AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782490630714
INCEPTIO ÉDITIONS (12/11/2021)
4.23/5   50 notes
Résumé :
Onze disparitions de fillettes. Aucun indice. Il n’en fallait pas plus pour réveiller la psychose parmi les habitants. On se regarde désormais en chien de faïence, on se soupçonne, on se dénonce…

Le jour où un douzième corps est retrouvé, les gendarmes demeurent pétrifiés d’effroi à la lecture du rapport d’autopsie.

En désespoir de cause, on dépêche sur place le commandant de police Stéphanie Derochelle, alias « La Louve » – membre d’un... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (40) Voir plus Ajouter une critique
4,23

sur 50 notes
5
24 avis
4
9 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
0 avis

SavanteUneVie
  05 février 2022
Ce livre était une bonne lecture qui embarque facilement ! On plonge dans une histoire macabre avec une enquête sur des meurtres de fillettes et l'univers noir prend aux tripes. le lecteur n'est pas épargné. L'histoire est dur, les descriptions des scènes macabres sont présentes et on plonge pleinement dans l'horreur de ces meurtres.
L'auteur nous offre des point de vue du meurtrier, ce que j'ai trouvé intéressant. L'histoire est bien écrite, bien menée et il est aisé d'enchaîner les chapitres sans même s'en rendre compte.
Ce thriller est bien ficelé, assez noir et addictif. Il a rempli toutes les attentes que j'avais du livre avant d'entamer la lecture.
Commenter  J’apprécie          212
Kazcook
  03 décembre 2021
Pour ne point tergiverser et vous donner le ton dès le début, c'est incontestablement un des meilleurs romans du genre que j'ai lus cette année. Voilà comme ça, c'est dit, on peut passer au développement.
J'avais déjà beaucoup apprécié l'écriture de l'auteur dans son précédent roman lu en début d'année, et je note ici qu'il ne se repose pas sur ses lauriers et nous offre une plume habile, encore plus travaillée, acérée, aussi incisive que plaisante, pour notre plus grand plaisir. La syntaxe est parfaite, la grammaire également et il use d'un vocabulaire riche et soigné dont on ne peut que se régaler. Ça fait du bien de lire du fabuleusement bien écrit.
Côté intrigue machiavélique, il n'a rien à envier aux plus grands. Il nous a concocté une enquête des plus pertinentes autour de disparitions de fillettes qui malheureusement finissent mal... et ce, sur de longues années. J'ai rudement apprécié le fait que l'histoire ne se déroule pas comme habituellement sur un axe temporel très court. On a ici tous les tenants et les aboutissants d'une affaire complexe, avec moults détails et un grand réalisme.
Il met au service de son récit des protagonistes construits au millimètre, à la psychologie fouillée et remarquable, avec une humanité dingue. Quand je dis humanité je ne pense pas forcément positif... C'est à dire que Jean a su créer des personnages fidèles à la vraie vie, qu'ils soient bons ou mauvais, et il n'hésite pas à aller dans les extrêmes, croyez-moi... J'ai surkiffé sa nouvelle fliquette ; pugnace elle ne lâche rien ; sensible, elle nous touche en plein coeur. La Louve incarne l'archétype de l'enquêtrice par excellence, elle se veut aussi intuitive qu'intelligente et le roman ne pourrait pas exister sans elle. Irremplaçable et inoubliable, j'espère qu'on aura le plaisir de la retrouver dans d'autres aventures "dardiesques". Les rouages policier sont encore une fois d'une justesse déconcertante et montre la qualité des ressources dont dispose l'auteur pour nous livrer des romans captivants.
Le méchant, lui, est carrément glaçant, je ne sais même pas comment l'auteur a su inventer un être diabolique aussi juste et fin dans l'horreur absolue. Les scènes dures et sombres sont frappantes, elles nous saisissent tellement d'effroi que j'avais presque parfois envie de fermer les yeux en me disant : "Mais non, quand même, c'est pas possible !" Il a vraiment un don particulier pour immerger le lecteur dans des ténèbres abjectes et à le remuer tant c'est criant de vérité, chargé d'une ambiance anxiogène et de tout un tas d'émotions pures. Il m'a malmenée page après page grâce au suspense délectable instauré par sa narration exemplaire et à cette énigme passionnante en tous points. Jean n'épargne rien ni personne, surtout pas ses protagonistes et ses lecteurs, je vous le dis.
Concernant l'histoire en elle-même, impossible de trop en dire mais j'ai été conquise du début à la toute fin. On est pris dans ses filets et impossible de s'en libérer. Les pages défilent à une vitesse folle tant on veut vite connaître le fin mot de l'histoire, le mobile, le coupable, et... chaque détail en fait. C'est malin et original, ce roman a tout pour faire un best-seller qui tient le lecteur en haleine et rend le moment de lecture unique et délicieux. le final se veut à la hauteur du reste et se pose comme la cerise sur le gâteau.
Rien n'est donc venu gâcher le tableau que Jean Dardi nous peint avec connaissances, recherches et... élégance, il faut le dire, c'est juste exceptionnellement bon. Bravo et merci pour ce voyage noir au coeur d'un roman mémorable.
Je ne peux que vous inviter à plonger à votre tour dans cette enquête de folie, mais à vos risques et périls... Allez, régalez-vous !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Myfanwi
  13 février 2022
J'ai beaucoup aimé ce petit thriller aux chapitres courts et incisifs. Je ne suis d'ordinaire pas une grand fan des chapitres au format aussi court, mais j'ai trouvé que ça se prêtait énormément au ton du récit, sans avoir l'impression de longueurs. Tout est là où il faut quand il le faut, et c'est vraiment jouissif.
Nous avons affaire ici à un thriller qui mélange les points de vue de l'enquêtrice, Stéphanie Derochelle, et du mystérieux meurtrier, qui je pense, par ailleurs, occupe plus de place qu'elle dans l'histoire, ce qui est une approche intéressante. Nous sommes tout au long de l'intrigue dans une dualité où le tueur s'efface et se perd avant de revenir et d'assumer, et je trouve que l'on retrouve les mêmes fluctuations dans le rythme de l'histoire, ce qui permet notamment ce jeu avec le format des chapitres.
L'histoire n'est clairement pas à mettre entre toutes les mains puisqu'elle emprunte beaucoup au registre de l'horreur. Il y a des scènes violentes, choquantes, immorales, et même moi qui ait une tolérance très large en matière de meurtre, j'ai trouvé certaines scènes glauques. Plusieurs passages m'ont fait me sentir assez inconfortable, ce qui est bien dans un sens, parce que je peux vous assurer que vous n'aurez aucun mal à visualiser les images dans votre tête.
Il faut dire que le thème même de l'intrigue est particulièrement osé, puisqu'il s'agit de meurtres d'enfants, une piste que beaucoup d'auteurs n'osent pas aborder parce que les lecteurs n'aiment en général pas qu'on touche à ces derniers. J'ai beaucoup aimé toute cette histoire autour des yeux, et le fait que le tueur les retirerait parce qu'ils sont une fenêtre sur l'âme. L'idée est très chouette et bien flippante, et on se prend facilement au jeu de l'enquête.
L'enquête, c'est d'ailleurs la grosse force de ce texte. On veut savoir quelles sont les motivations du meurtrier, on veut savoir comment ça va se terminer pour lui. Même si on le côtoie pendant tout le roman, on ne commence à apprendre des choses sur lui que sur le dernier tiers de l'histoire, même si des tas d'indices sont disséminés tout au long de l'histoire, et qui ne font sens qu'une fois que vous avez fini l'histoire. Pour ma part, j'ai trouvé la fin un peu facile, même si je comprends l'intention de l'auteur derrière, puisqu'elle est forte en symbolique. Pour autant, j'aurais préféré aller encore un peu plus loin dans l'intrigue.
Les personnages sont très chouettes dans l'ensemble. J'ai beaucoup aimé Stéphanie Derochelle, la Louve, qui est bien loin d'être une policière sans défaut. Elle est brutale, elle utilise ses propres méthodes pour arriver à ses fins, et elle est froide et colérique. Pour autant, plus on en apprend sur elle, plus on se rend compte que le masque qu'elle s'est donné est déjà fissuré et menace de céder pour de bon. J'ai apprécié la petite sous-intrigue autour de son passé, qui permet de lui donner plus de profondeur et d'humanité, ce qui, là aussi, provoque une dualité intéressante entre le travail où elle se doit d'être détaché, et le fait que la plupart des affaires la touche profondément et laissent des marques.
Si je devais faire un petit reproche, cela dit, c'est que je trouve qu'elle arrive un peu trop tard dans l'histoire, ce qui ne favorise pas tout de suite l'attachement du lecteur. J'ai eu un peu de mal à l'apprécier au début, parce qu'on a une première partie de l'histoire centrée sur le tueur en série, qui est bourrée de suspense et de scènes un peu trop excitantes, ce qui fait que ses débuts donnent un peu l'impression d'être éclipsés. Pour autant, ça reste un excellent personnage que j'ai adoré suivre par la suite.
Le tueur aussi est intéressant, notamment dans son mode de pensée qui se complexifie un peu plus à mesure que l'intrigue avance. Je ne peux pas trop en dire pour ne pas vous spoiler l'intrigue, mais le monsieur effectue quand même quelques grosses dingueries à mesure que l'histoire avance, au point de parfois se demander comment il réussit à rester inaperçu. C'est un petit problème qu'on retrouve aussi plus loin dans l'histoire, avec une scène de combat en voiture très visuelle, mais quand même un petit peu surjouée, ce qui la rend difficilement crédible ahah. Néanmoins, j'ai beaucoup aimé que le personnage prenne de plus en plus de risques. le final donne la chair de poule.
En conclusion, c'est une très chouette découverte avec du suspense, de l'horreur et une bonne enquête. le roman est très addictif et bien rythmé, on ne s'ennuie jamais. On sent que l'auteur s'est lâché dans les scènes dramatiques (je ne lui en veux pas, je sais ce que c'est ahahah) et ça donne une intrigue riche et complexe, aux personnages attachants, hypnotisants, qu'on a bien du mal à quitter sur la fin. le style est efficace et aiguisé, et ça donne envie de découvrir plus de textes de cet auteur, qui en a déjà plusieurs autres à son actif.
Je recommande à tous les lecteurs qui n'ont pas froid aux yeux !
Lien : https://lantredemyfanwi.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Auroreaupaysdeslivres
  18 décembre 2021
😊 A la découverte de 😊
Le voleur d'âmes de Jean Dardi
Inceptio Éditions
Très curieuse de relire cet auteur que j'avais découvert et adoré avec Clivage, mais dont le livre J'ai tué maman m'avait un peu moins convaincu.
Mélanie du haut de ses 12 ans est toute fière de pouvoir aller toute seule chez sa copine où elle passera la soirée, c'est une grande! Pourtant ces deux cents mètres qui la séparent de son amie seront suffisant pour qu'un homme la kidnappe.
Mélanie sera la première d'une série de disparitions qui vont endeuiller et terrifier la population.
Mêlée à des manoeuvres politiques aussi tortueuses que malhonnêtes, l'enquête prendra plusieurs fausses routes. Et pendant ce temps, le meurtrier court toujours. La psychose s'enflamme, les délations et lettres anonymes s'enchaînent sans qu'une piste sérieuse émerge.
Des années plus tard, enfin une piste. Un corps va être retrouvé, celui de la dernière adolescente disparue. Douze ans se sont écoulés depuis la disparition de Mélanie.
Stéphanie Derochelle, dites La Louve, va être envoyée sur place pour élucider cette affaire que la gendarmerie n'arrive à résoudre depuis tant d'années. Son unité, créée en 2015, est spécialisée dans dans les rapts d'enfants.
Ces dernières années, on retrouve de plus en plus de femmes aux commandes des enquêtes. Dans ce livre, nous découvrons Stéphanie. Une flic de choc (et de charme vu les pensées libidineuses de ceux qui l'approchent), maman célibataire d'une petite fille dans le coma depuis cinq ans suite à un accident de la route. Bref, une maman meurtrie prête à tout pour mettre hors d'état de nuire ce prédateur de jeunes filles.
Entre le meurtrier et l'enquêtrice, va se mettre en place un jeu du chat et de la souris. Lequel des deux aura les nerfs assez solides pour tenir jusqu'au bout?
Même si la découverte de l'identité du meurtrier est assez facile à deviner, on est pris dans cette course pour arrêter cet assassin qui sévit depuis plus de dix ans. L'urgence vécue par Stéphanie se ressent, ses tourments aussi, et on se laisse embarquer à ses côtés dans cette enquête.
Un très bon livre qui maîtrise le suspense et la tension tout au long de la lecture.
Pour retrouver le livre, c'est par ici https://www.inceptioeditions.com/product-page/le-voleur-d-%C3%A2mes
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
soniaboulimiquedeslivres
  19 décembre 2021
Voilà une lecture qui m'a profondément bouleversée par son sujet : les enlèvements de fillettes par un cinglé. Autant dire que je me suis retrouvée devant ma plus grande peur. Dix ans de disparitions, toujours le même mode opératoire, une fillette qui disparaît sans une trace ou presque, à quelques mètres seulement de chez elle.
Rien que le premier chapitre m'a tout simplement glacé le sang : Mélanie, 12 ans, se rend chez son amie, chez qui elle va passer la nuit. Elle n'arrivera jamais chez cette amie, elle est enlevée sur le trajet, pourtant court. Ce qui m'a profondément marquée, c'est que l'on est à la fois dans la tête du tueur et dans celle de Mélanie, et c'est comme ça à chaque enlèvement. On est imprégné de ce que les deux protagonistes pensent, et c'est terrifiant. J'avoue que je n'en menais pas large….
Stéphanie Derochelle se verra confier l'enquête. Elle aussi, elle a bien failli m'arracher des larmes avec son passé et sa fille plongée dans le coma suite à un accident de voiture. le personnage de Stéphanie est très borderline, elle ne lâche rien, elle est obstinée, j'ai vraiment bien aimé sa personnalité. Elle ira jusqu'au bout du bout pour découvrir et arrêter ce serial killer. Elle fait partie de l'Office Spécial de Recherches des Mineurs Disparus et s'attèlera à la lourde tâche de retrouver les corps, pour permettre aux parents de commencer enfin leur travail de deuil, et pour offrir une sépulture correcte à ces petits anges ayant vécu un calvaire.
Autre personnage clé du roman : le tueur. On passe beaucoup de temps dans sa tête, j'ai cherché à comprendre pourquoi il en était arrivé là. Peu à peu, les révélations tombent. Et on comprend. Et à quelque part, j'ai compatis. Je sais c'est horrible. Il m'a fait de la peine. Il a vécu un enfer dans son enfance et cela a été le déclic de son parcours meurtrier.
La plume de Jean est riche, maîtrisée, incisive, elle claque. La construction est impeccable, mettant à mal les nerfs du lecteur, le menant sur le chemin de l'horreur, disséquant l'âme humaine dans sa plus profonde noirceur. Un thriller qui décape, qui découpe le coeur du lecteur en fines lamelles, qui propose un portrait d'un tueur sans pitié. La psyché humaine est retorse, et Jean l'est aussi. du premier au dernier mot, chaque rebondissement est pesé, chaque indice est défini.
La fin est absolument dantesque. Car même si le lecteur devine l'identité du tueur assez tôt dans le récit, l'auteur garde tout de même quelques as dans sa manche. Résultat : un tsunami d'angoisse pour le lecteur déjà à moitié trucidé. Il nous reste nos yeux pour pleurer, et encore, vu ce que fait le tueur à ses victimes, franchement, on hésite…
Un mot sur la couverture, absolument magnifique. Et le clin d'oeil avec le surnom de Stéphanie « La louve ».
Un thriller glaçant que je vous conseille !! Accrochez-vous et foncez découvrir ce petit bijou. Je suis passée non loin du coup de coeur. Attention toutefois aux âmes trop sensibles, ça secoue !
« Soudain, son ombre se détendit à l'infini devant elle, propulsée par les phares d'une voiture. Une voiture silencieuse qui devait la suivre phares éteints jusqu'alors et qu'elle n'avait pas devinée…
La vanne à fantasme s'ouvrit toute grande. Sa gorge se serra tant, qu'elle avait de plus en plus de peine à déglutir. Une sueur subite et aigre l'envahit et elle sentit ses jambes l'abandonner. »
Je remercie les Éditions Inceptio et en particulier Ophélie pour cette lecture.
#levoleurdâmes #JeanDardi #Inceptio
Lien : https://soniaboulimiquedesli..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
SavanteUneVieSavanteUneVie   31 janvier 2022
Civilisation ! Comme ce mot lui sembla vain ! La civilisation, à quelques kilomètres à vol d'oiseau, et elle qui se dirigeait vers le lieu où un tueur sanguinaire, un être dit humain, avait sacrifié une petite fille et l'avait torturée dans de si horribles conditions. Était-ce cela, la civilisation ? Était-ce la civilisation qui engendrait de tels monstres ?
Commenter  J’apprécie          100
SavanteUneVieSavanteUneVie   29 janvier 2022
Dans ce coin de campagne isolé, on n'imaginait pas un instant le Malheur. Qui peut s'abattre à tout moment. C'est bien connu, le Malheur n'a pas droit de cité au Paradis !
Commenter  J’apprécie          60
soniaboulimiquedeslivressoniaboulimiquedeslivres   19 décembre 2021
Soudain, son ombre se détendit à l’infini devant elle, propulsée par les phares d’une voiture. Une voiture silencieuse qui devait la suivre phares éteints jusqu’alors et qu’elle n’avait pas devinée…

La vanne à fantasme s’ouvrit toute grande. Sa gorge se serra tant, qu’elle avait de plus en plus de peine à déglutir. Une sueur subite et aigre l’envahit et elle sentit ses jambes l’abandonner.
Commenter  J’apprécie          10
books_of_bloodbooks_of_blood   29 décembre 2021
La partie du thorax blessée, accompagnée de l'épaule et du bras, s'était presque séparée du corps , maintenue en place par quelques lambeaux de chair. Le cœur, broyé, n'existait plus. Le visage atrocement mutilé ne comportait plus de mandibule, emporté par un plomb isolé. Le seul le haut de la tête était indemne.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : enlèvementVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2336 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre