AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2265082961
Éditeur : Fleuve Editions (13/04/2006)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Sans vouloir me vanter, vous savez bien que je suis suffisamment sublime pour ne pas avoir besoin de me faire mousser, je suis un skieur de first Quality. Selon Béru, je possède à fond la technique du "sale-homme-géant", du "juliénas léger" et du "rapage contrôlé."
Et c'est peut-être grâce à ces qualités que j'ai pu éviter une catastrophe nationale ?
Comment ?
Entrez dans le danse et vous le saurez. Et en avant la Polka de San-Antonio.
Pa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
lecassin
  09 mars 2017
Une fois de plus, San-Antonio prend quelques jours de vacances : Courchevel, en terrasse, un cocktail Terrific à la main, une sirène, à proximité… le rêve ! Il est incorrigible, notre commissaire national : il faut qu'il fasse du charme à la belle, façon Belmondo ; et il va déguster, l'artiste ! D'abord, son cocktail… puis une fantastique droite au menton. Pas de doute possible cette fantastique droite est celle de Riri Belloise, un as des faux talbins à qui San-A a offert deux ans de vacances aux frais et aux frais du contribuable… Pas de doute possible non plus, la donzelle est la chasse gardée de Riri.
Une fois les présentations pugilistiques accomplies – vous pensez bien que San-A. n'est pas resté sans réaction − nos « vieux amis » se retrouvent au bar pour siphonner un godet. Tout va pour le mieux !
Enfin… pour le mieux ?! Pas si sûr… Riri est face à un problème de taille et il s'en ouvre à « son ami » commissaire : victime d'un odieux chantage, il est à Courchevel pour trucider un industriel, et ça ne lui va pas, lui qui, si on l'écoute, « a les mains propres », et entend qu'elles le restent…
Lui, vous le connaissez… Je parle de San-Antonio… Alors, je ne vous fais pas de dessin…
Un bon San-Antonio, le style se stabilise : on voit poindre les excellents exemplaires qui ne vont pas tarder à arriver du genre « Bérurier au sérail », « Salut mon pope », « En avant la moujik » …
Une intrigue bien ficelée, quelques belles donzelles qui ne peuvent qu'émouvoir notre commissaire. Une première : un avion prend part à l'intrigue… Béru bien présent, bien qu'un peu aseptisé ; Pinaud de retour et en action, si on peut parler d'action concernant le bonhomme…
Peu de notes en bas de page, moins de calembours, mais bon : lecture agréable. Au suivant : « En peignant la girafe »…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Renod
  10 mai 2018
Nouvelle aventure sans répit ni repos pour notre valeureux commissaire. Elle le conduira des pistes enneigées de Courchevel à la fournaise du désert saharien. Tout débute pendant ses vacances au ski lorsqu'il croise un malfrat nommé Riri qui lui fait une confession troublante. Il doit assassiner sous la contrainte un riche industriel en vacances dans la station. Mazette ! Mais San-Antonio a un plan… Pour ce qui est des « dessous » de l'histoire, vous ne serez pas déçus même si les jolies mômes qui vont émouvoir notre tendre commissaire vont lui jouer de vilains tours. Béru est de la partie, mais s'il reçoit le noble titre de « roi des Estomacs et empereur des Intestins », cette aventure est pour lui sous le signe de la famine. En contrepartie, il recevra de larges rations de coups qui mettront la résistance de sa caboche à rude épreuve. Autobus, train, Jeep, Cadillac, avion de chasse, l'aventure est ambulante en diable ! Une intrigue bien ficelée mais un cran en-dessous au niveau de l'humour, mais c'est sûrement parce que Pinaud et Béru n'y jouent que des seconds rôles. A suivre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
MissSugarTown
  11 février 2012
Voici un livre qu'on m'a proposé de lire, je ne connaissais ni l'auteur ni le livre, il faut dire que ce n'est pas mon genre favoris, ce qui m'a donné encore plus envie de le découvrir !
Dès les premières lignes et les premières répliques de ce San-Antonio, je me suis exclamée : mais quel type arrogant !! Exactement le genre de mecs inconnus qui te collent dans la rue, avec une approche tellement lourde !! Il m'agaçait avec ses mon petit et mon coeur à tout bout de champ pour draguer une femme qui était tout aussi désenchantée par ses familiarités incongrues ! Et quand elle n'a pas voulu lui parler, il lui a dit qu'il connaît quelqu'un qui pourrait soigner son mutisme !!! OK, je me sens peut-être un peu concernée...
Je dois avouer que le style est excellent, du fait qu'il sort de l'ordinaire et se démarque tout de suite, il est fluide, on se régale de jeux de mots et c'est plein d'humour, il m'a fait rire aux éclats, et plus d'une fois ! Il utilise beaucoup d'argot aussi, ce qui fait que je ne comprenais pas toutes ses expressions mais ce n'est pas handicapant. Vraiment un tout nouveau style pour moi.
Les métaphores sont tout aussi originales et drôles, exemple : Pas plus de taxi en vue que de beurre dans un restaurant espagnol. Mais ce qui est encore mieux, c'est que le suspense dure longtemps, du début du livre jusqu'à la fin, et on n'en voit pas le bout jusqu'à la toute dernière page ! Un policier plein de rebondissements et de surprises ! A cinq pages de la fin et on est encore en pleine action et on a droit à encore plus de surprises ! Pas le temps de souffler avec San-Antonio !
Voici un extrait du livre qui m'a bien fait rire, je parle de la note en bas de page !
Il y a des histoires que je pourrai lire mais pas regarder sur grand écran, ce livre en fait partie ! J'ai bien apprécié cette lecture, le livre est court (186 pages), et vu le suspense on le lit assez vite. On finit même par s'attacher au personnage au fur et à mesure, même si je le trouvais agaçant au départ. Je ne serai pas contre quelques petites pauses San-Antonio de temps en temps, et vu qu'il y en a 175 tomes (oui vous avez bien lu), je ne serai pas à court de lectures avant longtemps !
Lien : http://laculturehajarienne.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Beathi
  19 octobre 2014
52ème roman de San-Antonio publié en 1963 (dépôt légal 1er trimestre 1963).
L'histoire se déroule, en hiver 1962-63 en partie à Courchevel, Paris et en territoire babouchien, non loin de la frontière du Misti-Frisé.
Histoire : En vacances à Courchevel, San-Antonio rencontre un truand qui lui avoue qu'il a été engagé pour tuer un riche industriel...
De nouveau nous retrouvons San-Antonio qui sera accompagné ensuite de Bérurier et vers la fin du roman par Pinaud. le trio est de nouveau reconstitué.
A défaut d'être énormément humoristique, le suspend est bien maintenu jusqu'à la fin de l'histoire.
Ce qui fait de ce livre un bon San-Antonio.
Commenter  J’apprécie          00
Wyoming
  10 janvier 2019
Du froid et du chaud pour ce 52ème San-A paru en 1963, puisque l'action débute sur les pistes de ski de Courchevel pour se prolonger au Sahara. le commissaire, tout en respirant des mousmées, poursuit une enquête trépidante avec un excellent suspense et du langage imagé comme l'apprécient les fans de Dard.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
RenodRenod   10 mai 2018
Vous avez du papier tue-mouches à la place du cervelet, voilà la vérité. Ça poisse à l'intérieur et les saloperies de la vie courante s'y agglutinent. Tous les slogans, les lieux communs, les déclarations, les bobards, se collent à votre matière grise comme du chewing-gum à des fausses dents.

Votre tronche ressemble à la poche d'un aspirateur après usage. C'est bourré de « Je vous ai compris », de « Je t'aime chéri », de « Jeanmineureries », de « journalparleries », de T.V., d'U.M.D.P., d'U.N.R., de P.M.U., de P.G., de C.C.P., de S.R., de O.K., de K.O., de S.O.S. et surtout, oui, surtout : de C.O.N. (avec un S au pluriel).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
lecassinlecassin   23 décembre 2016
J'étais prêt à parier votre air gland contre une vue basse que ce tordu s'était embringué dans une vilaine histoire et qu'il comptait sur le fils unique et préféré de Félicie pour arranger les choses. Avec les truands comme lui, c'est toujours du kif : si vous avez le malheur de vider un pot en leur compagnie, ils se hâtent de vous réclamer la lune.
Commenter  J’apprécie          140
lecassinlecassin   09 mars 2017
Ladite personne possédait une voiture américaine avec sièges renversables et chauffage ambiant à pulsion cardio-vasculaire double sur mollusque hybride à perforation intermédiaire biconvexe.
Commenter  J’apprécie          20
lecassinlecassin   09 mars 2017
Dans la vie, on est toujours seul. L’important, c’est de savoir avec qui.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Frédéric Dard (44) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédéric Dard
Thriller policierCréée par Elsebeth Egholm. Avec Laura Bach (II), Jakob Cedergren, Lars Mikkelsen. La série a été adaptée aux Etats-Unis avec Chloë Sevigny et James d?Arcy où elle poursuit sa route au-delà du continent européen.
BePolarTV est la première WebTV consacrée exclusivement au polar. le site www.bePolar.fr propose de l'actu sur les romans, films, BD, séries TV polars, ainsi que des dossiers thématiques comme La petite Histoire du Polar, San Antonio, le Prix SNCF du Polar, etc.
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Frédéric Dard

Où Frédéric Dard est-il né?

Vire (Calvados)
Moulins (Allier)
Jallieu (Isère)
Beauvais (Oise)

10 questions
61 lecteurs ont répondu
Thème : Frédéric DardCréer un quiz sur ce livre