AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2742766618
Éditeur : Actes Sud (07/03/2007)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Ils racontent dans quelles circonstances ils sont arrivés et vivent ici, au "pays Bonheur" (ainsi le nommaient-ils, quand ils étaient encore là-bas). Ou bien ils rêvent de notre Eldorado et se préparent au grand départ. Ils savent plus ou moins les conditions, les intermédiaires, les passeurs, les tarifs, les multiples dangers. Car beaucoup échouent. Se font prendre ou dépouiller. Ou meurent en chemin. "Tu ne parles pas bonheur ? Pas un mot ? Difficile, ça va être p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Meps
  06 décembre 2019
Texte kaleidoscopique que celui d'Emmanuel Darley, auteur que je decouvre grâce à la technique du livre au hasard dans les rayons de la bibliothèque.
Le bonheur du titre, le mirage du là-bas que l'on observe de chez soin, loin. le "Là-bas" de la chanson de Goldman qui ne peut qu'être meilleur que le ici de ces gens, parce que pire est impossible à imaginer et parce que tout (la télé, les touristes, les expatriés de retour pour les vacances) nous dit que c'est forcément mieux.
Le style de l'auteur, tout en bout de phrases heurtées est souvent particulièrement adapté au propos, dans la simplicité de ces gens là ou la dureté de leur quotidien. Il m'a paru à certains moments, rarement, plus artificiel, quand la recherche d'une langue pauvre amène à une caricature ( des phrases du genre "Petits ils sont" qui m'ont plus fait penser à Yoda qu'aux migrants, mais c'est peut-être une deformation geek).
La peinture est quasi exhaustive entre les accommodements avec le rêve de ceux qui sont arrivés et veulent toujours y croire malgré les humiliations subies au quotidien, la partie poignante sur le voyage de migration, remplie de dangers et de souffrances, les espoirs de ceux qui ne sont pas partis, les envie de se lancer et les discours hésitants de ceux qui entrevoient que le pays bonheur si désiré n'est peut-être pas tel qu'on l'idealise.
Reste une frustration, celle que ces instantanés disparates qui certes peuvent seuls rendre compte d'une réalité si disparate, ne constituent pas une histoire en soi. Il nous manque la consistance de la chair de ces héros qui ne resteront que les ombres qu'ils sont pour nous au quotidien quand nous les croisons au feu rouge ou dans le métro. Une incarnation dans quelques personnages dont nous aurions suivi les périples m'aurait peut-être davantage emballé.
Il reste une oeuvre nécessaire pour donner à voir une réalité qu'on cherche parfois à oublier, nous pour qui là-bas a la chance d'être notre ici depuis toujours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
19chantal
  25 avril 2016
Paru en 2007, ce "roman" de 136 pages raconte les flux migratoires. Emmanuel Darley a obtenu une mission Stendhal (ministère des Affaires Etrangères) et a pu séjourner à Lampedusa et au Mali. Ici - Chemins - Là-bas : de multiples voix qui se croisent.
Celles de ceux qui sont déjà arrivés et qui découvrent la réalité de ce qu'ils ont fantasmé, leurs vies de "sans-papiers" livrés aux marchands de sommeil et aux employeurs exploiteurs, débiteurs de ceux qui sont restés au pays, qui se sont cotisés pour qu'ils partent.
Celles de ceux qui sont en chemin par terre, mer, air, qui arriveront , ou pas.
Celles des passeurs professionnels ou occasionnels mûs par l'appât du gain.
Celles de ceux qui hésitent " partir", "ne pas partir", rester au pays où objectivement ils survivent ou tenter d'aller "LA-BAS", là où les gens sont beaux en bonne santé et gagne beaucoup d'argent.
Le bonheur, c'est le rêve de tous ces gens qui partent sur les routes, vers un "LA-BAS" rarement atteint.
Emmanuel Darley utilise une langue particulière, qui pourrait être celle, minimale, de ces migrants qui ne parlent pas encore bien "bonheur", mais c'est plus que ça. Une langue poétique et puissante, sans concession, sans fioritures, sans pathos.
UNE LECTURE INDISPENSABLE.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
19chantal19chantal   27 avril 2016
Cette fois c'est bien fini, il nous faut nous résoudre. La vie ici n'est plus vivable. Etre sans rien, sans droits, encore, nous en avons pris l'habitude, mais désormais nos vies mêmes sont en danger. C'est moi qui vous mets tous en danger. Je me suis engagé, j'ai voulu résister, faire valoir, mais nous sommes si petits. On sait ce qu'il advient des petits qui protestent. Deviennent vite disparus.
Commenter  J’apprécie          60
lacrocheteuselacrocheteuse   09 juillet 2014
Un souvenir "un caillou"
Il est rond, il est lisse, c'est comme la peau d'un petit enfant et dans ma main il repose il me fait sa caresse....
Commenter  J’apprécie          50
MepsMeps   06 décembre 2019
Pas pensé à ça. Pas du tout, non.
Tu fais tes premiers pas dans là-bas et c'est comme basculer, entrer d'un coup dans un autre monde.
Il se passe quelque chose d'étrange. Tout le monde te regarde. Personne ne comprends quand tu parles. Toi-même tu ne saisis rien de ce qui est écrit et dit. Tu restes là interdit et tu repenses à celui-là sur le chemin qui t'avait dit, tu parles pas bonheur ? Langue bonheur ? Pas facile ça va être pour toi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
19chantal19chantal   25 avril 2016
Ombre allongée dans une drôle de posture. Et puis là, plus loin, autre rocher, Personne et Rien, eux aussi allongés. Immobiles. Désormais immobiles. Parvenus là-bas mais.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Emmanuel Darley (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emmanuel Darley
Conférence avec Emmanuel Darley, écrivain et dramaturge, Valérie Schlée, écrivain et Domique Marin, psychanalyste à la chapelle des pénitents bleus dans le cadre du programme de rencontres pour l'exposition de Serge Griggio "rendez-vous à l'atelier". Production http://msk-productions.blogspot.fr/
autres livres classés : migrantsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

LNHI-45536

Elle fut la 'Lolita' de Stanley Kubrick (1962).

Anna Karina
Sue Lyon
Claudine Auger

19 questions
18 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cyclistes , décès , danse , extra-terrestres , président de la république , oscars , musiciens , football , accident d'avions , pseudonymeCréer un quiz sur ce livre