est-ce simplement dû à la différence d'âge qui existe entre eux et moi ? Alec m'a malgré tout davantage séduite, plus posé et réfléchi, c'est tout de même un personnage intéressant à suivre. Béryl m'a en revanche plus souvent agacée car trop exubérante, trop rentre-dedans ; mais c'est une question d'affinités, j'imagine.
La relation qu'ils entretiennent tous les deux m'a parfois légèrement mise mal à l'aise. Oui ils sont très complices et inséparables – je crois que c'est l'évidence – mais tout de même… et je ne parle même pas du non-lien avec leurs parents. Plus froid et désintéressé, tu meurs. Les deux adultes sont détestables. Ce malaise trouve son explication lors des révélations “finales” donc je suis satisfaite… mais ne pas pouvoir ressentir de l'empathie pour les personnages a bloqué cette lecture au rang de “belle découverte” alors qu'elle avait le potentiel pour monter d'un cran.

Si vous aimez les thrillers teintés de science-fiction, vous pouvez vous plonger sans aucun problème dans Inséparables. Je suis sûre que vous serez surpris par la tournure des événements ! de mon côté, je vais me pencher sérieusement sur les autres publications – notamment les nouvelles – de Elie Darco… assurément une auteure à suivre !
Lien : http://bazardelalitterature...
Commenter  J’apprécie          10
Elie Darco m'a d'abord étonnée par son écriture et son style. Loin de simplifier les choses sous prétexte qu'elle s'adresserait à des lecteurs plus jeunes, elle maîtrise parfaitement sa plume. Son écriture est très moderne. Les phrases sont percutantes et pleine de vie. Elle parvient en quelques lignes à instaurer toute une atmosphère: que ce soit par la complicité entre Beryl et Alec ou par l'ambiance inquiétante de la ville de Morran. Bon point de ce côté-là donc pour moi.

Elle noue ensuite une intrigue très intéressante à tel point qu'elle mène son lecteur par le bout du nez. En effet, l'histoire débute par l'entrée en scène d'Alec et de Beryl. Ils sont frère et soeur, inséparables. Un peu livré à eux-mêmes, ils font les 400 coups. Leurs parents tous les deux militaires travaillent beaucoup. Alec et Beryl ont déménagé plusieurs fois. Ils ont donc l'habitude de se serrer les coudes et d'avancer de front. Très complices, ils s'aiment à la vie à la mort et ont besoin l'un de l'autre pour ne pas succomber à la routine et à l'ennui.

Un jour, ils déménagent une nouvelle fois dans une petite ville: Morran. Elie Darco ne situe pas exactement son intrigue et laisse volontairement les pistes brouillées. Elle décrit une petite ville paumée, grise et sombre, sous la pluie. A Morran tout le monde se connaît. La forêt entoure la ville et la coupe un peu du monde. On comprend aussi que le monde dans lequel Alec et Beryl vivent n'est pas vraiment le nôtre (ou alors il le sera dans quelques temps). L'énergie est économisée. On n'écrit plus sur du papier mais sur des tablettes. L'eau, l'essence sont rationnées. Bref, cela ajoute un sentiment d'oppression.

Alec et Beryl s'ennuient car il n'y a rien à y faire. Et puis un soir, alors qu'ils « jouent » à tirer dans les bois avec une arme, un drame survient.

L'auteur fait monter la pression petit à petit. Elle plante le décor. En lisant ce roman, j'imaginais parfaitement la petite ville de Morran repliée sur elle-même dégoulinante de pluie, assombrie par cette forêt qui la ceinture. L'atmosphère n'est pas des plus amicales et la tension monte de plus en plus jusqu'au soir du drame où les événements vont alors s'enchaîner. On se demande réellement où l'auteur nous entraîne. Elle parvient à semer le doute dans l'esprit de son lecteur. On va de découverte en découverte en se posant énormément de questions. Je ne peux guère vous en dire plus. Sachez seulement que le mystère s'épaissit au fil des pages. On bascule alors dans le thriller: qui a raison? Qui a tort? le personnage est-il fou? J'ai élaboré des tas d'hypothèses avant de connaître le fin mot de l'histoire.

Avec Inséparables, Elie Darco mène son lecteur par le bout du nez. L'atmosphère pesante et mystérieuse de la ville de Morran ajoute du suspens au roman. Les personnages vont de découverte en découverte. Jusqu'à la dernière page, l'auteur tient son lecteur en haleine. Une vraie réussite!
Lien : https://carolivre.wordpress...
Commenter  J’apprécie          10
Alec et Béryl sont frère et soeur, en totale fusion. Élevés dans une famille de militaires, ils ont l'habitude de déménager et de s'adapter en permanence, ce qui a renforcé leur complicité. Arrivés dans un petit village perdu, une nuit, ils ont la mauvaise idée de soustraire une arme à leur père pour aller s'exercer au tir, mais le lendemain matin, la police leur apprend la mort suspecte d'une adolescente à l'endroit de leur sortie. Les adolescents décident alors de mener leur propre enquête... le mystère va brutalement s'épaissir après un accident de moto et la disparition de Béryl qui ne semble plus exister pour personne d'autre que pour Alec... L'adolescent va donc devoir poursuivre seul les investigations !
Je ne connaissais pas Elie Darco et ce roman est ma porte d'entrée dans l'oeuvre de cette jeune auteure de 40 ans qui semble évoluer avec aisance dans la fantasy. Avec Inséparables, elle reste dans son domaine de prédilection mais en proposant un thriller psychologique cette fois et c'est franchement réussi. Je ne m'attendais à ce que l'intrigue bascule et se teinte de science-fiction au moment où la première partie s'est bien stabilisée, ce qui fait redoubler le suspense. J'ai lu d'une traite ce roman particulièrement bien écrit avec un vocabulaire et un style très soignés. J'ai réellement passé un excellent moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          10
On se retrouve aujourd'hui avec une nouvelle chronique en littérature jeunesse, un thriller jeunesse précisément : Inséparables, d'Elie Darco. Directement contactée par l'auteur, j'ai failli refuser ce service presse tant mon agenda IRL comme livresque est chargé en ce moment, mais le quatrième de couverture a fait le job. Il a su m'intriguer suffisamment pour me convaincre de dénicher à ce roman une petite place dans le planning !

Elie Darco nous propose ici l'histoire d'Alec et Beryl, deux adolescents nés de parents militaires. Trimballés toute leur enfance au gré des affectations, ils se sont plus ou moins élevés tous seuls, et ont pris l'habitude de faire les quatre cents coups. Lorsqu'une nouvelle mutation les expédie à Morran, petite ville pluvieuse et paumée, ceinturée par une épaisse forêt, l'enthousiasme n'est clairement pas à la carte. Et puis un soir, alors que, morts d'ennui, ils empruntent l'arme de service de leur père pour aller s'entraîner dans la forêt, les choses tournent mal.

Je ne savais pas très bien à quoi m'attendre, mais ce roman a été une agréable surprise. Complices, les deux héros sont profondément attachés l'un à l'autre ; ils ont l'habitude de ne compter que sur eux-mêmes, ils se serrent les coudes, font front commun et se soutiennent envers et contre tout. En même temps, leur relation n'est pas dénuée des chamailleries habituelles entre un frère et une soeur, ce qui nous les rend totalement crédibles, naturels et attachants. Ils constituent le point fort de ce roman.

Ce n'est pas le seul, le récit est passionnant et rondement mené. L'auteur maîtrise tous les tenants et les aboutissants de son intrigue, et elle nous mène par le bout du nez. Elle distille les indices au compte-gouttes, et maîtrise parfaitement l'art de maintenir le suspens tout en faisant monter la pression ! L'atmosphère de la petite ville de Morran est pesante à souhaits et lorsque les parents eux-mêmes semblent se retourner contre leurs enfants, elle devient carrément étouffante. le seul bémol à apporter à mon enthousiasme concerne l'univers, si proche du nôtre et pourtant différent, concernant lequel j'aurais aimé avoir davantage de précisions.

En conclusion, Inséparables est un très bon roman. Palpitant et bien écrit, il nous propose une intrigue bien construite, des personnages attachants, et une plume vive et dynamique que l'on découvre avec beaucoup de plaisir. Une très chouette découverte pour laquelle je remercie vivement l'auteur et les éditions Magnard.
Lien : http://etemporel.blogspot.fr..
Commenter  J’apprécie          10


Video de Elie Darco (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elie Darco
trailer du livre
autres livres classés : thrillerVoir plus
Les plus populaires : Jeune Adulte Voir plus


Lecteurs (38) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2855 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..