AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2375740858
Éditeur : MxM Bookmark (24/06/2016)

Note moyenne : 4.15/5 (sur 26 notes)
Résumé :
Être un ange gardien, Jasper Dunn adore ça ! Mais ce qu'il préfère par-dessus tout, c'est mettre son grain de sel dans la vie de ses protégés. Or, il n'en a pas le droit. Après avoir transgressé une fois de trop le règlement, il se voit contraint de faire équipe avec celui qu'il considère comme l'ange le moins angélique de tout le Paradis... Cameron Ellis. Ces deux-là n'ont rien en commun, si ce n'est leurs esprits rebelles qui donnent du fil à retordre à leur chef,... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
Paroledunelivrophage
  31 août 2017
'' Tu me fais tourner la tête, mon manège à moi c'est toi, je suis toujours à la fête, quand tu me prends dans tes bras. Je ferais le tour du monde, çà ne tournerait pas plus qu'çà, la terre n'est pas assez ronde, pour m'étourdir autant qu'toi. Comme on est bien tous les deux, quand on est ensemble nous deux, quelle vie on a tous les deux quand on s'aime comme nous deux … (Edith Piaf)'' Oh vous êtes là !!!!! Au temps pour moi. Non pas que je vous ai oublier, mais la chronique d'aujourd'hui m'a fait penser à cette chanson et bien d'autre encore. Car effectivement, avec la sortie du tome 4 de Déploie tes ailes de Rose Darcy, qui est pour bientôt, je me suis dit : et si je vous faisais part de mon avis sur ce livre, ou plutôt le tome un. Après tout l'amour, le grand amour il existe vraiment. Et si on rajoute un peu de perversité, ça donne quoi ??? Bin çà donne, ça donne, ça donne ... Certainement pas un genre de 50 nuances de Grey, mais plutôt un genre grande ailes blanche, grande gueules, vulgaire, et tout cela au paradis. Au paradis ??? C'est quoi ce bins ??? Bin !!!! venez le découvrir.
De la perversité au paradis !!!! Hum ! Hum ! Vous ne me croyez pas ??? Ce n'est pas très gentil çà. Oh j'ai une idée. Et si je vous laissais lire le synopsis de cet opus, pour le moins rocambolesque, peut être que vous accepterez mieux ce que je vous ai dit ? Alors ! Tenter ? Ou pas ? Être un ange gardien, Jasper Dunn adore ça ! Mais ce qu'il préfère par-dessus tout, c'est mettre son grain de sel dans la vie de ses protégés. Or, il n'en a pas le droit. Après avoir transgressé une fois de trop le règlement, il se voit contraint de faire équipe avec celui qu'il considère comme l'ange le moins angélique de tout le Paradis... Cameron Ellis. Ces deux-là n'ont rien en commun, si ce n'est leurs esprits rebelles qui donnent du fil à retordre à leur chef, Aristote. Les faire travailler côte à côte sur une nouvelle mission de routine devait les calmer, mais c'est tout l'inverse qui se produit. Au contact de l'autre, ils deviennent encore plus intenables. À coup de piques et de frictions, Cameron et Jasper vont jouer, se chercher, s'apprivoiser et, fatalement, finir par se rapprocher. Ces deux anges pas comme les autres, à l'humour ravageur et aux réparties décapantes, vont vous donner envie de vous faire greffer des ailes pour aller faire un petit tour... là-haut.
Bien je vous l'avais bien dit non ! Quoi ? Même le résumé du livre ne vous laisse pas sur le cul ??? Bon et bien il ne me reste plus qu'à parler des personnages alors. Peut-être quand les découvrant, vous comprendrez que ces anges ne sont pas du tout, mais alors vraiment pas du tout angéliques.
Jasper est un ange gardien. du moins c'est ce qu'il devrait être. Malheureusement, il a tendance à faire en sorte que ses protégés trouvent comme par miracle la perle rare pour leur vie future. En gros il pique le boulot des cupidons. Malheureusement pour lui, sa dernière frasque a été la goutte d'eau qui fait déborder le vase. C'est un être sexy à sa façon, roux, poignée d'amour, ni trop grand, ni trop petit, avec un humour peu banal, un langage grossier voir vulgaire, mais surtout il a un péché des plus capitaux : la gourmandise. C'est sûr qu'il est à mille lieues des personnages masculin, romantique, fou d'amour, que l'on trouve dans les romans à l'eau de rose. Oh non ! Loin de là. C'est un être réaliste qui aime veiller sur les autres, et au risque de se faire pécho par son boss, il joue les cupidons pour les âmes en peine. Alors c'est sûr qu'à chaque fois qu'il transgresse les règles, il se fait vite remonté les bretelles, … oups désolé il se fait remonté les ailes. C'est un homme foncièrement bon, il a la main sur le coeur, aide son prochain, bref le parfait petit ami. Son humour quant à lui, sur pour sûr, vous allez vous tordre de rire avec ce ‘'sucre d'orge''. Mais quand est-il de son comparse.
Cameron … C'est tout le contraire, beau, musclé, un égo plus gros que le monde tellement il est surdimensionné, et incroyablement insupportable. J'ai eu envie de lui foutre des baffes du début à la fin. Mais je me suis payée de sacrés moments de fou rire avec lui aussi. Si son ami Jasper ne correspond en aucune façon au type de héros des livres romantiques, Cameron si. Au fils de la lecture, on découvre que le jeune homme est totalement différent que l'on pense. En fait c'est un être touchant, tendre, sensible, qui tente de se cacher derrière un grand mur pour ne pas souffrir. Cela donne à ce jeune homme un coté ténébreux, et mystérieux. Je l'ai trouvé plutôt mignon dans son rôle. Tout comme Jasper, il n'aime pas suivre les règles, et lui aussi se voit ‘'puni''. Son humour et ses blagues sont aussi tordante que son comparse.
Aristote, lui on sent bien qu'il cache quelque chose, mais quoi ??? C'est un être ferme, qui aime l'ordre, et surtout que ses employés fassent leur boulot comme il le faut. Il les materne comme une mère poule, mais dès que l'un d'entre eux fait trop de ravage, il devient vite le père fouettard. Mais je ne le connais pas encore suffisamment pour aller plus en avant dans le caractère de ce personnage.
Voilà c'est tout pour les personnages de ce tome. Mais d'autres sont présents, même si c'est juste en coup de vent.
Alors vous commencez à être convaincu par le fait qu'il existe de la perversité au paradis ? Presque ! Super c'est déjà un gros progrès. Alors continuons à creuser plus profondément l'histoire avec la plume de l'auteur, la romance entre les personnages et l'intrigue du livre.
La plume de Rose Darcy est une plume extrêmement légère avec une bonne touche d'humour et de vulgarité. Sans vouloir être méchante, car c'est un coté que j'ai énormément apprécié. Cet humour à la limite de l'indécence est tordant, on se retrouve vite les fesse par terre si l'on ne fait pas gaffe tant on rit. de plus à plusieurs moments j'ai eu l'impression de m'envoler tant l'histoire est tordante. Par ailleurs, le rythme est plutôt soutenu, même si elle voyage au fils du vent. Tantôt elle décolle, tantôt elle plonge, à d'autres moments ce fut la ligne droite, bref on joue aux montagnes russes, et votre petit coeur de lecteur vous le fait savoir quand vous le sentez battre à fond. Sans compter les rebondissements et quiproquos en tous genres. Les pages défilent si vite que lorsque vous fermez le livre, vous vous dite : déjà fini ? Dommage que ce fut court. Les descriptions sont très belles, très bien décrites, aussi bien la ville dans laquelle les anges vont devoir aller faire leur boulot que le paradis lui-même. J'ai adoré. Les personnages aussi sont plutôt charismatiques, un caractère de cochon, un humour obscène, possède un ou deux des sept péchés capitaux, sexy, bad boys, rebelles, et j'en passe. Que dire de plus, tous les ingrédients sont là, et ce livre n'en n'est que plus attirant.
Coté romance c'est fou rire garanti. On dirait deux ado prépubères qui se tournent autour et qui utilisent un langage grossier pour s'attirer l'un à l'autre. MDR. On va dire aussi que les deux protagonistes sont des hommes, et comme tous les hommes (désolé messieurs), ils jurent, injurient, agissent comme des mômes, font tourner tous ceux qui ne sont pas dans leurs cercles comme des bourriques, et surtout adorent jouer à qui pissent plus loin. LOL. Bref ce que je veux dire par là c'est qu'à force de faire jouer à Jasper tourner manège, Cameron m'a fait rire. Et que dire de Jasper qui fait tourner en bourrique Cameron. Là aussi c'est fou rire garanti. Voir tous les deux se tourner autour, se lancer des pics, riposter par bouderies, des colères titanesques, ou mieux par des vacheries, ce fut des moments de purs délices. Mais je pense que le vrai moment où mon coeur à fait des ratés, ce fut la grande déclaration, si je puis dire ainsi. Alors même si au début au début Jasper et Cameron ne se supportaient pas, ils ont fini par se tourner autour, se chercher pour finir par tomber dans les bras l'un de l'autre. Oh Cupidon quand tu nous tiens, tu ne nous lâche plus tant que l'on n'est pas ensemble.
Quant à l'intrigue, une chose est sure, même si elle va dans tous les sens, elle finit toujours par arriver là où elle doit être. Ce que je veux dire par là, c'est que tout du long de l'histoire, il n'y a qu'une seule chose qui compte, que Jasper, tout comme Cameron sont punis pour avoir transgresser une fois de plus les règles des anges gardiens. Et pour se faire pardonner, ils doivent collaborer ensemble sur un nouveau dossier. Et bien entendu l'un comme l'autre doit faire ne sorte qu'ils ne finissent pas par faire une bêtise encore une fois. Mais nos adorables anges pervers et rebelles sont d'une tout autre oreille. Car des bêtises il y aura à la pelle. Mais, car il y a toujours un mais, la punition va devenir nouveau boulot. Oh joie, oh amour, oh, oh, oh … Je crois que papa noël est passé par là avec Monsieur C, le grand Cupidon lui-même. Car nos anges ne sont pas les seuls à nous avoir fait tourner en rond. Et je dis chapeau bas à Rose Darcy, car à aucun moment, en dehors du fait que Jasper et Cameron finissent ensemble, j'ai pensé que l'intrigue était toute autre. Rose Darcy à su parfaitement cacher ses intentions premières derrière l'intrigue de la punition.
En conclusion, Coeur sucré est un tome qui se dévore, car en fait si vous couliez le lire, prenez toujours quelque chose à manger, la gourmandise de certains vous donne des envies … à vous remplir la panse. Bourré d'humour, de joutes verbales piquantes, d'obscénité sans l'être énormément, d'amour, de joie, et de romance, il vous fait passer un moment de pure délicieuse folie. Nos anges pervers au paradis, c'est une illumination que l'auteur à sut parfaitement gérer. A la fois drôle et légère l'histoire vous pleurer de rire. L'originalité pour anges, qui différent de ceux que j'ai lu par le passé vous fait envoler au confins de l'univers, avec bonus à la clef. Pour moi ce premier tome est un énorme coup de coeur et je ne le regrette pas une seule seconde, ça je suis totalement sous le charme de ‘'sucre d'orge'' et de ‘'mon coeur''. Un vrai petit coin de paradis. Bonne lecture à tous et à bientôt pour une nouvelle chronique. Oh une dernière chose maintenant que vous avez mon avis et que vous allez courir vous chercher le livre, vous allez dire : oui Parole d'une livrophage tu as raison. Au paradis, la perversité existe. Hi, hi, hi …

Lien : http://le-petit-univers-litt..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Glittery_books
  21 juillet 2016
Ce livre, nous en avons bien besoin ces temps ci, il est tellement drôle, tellement léger, et ça fait du bien. Dès le début, j'ai senti que j'allais aimer. Je rigolais presque à chaque phrase, j'ai même fini par pleurer de rire, et c'était bien la première fois que ça m'arrivait avec un livre. Il faut dire que les personnages sont très originaux, très différents l'un de l'autre, mais ils ont quelque chose en commun et c'est l'humour (et des ailes aussi, mais bon ça, vous vous en doutez) et beaucoup de sarcasme, aussi, c'est tellement drôle de les voir se chamailler pour un rien.

Jasper, un ange très très très trop mignon, hein, je ne peux juste pas le décrire autrement, il m'a fais tomber sous le charme directement. Il faut dire que nous avons le même humour de merde… (peut-être que c'est pour cela que j'ai rigolé à chacune de ses blagues, je vous l'accorde) Il n'est pas comme le personnage masculin typique dans les romances, et heureusement. Il est lui, il est… réaliste. (si on enlève le fait qu'il a des ailes, quoi.) Ce jeune ange cherche a aider les âmes en peine, même s'il doit parfois -souvent- transgresser le règlement pour cela. Mais il continue tout de même malgré les nombreuses visites dans le bureau de son patron. Il suit son coeur, quitte à se faire mal et tomber (il a des ailes, il peut toujours remonter…. pardon.) et c'est tellement mignon. C'est aussi un gourmand. D'ailleurs, penser à prendre quelque chose avec vous pour la lecture de ce livre, vous allez avoir faim, je peux vous l'assurer.

Ensuite, il y a Cameron : beau, musclé, narcissique, insupportable au début.. On pourrait croire au cliché du perso masculin dans les romans de maintenant, mais non. Il ne repousse pas Jasper, il n'est pas si méchant. On voit bien qu'il se protège, et qu'il n'a juste pas envie de parler parfois, que ce n'est pas question de mystère, de vouloir être ténébreux. Il a un côté tellement mignon, mais il est aussi très très lourd (hein, Jasper?) au niveau de ses blagues et des flirts. Il est comme Jasper, il n'aime pas respecter les règles, et ce duo, qui est censé les remettre dans le droit chemin tous les deux, n'est pas vraiment fais pour cela, au fond, et on s'en doute bien. Qui mettrait deux rebelles qui ne respectent pas le règlement ensembles, pour une mission, en espérant qu'ils la réussiront ? Aristote a quelque derrière la tête, oui.

Ce livre m'a énormément rappelé Dead like me, qui est une série que j'ai adoré, et que je vous conseille d'ailleurs. Déjà, pour la mort de Jasper, dont je ne vous parlerais pas pour éviter les spoils, mais aussi pour le fait de se mêler de la vie des autres, en poussant le destin au loin et en choisissant de faire un écart, pour un protégé.

Pour conclure, j'aimerais vraiment dire que les livres de Rose Darcy méritent d'être un peu plus connus. Sa plume est reconnaissable, je trouve, et les histoires sont toujours très bien trouvées, très bien amenées, toujours drôles mais à la fois touchantes… J'aime vraiment beaucoup cette auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Tsukibou
  09 mai 2018
Pour commencer, je vous annonce que cela fait un moment que je n'ai pas fait de chroniques et que j'avais craqué pour l'offre découverte qui réunis ces trois opus en un (numérique) et que donc j'ai enchaîné les lectures. Je pense que je vais réunir les trois en un seul et unique avis, ce dernier étant unanime pour chacune de ces histoires... Lisez-les !!!
Chaque tome raconte l'histoire d'un Ange qui trouvera sa moitié au fil des pages et ce avec justesse, émotion, mais surtout avec humour !! Qu'est-ce que j'ai pu rire en enchaînant ces quelques 400 pages numériques, mais j'ai aussi eu les larmes aux yeux, le coeur serré et... euh un peu chaud aussi, n'oublions pas le côté sexy de ces histoires. L'auteur ne tombe pas dans l'excès et ça m'a parfaitement convenu, j'ai beaucoup aimé sa plume (mouhaha) simple, sans prise de tête, proche du lecteur, elle a su donner à chaque personnage une personnalité spécifique qui les rendra forcément attachant même si parfois flippant sur les bords. Moi aussi je veux une bandes de potes comme eux, ils sont complètement tarés mais tellement présents pour ceux qu'ils aiment, un tel lien existe t-il sur terre ou faut-il attendre de rejoindre le Nirvana...
Si j'ai aimé chacune des histoires, je dois bien avouer que j'ai une légère préférence pour le second tome à savoir « le loser amoureux », l'identification aux personnages fictifs vous avez déjà vécu ?! Et bien pour moi, elle fut quasiment totale avec Dylan (non n'ayez pas pitié), ce personnage m'a réellement touché dans sa personnalité, sa façon de voir le monde, les autres, son moyen de s'échapper de tout ça... j'ai été conquise par ce jeune homme qui finalement ne demande qu'à être heureux et aimé.
« le baiser de l'Ange » m'a également beaucoup plu, la fragilité de Jude caché sous un masque de confiance qu'il ne ressent pas forcément, j'ai trouvé cela touchant.
Alors bien entendu, les autres personnages ne sont pas en reste, mais je vais pas vous assommer en vous donnant mon avis sur chacun d'entre eux, retenez simplement qu'ils se complètent parfaitement et que s'il n'en manquait qu'un, la cohésion, l'humour, la perversité (si si) et le rythme en serait totalement chamboulé !! Chaque tome en voit arriver d'autres et l'on ne peut que se demander qui sera le prochain et avoir hâte de le rencontrer.
Je vous parle beaucoup d'humour car il est quasiment omniprésent, une fois la troupe réunie, les blagues et réflexions fusent sans anicroches et les interactions en deviennent des plus savoureuses, ici encore plus on avance dans les histoires et plus ils se renforcent avec la présence des « anciens » personnages qui complètent les nouveaux et forment un ensemble hilarant mais, plein d'amour.
En bref, je ne peux que vous conseiller de lire ces courtes romances déjantés qui vous donneront presque envie d'aller voir du côté du Nirvana pour rencontrer cette bande d'allumés. Une écriture reposante, légère qui vous permet de vous évader le temps de la lecture, d'oublier vos soucis et de rire un peu (beaucoup). Je pense que cette saga va devenir une lecture doudou, vous savez de celle que vous reprenez quand vous n'avez pas trop le moral, celle dont vous êtes certains de passer un excellent moment en compagnie de personnages que vous aimez. Voilà ce qu'est la saga « Déploie tes ailes », c'est un thé bien chaud, un plaid tout doux, un câlin plein d'amour, un réconfort à coup sûr !!
Lien : https://tsuki-books.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Mateiva
  24 juin 2016
Un énorme coup de coeur pour ce premier tome de "Déploie tes ailes" de Rose Darcy. Je me suis totalement laissée transporter par la plume de l'auteur et je dois dire que le voyage a été génial !
Nous faisons connaissance avec Jasper et Cameron deux anges pas si angéliques, qui ne respectent pas forcément les ordres du Tout Puissant. Lorsqu'ils se retrouvent à devoir travailler ensemble, c'est encore pire ! Cependant, contre toutes attentes, au milieu de leurs joutes verbales piquantes, c'est un tout autre courant qui va se créer....à vous de voir comment, pourquoi et surtout l'apothéose que cela va donner !
J'ai aimé Jasper et sa gourmandise, Jasper et sa timidité, Jasper et son manque de confiance.
J'ai aimé Cameron avec ses airs sûr de lui, Cameron et sa franchise, Cameron et ses mystères, Cameron et son esprit quelque peu mal tourné (souvent même !)
J'ai adoré leur humour pourri, qui me correspond tout à fait !
J'ai kiffé leur rapprochement et surkiffé leurs prises de bec.
J'ai aimé leurs confessions, j'ai aimé les instants de tendresse, j'ai aimé les baisers, les ailes....enfin, vous verrez !
Les personnages secondaires (qui n'en sont pas vraiment car ils sont bien intégrés au récit, ce qui les rend indispensables à l'ensemble) sont fascinants et révèlent leur lot de surprise, et leur caractère aussi !
L'univers créé par Rose Darcy est tout simplement merveilleux, angélique. Les descriptions, les sensations, l'ambiance, les paysages....tout vous projette dans un rêve fait de blanc, de boule de coton, de nuage, d'évasion, de liberté. Il y a tout plein de petits détails qui font que c'est très complet, de petits détails qui vous font sourire, qui vous font lever les yeux au ciel, bref, qui vous comble.
Avec ce roman nous découvrons une nouvelle facette du talent de Rose Darcy, une histoire moins dure, des personnages moins "sombres", ce qui n'empêche pas d'être attiré comme du miel à ce récit et surtout, que ces anges sont des personnages certes moins "torturés", mais tout aussi attachants, émouvants, avec chacun ses blessures et ses défauts. Ils sont tout simplement parfaits dans leurs imperfections. Je suis littéralement tombée sous le charme.
Ce texte est bourré d'humour, il est frais, il est léger, mais je peux vous assurer que mes émotions ont bien été là et que Jasper et Cameron m'ont fait fondre, car quand ils se lâchent, que ce soit avec leur coeur, leur corps ou leur humour tordu, je peux vous dire que ça fait mouche, et que vous serez touché en plein coeur...un peu comme eux.
Je ne vous en dirai pas plus sur ce petit roman pour vous laisser le soin de le découvrir par vous-même, de découvrir ses Anges si charmants (si, si, je vous assure), si pétillants et si attachants.
Un véritable coup de coeur pour moi, pour l'ensemble, pour l'univers, pour Jasper, Cameron et les autres, pour tout ce qui fait que ce roman est une lecture détente, décalée, une lecture qui vous fera fondre, une vraie douceur sucrée, une pointe acidulée...à déguster sans modération !
Je les aime tes Anges Rose Darcy et je te dis merci, merci de leur avoir donné vie, merci pour eux, pour être ce qu'ils sont. Et j'aime à rêver que finalement, ces petits Anges existent peut-être vraiment, et qu'un jour j'irai les saluer !
Lien : http://mateiva.blogspot.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Delphine6
  16 septembre 2018
Ça faisait un petit moment que j'avais envie de découvrir cette saga, et j'ai donc profité de la présence de l'auteure à Mon's Livre pour me procurer le premier tome. Et je peux vous dire que je ne regrette pas du tout mon achat !
Tout d'abord, j'ai adoré la plume de l'auteure. Elle arrive parfaitement à incarner son personnage, Jasper, un jeune ange gardien. Elle lui donne un langage « d'ado », et je dois avouer que ses répliques et expressions m'ont fait sourire bien plus d'une fois. On a vraiment l'impression d'être dans sa tête. Par moment, on a même le sentiment qu'il nous parle directement, qu'il s'adresse à nous, ce qui nous implique beaucoup plus dans l'histoire. Ca nous pousse à continuer, à tourner page après page.
Pour ce qui est de l'intrigue, on va être honnête : elle est plutôt banale. C'est une romance quoi. Mais j'ai apprécié le fait qu'elle se déroulait lentement. Elle n'allait pas trop vite, les deux personnages prenaient le temps de se connaître, de se taquiner, de se faire des sales coups, de s'aider. On voit leur relation évoluer en même temps que les pensées de Jasper. Il peut avoir un avis contradictoire de temps à autre mais il est néanmoins très bien expliqué, il n'y a rien d'illogique.
Le décor est aussi très bien pensé. Comme ce sont des anges, leur habitat est le ciel au-dessus de nos têtes, mais l'auteure a parfaitement su y planter sa petite ville avec ses maisons, ses bureaux, etc.
Il y a néanmoins un point qui m'a un peu déplu. Ca concerne Jasper. Il a trop changé pendant l'histoire je trouve. Je m'explique. Au début, il me donnait l'impression d'être un jeune homme qui n'avait peur de rien et qui aimait faire de mauvaises blagues de temps à autre. Mais au fur et à mesure que j'avançais, je le trouvais beaucoup plus timide, craintif, chétif… On aurait dit que ce n'était plus la même personne. Sinon, hormis ça, les deux personnages sont plutôt bien développés, ils ont un caractère qui peut être similaire mais il est aussi différent et on s'attache rapidement à eux. de plus, ils nous font bien rire avec leurs sales coups !
Il est également dommage de constater plusieurs fautes d'orthographe… Des « ils » au lieu de « il », du passé à la place du présent, du pluriel au lieu du singulier. Un peu décevant mais pas catastrophique non plus. Néanmoins, ça gêne parfois la bonne compréhension du récit, et on doit relire la phrase plusieurs fois pour constater l'erreur et donc en saisir le sens. Je ne l'aurai pas mentionné si ça ne perturbait pas la lecture car l'erreur est humaine, mais là, c'est à revoir.
En conclusion, une petite histoire sans prise de tête. Un chouette livre pour les coeurs tendres, à lire pour rigoler des farces des personnages malicieux et se laisser transporter par leur légère romance.
Lien : http://rectoversooo.weebly.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
mymy37mymy37   31 juillet 2016
« — Tes ex devaient apprécier ce trait de caractère.

Je ris. D’amertume.

— Je n’ai pas eu l’occasion de leur montrer mon « appétit », dis-je en mimant les guillemets.

Je n’ai pas spécialement l’intention de me confier, encore moins à Cam, néanmoins les mots sortent tout seuls. Traîtres ! Il va falloir que j’ai une sérieuse discussion avec ma langue, moi !

— Je suis plus un ami avec bénéfices qu’un homme qu’on a envie de garder dans son lit sur la durée, tu vois. Je les fais rire. Je suis confortable. Pour un coup d’un soir, ça passe. Pas pour plus.

Parfois, j’ai envie de plus. Et puis je me rappelle qui je suis, l’image que je renvoie, et je sais que c’est mort, que je n’aurai jamais plus. Parce que je suis un 4. Je ressemble plus à Ed Sheeran qu’à Nick Bateman. Et alors ? Mes cheveux roux incoiffables, mes yeux bleu clair, mon nez empâté et mon sourire timide entouré d’une barbe de deux jours me conviennent parfaitement. Je me sens bien avec moi-même. Si les autres n’arrivent pas à s’y faire, c’est leur problème, pas le mien.

— Tous des connards, gronde Cameron.

Je me retourne vers lui, surpris de son mouvement d’humeur. Il a la mâchoire serrée. Pour un peu, je verrais de la fumée sortir de ses narines.

— Qu’est-ce qui te prend ? m’enquiers-je.

— Il me prend qu’il faut avoir le cerveau atrophié pour te considérer comme un coup d’un soir, Jasper.

Alors là, je suis choqué. C’est quoi, ça ? J’ai la bouche ouverte, les yeux écarquillés. Où est passé Cameron ? Celui que j’ai en face de moi n’est pas celui que je côtoie depuis deux jours et demi, pas possible.

— Hein ?

Voilà toute l’éloquence dont je suis capable pour le moment. Il a réussi à me couper la possibilité de m’exprimer clairement, rien qu’avec le regard qu’il me renvoie. Il est brûlant. Il me défie de le contredire.

— Toi, tu es un « pour la vie ». »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesLecturesdOrianeLesLecturesdOriane   07 décembre 2016
« — Tes ex devaient apprécier ce trait de caractère.
Je ris. D’amertume.
— Je n’ai pas eu l’occasion de leur montrer mon « appétit », dis-je en mimant les guillemets.
Je n’ai pas spécialement l’intention de me confier, encore moins à Cam, néanmoins les mots sortent tout seuls. Traîtres ! Il va falloir que j’ai une sérieuse discussion avec ma langue, moi !
— Je suis plus un ami avec bénéfices qu’un homme qu’on a envie de garder dans son lit sur la durée, tu vois. Je les fais rire. Je suis confortable. Pour un coup d’un soir, ça passe. Pas pour plus.
Parfois, j’ai envie de plus. Et puis je me rappelle qui je suis, l’image que je renvoie, et je sais que c’est mort, que je n’aurai jamais plus. Parce que je suis un 4. Je ressemble plus à Ed Sheeran qu’à Nick Bateman. Et alors ? Mes cheveux roux incoiffables, mes yeux bleu clair, mon nez empâté et mon sourire timide entouré d’une barbe de deux jours me conviennent parfaitement. Je me sens bien avec moi-même. Si les autres n’arrivent pas à s’y faire, c’est leur problème, pas le mien.
— Tous des connards, gronde Cameron.
Je me retourne vers lui, surpris de son mouvement d’humeur. Il a la mâchoire serrée. Pour un peu, je verrais de la fumée sortir de ses narines.
— Qu’est-ce qui te prend ? m’enquiers-je.
— Il me prend qu’il faut avoir le cerveau atrophié pour te considérer comme un coup d’un soir, Jasper.
Alors là, je suis choqué. C’est quoi, ça ? J’ai la bouche ouverte, les yeux écarquillés. Où est passé Cameron ? Celui que j’ai en face de moi n’est pas celui que je côtoie depuis deux jours et demi, pas possible.
— Hein ?
Voilà toute l’éloquence dont je suis capable pour le moment. Il a réussi à me couper la possibilité de m’exprimer clairement, rien qu’avec le regard qu’il me renvoie. Il est brûlant. Il me défie de le contredire.
— Toi, tu es un « pour la vie ». »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
plumkreole973plumkreole973   03 juillet 2016
Cam est tout sauf chou, il faut reconnaître. Il est dangereux et addictif. Il n’a rien d’un bonbon en sucre, il est le venin qui s’insinue sous votre peau jusqu’à ce que vous soyez irrémédiablement contaminé. Dangereux, mortel, sont des qualificatifs plus appropriés pour le décrire.
Commenter  J’apprécie          40
ParoledunelivrophageParoledunelivrophage   31 août 2017

— Ne t’y habitue pas trop, lance-t-il.

— Je me disais aussi, soupiré-je exagérément.

Son rire se propage le long de mon épine dorsale. J’adore l’entendre.

— Si je comprends bien, je ne peux pas baver à l’idée que mon mec m’apporte le petit déjeuner au lit, hein ?

— Même pas en rêve, Jasp.

— Merde. Tu n’étais pas livré avec toutes les options ?

— Tu es tombé sur le modèle défaillant du lot, faut croire.

Je me retourne dans ses bras et plonge mes yeux dans les siens.

— Je dois être sacrément atteint, alors, chuchoté-je.

— Pourquoi ?

— Parce que je n’ai même pas envisagé une seconde de contacter le service après-vente.

Cameron sourit en secouant la tête.

— Je préfère ça.

— Moi aussi.

Mon ange dévoyé est loin d’être parfait. C’est la même chose pour moi. À nous deux, on cumule un certain nombre de défauts qui en feraient fuir plus d’un. Ensemble, la somme associée devient astronomique. Pourtant, ces derniers jours, nous avons réussi à nous apprivoiser. On s’est testés, on a joué, on s’est blessés aussi. Mais au final, tout ça en valait la peine. Il en vaut la peine.

— Dis-moi comment tu as réussi à percer mon cœur.

— Mon charme irrésistible a fait tout le travail.

— Hum…

— Je te voulais, Jasp. Méchamment. J’ai potassé mon sujet. Je savais que je n’aurais qu’une chance avec toi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
RevesetimaginesRevesetimagines   03 août 2016
- Tu ne sais pas mentir, Jasp. Essaie encore.
Qu’est-ce qu’il m’énerve ! Qu’est-ce qu’il… Putain, qu’est-ce qu’il fout ?!
- Arrête !
- Quoi ?
Il me joue les innocents alors qu’il a sa main sur ma cuisse. Il a vu la Vierge ou bien ? Merde, il l’a peut-être croisée ce matin en venant bosser ! Marie hante les rues de Nirvana, armée de ses pétitions qu’elle nous fait signer sans relâche, jour après jour. La dernière en date ? Elle voulait nous interdire de voler dans la Cité. De voler, nom de Papy ! Autant nous faire manchots !
- Dégage ta main de la là !
- Pourquoi ?
Pourquoi ? Il ose poser la question ? Non mais, j’hallucine !
- D’après toi ? grincé-je.
Je ne vais pas lui parler des picotements que le contact de sa paume provoque, oh non ! Je ne vais pas en parler. Et je ne vais pas non plus dire que j’apprécie la sensation, certainement pas ! Inutile aussi d’imaginer que j’en veux plus, parce que ce n’est pas le cas. N’est-ce pas ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : anges gardiensVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14386 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre
.. ..