AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266275704
Éditeur : Pocket (26/01/2017)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Vous me croirez si vous voudrez, comme dit mon éternel Bérurier, mais à Chigago, un flic français en mission officielle a beaucoup plus de problèmes avec la police locale qu'avec les gangsters!

Nulle part au monde, les poulets n'aiment qu'on vienne marcher sur leurs plates-bandes, mais aux Etats-Unis, c'est pire qu'ailleurs... Peut-être qu'ils craignent qu'on leur pique leur "enveloppe" au passage!

Halte-là... Pas touche... Bas les patt... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
lecassin
14 février 2012
Soyons clairs : il y a de grands San Antonio, principalement en fin d'années 60 et courant années 70. Celui-ci, onzième de la série - si on écarte un premier ouvrage un peu atypique - n'est pas d'une grande facture... Intrigue faible, peu de personnages... Malgré tout, il constitue un vrai tournant : SA poursuit clairement le crime, contrairement aux premiers opus où son appartenance aux services secrets, l'amenait, plus souvent qu'à son tour, à pourchasser le nazi.
On avait découvert Bérurier comme figurant dans "Des clientes pour la morgue", N°6, il était cité ("comme dit mon collègue Bérurier") dans "Passez-moi la Joconde", N°8 et il sauvait San Antonio d'une mort certaine dans "Descendez-le à la prochaine", N°7... Point de Béru ici, mais on sent la langue de San Antonio évoluer petit à petit vers le langage fleuri qui fera son succès plus tard.
Patience, Paris ne s'est pas fait en un jour...
Commenter  J’apprécie          50
vincentf
21 juillet 2015
Quand San-Antonio découvre Chicago, tous les clichées y passent : les maffieux qui ont pignon sur rue, les flics ripous, les danseuses qu'on assassine, les ascenseurs gigantesques, les portes où il est écrit "private" comme dans les films, la réputation du french lover que San-Antonio se fait un devoir de défendre, etc. Ce premier San-Antonio américain, c'est un peu Les gendarmes à New-York avec quelques cadavres en plus. le modèle américain, si usé aujourd'hui, reste mystérieux pour le Français moyen qu'est le fiston de la brave Félicie. Il s'y casse quelques dents mais s'y habitue vite. Là où il y a de la castagne et de la fesse, San-Antonio est à la maison, de toute façon.
Commenter  J’apprécie          30
Beathi
19 mai 2014
Douzième roman de San-Antonio publié en 1954 (dépôt légal 3ème trimestre 1954).
L'histoire se déroule en 1954 à Chicago pendant 4 jours et est dans la continuité de "Rue des macchabées"
Il s'agit de la première enquête de San-Antonio aux Etats-Unis.
A la demande de la police de Chicago, il doit enquêter sur les meurtres de taxi-girl.
A côté de leur corps, le meurtrier laisse un papier marqué dessus "Le Français".
Aussi, on demande l'aide de San-Antonio et de sa "psychologie" française ...
Bon roman sans plus
Voici les informations concernant le commissaire dans ce livre :

- Ne parle toujours pas anglais
- Arme : un 6.35
Commenter  J’apprécie          21
Skritt
12 mars 2017
Avant tout, c'est un découverte pour moi de lire un San-Antonio, détective que l'on trouve dans toutes les bibliothèques des centres commerciaux, ou librairies de quartier.
Dans cet épisode, car San-Antonio c'est quand même 175 romans d'un auteur prolifique, Frédéric Dard, le commissaire est demandé à Chicago, aux Etats-Unis, pour mener une enquête sur un tueur se prétendant être français. Très rapidement, malgré la barrière de la langue, le commissaire prend ses marques et donne de son corps auprès de la gente féminine.
Le récit est assez bien construit, et bien que l'enquête soit rapide, cela reste plaisant à lire. C'est typiquement un roman de gare ou de plage qui se lit vite, facilement, avec une pointe d'humour.
Malgré tout, l'argot du commissaire me paraît lourd à force, mais au final, c'est quand même lui qui a raison et qui délie les noeuds de l'enquête.
C'est un moment de détente avec un court roman policier à la française. le personnage est attachant, mais un peu plus d'informations locales n'auraient pas été superflues, Chicago est une ville assez grande pour nous raconter quelques anecdotes bien sympathiques.
Lien : https://lectureroman.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marieemmy
26 février 2017
Merci à lecteurs.com de m'avoir fait découvrir cet univers policier loufoque au vocabulaire si particulier.. J'ai beaucoup aimé!
Je l'ai offert à mon père qui s'est replongé avec délectation dans l'univers de San Antonio, ravi comme un gamin devant son sapin de Noel....
Un bon moment de lecture, loin des policiers actuels
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
lecassinlecassin14 février 2012
Il faut toujours se méfier des réactions des lâches... Parfois, il leur vient comme des accès de courage désespéré.
Commenter  J’apprécie          30
lecassinlecassin14 février 2012
Les idées c'est comme les pelotons de ficelle : à force de les tripoter, on finit par les prendre par le bon bout.
Commenter  J’apprécie          20
lecassinlecassin14 février 2012
Toute la meute galopera derrière mon pétrousquin et ce sera un drôle de cri dans la région, moi, je vous l'annonce sur papier timbré.
Commenter  J’apprécie          10
lecassinlecassin14 février 2012
Le slow, c'est comme qui dirait la question de repêchage des médiocres de la danse dont je fais partie.
Commenter  J’apprécie          10
lecassinlecassin14 février 2012
M'est avis que si le Maresco ne se prend pas pour le Président des Etats-Unis, il ne se prend pas non plus pour l'excrément qui décore la bordure du trottoir.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Frédéric Dard (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédéric Dard
Frédéric Dard – "Cette mort dont je parlais" (biographie)
autres livres classés : chicagoVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Frédéric Dard

Où Frédéric Dard est-il né?

Vire (Calvados)
Moulins (Allier)
Jallieu (Isère)
Beauvais (Oise)

10 questions
40 lecteurs ont répondu
Thème : Frédéric DardCréer un quiz sur ce livre